Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/06/18 : Ce 19 juin, l’état de catastrophe naturelle, a été reconnu pour les communes de Salies-de-Béarn et des Eaux-Bonnes (Gourette) pour les inondations des 12 et 13 juin 2018. Les autres demandes seront examinées le 3 juillet prochain.

19/06/18 : La Rochelle : Raphaël Glucksmann, Directeur du Nouveau magazine littéraire, sera au Musée maritime samedi 23 juin à 14h30 pour une rencontre avec le public sur le thème des relations entre océan et climat et les impacts du changement climatique.

18/06/18 : En raison de travaux de maintenance et d’entretien du pont d’Aquitaine, la rocade sera fermée entre les échangeurs 2 et 4, dans le sens extérieur, les nuits du 20 au 22 juin de 21h à 6h, et dans les 2 sens de circulation du 23 au 24 juin 22h à 18h

18/06/18 : Avec 28,1 M de touristes dont 24,7 M de touristes français accueillis et 175 M de nuitées dont 152 M par des voyageurs hexagonaux, la Nouvelle-Aquitaine est en tête des destinations les plus fréquentées des Français en 2017.

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 20/06/18 | Carte judiciaire : échappée Paloise

    Lire

    La Cour d'appel de Pau échappera visiblement au recalibrage de la carte des cours d'appel sur celles des régions administratives prévues dans le projet de loi de programmation pour la justice, examiné au Sénat en octobre, selon une information délivrée par une délégation du ministère de la Justice. Traduction : elle continuera à traiter les affaires des Hautes Pyrénées, des Landes et des Pyrénées Atlantiques. Le tribunal d'instance d'Oloron, lui, fusionnera et deviendra une chambre délocalisée de Pau, perdant ainsi l'autonomie de sa juridiction.

  • 20/06/18 | Marché et pique-nique de producteurs à Lormont

    Lire

    Dimanche 24 juin de 10h à 17h les producteurs du Drive Fermier Gironde organisent leur 2ème marché au Château de Valmont: vente directe de produits fermiers locaux, restauration dans un esprit pique-nique, baptêmes de poneys (10h-12h) et animaux de la ferme (14h-16h)! Au menu : canard ou burgers de la Ferme Gauvry, assiettes de légumes et samoussas du Jardin des Demoiselles, salades de pâtes et sandwiches de la Ferme de Fontaud, pâtisseries de la Ferme de Martineaux, cerises et jus de fruits des Coteaux des Fargues, bières et limonades de la Brasserie Saint-Léon et les vins du Château Marceaux.

  • 20/06/18 | Un nouveau topoguide de randonnée pour la Charente-Maritime

    Lire

    Charente Maritime Tourisme vient d'éditer une nouvelle version de son topoguide de randonnée. Avec la Fédération française de randonnée, elle a sélectionné 37 chemins les plus emblématiques du département, sur les 350 circuits existants (soit 3500 km balisés). Le territoire est notamment traversé par 5 itinéraires de Grandes Randonnées (GR), les GR36, 360, 4 et 655, ce dernier étant une chemin de Compostelle. Le GR8, de l'Estonie au Portugal, y sera bientôt prolongé.

  • 20/06/18 | Pyrénées-Atlantiques: des mesures pour les agriculteurs sinistrés

    Lire

    Suite aux intempéries dans les Pyrénées-Atlantiques, plusieurs mesures sont mises en œuvre à destination des agriculteurs: ouverture des démarches de reconnaissance de calamité agricole et catastrophe naturelle, numéro vert pour permettre aux agriculteurs en grande difficulté de se faire connaître (0 800 620 069), évaluation des sinistres auprès des 7 500 éleveurs du département et des organismes de défense des signes officiels de qualité, ou encore organisation de missions d’enquête pour établir et reconnaître les sinistres. Infos : www.pa.chambagri.fr

  • 19/06/18 | Thalys : de nouvelles lignes au départ de Bordeaux

    Lire

    C'est la compagnie ferroviaire Thalys qui l'a annoncé directement ce mardi 19 juin : un aller-retour par semaine, sans arrêt, entre Bordeaux et Bruxelles tous les samedi sera proposé à partir du mois de juin 2019. Deux autres allers-retours quotidiens ont aussi été annoncés à des échéances plus courtes. À compter d'avril 2019, vous pourrez donc voyager en Thalys au départ de Bordeaux vers Amsterdam, Rotterdam, Anvers, Bruxelles, Roissy et Marne-la-Vallée. Enfin, Thalys a annoncer la révision de ses 26 rames à horizon 2022.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Un drôle d'oiseau ouvre la saison au TnBa...

03/10/2012 | Pour sa rentrée, le TnBA accueille une Mouette un peu particulière...

La Mouette, Arthur Nauzyciel, TnBA, septembre 2012

Pour ce premier spectacle de la saison 2012-2013, le TnBA peut être sûr d'une chose: voilà une pièce qui ne laisse pas indifférent. En effet, cette "Mouette" fait jaser, ce qui n'est d'ailleurs pas toujours une bonne chose. Venons en donc au fait, mardi soir, la salle Antoine Vitez accueillait la première représentation de "La Mouette" de Tchekhov, mise en scène et adaptée par Arthur Nauzyciel, directeur du Centre Dramatique National d'Orléans. Présentée cet été dans la Cour d'honneur du Palais des Papes à Avignon, cette pièce avait déjà alimenté de vifs débats. Voilà donc un oiseau qui divise.

Première date de la saison, du monde attendu au TnBa, deux choses qui vont évidemment de pair. C'était le cas ce mardi soir avec la première représentation de La Mouette, mise en scène et adaptée par Arthur Nauzyciel. Ayant sans  doute en tête les quelques échos et critiques avignonnais de cet été, les spectateurs pouvaient être curieux, voire sceptiques, et puis 3h45, il faut le dire, ça peut être long. Et pour tout dire, c'est très long; entre passages dansés et intermèdes musicaux, voilà donc une Mouette qui peine à s'envoler. Dans cette adaptation très libre de la fameuse pièce de Tchekhov, Nauzyciel donnerait presque du grain à moudre aux farouches adversaires (souvent trop sévères) du théâtre contemporain. Mais là, il faut avouer que c'est tentant. L'arrivée des acteurs, tous affublés de masques de mouette, ne rassure pas le spectateur quant à son appréhension de passer près de quatre heures dans la salle... Et quand ces créatures hybrides, mi-homme/mi-mouette, se mettent à danser tous ensemble dans une ronde qui s'apparente davantage à une danse des canards un peu grotesque  qu'à un élégant Lac des cygnes, une chose est sûre, ce sera long...

"N'est-ce-pas que c'est une pièce étrange?"
Au milieu des très emphatiques répliques des (pourtant très bons) comédiens, voilà une question rhétorique lancée par l'un des personnages: "N'est-ce-pas que c'est une pièce étrange?". Ouf, ça rassure un peu, même sur scène on le reconnait, c'est étrange. Loin d'être un vice, l'étrangeté peut être une vraie réussite sur scène mais là, elle est trop souvent malmenée et se transforme à de nombreuses reprises en caricature. Qu'il s'agisse de la diction très stylisée des comédiens, du symbolisme si symboliste qu'il en manque de subtilité, des (trop) longs passages chantés et dansés;  tout ceci fait que la fin de la pièce donne lieu à une question qui est, elle, plutôt simple: mais pourquoi tout ça au juste? Le trop est en effet ici l'ennemi du bien et on se dit alors qu'une heure en moins aurait sans doute été la bienvenue.  Malgré un très bon jeu d'acteurs (Dominique Reymond en tête) et de beaux passages sur l'écriture, sur la gloire du théâtre ou encore sur la complexité des liens familiaux, cette Mouette (s') échoue sur scène.

La Mouette d'Anton Tchekhov; mise en scène par Arthur Nauzyciel, du 2 au 5 octobre au TnBA

Lise Gallitre
Par Lise Gallitre

Crédit Photo : Frédéric Nauczyciel

Partager sur Facebook
Vu par vous
475
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
konstantine | 06/10/2012

Au contraire, quelle exigence. Il y a tant à voir et à entendre, la musique soutenant les acteurs, eux mêmes très engagés et généreux. J'ai été un peu surprise au départ de ne pas retrouver "mon Tchekov", et puis je me suis laissée embarquer et j'ai eu l'impression de TOUT entendre, toutes les dimensions de la pièce, toutes ses couches, toutes les histoires. Je ne l'avais encore jamais aussi bien "entendue". Ce rapport aux mort, ce theâtre hanté, ça m'a bouleversée. J'ai vu le spectacle après un deuil récent, et ce spectacle m'a immediatement reliée à cette absence, lui a donné du sens. Car la representation qui commence après la mort de son personnage principal où les morts et les vivants se retrouvent, m'a fait ressentir ce moment de théâtre comme une consolation possible. C'est un cadeau magnifique que fait cette équipe, et nauzyciel, au spectateur. J'ai redecouvert cette pièce, dans une mise en scène d'une grande beauté plastique et avec une très belle atmosphère. La puissance melancolique du spectacle, même ou grâce à ses zones d'ombre, ne m'a plus quitée. A lire : les les très beaux papiers de vos collègues du Monde (Brigite Salino), de l’Humanité (Jean Pierre Leonardini), et le travail critique passionnant sur le blog du Tadorne (festivalier.net), entre autres.

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !