Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/11/18 : Edgar Feuchtwanger fut le voisin d'Hitler de 1929 à 1939. Âgé de 94 ans, il vient témoigner le 23 nov à Pessac à l’occasion de la projection du documentaire « Hitler, mon voisin, 1929-1939, souvenir d’un enfant juif ».

21/11/18 : Colloque de l’Observatoire National de la Précarité Energétique le 23 nov. à l'Hôtel du Département à Bordeaux. Ce colloque national présentera les chiffres de la précarité énergétique en France et les dispositifs de prévention et d’accompagnement.

21/11/18 : L'ancien international tricolore de football, Djibril Cissé, sera présent lors de l'inauguration des Foulées littéraires samedi 24 novembre à Lormont.

21/11/18 : Rassemblement à l'initiative de la Coordination Rurale 47, vendredi à 8h30 devant le tribunal d'Agen, en soutien à l'agriculteur victime d'une attaque au couteau en juin 2017 et dont son procès se tient le 23 novembre.

20/11/18 : La Rochelle : nouveaux blocages ce matin devant le site pétrolier de La Pallice, où les forces de l'ordre sont intervenues pour dégager l'accès et la route. Un automobiliste ayant forcé le barrage de police a été interpellé.

20/11/18 : En Dordogne, le trafic était encore perturbé ce mardi par les gilets jaunes, notamment dans l'agglomération de Bergerac, avec de nombreux poids-lourds bloqués et stationnés le long des routes. De nombreux blocages et barrages filtrants sont attendus.

20/11/18 : Les installations de péage automatique ont été incendiées à Virsac en Gironde sur l'autoroute A 10 par des gilets jaunes dans la nuit de lundi à mardi.

20/11/18 : Grand Poitiers organise le mercredi 21 novembre à 18h au centre socio-culturel des Trois Cités une réunion publique d'échanges sur le Projet de territoire de Grand Poitiers.

19/11/18 : Charente-Maritime : grosse mobilisation des gilets jaunes encore aujourd'hui, avec des barrages filtrants renouvelés à La Rochelle, Royan et Saintes aux entrées et en sorties de villes.

19/11/18 : Le Château Smith Haut Lafitte a été sacré International Best Of Wine Tourism 2019 à Adélaïde (Australie). Sur 393 candidats au plan mondial, seuls 10 ont reçu ce trophée venant récompenser les propriétés les plus remarquables en matière d’œnotourisme

19/11/18 : Charente-Maritime : les communes de Marennes et de Hiers-Brouage, près de l'île d'Oléron, s'apprêtent à fusionner. Une charte commune a été adoptée par les élus lors du dernier conseil municipal du 15 novembre au soir.

19/11/18 : Une subvention de 50 000 euros a été votée en faveur de l’association « SOS Méditerranée » lors de la commission permanente du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine qui s’est tenue le vendredi 16 novembre à Bordeaux.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/11/18 | Zéro déchet, zéro gaspi

    Lire

    Les 23 et 24 novembre, Bordeaux Métropole organise dans le cadre de la Semaine Européenne de Réduction des Déchets le « Festival ZZ ». Près d’une centaine de rendez-vous sont prévus lors de ces 2 jours comme des ateliers, des jeux, des concerts, des conférences... Près de 80 structures locales et artisans seront présentS pour sensibiliser le grand public et les élèves des écoles. Programmation complète

  • 20/11/18 | La Rochelle : de nouveaux blocages à La Pallice

    Lire

    La police et la gendarmerie sont intervenues ce matin à la demande du préfet pour assurer la fluidité de la circulation aux abords des dépôts pétroliers de La Pallice à La Rochelle, et pour libérer les accès à la rocade à Saintes, de nouveau bloquée. Selon un communiqué de la préfecture, "un automobiliste ayant forcé un barrage de police a été interpellé pour mise en danger de la vie d'autrui et violence sur agent de la force publique".

  • 20/11/18 | Gilets jaunes : quatrième jour en Nouvelle-Aquitaine

    Lire

    Dans le Lot-et-Garonne, plusieurs gilets jaunes, accompagnés de transporteurs et d'agriculteurs, bloquaient ce matin le péage de Samazan (A62 sortie 5) et laissaient passer les voitures. Un barrage filtrant était mis en place à Marmande sur le rond-point d'un centre commercial en direction de Bordeaux. La Charente Maritime a subi des embouteillages (nationale 11 de Beaulieu au pont de l'île de Ré). A Pau, 150 camions de forains et des gilets jaunes ont prévu d'organiser une opération escargot sur l'A64. Barrage filtrant à Langon

  • 20/11/18 | Gilets jaunes : la Gironde toujours perturbée

    Lire

    Plusieurs postes automates du péage de Virsac ont été brûlés dans la nuit de lundi à mardi par les gilets jaunes. Au nord de Bordeaux, un blocage subsiste toujours sur la RN10 au niveau de Saint-André de Cubzac. Au sud, la police a levé le blocage de l'A63 (au niveau de Marcheprime dans le sens Bayonne-Bordeaux), mais les itinéraires bis étaient toujours saturés ce matin. Sur l'A62, un barrage filtrant bloque toujours les camions au niveau de Langon. A 10h, la sortie 35 de l'A10 était fermée dans les deux sens de circulation.

  • 20/11/18 | La carte jeune s'exporte

    Lire

    Douze communes de la métropole (Ambarès-et-Lagrave, Ambès, Artigues-près-Bordeaux, Bordeaux, Bouliac, Gradignan, Le Bouscat, Le Taillan-Médoc, Saint-Aubin-de-Médoc, Saint-Louis-de-Montferrand, Saint-Médard-en-Jalles et Talence) ont annoncé leur intention de proposer dans chacune de leurs communes la mise en place d'une carte jeune accessible à tous les résidents de moins de 26 ans, prévue pour mars 2019. A Bordeaux, le dispositif a été lancé il y a cinq ans et profite à plus de 25 000 jeunes, leur permettant de bénéficier de différentes réductions dans des lieux culturels.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Un drôle d'oiseau ouvre la saison au TnBa...

03/10/2012 | Pour sa rentrée, le TnBA accueille une Mouette un peu particulière...

La Mouette, Arthur Nauzyciel, TnBA, septembre 2012

Pour ce premier spectacle de la saison 2012-2013, le TnBA peut être sûr d'une chose: voilà une pièce qui ne laisse pas indifférent. En effet, cette "Mouette" fait jaser, ce qui n'est d'ailleurs pas toujours une bonne chose. Venons en donc au fait, mardi soir, la salle Antoine Vitez accueillait la première représentation de "La Mouette" de Tchekhov, mise en scène et adaptée par Arthur Nauzyciel, directeur du Centre Dramatique National d'Orléans. Présentée cet été dans la Cour d'honneur du Palais des Papes à Avignon, cette pièce avait déjà alimenté de vifs débats. Voilà donc un oiseau qui divise.

Première date de la saison, du monde attendu au TnBa, deux choses qui vont évidemment de pair. C'était le cas ce mardi soir avec la première représentation de La Mouette, mise en scène et adaptée par Arthur Nauzyciel. Ayant sans  doute en tête les quelques échos et critiques avignonnais de cet été, les spectateurs pouvaient être curieux, voire sceptiques, et puis 3h45, il faut le dire, ça peut être long. Et pour tout dire, c'est très long; entre passages dansés et intermèdes musicaux, voilà donc une Mouette qui peine à s'envoler. Dans cette adaptation très libre de la fameuse pièce de Tchekhov, Nauzyciel donnerait presque du grain à moudre aux farouches adversaires (souvent trop sévères) du théâtre contemporain. Mais là, il faut avouer que c'est tentant. L'arrivée des acteurs, tous affublés de masques de mouette, ne rassure pas le spectateur quant à son appréhension de passer près de quatre heures dans la salle... Et quand ces créatures hybrides, mi-homme/mi-mouette, se mettent à danser tous ensemble dans une ronde qui s'apparente davantage à une danse des canards un peu grotesque  qu'à un élégant Lac des cygnes, une chose est sûre, ce sera long...

"N'est-ce-pas que c'est une pièce étrange?"
Au milieu des très emphatiques répliques des (pourtant très bons) comédiens, voilà une question rhétorique lancée par l'un des personnages: "N'est-ce-pas que c'est une pièce étrange?". Ouf, ça rassure un peu, même sur scène on le reconnait, c'est étrange. Loin d'être un vice, l'étrangeté peut être une vraie réussite sur scène mais là, elle est trop souvent malmenée et se transforme à de nombreuses reprises en caricature. Qu'il s'agisse de la diction très stylisée des comédiens, du symbolisme si symboliste qu'il en manque de subtilité, des (trop) longs passages chantés et dansés;  tout ceci fait que la fin de la pièce donne lieu à une question qui est, elle, plutôt simple: mais pourquoi tout ça au juste? Le trop est en effet ici l'ennemi du bien et on se dit alors qu'une heure en moins aurait sans doute été la bienvenue.  Malgré un très bon jeu d'acteurs (Dominique Reymond en tête) et de beaux passages sur l'écriture, sur la gloire du théâtre ou encore sur la complexité des liens familiaux, cette Mouette (s') échoue sur scène.

La Mouette d'Anton Tchekhov; mise en scène par Arthur Nauzyciel, du 2 au 5 octobre au TnBA

Lise Gallitre
Par Lise Gallitre

Crédit Photo : Frédéric Nauczyciel

Partager sur Facebook
Vu par vous
501
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
konstantine | 06/10/2012

Au contraire, quelle exigence. Il y a tant à voir et à entendre, la musique soutenant les acteurs, eux mêmes très engagés et généreux. J'ai été un peu surprise au départ de ne pas retrouver "mon Tchekov", et puis je me suis laissée embarquer et j'ai eu l'impression de TOUT entendre, toutes les dimensions de la pièce, toutes ses couches, toutes les histoires. Je ne l'avais encore jamais aussi bien "entendue". Ce rapport aux mort, ce theâtre hanté, ça m'a bouleversée. J'ai vu le spectacle après un deuil récent, et ce spectacle m'a immediatement reliée à cette absence, lui a donné du sens. Car la representation qui commence après la mort de son personnage principal où les morts et les vivants se retrouvent, m'a fait ressentir ce moment de théâtre comme une consolation possible. C'est un cadeau magnifique que fait cette équipe, et nauzyciel, au spectateur. J'ai redecouvert cette pièce, dans une mise en scène d'une grande beauté plastique et avec une très belle atmosphère. La puissance melancolique du spectacle, même ou grâce à ses zones d'ombre, ne m'a plus quitée. A lire : les les très beaux papiers de vos collègues du Monde (Brigite Salino), de l’Humanité (Jean Pierre Leonardini), et le travail critique passionnant sur le blog du Tadorne (festivalier.net), entre autres.

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !