18/10/17 : La CGT appelle à nouveau à manifester en Dordogne contre les ordonnances Macron sur le droit du travail. Les rassemblements auront lieu ce jeudi 19, à 17 h à Périgueux (palais de justice), Bergerac (palais de justice) et Sarlat (place de la Grande-Rigaudi

18/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient connaître le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/10/17 | Le Pays basque a déjà gagné le Tour de France

    Lire

    Le Pays basque intérieur pourrait bien ériger une statue aux organisateurs d'un Tour de France qu'il n'avait pas vu depuis 2006 -à Cambo-les-Bains-. En effet, cette étape contre la montre du samedi 28 juillet entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette se dispute la veille de l'arrivée, certes. Comble du bonheur, elle a lieu en pleine période... des Fêtes de Bayonne! Une aubaine touristique pour les maires Jean-Marie Iputcha et Pierre Marie Nousbaum. Il est vivement recommandé de réserver ses nuitées dès aujourd'hui au Pays basque.

  • 18/10/17 | Déviation de Beynac : plus de 2600 avis recueillis pour l'enquête publique

    Lire

    Concernant l'enquête publique sur la déviation de Beynac, en Dordogne, qui s'est clôturée le 17 octobre, plus de 2600 avis ont été déposés dont 2410 en ligne. La commission va remettre sous huitaine une synthèse au Conseil départemental qui pourra formuler des réponses. Dans un délai d'un mois, la commission rendra ensuite son avis avec d'éventuelles observations à la préfète de la Dordogne. C'est à elle que reviendra la décision finale de valider ou non le projet.

  • 18/10/17 | Les Pyrénées-Atlantiques "chouchoutées" par le Tour de France

    Lire

    Les Pyrénées-Atlantiques décrochent la timbale pour l'édition 2018 du Tour de France. Parti de Trie-sur-Baïse (65), le peloton arrivera à Pau le jeudi 26 juillet. Il disputera le vendredi 27 une étape émaillée de nombreux cols entre Lourdes et la commune montagnarde de Laruns (Aspin, Tourmalet, Bordères, Soulor-Aubisque). Un contre la montre entièrement basque sera enfin disputé le samedi 28 entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette. Equipes et accompagnateurs étant en prime logées pendant quatre jours à Pau. Que demander de mieux ?

  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

  • 15/10/17 | Les ours des Pyrénées donnent de leurs nouvelles

    Lire

    L'association Pays de l'ours- ADET se réjouit de "deux bonnes nouvelles" sur le massif pyrénéen. Tout d'abord la réapparition de Cannellito, le fils de l'ourse Cannelle tuée en 2004 par un chasseur béarnais. Alors que le plantigrade avait disparu depuis plusieurs mois, sa trace a été détectée grâce à la génétique en Bigorre et à Luchon. Par ailleurs, une quatrième portée comprenant deux oursons a été repérée sur le massif. "Ce qui porte à 7 le nombre minimum d'oursons cette année".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Culture | Bordeaux: Du 11 au 14 juin, de joyeux Chahuts annonceront l'été quartier Saint-Michel ( et au-delà)

21/05/2014 | Du 11 au 14 juin, le festival Chahuts investira les rues, les places et les lieux culturels du quartier Saint-Michel pour quatre jours de spectacles et de fête

Affiche Chahuts 2014, du 11 au 14 juin 2014

Mois de juin / quartier Saint-Michel à Bordeaux / Festival Chahuts, un tiercé gagnant et réjouissant qui, depuis de nombreuses années maintenant, est attendu de pied ferme sur le bitume et les pavés de Saint-Michel. "Chaque année, les quelques jours de Chahuts sont un moment très particulier pour Bordeaux mais aussi pour la CUB tant ce festival singulier attire le public", a alors rappelé Fabien Robert, adjoint au maire en charge de la culture, lors de la présentation du programme de ces Chahuts 2014. Au petit matin ou à la tombée de la nuit, sur la place ou dans des lieux culturels bordelais, des spectacles ou des promenades insolites dans Saint-Michel... cette année encore, le festival Chahuts invite tout le monde à se rencontrer.

"Chahuts, c'est vraiment un festival de partenariats, de liens et de partage, quatre jours qui sont en quelque sorte le point d'orgue d'un travail de fourmi accompli tout au long de l'année, quatre jours de fête et de rencontres". C'est par ces mots pleins d'enthousiasme que Caroline Melon, directrice du festival depuis maintenant 10 ans, a présenté cet évènement devenu désormais un incontournable de Bordeaux et plus particulièrement du populaire quartier de Saint-Michel, lieu d'origine du festival qui est aujourd'hui en pleine rénovation, un bouleversement qui sera d'ailleurs cette année au coeur de la programmation avec différentes propositions autour des travaux, notamment ceux de la place centrale du quartier. Festival des arts de la parole, Chahuts célèbrera en juin prochain sa 23ème édition, ayant toujours comme objectif d'être un temps de "rencontres poétiques et singulières entre ceux qui habitent, passent ou flânent à Saint-Michel" dixit une nouvelle fois C. Melon. Pendant quatre jours, le public sera donc invité à profiter de spectacles, de moments de fête et de différentes manifestations, allant des projets de fond (au nombre de trois cette année) aux rendez-vous organisé et orchestré parfois spécialement pour l'occasion, la plupart se déroulant donc à Saint-Michel même si quelques évènements seront à voir dans d'autres lieux de Bordeaux ou de la CUB (Médiathèque de Pessac, Oara, Maison des Enfants...)

Chahuts à l'heure du Mondial de football Actualité oblige, le Mondial de football fera cette édition partie du programme, le festival se déroulant la même semaine que le début des hostilités brésiliennes. De fait, le premier jour de Chahuts tournera autour du ballon rond avec un spectacle d'ouverture au titre évocateur, Italie-Brésil 3 à 2. Cette mise en scène d'Alexandra Tobelaim retracera, au TnBA à 21h, la rencontre Italie-Brésil de 1982 en proposant au spectateur une immersion dans une maison familiale de Palerme où tous se retrouvent autour du téléviseur couleur acheté pour l'occasion afin d'assister au match où l'Italie sera reine. Contre-point de ce spectacle, deux jours plus tard, le vendredi 13 juin à 20h30 à la Maison des enfants (64, rue Magendie), Une autre histoire du sport ou pourquoi je ne serai jamais Luis Fernandez, une conférence "gesticulée" de et par Anthony Pouliquen, vision décalée d'un football qui n'est, semble-t-il, pas religion pour tout le monde... 

Foot mis à part, d'autres thèmes comme les souvenirs familiaux, la question de la transmission ou encore la féminité seront abordés dans différentes propositions artistiques s'adressant aussi bien aux têtes blondes qu'aux adultes. Parmi elles, le spectacle L'assiette, écrit et jouée par Hubert Chaperon et mis en scène par Sonia Millot, racontera au public l'histoire d'un souvenir, celui d'une grande maison de famille aujourd'hui en ruine et aperçue par un enfant dans le fond d'un service d'assiette sorti par sa famille lors des grandes occasions, une évocation sur l'enfance et sur la mémoire à voir et entendre le jeudi 12 juin à 21h dans les jardins de l'ERP Robert Lateulade (rue du Hamel). Ce même jeudi, mais hors-les-murs cette fois puisque ça chahutera du côté de la médiathèque Jacques Ellul de Pessac à 14h30 et à 20h30, Au bord de la mare, texte écrit et joué par Cécile Delhommeau, mettra les spectateurs dans la confidence, celle des roses d'Eloise, un spectacle poétique sur la féminité, les premières règles et la question de la transmission inter-générationnelle incarnée ici par une toute jeune fille et sa grand-mère.

Quand les travaux inspirent... Depuis maintenant près d'un an, il est rare de parler ou d'entendre parler du quartier Saint-Michel sans que les mots travaux, bruit, pelleteuse ou dérangement ne fassent irruption dans la conversation. De fait, le festival Chahuts étant depuis toujours ancré dans ce même quartier, pas de surprise à ce que ces fameux travaux fassent irruption cette fois-ci dans la programmation. Les projets de fond menés tout au long de l'année au sein des locaux de l'association Chahuts (25 rue Permentade) ont en effet placé la vie du quartier au coeur des esprits, évoquant alors nécessairement l'actuelle mutation de la place Saint-Michel. Projet imaginé et envisagé autour de la question de la réhabilitation du quartier, la proposition Travaux: vous êtes ici interrogera sur la manière dont des mois de travaux sont perçus et vécus par les habitants d'un quartier, sur les ressentis des habitants face à un quotidien bouleversé et soumis au brouhaha permanent des grues et des pelleteuses. Avec le précité Hubert Chaperon, la danseuse et chorégraphe Laure Terrier et tous les acteurs du projets (habitants, travailleurs et flâneurs du quartier), ces impressions seront rendues et proposées au public samedi 14 juin de 13h à 17h sur la Place Saint-Michel grâce à des performances dansées ou des lectures.

Autre projet de fond mené cette année par Caroline Melon, Le monde de demain, archéologie contemporaine, la mise à jour de l'histoire enfouie du quartier Saint-Michel, proposant alors aux visteurs de découvrir une bâtisse mystérieuse... un mystère à percer du jeudi 12 au samedi 14 juin de 10h30 à 20h30 au départ du siège de l'association. Toujours sur le même thème mais sur un mode différent, Transports exceptionnels, duo pour un danseur et une pelleteuse, invitera les chahuteurs lève-tôt à un début de journée bien singulier puisqu'à 6h30 (et à 19h), les travaux seront transfigurés dans une chorégraphie de Dominique Boivin qui fera valser un couple assez inattendu, le danseur Philippe Priasso et une pelleteuse (conduite par William Defresne), une vision poétique et insolite de la vie de chantier à voir depuis le Parc des sports, du côté des quais, là même où Chahuts offrira dès 7h un café aux festivaliers matinaux.

Et puisqu'il n'est pas de fête sans danse, Chahuts attendra le public le vendredi 13 juin à 20h au 28 rue du Cloître pour le fameux battle hip-hop, temps fort du festival lors duquel 8 équipes de 3 breakers s'affronteront à grands coups de muscles, de sueur et de figures acrobatiques sous le regard exigeant d'un jury d'experts déplacés spécialement pour l'occasion. Enfin, le traditionnel bal clôturera cette 23ème édition le samedi 14 dès 21h au même 28 rue du Cloître, une soirée qui se transformera sans doute vite en aube au son du Hot Swing Quintet, de DJ Fusibles et DJ Gillespie.

Plus d'informations sur http://www.chahuts.net/ et au 05.56.33.84.34

Lise Gallitre
Par Lise Gallitre

Crédit Photo : Asso Chahuts

Partager sur Facebook
Vu par vous
6010
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !