10/12/17 : A Orthez la liste menée par le socialiste Emmanuel Hanon remporte l'élection municipale (49,69%) devançant celle du maire sortant Yves Darrigrand (39,87%) et de Hélène Marest (Lrem -Modem 10,44%

10/12/17 : Philippe Mahé préfet de Meurthe-et-Moselle depuis août 2015 est le nouveau directeur général des services de la Gironde. Il a occupé plusieurs postes similaires depuis 1995 en Côtes d'Armor Finistère aux communautés urbaines de Nantes et de Toulouse.

10/12/17 : Dans un communiqué du 9/12, le président de la Charente-Maritime Dominique Bussereau annonce que l'instauration d'un péage à l'entrée d'Oléron ne sera finalement pas soumis au vote lors de la session du Département du 18 décembre comme annoncé.

10/12/17 : Charente-Maritime : Météo France annonce une tempête ce lundi, avec de violentes rafales pouvant atteindre localement 120 à 130 Km/h sur le littoral et 100 à 110 Km/h à l'intérieur des terres.

09/12/17 : Après l'annonce de la présence du groupe NTM, les Francofolies ont annoncé cette semaine leurs prochaines têtes d'affiches de l'édition 2018, qui se tiendra du 11 au 15 juillet : Orelsan, Jain, Véronique Sanson, Mc Solaar, Calogero et Shaka Ponk.

08/12/17 : Les maires de Port-au-Prince et de La Rochelle ont signé un accord mardi à l’occasion des 2e Assises de la coopération franco-haïtienne à Port-au-Prince. Une aide nouvelle sera apportée pour la construction d’un lieu d’accueil en cas de catastrophe.

07/12/17 : Le maire de Saint-Jean-de-Luz et premier vice-président de la Communauté Pays basque, Peyuco Duhart, 70 ans, est mort ce vendredi matin à 10 heures au Centre hospitalier de la Côte basque à Bayonne. Il avait été victime d'un AVC la semaine dernière.

06/12/17 : L’innovation au service des entreprises. Jeudi 14 décembre, la CCI47 organise un a-m de table ronde autour du « design, levier d’innovation dans les entreprises ». Pour en parler des entrepreneurs seront présents pour témoigner de leur expérience.

06/12/17 : Mi novembre, le centre national pour le développement du sport a attribué un total 5,7M€ à 16 projets néo-aquitains visant la création d’équipements structurants, l’accès à la pratique sportive des personnes handicapées et à la rénovation des CREPS

06/12/17 : C'est ce lundi 11 décembre que Didier Lallement, prendra officiellement ses fonctions de préfet de la région Nouvelle-Aquitaine, préfet de la zone de défense et de sécurité Sud-Ouest et préfet de la Gironde à la suite de Pierre Dartout.

30/11/17 : Le 20 décembre, la salle de spectacles “Les Cigales“ à Luxey (40) accueille Françis Huster pour un seul-en-scène moderne et engagé, à l’image de celui qu’il incarne: Albert Camus. Rendez-vous à 21h. Pensez à réserver sur www.musicalarue.com !

30/11/17 : Du 5 au 16 décembre, la médiathèque du Marsan (à Mont-de-Marsan) accueille une exposition d'affiches créée à l'occasion du cinquantième anniversaire d'Amnesty International. Objectif: sensibiliser et éduquer aux droits humains.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 09/12/17 | Pierre Dartout décoré en quittant Bordeaux

    Lire

    Pierre Dartout, préfet de Gironde et de Nouvelle-Aquitaine a vécu un moment singulier lors de la réception marquant son départ de Bordeaux: il a reçu des mains d'Alain Juppé la décoration de commandeur dans l'Ordre national du mérite en présence d'élus, de personnalités, de sa famille venue de son Limousin natal moment chaleureux ponctué d'un très bel hommage du maire de Bordeaux retraçant une carrière fournie au service de l'Etat et remerciement appuyé du récipiendaire à Bordeaux où il sera "très heureux de revenir". M.Dartout, le préfet de l'installation de la réforme territoriale a loué sa relation avec Alain Rousset

  • 08/12/17 | Les événements nautiques de La Rochelle annoncés au salon Nautic de Paris

    Lire

    Le salon Nautic a été l'occasion pour La Rochelle d'annoncer les événements de 2018. En avril, la ville accueillera L'Hermione avant son départ en méditerranée. En mai, ce sera la première édition des Assises de la plaisance et du nautisme. A partir de juillet, 4 championnats européens de sport de glisse vont se succéder (catamaran, dériveur et forty-niners). Sans oublier les traditionnels rendez-vous de la Semaine du Nautisme ou du Grand Pavois, qui se tiendra du 26 septembre au 1 octobre.

  • 08/12/17 | L'ambassadeur de Chine annoncé à la prochaine fête de la truffe

    Lire

    La prochaine fête de la truffe a lieu à Sarlat, les 20 et 21 janvier 2018. Cet événement culinaire accueillera l'assemblée générale de l’association des Bocuse d’Or Winners. Pour l’occasion, 17 lauréats du célèbre concours de cuisine du monde seront présents. Zhai Jun, l'ambassadeur de la République populaire de Chine, accompagné d'une vingtaine de personnes à la prochaine Académie culinaire du foie gras et de la truffe, a répondu favorablement à l'invitation de la municipalité.

  • 07/12/17 | L'avenir du vélo en débat à La Rochelle

    Lire

    Depuis douze ans, la Charente-Maritime organise ses Tribunes de l'Innovation autour de grands thèmes d'actualité comme la solidarité, la mondialisation, etc. Pour cette édition, la "petite reine" est à l'honneur, avec des conférences-débats autour de son histoire, sa place socio-économique, ses innovations technologiques et son avenir en tant que transport doux et durable. RDV (gratuit) le 14 décembre à 18h à la Maison du Département. Ouvert au grand public sur inscription au 05 46 31 72 00.

  • 06/12/17 | Nouveau record pour Bordeaux-Mérignac

    Lire

    En novembre 2017, le trafic international continue de soutenir les bons résultats de l'Aéroport de Bordeaux-Mérignac et affiche un record mensuel de croissance pour 2017 de +26,3%. Ce premier mois de la saison Automne-Hiver a vu 404.000 passagers mensuels transportés (+3,2%). Depuis début 2017, le trafic de la plate-forme bordelaise progresse de +8,2% et 5.772.000 passagers ont été transportés. Une fin d'année qui s'annonce très positive à Bordeaux avec cependant un bémol, la baisse de 10,3% du trafic national liée au recul de Paris.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | "Du beau monde" ou 50 ans de madeleines littéraires du côté de chez Olivier Mony

14/06/2011 |

Olivier Mony et  Xavier Rosan, du Beau Monde

En ce jeudi 9 juin, c'est au Café de l'Opéra de Bordeaux (ex Grand Théâtre) que la revue et les éditions Le Festin avaient organisé l'événement. Une rencontre, entre le bruit des couverts et le brouhaha des conversations, autour "Du beau monde", le dernier ouvrage d'Olivier Mony, critique littéraire à « Sud Ouest » et au « Figaro ». Entouré d'Eric Puech, en Bernard Pivot de circonstance, et de Xavier Rosan, directeur du "Festin", ami de longue date, l'auteur a égrené quelques souvenirs glanés dans son livre. 50 ans d'anecdotes et de confidences pour un va-et-vient nostalgique et chronologique entre Bordeaux et le Pays Basque. L'occasion d'évoquer une partie des héros, au panthéon de ses chroniques, de Camus à Modiano, en passant par Frédéric Berthet, sur fond de cha cha, de slow et de disco.

"Longtemps, je me suis couché de bonne heure", déclarait Swann sous la plume de Marcel Proust. "Longtemps j'ai été vieux" débute Olivier Mony sous la sienne. Entre les deux, la recherche du temps perdu, l'évocation d'un temps passé qui fleure la même nostalgie. Après Un dimanche avec Garbo et ses figures de passage pour un temps dans le Sud-Ouest," d'Hemingway à Chantaco, de Jean Cocteau sur le Bassin d'Arcachon ou de Téchiné à Biarritz", Olivier Mony persiste et signe (et c'est tant mieux), aux éditions Le Festin, un deuxième ouvrage. Une fois de plus, on y croise Du beau monde, (déjà chroniqué dans Nos lectures du week-end), mélange de textes inédits et de chroniques publiées par le "journaliste écrivant", comme il se définit lui-même. Un pêle-mêle de promenades dans un univers qui le dispute au littéraire, au cinéma et au musical, avec Bordeaux et la côte basque en toile de fond.

Des geEric Puech lit le Camus d'Olivier Mony 50 ans de Beau Monde au Café de l'Opéra de Bordeauxns et des territoires
S'il est une figure parmi toutes les autres à avoir marqué Olivier Mony, c'est bien Albert Camus. "Une belle plume pour un auteur pied-noir qui ressemble à Humphrey Bogard. Un personnage bouleversant de complexité, dont l'Etranger est, pour moi, un des romans les plus beaux de notre littérature". Un Camus dont on apprendra qu'il était fasciné par St Jean-de-Luz, hâvre de paix méconnu, abri de ses dernières amours avec  Mi. Du beau monde c'est tout ça. Une somme de personnages, de rencontres avec des gens mais aussi avec des territoires, des ambiances, des atmosphères qui ont donné envie à Xavier Rosan, sensible aux mêmes thèmes, d'éditer celui qu'il lit et connait depuis 40 ans. "Une grande plume et un grand lecteur, qui sait faire passer sa passion de manière fluide et amène à aimer la littérature". Un don qui, avec Mony, échappe aux clichés habituels :"Je n'ai pas de plaisir à écrire, mon plaisir est plus celui procuré au lecteur ou de vous rencontrer pour faire le mariol. J'adore avoir écrit, mais, sans vouloir faire de provoc, on est pas toujours visité par la grâce."

Le Bordeaux de Mony
Autre époque, autre rencontre, autre anecdote, celle de la fuite de Patrick Modiano qui quittera son père sur les marches du Grand Théâtre de Bordeaux (devenu Opéra) pour ne plus jamais le revoir. Evocation, in situ, pleine de sel pour celui définissant l'auteur comme "quelqu'un qui pose un regard différent sur quelque chose qu'on croit connaître". Et la vision de Mony sur Bordeaux vaut son pesant de souvenirs  cafardeux : " Bordeaux a longtemps été tout, sauf au bord de l'eau. Mon Bordeaux est triste et gris, profondément réac, extraordinairement peureux et provincial, peuplé de veaux sans spiritualité... On  parle peu de ce Bordeaux au temps des croque-madames, du Grand Café et du Drugstore, à l'époque où Bordeaux croyait à la modernité, voir le Mériadeck de Chaban. Une manière presque naïve que je ne retrouve pas dans le Bordeaux d'aujourd'hui. J'ai toujours trouvé la ville magnifique, mais derrière les façades, il se passe des choses".

Le temps des premiers émois
Après la solitude d'une enfance trop sage passée dans les bibilothèques, le ton devient facétieux, presque cabotin pour parler des premiers émois, décelera Eric Puech. "Tu me prêtes un hédonisme inconnu de moi", plaisante le principal intéressé. L'époque du slow (et sa disparition),  du disco (et l'apparition du sida) a surtout marqué "une adolescence sous le signe du rateau, où tout le monde se souvient des dizaines de soirées dans lesquelles on labourait consciencieusement les lombaires d'une partenaire non choisie". Du beau monde ne prétend pas révolutionner ce qui se sait déjà -  on y apprend malgré tout beaucoup - mais aspire juste à trouver le petit regard en biais qui, même s'il est connu,  permet de découvrir des choses sous un angle nouveau. Confidences d'un auteur qui mêle sa propre histoire à celles des destinées illustres, pleines de peines, d'artifices, de gloires et de fins tragiques que sont celles de Jean Seberg, Françoise Sagan, Gérard Philipe, Luis Mariano mais aussi Moravia, Cocteau, Truffaut...

Après les années 40 et 50, Olivier Mony envisage de revenir sur les traces du Bordeaux des années 60, sous la forme, cette fois-ci, d'un roman. Le "journaliste écrivant" semble prêt à devenir écrivain.

Du beau monde : 160 pages – 17 € – Éditions Le Festin – Collection Les Cahiers de l’Éveilleur

Photo : IC

Isabelle Camus

Partager sur Facebook
Vu par vous
1023
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 13 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !