Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/12/18 : Du 15/12/18 au 5/01/19 : le centre-ville montois sera piéton les week-ends du 15 et 22/12 et le 24/12 et le stationnement gratuit dans le centre-ville les samedis après-midi. 1h de stationnement gratuit par demi-journée, du lundi au samedi matin.

14/12/18 : Center Parcs Lot-et-Garonne. Les premiers coups de pioche de ce chantier sont donnés ce jour, 14 décembre, à l’étang du Papetier, à Pindères.

14/12/18 : En raison des mouvements sociaux actuels, le Grand-Théâtre sera fermé au public ce samedi 15 décembre entraînant le report du récital de Sondra Radvanovsky au 31 mars 2019. Les visites guidées sont également annulées.

13/12/18 : Le jeune rugbyman du Stade Français Nicolas Chauvin, 19 ans, victime d'un traumatisme cervical suite à un plaquage dimanche lors d'un match à Bègles est décédé au CHU de Pellegrin. Nouveau drame après la mort récente d'un jeune joueur d'Aurillac.

13/12/18 : Présente au salon Nautic de Paris, La Rochelle a lancé de Paris le Défi Atlantique, une nouvelle course en équipage réservée aux Class 40. Départ fin mars 2019 de la Guadeloupe, pour rejoindre La Rochelle mi-avril avec une escale à Horta aux Açores.

13/12/18 : La CCAS de Châtellerault organise ce samedi à la résidence Tivoli son marché de Noël. Lors d'ateliers manuels, les résidents ont réalisés des créations qui seront en vente lors du marché et dont les gains serviront à l'animation de la résidence.

12/12/18 : En raison des liens historiques et fraternels qui unissent les villes de Strasbourg et de Périgueux, le drapeau français sur la mairie de Périgueux sera en berne ce mercredi suite au drame survenu hier sur le marché de Noël de la capitale alsacienne.

12/12/18 : Vigipirate : Urgence Attentat. Renforcement de la sécurité en Gironde. Renforcement des contrôles notamment à l’aéroport de Bdx-Mérignac, surveillance des marchés de Noël, centres commerciaux et interdiction de manifestations sur la voie publique.

12/12/18 : Signature de la charte urbaine, architecturale et paysagère de Pessac le 13 déc. Elle entend garantir et préserver la qualité du cadre de vie des Pessacais en travaillant sur la qualité des espaces extérieurs, de la construction et des usages.

12/12/18 : La FFMC47 organise avec les Restos du Cœur la balade des pères Noël motards, le samedi 15 déc. au Gravier à Agen à 13h30. Le principe : venir déguiser en père Noël avec un cadeau neuf non emballé qui sera offert à des enfants par les Restos à Noël.

12/12/18 : Les 22-26 et 28 déc, Bordeaux Visite organise une visite-famille "Bordeaux à Noël", afin de découvrir la place Pey Berland, le cours de l'Intendance, les allées de Tourny, la place de la Comédie. Accessible aux familles avec enfants dès 7 ans.

12/12/18 : Forum « Sport en société, Droit au Sport et contraintes économiques », les vendredi 14 et samedi 15 décembre, organisé par le CDOS33 en cette année du 40ème anniversaire du mouvement sportif girondin, à l'Hôtel du Département à Bordeaux.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 14/12/18 | Jacqueline Gourault en déplacement en Dordogne lundi 17 décembre

    Lire

    Jacqueline Gourault, ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales sera en déplacement en déplacement en Dordogne ce lundi 17 décembre. En fin de matinée, elle sera à Coulounieix Chamiers pour le projet de rénovation urbaine. L'après midi, elle se rendra au Nord du département pour la pose de la première pierre de la maison médicale de Lanouaille. C'est la troisième fois que la ministre se rend en Dordogne depuis dix huit mois.

  • 14/12/18 | De nouveaux équipements pour la section foot d'un collège du 87

    Lire

    Créée en 2011, la section de football du collège André Maurois est labellisée et reconnue par la FFF et l’Education Nationale. Cette section rend possible la pratique du football dans un cadre scolaire privilégié. Afin de les soutenir, le Conseil Départemental de la Haute-Vienne vient de les doter de 14 équipements joueurs complets et 2 équipements gardiens. Dernièrement, la section sportive a formalisé de nouveaux partenariats avec la FFF, le Limoges Football Club et la Ville de Limoges.

  • 14/12/18 | L'industrie du pin maritime cherche de nouvelles ressources

    Lire

    Début décembre dans les Landes, l’Etat, les acteurs de la filière forêt-bois et les collectivités locales se sont réunis sur les difficultés d’approvisionnement des industries du bois qui nécessitent 6 M m³ annuels alors que la récolte actuelle est de 5,6 M m³. Avec 32 M m³ de bois ayant atteint ou dépassé l’âge d’exploitation préconisé, l’enjeu pour la filière est donc de récolter ces bois mûrs dans les années à venir. Outre l'engagement de l'Etat à intensifier sa communication en ce sens auprès des propriétaires, l'amont et l'aval de la filière pourraient en passer par la contractualisation pour garantir l'adéquation entre offre et demande.

  • 14/12/18 | La Rochelle lance une nouvelle course au Nautic de Paris

    Lire

    L'agglomération de La Rochelle profite de sa présence au salon Nautic de Paris, du 8 au 16 décembre, pour présenter une toute nouvelle course, organisée en partenariat avec le Grand Pavois Organisation : le Défi Atlantique. Cette nouvelle épreuve en équipage est réservée aux Class 40. Le départ sera donné fin mars 2019 de la Guadeloupe, pour rejoindre La Rochelle mi-avril avec une escale à Horta aux Açores.

  • 13/12/18 | Ouverture de la Patinoire et « Ice Party » à Villeneuve-sur-Lot

    Lire

    La patinoire revient à Villeneuve-sur-Lot du 15 décembre au 6 janvier, sous la halle Lakanal. Ouverte tous les jours de 10 h à 19 h (3 € les 30 min.), cette année, les jeunes du Villeneuvois inaugureront les nocturnes avec une soirée « Ice Party » proposée ce même jour de 20 h à minuit. Gratuit et réservé au 15-20 ans, cet événement sera animé par le DJ KM Events.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | "Du beau monde" ou 50 ans de madeleines littéraires du côté de chez Olivier Mony

14/06/2011 |

Olivier Mony et  Xavier Rosan, du Beau Monde

En ce jeudi 9 juin, c'est au Café de l'Opéra de Bordeaux (ex Grand Théâtre) que la revue et les éditions Le Festin avaient organisé l'événement. Une rencontre, entre le bruit des couverts et le brouhaha des conversations, autour "Du beau monde", le dernier ouvrage d'Olivier Mony, critique littéraire à « Sud Ouest » et au « Figaro ». Entouré d'Eric Puech, en Bernard Pivot de circonstance, et de Xavier Rosan, directeur du "Festin", ami de longue date, l'auteur a égrené quelques souvenirs glanés dans son livre. 50 ans d'anecdotes et de confidences pour un va-et-vient nostalgique et chronologique entre Bordeaux et le Pays Basque. L'occasion d'évoquer une partie des héros, au panthéon de ses chroniques, de Camus à Modiano, en passant par Frédéric Berthet, sur fond de cha cha, de slow et de disco.

"Longtemps, je me suis couché de bonne heure", déclarait Swann sous la plume de Marcel Proust. "Longtemps j'ai été vieux" débute Olivier Mony sous la sienne. Entre les deux, la recherche du temps perdu, l'évocation d'un temps passé qui fleure la même nostalgie. Après Un dimanche avec Garbo et ses figures de passage pour un temps dans le Sud-Ouest," d'Hemingway à Chantaco, de Jean Cocteau sur le Bassin d'Arcachon ou de Téchiné à Biarritz", Olivier Mony persiste et signe (et c'est tant mieux), aux éditions Le Festin, un deuxième ouvrage. Une fois de plus, on y croise Du beau monde, (déjà chroniqué dans Nos lectures du week-end), mélange de textes inédits et de chroniques publiées par le "journaliste écrivant", comme il se définit lui-même. Un pêle-mêle de promenades dans un univers qui le dispute au littéraire, au cinéma et au musical, avec Bordeaux et la côte basque en toile de fond.

Des geEric Puech lit le Camus d'Olivier Mony 50 ans de Beau Monde au Café de l'Opéra de Bordeauxns et des territoires
S'il est une figure parmi toutes les autres à avoir marqué Olivier Mony, c'est bien Albert Camus. "Une belle plume pour un auteur pied-noir qui ressemble à Humphrey Bogard. Un personnage bouleversant de complexité, dont l'Etranger est, pour moi, un des romans les plus beaux de notre littérature". Un Camus dont on apprendra qu'il était fasciné par St Jean-de-Luz, hâvre de paix méconnu, abri de ses dernières amours avec  Mi. Du beau monde c'est tout ça. Une somme de personnages, de rencontres avec des gens mais aussi avec des territoires, des ambiances, des atmosphères qui ont donné envie à Xavier Rosan, sensible aux mêmes thèmes, d'éditer celui qu'il lit et connait depuis 40 ans. "Une grande plume et un grand lecteur, qui sait faire passer sa passion de manière fluide et amène à aimer la littérature". Un don qui, avec Mony, échappe aux clichés habituels :"Je n'ai pas de plaisir à écrire, mon plaisir est plus celui procuré au lecteur ou de vous rencontrer pour faire le mariol. J'adore avoir écrit, mais, sans vouloir faire de provoc, on est pas toujours visité par la grâce."

Le Bordeaux de Mony
Autre époque, autre rencontre, autre anecdote, celle de la fuite de Patrick Modiano qui quittera son père sur les marches du Grand Théâtre de Bordeaux (devenu Opéra) pour ne plus jamais le revoir. Evocation, in situ, pleine de sel pour celui définissant l'auteur comme "quelqu'un qui pose un regard différent sur quelque chose qu'on croit connaître". Et la vision de Mony sur Bordeaux vaut son pesant de souvenirs  cafardeux : " Bordeaux a longtemps été tout, sauf au bord de l'eau. Mon Bordeaux est triste et gris, profondément réac, extraordinairement peureux et provincial, peuplé de veaux sans spiritualité... On  parle peu de ce Bordeaux au temps des croque-madames, du Grand Café et du Drugstore, à l'époque où Bordeaux croyait à la modernité, voir le Mériadeck de Chaban. Une manière presque naïve que je ne retrouve pas dans le Bordeaux d'aujourd'hui. J'ai toujours trouvé la ville magnifique, mais derrière les façades, il se passe des choses".

Le temps des premiers émois
Après la solitude d'une enfance trop sage passée dans les bibilothèques, le ton devient facétieux, presque cabotin pour parler des premiers émois, décelera Eric Puech. "Tu me prêtes un hédonisme inconnu de moi", plaisante le principal intéressé. L'époque du slow (et sa disparition),  du disco (et l'apparition du sida) a surtout marqué "une adolescence sous le signe du rateau, où tout le monde se souvient des dizaines de soirées dans lesquelles on labourait consciencieusement les lombaires d'une partenaire non choisie". Du beau monde ne prétend pas révolutionner ce qui se sait déjà -  on y apprend malgré tout beaucoup - mais aspire juste à trouver le petit regard en biais qui, même s'il est connu,  permet de découvrir des choses sous un angle nouveau. Confidences d'un auteur qui mêle sa propre histoire à celles des destinées illustres, pleines de peines, d'artifices, de gloires et de fins tragiques que sont celles de Jean Seberg, Françoise Sagan, Gérard Philipe, Luis Mariano mais aussi Moravia, Cocteau, Truffaut...

Après les années 40 et 50, Olivier Mony envisage de revenir sur les traces du Bordeaux des années 60, sous la forme, cette fois-ci, d'un roman. Le "journaliste écrivant" semble prêt à devenir écrivain.

Du beau monde : 160 pages – 17 € – Éditions Le Festin – Collection Les Cahiers de l’Éveilleur

Photo : IC

Isabelle Camus

Partager sur Facebook
Vu par vous
1391
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 17 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !