Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

12/08/20 : Depuis cet après-midi, la Gironde est repassée en vigilance jaune pour le risque feux de forêt. Les mesures de restrictions concernant la circulation des véhicules motorisés, les activités ludiques et sportives et les travaux forestiers sont levées.

12/08/20 : A compter de 18h, le département des Landes est placé en vigilance orange aux orages.

11/08/20 : Charente-Maritime : 2000, c'est le nombre de bottes de paille qui vont être disposées un peu partout dans le département sur le trajet du Tour de France. Une quarantaine d'agents de la collectivité sont déployés sur l'opération à partir d'aujourd'hui

11/08/20 : La ministre de l'Ecologie et de la transition écologique Barbara Pompili se rendra à Anglet, suite à l'incendie de la Forêt de Chiberta ce mercredi. Auparavant elle sera passée à Biarritz pour évoquer le ramassage des plastiques dans l'océan.

07/08/20 : Suite au décret du 30 juillet dernier, le préfet des Pyrénées-Atlantiques a décidé de rendre obligatoire le port du masque dans l'espace public dans les communes de Bidart, Espelette, Guéthary et Saint-Jean-Pied-de-Port.

05/08/20 : Jean-Baptiste Irigoyen, le maire de Saint-Jean-Luz a fait savoir en début de soirée que sa ville rejoignait le club des villes du littoral basque exigeant le port du masque dans le centre-ville et notamment la rue piétonne Gambetta hyper fréquentée

04/08/20 : A compter du 05 août et jusqu'à nouvel ordre, le département de la Gironde et du Lot-et-Garonne sont placés en vigilance orange pour le risque "feux de forêt". Le département des Landes a cette vigilance depuis le 29 juillet dernier.

30/07/20 : 600 millions d'euros, c'est l'enveloppe annoncée par le premier ministre au président des Régions de France Renaud Muselier dans le cadre d'un "accord de méthode" signé à Matignon pour préserver leur capacité d'investissements après la crise du Covid

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 12/08/20 | Le ministère de l’Agriculture renforce son soutien aux agriculteurs face à la sécheresse

    Lire

    Face à l’épisode de sécheresse en cours, le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Julien Denormandie, autorise le report de la date limite d’implantation des cultures dérobées valorisées comme surface d'intérêt écologique (SIE) dans certains départements affectés (en Nouvelle-Aquitaine : Creuse, Vienne et Haute-Vienne). Cette mesure vient compléter celles déjà prises ces derniers jours pour soutenir les agriculteurs dans cette période difficile.

  • 12/08/20 | Charente-Maritime : fort risque d'incendies et départs de feux

    Lire

    Au vu de la sécheresse importante que connaît le territoire, la préfecture 17 a placé vendredi le département au niveau « Risque très sévère » du plan de vigilance Feux de forêt. La Charente-Maritime a connu plusieurs incendies ou départs de feu depuis le début de l'été, vers Royan, sur Oléron et ce week-end dans le sud du département, à la limite de la Gironde, où 4 hectares de pinèdes sont parties en fumées. Pour rappel, il est interdit de fumer et de faire des feux en proximité de forêt.

  • 12/08/20 | Charente-Maritime : la préfecture limite le remplissage des mares de tonnes

    Lire

    Pour cause de sécheresse, la préfecture interdit à partir du 11 août le remplissage et la remise à niveau des mares de tonne à destination de la chasse de nuit au gibier d’eau sur les bassins de la Curé-Sèvre Niortaise, des marais de Rochefort et du Bord de Gironde Nord. Il est limité à une surface inférieure à 1 hectare sur les bassins du Mignon, du fleuve Charente, de la Boutonne et affluents, Antenne et Rouzille, la Seudre, la Seugne, le marais Bord de Gironde Sud, lary-Palais et Dronne Aval.

  • 11/08/20 | Un atelier vélo mobile est lancé à Royan

    Lire

    Le 2nd schéma cyclable a été adopté par la Communauté d’Agglomération Royan Atlantique le 24 janvier dernier. Dans ce cadre, Royan Atlantique vient de lancer un atelier vélo mobile destiné à promouvoir la pratique cyclable sur l’ensemble du territoire. Jusqu’au 23 août, cet atelier accueille les cyclistes sur le parking de la Bouverie dans la forêt de la Coubre. Dès la rentrée, les animations et les tournées de cet atelier seront annoncés sur la page Facebook « Mobilité Royan Atlantique ».

  • 11/08/20 | Les inscriptions pour la Remontée de la Seudre sont ouvertes

    Lire

    Depuis 1996, la Communauté d’Agglomération de Royan Atlantique organise la Remontée de la Seudre qui attire chaque fin de saison plus de 2000 personnes à pied, à vélo, en cheval ou en kayak. Cette année, les deux jours d’activités sportives en pleine nature associées aux dégustations de produits régionaux auront lieu les 5 et 6 septembre. Dès le 12 août et jusqu’au 3 septembre, les participants peuvent s'inscrire sur le site de l'Office du Tourisme

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Emmanuel Macron à Angoulême : des signaux positifs aux auteurs de BD

31/01/2020 | La 47e édition du festival d'Angoulême de la BD a ouvert jeudi dans un contexte particulier avec la venue du Président de la République et des manifestations.

La deuxième partie de la visite d'Emmanuel Macron en Charente était consacrée à la BD

Le lancement de l'opération "2020 année de BD", ce jeudi en ouverture du festival de la BD d'Angoulême, par le ministre de la culture Franck Riester et en présence du Président de la République, a été marqué par des manifestations et l'expression des auteurs inquiets pour leur avenir. Ces derniers attendent de réelles mesures des pouvoirs publics, face à la précarité de leur métier. Lors de la cérémonie de remise des prix du palmarès jeunesse du Festival, Emmanuel Macron a voulu envoyer des signaux positifs aux auteurs, notamment que leurs droits soient consolidés et que les auteurs soient mieux rémunérés.

Cela faisait 35 ans qu'un Président de la République n'avait pas rendu visite au Festival de la Bande dessinée d'Angoulême. La fois précédente,  et l'unique fois, c'était François Mitterrand, le 26 janvier 1985. Jeudi, la journée d'ouverture de cette 47e édition s'est déroulée dans un contexte particulier marqué par la venue d'Emmanuel Macron et de Franck Riester, ministre de la Culture, et des manifestations contre la Réforme des retraites. 
Après le volet économique avec le lancement d'une ligne pilote de production de batteries pour véhicules électriques au sein de l'usine Saft de Nersac ., Emmanuel Macron a consacré, ce jeudi,  la deuxième partie de sa visite en Charente à la culture et plus particulièrement au 9e art.  L'année 2020 a été consacrée "année de la BD" par le ministère de la Culture mais son lancement, lors de cette journée d'ouverture  a tourné court : des manifestants contre la Réforme des retraites, auxquels s'étaient joints quelques auteurs en colère face à une précarité grandissante, ont scandé des slogans anti-Macron.
Pendant ces manifestations en centre ville, Emmanuel Macron a déjeuné avec des éditeurs et des auteurs dont de jeunes auteurs et scénaristes, Cécile Bidault et Cy et Marc Antoine  Boidin. Les débats ont porté sur les enjeux et la situation des auteurs dont plus d'un tiers vit sous le seuil de pauvreté. Il fut  bien sûr question du rapport de Bruno Racine, qui participait à ce déjeuner, dans lequel ce dernier dresse une série de 23 recommandations en vue d’améliorer la situation des artistes-auteurs. Le rapport  préconise que les politiques publiques de soutien aux artistes auteurs doivent être renforcées. 

Pour une plus juste répartition des recettes 

 Pas de question de tirer un trait sur la bande dessinée, c'est le message qu'a voulu porter Emmanuel Macron, en se rendant jeudi soir au Théâtre où il a participé à la remise des prix des jeunes talents du Festival, argumentant que la BD est un art majeur, au sens où il a toute sa place à l'école et au sein de la création française  et "nous voulons le reconnaître comme tel".  Il a indiqué que le secteur en situation délicate, en dépit d'un marché français de la bande dessinée en progression, serait accompagné par l'Etat.
Dans un discours d'une vingtaine de minutes, "Emmanuel Macron n' a donc pas raté l'occasion d'envoyer des signaux positifs aux auteurs. Il a plaidé pour que le "Centre national du livre oriente davantage ses  financements vers les auteurs, aujourd'hui c'est 15 %, c'est insuffisant. Il a indiqué que les auteurs doivent mieux être aidés et protégés. "On doit mieux rémunérer ceux qui créent, qui inventent des personnages qui permettent aux bandes dessinées d'exister." Sans entrer dans les détails, le chef de l'État a promis une prochaine « simplification administrative pour mieux protéger les créateurs dans leur quotidien. Il s'est aussi clairement prononcé en faveur d'une plus juste répartition des recettes de la BD entre les auteurs, les éditeurs et les librairies en misant sur le dialogue entre professionnels : "la BD française est l'une des plus inventives au monde et je crois au dialogue permanent de nos auteurs et de nos éditeurs." Parmi les autres pistes évoquées, le développement des résidences d'artistes. A charge désormais, à Franck Riester, le ministre de la Culture de développer la feuille de route tracée par Emmanuel Macron. Les professionnels attendent avec impatience qu'il dessine un avenir meilleur pour la bande dessinée hexagonale. Les déclarations de bonnes intentions  lors du Festival ne pourront suffire. 

 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo :

Partager sur Facebook
Vu par vous
3933
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 14 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !