Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/07/18 : Michèle Delaunay ancienne ministre et députée de la Gironde promue au grade de chevalier dans l'ordre de la Légion d'Honneur au titre du ministère des Solidarités et de la Santé avec mention de ses " 49 ans de services"

14/07/18 : Charente-Maritime: à partir du 16/07, un arrêté interdit le remplissage et la remise à niveau des mares de tonnes (chasse au gibier d'eau), sur la Curé-Sèvre Niortaise, le Mignon, les marais de Rochefort nord et sud et le marais bord de Gironde nord.

13/07/18 : Les 26, 27 et 28 juillet, le Tour de France fait étape dans le 64. Toutes les infos pratiques liés à ces 3 jours de présence ( accès, parking, circulation, accueils camping-car, passage de la caravane,etc )sont à retrouvées sur www.infotour64.com+ d'info

12/07/18 : Fierté au sein d'Aérocampus Aquitaine: la structure compte 100% de réussite à tous les BAC et BTS avec plus de 87% de mentions dont 56% de mentions B et TB. Parmi eux: Alisson Armatte est la major de France en BTS Aéronautique. Félicitations!

12/07/18 : Suite aux nouvelles analyses effectuées, l'ARS a autorisé la réouverture immédiate de la baignade à la Base de Loisirs du Marsan ce 12 juillet. La filtration naturelle du plan d'eau a suffit pour endiguer ce phénomène ponctuel.

11/07/18 : Sur demande de l'ARS, le lac de baignade de la base de loisirs du Marsan est fermé jusqu'à nouvel ordre. Des analyses ont révélé un taux de bactéries coliformes supérieur à la limite autorisée. De nouvelles analyses sont en cours.

11/07/18 : Au 1er semestre 2018 l'Aéroport de Bordeaux passe les 3M de voyageurs (+6,2%). Nouveau record en juin avec 669.000 passagers (+6,5%): +17,4% pour les vols internationaux (384.500 voyageurs) et pour le low cost. Le trafic national perd 5,5% et Paris 26,8%

07/07/18 : La visite du président de la République, Emmanuel Macron, en Dordogne, ce sera jeudi 19 juillet.Le chef de l’État devrait faire une halte à Périgueux avant de se rendre dans une commune rurale pour y parler du maintien des services publics.

06/07/18 : La Rochelle : les inscriptions sont ouvertes à l'université, au Technoforum, 23 av. A.Einstein, jusqu'au jeudi 19 juillet de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h00, et ce samedi de 9h à 16h30. Reprise des inscriptions le 23 août jusqu’au 14 septembre.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 14/07/18 | Charente-Maritime : les limitations d'usage de l'eau de l'été arrivent

    Lire

    A compter du lundi 16 juillet, 8h, le bassin Curé-Sèvre MP6 et le sous-bassin Marais Nord Aunis MP4 passent en alerte d’été, suite à un arrêté du préfet. Cette limitation provisoire de l'usage de l'eau concerne tous les prélèvements à des fins agricoles à partir de forages, cours d’eau, plans d’eau en communication ou alimentés par une nappe souterraine ou un cours d’eau, plans d’eau établis sur un cours d’eau. Les mesures de coupure ne s’appliquent pas aux cultures ayant obtenu une dérogation.

  • 13/07/18 | Rocade bordelaise : des feux pour réguler le trafic

    Lire

    Attention aux utilisateurs de la rocade bordelaise: à partir du 17 juillet, des feux bicolores vont être installés sur 17 bretelles d'accès de sept échangeurs pour réguler le trafic de la rocade. Une première phase entrera en service avant la fin juillet sur les trois bretelles extérieures des échangeurs 24 et 25 pour une durée de quatre mois. Le rythme des feux variera selon le trafic et selon la bretelle. Le déploiement complet de ce dispositif, mis en place par la DIRA (direction interdépartementale des routes Atlantique, interviendra d'ici fin 2018.

  • 13/07/18 | Emmanuel Macron deux jours en Dordogne, les 18 et 19 juillet

    Lire

    Le président de la république sera en Dordogne, les 18 et 19 juillet. Le thème de sa visite sera les services publics en zone rurale. C’est Michel Delpon, le député du Bergeracois, qui dévoile le programme de cette visite sur sa page Facebook. Emmanuel Macron devrait visiter le bureau de poste de Marsac, assister au dévoilement de la Marianne dans le quartier du Toulon à Périgueux, visiter l’imprimerie du timbre à Boulazac et la Maison des services au public de Sarliac-sur-l’Isle.

  • 13/07/18 | Périgueux : une jauge de 5000 personnes pour la fan zone

    Lire

    Périgueux a crée une fan zone en plein cœur de ville, dans le parc Gamenson. Pour la finale du 15 juillet, où la France affronte la Croatie, la jauge a été portée à 5000 personnes. Attention cependant, cette jauge ne pourra pas être dépassée pour des raisons de sécurité. Des stands buvette et petite restauration sont aussi proposés. L'entrée est gratuite. L'ouverture des portes a lieu à 15 h et la fermeture à 21 h. 3 entrées publiques sont mises en place (avec fouilles et palpations de sécurité).

  • 13/07/18 | La Rochelle : feu d'artifice en hommage à Didier Lockwood

    Lire

    Pour le 14 Juillet, la ville de La Rochelle a vu les choses en grand : un spectacle pyrotechnique sur les musiques de Didier Lockwood. Pour construire le spectacle, le directeur artistique de la société Ruggieri (Nouvel an Paris 2017, départ de L'Hermione, Violon sur le Sable), avec le directeur du Violon sur le Sable Philippe Tranchet, la soprano Patricia Petibon et Didier Pironti, le président du festival Jazz Entre les deux tours. Rendez-vous allée du Mail ou avenue Michel-Crépeau à 22h45.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Entre les Lignes: "Chroniques du racisme ordinaire, le livre noir de la littérature du XIXème siècle." Editions Pimientos

07/04/2013 | ça pique, ça gratte, mais ça réveille.

Chroniques du racisme ordinaire, editions Pimientos, 2013

Voici un livre sous l’écho duquel bien des statues de commandeurs vont trembler. Voici un livre courageux qui ébranle les idoles mais aussi les certitudes endormies. Alexandre Hurel, directeur des éditions Pimientos, s’en explique dans sa préface : « Je publiais des textes négligés de grands écrivains du XIXème siècle, dans une collection dédiée aux voyages, quand je décidais de travailler sur deux nouveaux albums, l’un consacré à l’Andalousie, l’autre à Jérusalem. Comme par un fait exprès, c’est à Jérusalem que ça a commencé. Le texte de Loti était immonde. » L’éditeur choisit alors d’édulcorer les écrits de Loti, « la plus mauvaise des solutions » avoue-t-il. « J’entreprends aujourd’hui de réaliser le volume dont j’eus l’idée à ce moment là : traquer dans la littérature, celle des « grands écrivains », ceux- là même qui ont laissé des textes inoubliables, devenus avec le temps des « classiques », traquer donc la propension à juger l’autre en fonction non de ses actes, mais de sa naissance, non de sa geste, mais de son sang ». Derrière l’image d’Epinal de ces grands modèles apparaît la face sombre de l’homme dans ce qu’il a hélas de moins exceptionnel : la facilité d’un jugement englué dans le plus mal odorant des lieux communs, celui qui fait que toute différence induit une hiérarchie. Mise en lumière de traces d’ombres oubliées et pourtant écrites de main de grand homme, noir sur blanc.

Chroniques du racisme ordinaire au XIXe siècle
Acheter ce livre chez Mollat.com

« Petit, malingre, les yeux vifs mais faux, le nez busqué, la barbiche jaunâtre, la chevelure inculte, les pieds grands, les mains longues et crochues, il offrait ce type inconnu du juif allemand, reconnaissable entre tous. » écrit Jules Verne. Le même précise : « Même à l’âge d’homme, combien de ces noirs ne possèdent pas les notions premières d’un enfant de cinq à six ans ». Question de contexte colonisateur ?  A propos d’ « un peuple sauvage et pourri que nous civilisons » comme le proclame Daudet à propos de l’Algérie.  Pas seulement, et Alexandre Hurel cite, en contre-exemples, d’autres grands tels que Chateaubriand, Lamartine, Flaubert ou Gérard de Nerval, prouvant la possibilité d’un autre regard, de la part de frères écrivains nés et ayant grandi pourtant dans le même contexte. Alors quoi ? Que penser ? Qu’être un grand écrivain n’est pas la garantie d’être à toute force un grand humaniste. Que l’homme qui nourrit l’esprit garde son paradoxe, qui peut être graduellement et en fonction de chacun, condescendance, mépris, haine. La parole s’envole dit-on, les écrits restent. Là est sans doute le propos de ce livre, l’importance, la nécessité d’une constante vigilance. De ne pas se laisser aveugler par la brillance qui peut, aussi, s’entacher de salissures.

Car ce qui fait froid dans le dos c’est de constater, au travers de ces écrits, le cheminement d’une pensée commune. C’est de trouver là, sous la plume de Jules Verne, de Loti ou de Daudet, les échos des haines voraces et cannibales d’époques plus proches de la nôtre. Les écrits restent… on frémit de terreur en imaginant  que certains des grands monstres du XXème siècle avaient sans doute eux aussi des lettres. Quand Maupassant écrit, en 1879, que « la race juive se révèle sous un aspect hideux qui fait comprendre la haine féroce de certains peuples contre ces gens, et même les massacres récents » on comprend aussi, avec effroi, que le mal n’est pas une génération spontanée, que la haine germe depuis longtemps dans d’anciens ferments.

« La plupart de ces textes seraient impubliables aujourd’hui, tombant sous le coup de la loi pour incitation à la haine raciale » précise Alexandre Hurel. On respire : nous, hommes et femmes du XXIème siècle savons enfin nous diriger vers la bonne lumière. « Ils sont pourtant largement diffusés, comme Nanette Salomon, trouvé en livre de poche. » Un souffle voile soudain notre respiration, et la lumière d’un coup s’assombrit. Nécessité de vigilance, toujours. Ces « Chroniques du racisme ordinaire » feront grincer des dents c’est certain, mais  c’est un livre militant, courageux et essentiel. A lire et à réfléchir.

http://editionspimientos.com

Anne Duprez
Par Anne Duprez

Crédit Photo : Editions Pimientos

Partager sur Facebook
Vu par vous
1048
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !