Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/10/21 : Après avoir été retenue pour devenir centre de préparation aux Jeux Olympiques dans 17 disciplines, la ville de Pau vient également d'être adoubée pour 3 nouvelles disciplines : le skateboard, le basketball 3*3 et le breakdance.

20/10/21 : Après un arrêt forcé en mars 2020 en raison de la crise sanitaire, Chalair annonce la reprise de la ligne Bordeaux-Montpellier à partir du lundi 15 novembre 2021, à raison de 4 fréquences hebdomadaires

19/10/21 : Pau Béarn Pyrénées Mobilités et ses Partenaires Engagés lancent la 3ème campagne d’Aide à l’achat Vélos, dont l'offre est doublée cette année. Cette 3ème session d’instruction des demandes aura lieu du lundi 1er novembre au mardi 30 novembre 2021.

15/10/21 : Saint-Médard en Jalles poursuit sa concertation sur son futur "Plan vélo et autres mobilités actives" pour déterminer les actions à prévoir en terme d'aménagement, d'éducation, de prévention ou de promotion. Rdv le 18 octobre et le 3 novembre+ d'info

15/10/21 : Rencontres, animations, spectacle, exposition, ciné-débats, atelier, handisport... Du 2 au 16 novembre, la 8ème édition de la Quinzaine de l'Egalité et la Diversité débarque à Bordeaux et dans la métropole. Une fois encore le programme sera riche !+ d'info

15/10/21 : Talence organise samedi 16 octobre de 10h à 19h, une journée consacrée aux sports, mis à l’honneur avec une "Journée olympique" et la "course des 5 et 10 km" : un grand rendez-vous sportif afin de préparer les JO de Paris 2024 et soutenir nos athlètes+ d'info

07/10/21 : À partir du 17 décembre, Volotea proposera une nouvelle ligne au départ de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac à destination de l’aéroport de Lille 2 fois par semaine en décembre et en janvier puis 6 fois par semaine à partir d’avril 2022.

07/10/21 : Dans le cadre des travaux de la déviation du Taillan-Médoc, la section à 2x2 voies de la RD 1215E1, route à grand trafic, sera réduite à 1 voie dans le sens Bordeaux-Le Verdon, du 11/10 au 11/11 et dans le sens Le Verdon-Bordeaux, du 18 au 19 octobre

05/10/21 : L'Etat et la Région ont sélectionné 17 nouveaux lauréats au fonds d’accélération des investissements industriels dans le cadre du plan France Relance. Ces 17 projets représentent 6 M€ de subventions sur un total pour l'heure de 63 M€ et 126 lauréats.+ d'info

05/10/21 : Au 31 juillet 2021, l’État a investi au titre de son plan France Relance 2,75 Mds € en Nouvelle-Aquitaine dont 770 M€ pour le volet transition écologique, 924 M€ pour le volet compétitivité et plus d’1Md pour le volet cohésion sociale et territoriale

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 27/10/21 | Tolkien se tisse à Aubusson

    Lire

    La Cité internationale de la tapisserie d'Aubusson en Creuse a signé un partenariat afin de réaliser en 4 ans une série exclusive de 14 tapisseries et 2 tapis à partir de l'oeuvre graphique originale de J.R.R Tolkien. Le 22 octobre, elle a dévoilé la 12ème œuvre et la 1ère issue du livre du Seigneur des Anneaux : « Moria Gate ». D'environ 8m2, elle a nécessité plus de 1000h de travail.

  • 27/10/21 | Jean Prou nommé président du Parc Marin de l'estuaire et des pertuis

    Lire

    Mi-octobre, le conseil de gestion du Parc Marin de l'estuaire de la Gironde et de la mer des pertuis charentais a élu Jean Prou à sa tête. Ancien directeur du centre Ifremer de La Tremblade (17), Jean Prou y siégeait jusqu'alors en qualité de personnalité qualifiée sur les sujets conchylicoles. Il a fait part de sa volonté de "reconstruire un lien solide et efficient entre les équipes du Parc, de l’OFB (Office français de la biodiversité, ndlr) et le nouveau conseil", notamment en vue de "rendre opérationnel le plan de gestion"

  • 27/10/21 | Un jeu de sensibilisation aux cyber-attaques

    Lire

    La société Game Partners à Niort, spécialiste du game design, est en train de développer un jeu de sensibilisation aux cyber-attaques. Ce jeu va permettre aussi d'éduquer les utilisateurs face aux risques de cyber-attaques. L'expérimentation de ce jeu sera effectuée en entreprises mais également dans l'enseignement supérieur de Nouvelle-Aquitaine, dont l'IRIAF à Niort et Excelia à La Rochelle.

  • 27/10/21 | L'excellence néo-aquitaine au Carrousel du Louvre

    Lire

    A l'occasion de la 26ème édition du Salon International du Patrimoine Culturel qui se tiendra du 28 au 31 octobre au Carrousel du Louvre, 12 entreprises néo-aquitaines des métiers d'art représenteront la région Nouvelle-Aquitaine sur la thématique « Patrimoine et Territoires ». Issue d'un partenariat entre la Région, la Chambre des Métiers et de l'Artisanat, la présence de ces artisans mettra en avant le savoir-faire, l'innovation et l'expertise de Nouvelle-Aquitaine.

  • 26/10/21 | Le festival de Ménigoute rempile du 26 octobre au 1er novembre

    Lire

    Annulé l'an dernier à la dernière minute, le festival du documentaire animalier à Ménigoute, dans les Deux-Sèvres, revient pour sa 37e édition. Une quarantaine de films du monde entier sont à découvrir, dont un certain nombre prévus l'an dernier. La plupart sont suivis d'une rencontre avec le réalisateur. Des débats sont prévus par ailleurs avec des naturalistes. Plusieurs animations nature sont également au programme, comme une sortie découverte à la réserve de Moeze Oléron (17).

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Entre les lignes: Claire Mauriac, le roman d'une mère d'Anne Duprez aux éditions du Festin

27/09/2015 | Paru le 18 septembre dernier, "Claire Mauriac, le roman d'une mère" d'Anne Duprez évoque cette mère jusque-là méconnue mais pourtant intimement liée à l'oeuvre de F.Mauriac.

1

Il est certains papiers un peu particuliers à écrire, celui-ci en est un, comme un arroseur arrosé qui prend ici des allures de lectrice lue. La signature de celle dont nous allons parler ici a en effet très souvent été celle qui clôturait la rubrique "Entre les lignes" d'aqui.fr, cette Anne Duprez qui a si bien parlé des livres aquitains, des belles pages éditées par telle ou telle maison d'édition locale. On savait alors qu'elle savait lire et bien lire, nous donnant de fait à nous aussi l'envie de lire ces livres dont il était question, de découvrir ou redécouvrir ces auteurs d'ici ou là. Qu'on se le dise et se le lise, avec "Claire Mauriac, le roman d'une mère" paru il y a quelques jours aux éditions du Festin, on sait désormais qu'elle sait écrire, et bien écrire.

Promenade littéraire entre deux Bordeaux ...Avant même de découvrir cette mère jusque là assez peu évoquée et de rentrer de fait dans l'intimité de cette famille singulière et dans l'enfance de celui qui obtiendra le Prix Nobel de littérature en 1952, l'un des personnages immédiatement reconnaissables de cette biographie-enquête est incontestablement la ville de Bordeaux. Guide conférencière à Bordeaux depuis 22 ans maintenant, emmenant souvent avec elle les curieux et curieuses "sur les pas de François Mauriac" à Bordeaux mais aussi du côté de Malagar ou de Saint-Symphorien, Anne Duprez sait donc de quoi elle parle, de ce vieux Bordeaux de la fin du 19ème siècle qu'elle décrit comme "un Bordeaux médiéval en sursis", une belle endormie qui "flotte entre deux eaux, dans un fouillis annonciateur". Au fil des quelques 177 pages de cette biographie-enquête, le lecteur se livre à une expérience bien singulière, une double promenade entre d'un côté un Bordeaux bourgeois du Second Empire appartenant résolument au passé avec ses noms de rues qui n'existent plus et cette ambiance propre à la seconde moitié du 19ème siècle, entre émergence des grands magasins et traditions familiales et, d'un autre côté, un vieux Bordeaux qui vit encore, notamment  dans les quartiers Saint-Pierre et Saint-Paul, avec ses anciens immeubles aujourd'hui encore sur pied et ses rues et lieux autrefois places fortes de la vie de la ville et à ce jour toujours occupés et prisés par les bordelais.

Quand une famille raconte une villeL'un des plaisirs à la lecture de Claire Mauriac, le roman d'une mère est alors bien celui-ci, cette confusion géographique entre deux Bordeaux, celui qui n'existe résolument plus et celui a survécu et va vers l'avenir avec cet immuable morceau de passé. La rue Poitevine, la rue des Trois-Canards, la rue du Mu et les Fossés des Tanneurs répparaissent alors au fil des pages dans ce Bordeaux en transformation où il est bien-sûr aussi question de lieux, de rues et de quartiers phares de la ville  d'aujourd'hui, à l'instar de la Grosse Cloche, de la rue Saint-James où se trouvait  le magasin de nouveautés du père de Claire Mauriac, du "tout nouveau Cours Alsace-et-Lorraine" ou encore de la rue du Pas-Saint-Georges où, au n°86 le 11 octobre 1885, est né François Mauriac, le même François Mauriac qui donnera bien-sûr son nom à une rue non loin du Parc Bordelais.

Claire Mauriac, entre ombre et lumière... A la façon du fameux "derrière chaque grand homme, il y a une femme", Claire Mauriac, le roman d'une mère rappelle, de manière singulière et inédite, que derrière un Prix Nobel de littérature, il y a bien-sûr une mère; dans l'absolu un constat biologique d'une évidence presque enfantine mais, concernant François Mauriac, une donnée qu'on aurait presque jusqu'alors pu perdre de vue tant la figure maternelle de l'auteur de Thérèse Desqueyroux apparaît comme un personnage presque secondaire dans les différentes biographies de l'écrivain, la plupart d'entre elles se focalisant sur la filiation avec le père (pourtant décédé alors que le jeune François Mauriac n'avait pas deux ans) et évoquant souvent cette mère de cinq enfants comme une femme austère et autoritaire. Ici, elle n'est pas "que" ça, loin de là, elle n'est pas uniquement présentée comme Claire Mauriac, femme de Paul Mauriac puis mère de François Mauriac, elle est elle, dans son intégralité, d'abord Claire Coiffard, née en 1853 dans le Quartier de la Grosse Cloche, troisième enfant d'une fratrie de quatre, fille d'Irma Abribat et de Raymond Coiffard, "marchand de nouveautés, voilà une profession qui claque comme une oriflamme!", puis Claire Mauriac, puis Bonne Maman Claire...

"Ce surcroît de tendresse"C'est alors toute une vie que les mots d'Anne Duprez racontent, entre reconstitution et documents familiaux inexploités: son enfance dans ce Bordeaux bourgeois du Second Empire, les vacances au Château Lange, la rencontre avec Paul Mauriac, le mariage dans l'église Saint-Paul, les moments d'intimité du couple où Paul écoute Claire chanter et jouer du piano, la joie de cinq naissances en huit ans, les vacances à Arcachon en Ville de Printemps, la mort de Paul que Claire vit comme "un cataclysme", le chagrin qui envahit cette mère de cinq enfants dont le mari s'en est allé alors que le plus jeune enfant de la fratrie, François Mauriac, n'avait que vingt mois, le deuil, la force, la vie qui reprendra peu à peu le dessus dans "l'imposante maison du 7, rue Duffour Dubergier, le chalet de Saint-Symphorien qui voit le jour par la volonté de Claire, "une maison qui sera la promesse vivante qu'elle a fait à Paul de continuer à vivre"... La rédaction de ce livre s'est par ailleurs en partie faite dans ce même chalet, devenu depuis le Chalet Mauriac, où A.Duprez a bénéficié du soutien de l'agence Ecla pour une résidence d'écriture entre les murs de cette maison que Claire Mauriac souhaitait voir pleine des siens. Une boucle joliment bouclée. Et puis, bien-sûr, au-delà de ce portrait de femme, il y a ce lien particulier qu'elle entretenait avec son dernier né, François Mauriac, "le plus fragile aux yeux de Claire", celui pour qui elle a "ce surcroît de tendresse", cette indéféctible présence, directe ou par des lettres. "La fermeté et la tendresse, le recul et la présence, intimement mêlés", voici donc le portrait tout en nuances qui est ici fait de Claire Mauriac, de la jeune Claire Coiffard à Bonne Maman Claire, Anne Duprez rend ici sa part de vérité et de lumière à celle qui jusqu'alors était trop souvent restée dans l'ombre de son rôle de femme et de mère. Ici, 86 ans après sa mort, la voilà donc héroïne de sa propre vie, cette femme lumineuse qui donnait sens à son prénom.

Claire Mauriac, le roman d'une mère d'Anne Duprez, éditions Le Festin, septembre 2015 - 20 euros

 

Lise Gallitre
Par Lise Gallitre

Crédit Photo : Le Festin

Partager sur Facebook
Vu par vous
8714
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !