Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/10/18 : Un salon gratuit sur la maladie de Crohn, la rectocolite hémorragique, la Polyarthrite et les rhumatismes inflammatoires chroniques est organisé samedi 20 octobre, à la maison des associations de Mérignac.Au menu: conférences, stands d'info, ateliers+ d'info

19/10/18 : Le Festival Garorock et Olympia production, filiale de Vivendi, ont annoncé ce 18 octobre la conclusion d'un accord d'acquisition du premier par le second. La finalisation de cette acquisition devrait intervenir d’ici la fin de l’année.

18/10/18 : En 2018, le Festival Musicalarue organisé à Luxey (40) a accueilli 49 110 personnes. Combien seront-elles pour l'édition des 30 ans ? Les dates viennent d'être dévoilées : le rendez-vous est donné les 15, 16 et 17 août 2019 !

16/10/18 : Des opposants au projet du contournement de Beynac ont bloqué ce mardi à Vézac, les véhicules qui participaient à une visite de presse du chantier organisée par le Département. Sur décision de la préfecture, les gendarmes ont délogé les manifestants.

16/10/18 : Christelle Dubos, secrétaire de la commission des affaires économiques de l'Assemblée Nationale et députée girondine, a été nommée ce mardi secrétaire d'Etat auprès de la ministre des solidarités et de la santé, Agnès Buzyn.

16/10/18 : Remaniement - Christophe Castaner : ministre de l'Intérieur ; Marc Fesneau (MoDem) : secrétaire d'Etat aux relations avec le Parlement ; Franck Riester (Ex-LR) : ministre de la Culture ; Didier Guillaume (ex-PS) : ministre de l'Agriculture

16/10/18 : Remaniement suite - Jacqueline Gourault (MoDem) : ministre de la Cohésion des Territoires et des Collectivités Locales ; Marlène Schiappa : secrétaire d'Etat à l'Egalité Femmes-Hommes et à la lutte contre les discrimination

16/10/18 : Le 17 octobre à 11h15, un coaching des demandeurs d'emploi est organisé à la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de Poitiers en vue de les accompagner avant le Forum emploi qui aura lieu le lendemain.

16/10/18 : Le Conseil municipal de Biarritz a voté par 20 voix pour, face à 15 contre, le projet de gestion du Palais proposé par le maire Michel Veunac à l'issue d'une réunion très tendue. Une conseillère municipale, Virginie Lannevère a démissionné

15/10/18 : A l'occasion de ses 25 ans, l’Université de La Rochelle propose une exposition sur l'histoire de l’établissement, « Histoire d’avenirs, chronique d’une université en mouvement », exposée du 16 octobre au 30 décembre au Cloître des Dames Blanches.

15/10/18 : Charente-Maritime : Pole emploi et le Département 17 organisent un forum des emplois saisonniers hivernaux, le 16 octobre DE 9h à 16h30 à la Maison de la Charente-Maritime, 85 boulevard de la République à La Rochelle. Entrée libre.

15/10/18 : Yves Foulon, maire d'Arcachon, a été élu ce week-end en tant que nouveau président du parti LR en Gironde. Il succède à Alain Juppé dans un scrutin dans lequel il était le seul candidat avec 100% des voix et 55,73% de participation.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 19/10/18 | Une proposition de loi pour le revenu de base

    Lire

    La conseil départemental de Gironde et 17 autres départements ont choisi le 17 octobre, journée mondiale du refus de la misère, pour déposer une proposition de loi d'expérimentation du revenu de base. Deux modèles ont été retenus : un premier scénario avec une fusion du RSA et de la Prime d'activité (550 euros minimum) et un deuxième où se rajoutent les APL (740 euros minimum). L'expérimentation durerait trois ans sur un échantillon de 60 000 personnes. Les groupes socialistes de l'Assemblée Nationale et du Sénat insèreront la proposition dans leur niche parlementaire les 17 janvier et 6 mars prochain.

  • 19/10/18 | Nouvelle visite pour COM&VISIT

    Lire

    Bienvenueencoulisses.com propose une 8ème visite dont la 1ère aura lieu le 20 octobre de 9h à 10h30. Au cours de cette balade d’1h30 redécouvrez le quartier Ginko, son histoire et son évolution afin de mieux comprendre le contexte de sa création, le parti-pris de l’aménageur, des architectes et paysagistes. Durant les vacances, plus de 10 visites sont organisées pour découvrir ou redécouvrir le patrimoine économique de Bordeaux et de mieux comprendre le développement du territoire. Réservations obligatoires

  • 19/10/18 | Un berger au parc des Coteaux

    Lire

    Si vous êtes berger (ou bergère), sachez que le Grand Projet de Ville Rive Droite cherche des candidats pour gérer un troupeau de 80 moutons et chèvres pour concourir à un vaste plan de gestion écologique du parc des Coteaux soixante hectares. Les potentiels candidats pour ce contrat de 24 mois ont jusqu'au 21 novembre pour se manifester. A noter qu'une visite du parc partira du Rocher de Palmer le 7 novembre prochain à 14 heures. Le ou la candidate présélectionné(e) fin novembre débutera sa mission en janvier 2019.

  • 19/10/18 | Rochefort : une application pour visiter le patrimoine local

    Lire

    A l'occasion des Journée nationales de l’Architecture (du 19 au 21 octobre), Rochefort lance une nouvelle application de visites (libres ou guidées) de la ville et de son Arsenal : Visite Patrimoine. Téléchargeable sur tous les smartphones, elle entraîne le visiteurs à travers 18 lieux emblématiques de la ville, présentés au moyen d’anecdotes, d’indications historiques et pratiques. Visite patrimoine est né d’une collaboration entre les musées de la région et l'université de La Rochelle.

  • 19/10/18 | Laurent Nuñez en visite à Hendaye ce vendredi

    Lire

    Laurent Nuñez, secrétaire d’État auprès du ministre de l'Intérieur, ancien sous préfet de Bayonne revient au pays et effectuera ce vendredi 19 octobre une visite à Hendaye qui débutera par une visite du Centre de rétention administrative (CRA) d'Hendaye, pour une présentation des missions de la police aux frontières. Elle se poursuivra par celle du Centre de coopération policière et douanière d'Hendaye, accompagnée d’une présentation de ses missions et activités. Elle se terminera au péage frontalier de Biriatou.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Entre les Lignes: "Femmes en colère", collection Polaroid, Les Editions In8

09/12/2013 | La colère a ses raisons que la raison ne connaît pas toujours.

Femmes en colère, Les éditions In8, 2013

Didier Daeninckx, Marc Villard, Marcus Malte et Dominique Sylvain nous font une colère. En forme de coffret cadeau, comme les éditions In8 en ont le secret. Quatre auteurs, quatre destins, réunis en polaroid, cette collection qui porte bien son nom : à chaque shoot- et elle tire juste- elle nous offre une sélection de flashes sur les recoins de notre pâle ou flamboyante existence, c’est selon. Galerie de sourires ou de grimaçantes désillusions, portraits courts et poignants, d’autant que le thème porte cette fois-ci aux émotions fortes, la colère et la colère des femmes ! Qu’elle soit libératrice, froide ou parfois aveugle, qu’elle se répande comme un virus ou un poison, elle a ses raisons, intimes, « une noirceur compacte » qui ronge le cœur, ou qui, au contraire, est à brandir comme un flambeau.

L’idée est née de ces mouvements de femmes rebelles à l’ordre établi quand celui-ci abuse et dicte sa loi, implacable, au mépris des libertés individuelles : les Femen, les Pussy Riot . « La sueur d’une vie » de Didier Daeninckx, en droite ligne de ces colères là, revisite le personnage de la passionaria. La femme en colère est avant tout une citoyenne qui tente de prendre sa place dignement dans la société. Quand celle-ci dérape et broie les espoirs de certains de récolter les fruits d’une honnête vie de labeur, les femmes blessées se groupent, se dressent, et passent à l’attaque contre l’arnaque. Il est impossible de dévoiler la fin de l’histoire sans en diminuer le sel, mais lire « La sueur d’une vie » ne souffrira pas de déception. Ici la colère, nourrie de désespérance, réécrit en majuscules  les lettres de noblesse perdues.

Pour autant la colère parfois égare. Quand elle pousse à un acte contre nature et dévoile une injustice plus grande que celle contre laquelle on croyait lutter. Quand dans un paysage dont la neige a du mal à adoucir les ruines, Cécile, qui noie dans l’alcool sa rage d’avoir été larguée par son homme et Lulu, sa fille de 16 ans devenue « mère de sa mère », décident de se redonner une dignité en agissant contre un tueur de pauvres filles, elles creusent un peu plus l’abîme qui les sépare d’une vie sans histoire. La colère est mauvaise conseillère dit-on. Marc Villard illustre l’adage avec « Kebab Palace ». Il est des destins à qui la vie refuse tout, même la clairvoyance d’une colère blanche.

La colère souvent se propage. Elle est l’onde électrique qui exalte ou terrasse. Quand ici elle s’apaise, là elle renaît, lève la main qui brandit le couteau. Elsa, sous la plume de Dominique Sylvain, en fait l’éreintante expérience. Elsa aimait Cédric, ils voulaient un enfant. Première colère commune : Elsa ne peut donner la vie.  Cette colère qui les unit face à l’irrémédiable, les désunit soudain.  Cédric tombe amoureux d’ Issara, la mère porteuse ; Elsa se laisse foudroyer par le venin de la vengeance. Là où l’amour disparaît nait la colère. Quand celle-ci disparaît à son tour, vient le désarroi, puis la compréhension. A nouveau. « Disparitions » de Dominique Sylvain, où la colère est un miroir brisé dont les éclats sont tranchants comme des rasoirs.

 Et puis vient Marcus Malte et « Tamara, suite et fin ». Là, la colère est l’huile qui permet aux rouages de se mettre en place, implacables. Là, la colère libère de ce que la vie a légué de lourd, comme ces chaînes ancestrales qui, pour êtres invisibles, n’en entament pas moins les chairs. Là, la colère est sœurs des abîmes, le creuset où le bien et le mal se rejoignent, là où germe enfin le ferment d’un renouveau. C’est comme si Tamara, fille d’un forçat et d’une descendante de « nègre marron », à jamais étrangère parmi les siens, concentrait toutes les colères. C’est comme si Tamara était toutes ces femmes qui lèvent le poing sur les ruines, perdues ou éperdues, fières soudain, qu’un idéal massacré leur offre la possibilité d’un ailleurs dont elles ne mesurent pas toujours l’étendue, paradoxales oui parfois,  mais dont la colère a  le mérite de signer le courage.

 

Anne Duprez
Par Anne Duprez

Crédit Photo : Laura Lacoste

Partager sur Facebook
Vu par vous
2071
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !