Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

23/06/19 : Chez les féminines, la belge Nafissatou Thiam remporte le Décastar à Talence. La bordelaise Solene Ndama termine 4° avec 6290 points, elle se qualifie pour les Championnats d'Europe Espoirs, mais échoue à 10 points de la qualification aux mondiaux.

22/06/19 : Au Décastar Talence, ce samedi 22 juin, la Championne Olympique belge Nafissatou Thiam a battu le record du stade de hauteur avec un saut à 2m02, 2ème performance mondiale de l'année, et record du monde de saut en Hauteur lors d'un heptathlon.

21/06/19 : Le 20 juin, Alexandra Siarri adjointe au maire de Bordeaux chargée de la Ville de demain, de la cohésion sociale et territoriale, a été élue présidente nationale de «France Médiation» qui fédère les 75 acteurs publics et privés de la médiation sociale

21/06/19 : Après Bordeaux, Blaye, La Rochelle, Dax et Mont-de-Marsan, Parthenay et Niort testent actuellement une nouvelle ligne de bus (la 12) fonctionnant au biogaz. Le projet est soutenu par la Région.

20/06/19 : Deux Sèvres : dimanche 23 juin, de 10 h à 18 h, la Maison du Département à Niort accueillera une trentaine d'activités sportives à tester gratuitement en famille. Basket, kendo, escrime, tir à l'arc, rugby fauteuil... dans une ambiance festive. Gratuit.

19/06/19 : L'Hebdomadaire "Le Point" classe en 3ème position parmi les 70 villes les plus attractives de France, Bayonne Anglet et Biarritz sur la Côte basque pour leur dynamisme économique, leur mobilité leur connectivité et la qualité de vie.

19/06/19 : Charentes: selon le BNIC, les dégâts causés par l'épisode orageux de cette nuit ont eu un niveau d'impact limité sur le vignoble, localisés à Salles d'Angles, Sigogne, Angeac-Champagne, St-Martial, Jarnac, Gensac, Genté, Jarnac-Champagne ou Chadenac.

19/06/19 : La Rochelle : dans le cadre de l’approbation du Plan local d'Urbanisme intercommunal, une enquête publique est ouverte jusqu'au 26 juillet, dans 60 permanences réparties dans l'agglomération. Registre en ligne : www.registre-dematerialise.fr/1359.

19/06/19 : En raison d’un changement de programme de dernière minute, la visite de Nicolas Thierry, vice-président en charge de l’environnement et de la biodiversité, à Iraty et à Esterençuby ce jeudi 20 juin est reportée sine die.

18/06/19 : Nathalie Lasserre, première conseillère du corps des tribunaux administratifs et des cours administratives d'appel est nommée sous-préfet de Nontron. Elle remplace Frédéric Roussel, nommé directeur de cabinet à la préfecture du Tarn à Albi.

14/06/19 : La Rochelle : Le Muséum d’Histoire Naturelle s’est vu décerné le Trophée Môm’Art 2018 aujourd'hui. L’association Môm’Art récompense chaque année une institution culturelle qui a signé sa Charte de démarche d’accueil des familles et des enfants.

14/06/19 : Dans son édition du 12/06 consacré à l’attractivité des villes, Le Point classe La Rochelle première des villes de 80 à 250 000 habitants. 1re sur la création d’emplois, elle se place 5e sur la masse salariale et 4e sur l’implantation d’entreprises.

Arte Flamenco 2019 - du 2 au 6 juillet - Mont de Marsan
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/06/19 | Vienne : la Préfecture au chevet d'Avanton

    Lire

    Après un arrêté interministériel daté du 21 juin 2019, la Préfecture de la Vienne annonce la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle pour Avanton. En effet, la commune a été fortement affectée par la sécheresse de l'été 2017, et la réhydratation des sols a provoqué plusieurs mouvements de terrain. Les sinistrés ont 10 jours à compter de la publication de l'arrêté au Journal officiel pour se manifester dans le cadre d'une indemnisation. Les demandes se font donc jusqu'au 2 juillet.

  • 24/06/19 | Virginie Calmels quitte Barnes

    Lire

    Virginie Calmels, ancienne numéro 2 des Républicains et ex adjointe d'Alain Juppé à Bordeaux, quitte ses fonctions de présidente de Barnes France et CEO de Barnes International et Hospitality prises en mars. Dans un communiqué, le groupe immobilier de luxe parle de "dissension majeures avec les actionnaires et d'une "décision devenue inévitable". La principale concernée a précisé dans un communiqué que la décision serait intervenue "suite au refus des actionnaires de me garantir leur accord pour la mise en œuvre des mesures correctrices préconisées" dans un rapport d'audit visant à "structurer le groupe".

  • 24/06/19 | Deux-Sèvres : la plus grande ferme de méthanisation de France inaugurée

    Lire

    Une nouvelle ferme de méthanisation a été inaugurée le 21 juin à Combrand (79). Avec une production énergétique équivalente à celle de 2500 foyers par an pour un recyclage de 45.000t de fumier, c'est le plus grand et le 1er site de méthanisation en France dont le biométhane produit est réinjecté dans le réseau de GRTgaz. Le projet est porté par un collectif d'une trentaine d'agriculteurs. La société GRTgaz souhaite développer d'autres projets pour arriver à 100% de gaz "propre" à l'horizon 2050.

  • 24/06/19 | Un budget supplémentaire de 168,8M€ pour la Charente-Maritime

    Lire

    Le Département 17 a adopté son budget supplémentaire 2019 lors de sa session d'été,le 21 juin. Avec 168,8M€, cette somme permet de réinvestir dans les budgets voirie (+12M€); péréquation (3,3 M€) dont le nouveau Fonds volontaire de soutien interdépartemental ; ports (+2,8 M€); travaux d'entretien du fleuve Charente (2,7 M€); ferroviaire (+2 M€) dans le cadre du Contrat de Plan Etat-Région; équipements SDIS (+1,3 M€). Tous budgets confondus, le budget global 2019 s’élève à 1,256 milliard d’euros.

  • 24/06/19 | Lascaux III va s'enrichir de nouveaux panneaux

    Lire

    Le Conseil départemental de la Dordogne va investir un million d'euros dans la fabrication de nouveaux fac-similés pour l'exposition internationale Lascaux III qui tourne désormais depuis l'automne 2012 dans le monde entier. La Direction régionale des affaires culturelles a donné son accord à ce projet. Les nouveaux panneaux reproduiront la célèbre salle des taureaux. Le conseil régional, co-actionnaire de la Société publique locale, sera sollicité pour participer financièrement à ce projet.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Entre les lignes : "La mort est une nuit sans lune", de Renaud Santa Maria, aux éditions Stéphane Million

13/09/2012 | Renaud Santa Maria nous livre un premier roman d’une intensité rare

La mort est une nuit sans lune de Renaud Santa Maria aux éditions Stéphane Million

La citation de Nieztsche : « ce qui ne tue pas rend plus fort », tant de fois galvaudée, prend tout son sens sous la plume de Renaud Santa Maria. Son écriture, tendre et cruelle, froide et lucide, est celle d’une espèce rare de nos jours : l'"anarchiste aristocratique". Son récit témoigne de la vie tourmentée d’un dandy romantique qui doit vivre à une époque où l’idée de bonheur s’est drapée d’un voile de vulgarité et de grossièreté. L’esthétique absolument noire de Renaud Santa Maria reflète une pensée brillante au plus près de la mort.

La mort est une nuit sans lune de Renaud Santa Maria
Acheter ce livre chez Mollat.com

C’est d’abord un enfant d’Afrique jeté dans les Ardennes comme une bombe dans les tranchées de 14-18. Débute alors le drame d’un gamin lucide, particulièrement conscient de la mort. D’abord on souffre d’imaginer ce petit arpenteur de cimetières, assis sur les bancs de l’école, à côté des morveux de la République. Puis on se régale de la révolte silencieuse de ce poète en force, à l’allure rimbaldienne, refusant en bloc d’ingurgiter les bases d’une idéologie consumériste qui viserait à accoutumer les plus jeunes au goût des illusions.

Dans les yeux d’un clown le petit Augustin voit «la crasse de l’Homme pleurant son rimmel, comme le monde son sang séché.» De sa fenêtre, la cathédrale des Sacres dépasse la ville de Reims « aux atours d’une architecture hideuse. »  Se dessine alors en lui un goût prononcé pour la beauté du gothique et la négation du vulgaire. L’"anarchiste aristocratique", que devient Augustin, semble se bâtir sur les ruines à venir de cet égalitarisme à la française qui pousse l’individu à s’interdire moralement de réussir. « Devenir ce qu’il est », pour reprendre Nieztsche (et pas la campagne de pub pour l’armée française !), tel paraît être le leitmotiv d’Augustin, plus heureux dans les allées d’un cimetière que dans celles d’une fête foraine.

Renaud Santa Maria rassure, écrivant sans pathos

L’histoire d’Augustin aurait pu être la fable de la lame de rasoir contre le pain de guimauve si le dandy contemporain, comme un Huysmans parachuté dans le Paris du XXIème siècle, n’avait pas eu ce contraste délicat d’outre-noir digne d'un tableau de Pierre Soulages. Son spleen de la vulgarité de notre temps a la forme idéale de l’époque romantique. Le décalage est savoureux. C’est le noble contre l’ignoble, le monde contre l’immonde, au sens étymologique. Mais « inlassablement, un sentiment de tristesse (le) tourmentait. (Il) n’avait que dix ans et pourtant (il) ne désirait que mourir. »

Un ami, Raphaël, va s’interposer entre Eros et Thanatos, entre l’amour et la mort. Au sommet de cette crête aux versants abruptes il sera la ligne rouge contre le basculement, remplacé un temps par Clara, l’alter-égo féminin. De là-haut Augustin se permet d’avoir à la fois une proximité et une distance avec la mort, plus précisément avec le risque de mourir-le suicide. La mort est partout présente dans le roman, mais Renaud Santa Maria rassure, écrivant sans pathos. Il n’appelle pas à la pitié car en dépeignant ainsi la souffrance l'auteur réussit à renverser le jugement du lecteur compatissant. Jamais morbide et souvent bienveillant, il désamorce page après page la bombe de 14-18 qui est coincée dans la gorge d’Augustin. Et ça fonctionne pour nous aussi.

Olivier Darrioumerle
Par Olivier Darrioumerle

Crédit Photo : Stéphane Million éditeur

Partager sur Facebook
Vu par vous
1513
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !