Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/08/19 : A Périgueux, Péri meuh, la 3e édition de la fête agricole aura lieu les 20,21 et 22 septembre des allées Tourny à la place Francheville. Elle accueillera de nombreuses animations dont le concours national de la race limousine.

19/08/19 : Angoulême : le réalisateur Claude Lelouch est annoncé au festival du film francophone ce jeudi. Parmi les politiques, François Hollande et Franck Riester sont annoncés dès ce mardi, pour l'ouverture du festival, qui se tient jusqu'à dimanche.

12/08/19 : Essais du Tram D à Bordeaux. Au lieu de 14h c'est en réalité à 17h que les premières rames du tram D ont circulé entre les Quinconces et "Mairie du Bouscat". Ces essais doivent durer trois mois pour une mise en service mi-décembre.

09/08/19 : Saint-Palais-sur-Mer (17) : la plage du Bureau est ponctuellement interdite à la baignade jusqu'à nouvel ordre, pour cause de pollution de l'eau.

02/08/19 : C'est Offenbach, compositeur fétiche de Marc Minkowski, qui ouvrira la saison lyrique de l'Opéra National de Bordeaux avec ses célébrissimes Contes d'Hoffmann. Rendez-vous du 19 septembre au 1er octobre 2019, pour 6 représentations.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 20/08/19 | L'Université d'été du PS revient à La Rochelle

    Lire

    Après trois ans d’absence, l'Université d'Eté du PS fait son retour à La Rochelle. Elle se tiendra à l'espace Encan du 23 au 25 août. Rebaptisée "Campus", elle ambitionne de rassembler tous les partis "alliés" de gauche présents aux élections européennes : Place publique, Nouvelle Donne, le PRG, MDC, PC et UDE. Thème de ces 3 jours : "pour un avenir écologique et social". Les participants seront également invités à faire un "procès de la Ve République" dans un simulacre d'audience judiciaire.

  • 20/08/19 | Musée maritime de La Rochelle : l'Angoumois de retour !

    Lire

    Après sept semaines de restauration, l'Angoumois rejoint la flotte patrimoniale du Musée maritime de La Rochelle. En effet, ce mercredi, le navire, classé monument historique depuis 1993, quittera le Port Atlantique à 18h30, pour aller au Bassin des Chalutiers du Musée. Après l'incendie qui avait détruit l'Angoumois, en 2012, il a fait l'objet de restaurations, dont la dernière cet été. Les travaux ont coûté 187 000 euros, financés à hauteur de 65% par l'État (50%) et le Département (15%).

  • 20/08/19 | Première édition du Raid des forts en Charente Maritime les 11 et 12 octobre

    Lire

    Coproduite par la CCI La Rochelle et l'agence Feeling Event cette première édition du Raid des Forts se déroulera les 11 et 12 octobre en Charente-Maritime. L'aventure sportive inédite est ouverte aux dirigeants et salariés d'entreprises publiques ou privées ainsi qu'au clubs d'entreprises ou aux associations. Objectif: fonder une équipe de quatre personnes pour réaliser 201 kilomètres en deux jours à travers les sites de Marans, l'île de Ré, l'île d'Oléron et de La Rochelle.

  • 20/08/19 | Les Vergers éco-responsables de la Nouvelle-Aquitaine ouvrent leurs portes en septembre

    Lire

    Pour cette 9° édition, les pomiculteurs de l'Association Nationale Pommes Poires ouvrent leurs vergers, labellisés "Vergers éco-responsables", pour permettre au grand public de découvrir comment est cultivé et récolté le fruit préféré des Français : la pomme. Rendez-vous les week-ends des 7-8, 14-15 et 21-22 septembre, pour déceler les secrets de production des pommes, et ceux de son alliée, la biodiversité.

  • 19/08/19 | Christophe Castaner visitera ce mardi le dispositif de sécurité du G7

    Lire

    Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur, et Laurent Nunez, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur, visiteront ce mardi après-midi à Biarritz, le poste de commandement interministériel (PCI) en charge de la centralisation des informations durant le sommet du G7 et la coordination des actions prises en vue d’assurer le bon déroulement du sommet. Suivront les postes de commandement de l'aéroport de Biarritz-Pays basque dont le trafic sera exclusivement réservé aux délégations du G7.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Entre les lignes : "La mort est une nuit sans lune", de Renaud Santa Maria, aux éditions Stéphane Million

13/09/2012 | Renaud Santa Maria nous livre un premier roman d’une intensité rare

La mort est une nuit sans lune de Renaud Santa Maria aux éditions Stéphane Million

La citation de Nieztsche : « ce qui ne tue pas rend plus fort », tant de fois galvaudée, prend tout son sens sous la plume de Renaud Santa Maria. Son écriture, tendre et cruelle, froide et lucide, est celle d’une espèce rare de nos jours : l'"anarchiste aristocratique". Son récit témoigne de la vie tourmentée d’un dandy romantique qui doit vivre à une époque où l’idée de bonheur s’est drapée d’un voile de vulgarité et de grossièreté. L’esthétique absolument noire de Renaud Santa Maria reflète une pensée brillante au plus près de la mort.

La mort est une nuit sans lune de Renaud Santa Maria
Acheter ce livre chez Mollat.com

C’est d’abord un enfant d’Afrique jeté dans les Ardennes comme une bombe dans les tranchées de 14-18. Débute alors le drame d’un gamin lucide, particulièrement conscient de la mort. D’abord on souffre d’imaginer ce petit arpenteur de cimetières, assis sur les bancs de l’école, à côté des morveux de la République. Puis on se régale de la révolte silencieuse de ce poète en force, à l’allure rimbaldienne, refusant en bloc d’ingurgiter les bases d’une idéologie consumériste qui viserait à accoutumer les plus jeunes au goût des illusions.

Dans les yeux d’un clown le petit Augustin voit «la crasse de l’Homme pleurant son rimmel, comme le monde son sang séché.» De sa fenêtre, la cathédrale des Sacres dépasse la ville de Reims « aux atours d’une architecture hideuse. »  Se dessine alors en lui un goût prononcé pour la beauté du gothique et la négation du vulgaire. L’"anarchiste aristocratique", que devient Augustin, semble se bâtir sur les ruines à venir de cet égalitarisme à la française qui pousse l’individu à s’interdire moralement de réussir. « Devenir ce qu’il est », pour reprendre Nieztsche (et pas la campagne de pub pour l’armée française !), tel paraît être le leitmotiv d’Augustin, plus heureux dans les allées d’un cimetière que dans celles d’une fête foraine.

Renaud Santa Maria rassure, écrivant sans pathos

L’histoire d’Augustin aurait pu être la fable de la lame de rasoir contre le pain de guimauve si le dandy contemporain, comme un Huysmans parachuté dans le Paris du XXIème siècle, n’avait pas eu ce contraste délicat d’outre-noir digne d'un tableau de Pierre Soulages. Son spleen de la vulgarité de notre temps a la forme idéale de l’époque romantique. Le décalage est savoureux. C’est le noble contre l’ignoble, le monde contre l’immonde, au sens étymologique. Mais « inlassablement, un sentiment de tristesse (le) tourmentait. (Il) n’avait que dix ans et pourtant (il) ne désirait que mourir. »

Un ami, Raphaël, va s’interposer entre Eros et Thanatos, entre l’amour et la mort. Au sommet de cette crête aux versants abruptes il sera la ligne rouge contre le basculement, remplacé un temps par Clara, l’alter-égo féminin. De là-haut Augustin se permet d’avoir à la fois une proximité et une distance avec la mort, plus précisément avec le risque de mourir-le suicide. La mort est partout présente dans le roman, mais Renaud Santa Maria rassure, écrivant sans pathos. Il n’appelle pas à la pitié car en dépeignant ainsi la souffrance l'auteur réussit à renverser le jugement du lecteur compatissant. Jamais morbide et souvent bienveillant, il désamorce page après page la bombe de 14-18 qui est coincée dans la gorge d’Augustin. Et ça fonctionne pour nous aussi.

Olivier Darrioumerle
Par Olivier Darrioumerle

Crédit Photo : Stéphane Million éditeur

Partager sur Facebook
Vu par vous
1565
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !