Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 19/08/18 | La mobilité durable s'expose à Irun

    Lire

    Le Parc d’Expositions Ficoba à Irun, au Cœur de l’Eurorégion Euskadi-Navarre-Aquitaine, accueillera les 27 et 28 novembre le salon Go Mobility, la 1ère exposition industrielle du Sud de l’Europe sur la mobilité durable. Point de rencontre des professionnels, des territoires et des entreprises consacrées au secteur de la mobilité durable et au stockage d’énergie, il vise à encourager les échanges à forte valeur ajoutée et favoriser les projets innovants et la transformation industrielle du territoire. Au menu : une zone d’exposition, des conférences et tables rondes et une zone de test.l*

  • 18/08/18 | Jürgen Essel en concert à La Réole

    Lire

    Privilège pour La Réole qui accueille le 26 août à 16h l'organiste allemand de renommée internationale Jürgen Essel en résidence dans le Réolais. Accueilli par les Amis de l’Orgue de La Réole l'organiste donnera un concert exceptionnel. Jürgen Essel est organiste, compositeur et enseignant à la prestigieuse école de Stuttgart. Interprète et improvisateur son répertoire s’étend de la musique ancienne jusqu’à la création de musique contemporaine. A son actif vingt enregistrements sur CD et des productions conjointes avec de grandes chaînes de radio (Entrée:libre participation) www.orgueslareole.com

  • 18/08/18 | Charente-Maritime : 7 communes reconnues en état de catastrophe naturelle

    Lire

    Suite aux fortes pluies du premier semestre 2018, l'Etat a reconnu 7 communes sinistrées en état de catastrophe naturelle - pour inondations et coulées de boues - publié au Journal Officiel du 15 août 2018 : Fléac-sur-Seugne, Pons, Bazauges, Chaillevette, Champagne, Léoville, Saint-Seurin-de-Palenne. Les sinistrés disposent d’un délai de 10 jours, à compter du 15 août 2018, date de publication de l’arrêté, pour déposer un état estimatif de leurs pertes auprès de leur compagnie d’assurance.

  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Entre les lignes : "Michel Serres, la sage-femme du monde"

17/06/2016 | L'ouvrage de Patrick Rödel cherche à aborder l'oeuvre de Serres

"Michel Serres, la sage-femme du monde", de Patrick Rödel

« Michel Serres, la sage-femme du monde », le titre intrigue. Quel rapport entre le philosophe Michel Serres et une sage-femme ? C’est que, nous dit Patrick Rödel, Michel Serres n’est pas qu’un sage mais aussi une sage-femme, celle qui aide la vie à éclore, les idées à naître. Patrick Rödel est un Bordelais, agrégé de philosophie. Dans cet ouvrage, il livre son admiration pour un autre Aquitain, le philosophe et académicien Michel Serres.

Né à Agen en 1930, Michel Serres a fait ses classes à l’Ecole Navale avant de rentrer à l’ENS de la rue d’Ulm en 1952. Il est agrégé en philosophie en 1955. Serres a servi comme officier de marine puis a enseigné la philosophie, en France et à Stanford aux Etats-Unis. Il est l’auteur d’une œuvre abondante, une quarantaine d’ouvrages publiés. Il a notamment anticipé, dès les années 1960, la fin de l’ère industrielle et l’avènement de celle de la communication, théorie réactualisée en 2012 avec Petite Poucette, où il s’interroge sur la révolution numérique.

Qu’on se le dise d’emblée, cet ouvrage ne résume pas les principaux traits de la pensée de Michel Serres. Un néophyte comme l’auteure de ces lignes n’apprendra pas ses théories et réflexions. Il n’est ni une biographie, ni un abrégé mais plutôt une invitation. Patrick Rödel ne s’en cache pas, son essai naît d’une admiration, d’un désir de replonger dans les livres de Serres. Pour une analyse plus fine et contrebalancée, le lecteur gagnera à lire Serres et les interprétations qui ont été faites.

L’ouvrage s’articule entre, d’un côté, Serres écrivain, et de l’autre Serres philosophe. Ce qui transparaît dès les premières lignes, c’est l’amour que portent tant Michel Serres que Patrick Rödel aux mots, à leurs multiples significations. Cet essai plaira donc aux amoureux de la langue française, de ceux qui aiment les bizarreries de la grammaire, qui aiment remonter l’arbre généalogique d’un mot. Pour alimenter son vocabulaire extrêmement riche, Michel Serres va puiser dans son passé d’officier de marine et dans le lexique scientifique. Il se plaît à dénicher de vieux mots oubliés, comme d’autres partiraient à la recherche d’un trésor. Rödel les regroupe dans un « gloserres ». Il y ajoute ces « mots-carrefour », d’apparence simple et pourtant chargés de sens.

L’essai a le mérite d’être clair, concis et de s’adresser à tous. Derrière la plume de l’écrivain Rödel, on sent sa casquette de professeur. Rödel situe l’œuvre de Serres dans l’histoire de la pensée philosophique. Il en profite pour s’interroger sur ce qu’est être philosophe et ce qu’est la philosophie. De même, il situe Serres par rapport à ses contemporains, partagés entre marxisme et existentialisme. Serres lui trace sa propre voie, il ne cherche pas une filiation à une quelconque école ou doctrine. De même, il s’affranchit des contraintes académiques. De quoi déconcerter ses confrères, qui le critiqueront souvent. Au passage, Rödel tacle avec humour les tenants de la philosophie académique, enfermés dans leur tour d’ivoire, quand Serres est un « philosophe de plein air » ancré dans la réalité. Il cherchera aussi toute son œuvre durant à rapprocher philosophie et sciences exactes. Mais surtout, Serres, contrairement à ses pairs, ne s’est pas spécialisé et a abordé tous les sujets. Il n’a pas renoncé à une ambition, celle de produire une vision du monde exhaustive et cohérente.

En résumé, un livre qui surprend malgré un sujet qui peut sembler difficile d’accès, mais qui ne se suffit pas à lui-même.

« Michel Serres, la sage-femme du monde », de Patrick Rödel, Editions Le Pommier, 2016, 16 euros.

Aude Le Gentil
Par Aude Le Gentil

Crédit Photo : Editions Le Pommier

Partager sur Facebook
Vu par vous
9915
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !