Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

11/08/20 : Charente-Maritime : 2000, c'est le nombre de bottes de paille qui vont être disposées un peu partout dans le département sur le trajet du Tour de France. Une quarantaine d'agents de la collectivité sont déployés sur l'opération à partir d'aujourd'hui

11/08/20 : La ministre de l'Ecologie et de la transition écologique Barbara Pompili se rendra à Anglet, suite à l'incendie de la Forêt de Chiberta ce mercredi. Auparavant elle sera passée à Biarritz pour évoquer le ramassage des plastiques dans l'océan.

07/08/20 : Suite au décret du 30 juillet dernier, le préfet des Pyrénées-Atlantiques a décidé de rendre obligatoire le port du masque dans l'espace public dans les communes de Bidart, Espelette, Guéthary et Saint-Jean-Pied-de-Port.

05/08/20 : Jean-Baptiste Irigoyen, le maire de Saint-Jean-Luz a fait savoir en début de soirée que sa ville rejoignait le club des villes du littoral basque exigeant le port du masque dans le centre-ville et notamment la rue piétonne Gambetta hyper fréquentée

04/08/20 : A compter du 05 août et jusqu'à nouvel ordre, le département de la Gironde et du Lot-et-Garonne sont placés en vigilance orange pour le risque "feux de forêt". Le département des Landes a cette vigilance depuis le 29 juillet dernier.

30/07/20 : 600 millions d'euros, c'est l'enveloppe annoncée par le premier ministre au président des Régions de France Renaud Muselier dans le cadre d'un "accord de méthode" signé à Matignon pour préserver leur capacité d'investissements après la crise du Covid

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 12/08/20 | Le ministère de l’Agriculture renforce son soutien aux agriculteurs face à la sécheresse

    Lire

    Face à l’épisode de sécheresse en cours, le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Julien Denormandie, autorise le report de la date limite d’implantation des cultures dérobées valorisées comme surface d'intérêt écologique (SIE) dans certains départements affectés (en Nouvelle-Aquitaine : Creuse, Vienne et Haute-Vienne). Cette mesure vient compléter celles déjà prises ces derniers jours pour soutenir les agriculteurs dans cette période difficile.

  • 12/08/20 | Charente-Maritime : fort risque d'incendies et départs de feux

    Lire

    Au vu de la sécheresse importante que connaît le territoire, la préfecture 17 a placé vendredi le département au niveau « Risque très sévère » du plan de vigilance Feux de forêt. La Charente-Maritime a connu plusieurs incendies ou départs de feu depuis le début de l'été, vers Royan, sur Oléron et ce week-end dans le sud du département, à la limite de la Gironde, où 4 hectares de pinèdes sont parties en fumées. Pour rappel, il est interdit de fumer et de faire des feux en proximité de forêt.

  • 12/08/20 | Charente-Maritime : la préfecture limite le remplissage des mares de tonnes

    Lire

    Pour cause de sécheresse, la préfecture interdit à partir du 11 août le remplissage et la remise à niveau des mares de tonne à destination de la chasse de nuit au gibier d’eau sur les bassins de la Curé-Sèvre Niortaise, des marais de Rochefort et du Bord de Gironde Nord. Il est limité à une surface inférieure à 1 hectare sur les bassins du Mignon, du fleuve Charente, de la Boutonne et affluents, Antenne et Rouzille, la Seudre, la Seugne, le marais Bord de Gironde Sud, lary-Palais et Dronne Aval.

  • 11/08/20 | Un atelier vélo mobile est lancé à Royan

    Lire

    Le 2nd schéma cyclable a été adopté par la Communauté d’Agglomération Royan Atlantique le 24 janvier dernier. Dans ce cadre, Royan Atlantique vient de lancer un atelier vélo mobile destiné à promouvoir la pratique cyclable sur l’ensemble du territoire. Jusqu’au 23 août, cet atelier accueille les cyclistes sur le parking de la Bouverie dans la forêt de la Coubre. Dès la rentrée, les animations et les tournées de cet atelier seront annoncés sur la page Facebook « Mobilité Royan Atlantique ».

  • 11/08/20 | Les inscriptions pour la Remontée de la Seudre sont ouvertes

    Lire

    Depuis 1996, la Communauté d’Agglomération de Royan Atlantique organise la Remontée de la Seudre qui attire chaque fin de saison plus de 2000 personnes à pied, à vélo, en cheval ou en kayak. Cette année, les deux jours d’activités sportives en pleine nature associées aux dégustations de produits régionaux auront lieu les 5 et 6 septembre. Dès le 12 août et jusqu’au 3 septembre, les participants peuvent s'inscrire sur le site de l'Office du Tourisme

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Entre les lignes: Pierre Sadran la mémoire - de Sciences Po Bordeaux- en partage

15/10/2018 | Soixante dix ans : le récit d'une histoire brillante et le reflet d'une histoire personnelle...

Pierre Sadran

Il ne fallait pas moins de 300 pages pour écrire et transmettre l'histoire de Sciences Po Bordeaux, de cet Institut planté au cœur du campus comme un phare dont la Région, le conseil régional, a financé l'agrandissement . Et qui, depuis 2016, a pris ses aises... En cet automne où l'IEP va fêter ses soixante dix ans l'ouvrage que Pierre Sadran lui consacre ne pouvait donc avoir de titre plus évocateur de l'ambition de son auteur : « la mémoire en partage."

Et l'homme, le brillant universitaire, spécialiste de la décentralisation qui dirigea l'Institut pendant treize ans, de 1985 à 1998 , des années marquées par de nombreuses évolutions et une ouverture au monde remarquable, était le mieux placé pour conjuguer les temps forts de la maison et pimenter cet ouvrage, nécéssairement sérieux, de savoureuses anectodes …

L'histoire de l'IEP de Bordeaux - où j'ai eu l'honneur d'enseigner en tant que modeste professeur associé - ne serait pas ce qu'elle est aujourd'hui, ce qu'elle est devenue, si de grandes figures des Facultés bordelaises n'avaient perçu l'intérêt d'y enseigner, dès sa création, de Maurice Duverger son premier directeur à Robert Escarpit, en passant par l'historien Yves Renouard, le géographe Louis Papy, Jean Stoetzel, le fondateur de l'Ifop, Jacques Ellul mais aussi, et ce fût un atout considérable pour la notoriété de l'Institut, des enseignants venus de Sciences Po Paris. Par exemple deux maîtres des requêtes au Conseil d'Etat, Christian Chavanon et Bernard Chenot.

De supplément d'âme...

Pierre Sadran, lui-même étudiant à l'IEP, témoigne de la période singulière des années d'avant mai 68, de l'itinéraire qui l'y amena et illustre l'époque où prévalait le plus souvent le double cursus, l'Institut étant vu comme un « supplément d'âme » aux études de Droit ou Lettres. « La scolarité à l'IEP avait en effet tout pour plaire. Elle était, en premier lieu, largement interactive, à une époque où l'enseignement dans les Facultés avait tout « d'une grand messe mandarinale où les officiants en toge rouge et noire ( pour le Droit) ornée de l'épitoge barrée d'hermine, délivraient du haut de la chaire une parole magistrale que rien n'était supposé interrompre.» !!! Et puis vint le second temps, celui de l'émancipation (1968-1990) marqué notamment par la bataille menée contre l'administration du budget, et une longue attente de cinq ans, débouchant, en 1989, sur un statut tant attendu et l'autonomie. A lire absolument pour bien comprendre la toute puissance de l'administration centrale.

...A grande Ecole.

Va pouvoir, alors, s'ouvrir la période de ces années d'expansion (1990-2018) que Pierre Sadran résume ainsi : « Une grande école au cœur de l'université, les Accomplissements, les Défis à relever. » Passons, rapidement, sur l'épisode de la localisation un temps envisagée à Bordeaux-Bastide et finalement consacrée à Pessac, sur le campus, dans un établissement tout neuf qui vaut à Alain Rousset, président du Conseil régional, ce compliment: « son attention à l'Université et à la recherche en général et à Sciences-Po Bordeaux en particulier, jamais démentie, est remarquable et le distingue au sein de la classe politique. » Pierre Sadran évoque les défis d'aujourd'hui, celui de la croissance vers les 3.000 étudiants, avec la difficulté d'un « taux de sélectivié à l'entrée qui reste le plus restrictif de France » . Et, l'ancien directeur de suggérer qu'il serait sans doute utile « de reprendre la mise à l'étude d'un vrai concours commun. Incluant Paris, car c'est avec lui qu'il y a le plus grand nombre de candidatures multiples.. » Autre défi, l'actualisation du modèle pédagogique dont l'auteur indique que l'actuel directeur, Yves Déloye, a fait à raison « une priorité pour les années à venir » et pour lequel Pierre Sadran apporte quelques idées précieuses. Une manière de transmettre et partager, inscrite dans un épilogue qui ressemble à un homme qui sait le prix de la durée et la résume avec modestie : «  Soixante dix ans: bref espace d'une vie humaine, bien peu de choses pour une institution. Le temps, cependant, de faire, et de se faire ; obstinément. »

 PIERRE SADRAN: La mémoire en partage Sciences Po Bordeaux (1948-2018) "Territoires du Politique" Le BORD DE l'EAU 20 euros www.editionsbdl.com

A noter: ce vendredi 19 octobre  à 17 heures à la station Ausone, rue de la Vieille Tour à Bordeaux, Pierre Sadran sera l'invité des "Rencontres Sciences Po - Sud Ouest"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Joël Aubert
Par Joël Aubert

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
6699
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 14 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !