Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/08/18 | La mobilité durable s'expose à Irun

    Lire

    Le Parc d’Expositions Ficoba à Irun, au Cœur de l’Eurorégion Euskadi-Navarre-Aquitaine, accueillera les 27 et 28 novembre le salon Go Mobility, la 1ère exposition industrielle du Sud de l’Europe sur la mobilité durable. Point de rencontre des professionnels, des territoires et des entreprises consacrées au secteur de la mobilité durable et au stockage d’énergie, il vise à encourager les échanges à forte valeur ajoutée et favoriser les projets innovants et la transformation industrielle du territoire. Au menu : une zone d’exposition, des conférences et tables rondes et une zone de test.l*

  • 18/08/18 | Jürgen Essel en concert à La Réole

    Lire

    Privilège pour La Réole qui accueille le 26 août à 16h l'organiste allemand de renommée internationale Jürgen Essel en résidence dans le Réolais. Accueilli par les Amis de l’Orgue de La Réole l'organiste donnera un concert exceptionnel. Jürgen Essel est organiste, compositeur et enseignant à la prestigieuse école de Stuttgart. Interprète et improvisateur son répertoire s’étend de la musique ancienne jusqu’à la création de musique contemporaine. A son actif vingt enregistrements sur CD et des productions conjointes avec de grandes chaînes de radio (Entrée:libre participation) www.orgueslareole.com

  • 18/08/18 | Charente-Maritime : 7 communes reconnues en état de catastrophe naturelle

    Lire

    Suite aux fortes pluies du premier semestre 2018, l'Etat a reconnu 7 communes sinistrées en état de catastrophe naturelle - pour inondations et coulées de boues - publié au Journal Officiel du 15 août 2018 : Fléac-sur-Seugne, Pons, Bazauges, Chaillevette, Champagne, Léoville, Saint-Seurin-de-Palenne. Les sinistrés disposent d’un délai de 10 jours, à compter du 15 août 2018, date de publication de l’arrêté, pour déposer un état estimatif de leurs pertes auprès de leur compagnie d’assurance.

  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Entre les lignes: tu ne convoiteras pas... la cupidité, à la source de la crise

11/10/2013 | Comment un homme rompu aux arcanes de la finance et familier des "écritures" nous livre une analyse vigoureuse sur la crise actuelle et une de ses alternatives.

Jean-Philippe Larramendy

« Tu ne convoiteras pas »(1): le titre claque comme un commandement de l'Ancien Testament. Jean-Philippe Larramendy est trop imprégné de culture théologique et en même temps, de par sa profession, assez fin connaisseur des milieux d'affaires pour ne pas s'être privé d'afficher d'emblée son ambition éditoriale. Comprenez donc que les 150 pages de l'ouvrage que publie Bayard nous promettent une analyse sans concession, nourrie des écritures, des origines de la crise financière, née aux Etats-Unis qui a mis bas l'économie occidentale et dont les répercussions sont immenses et souvent accablantes pour les peuples.

A l'origine du mal, la cupidité. « La cupidité est à distinguer de la recherche du gain qui est une réalité anthropologique, un ressort essentiel de l'action de l'homme vers le développement de ses intérêts propres ». Et l'auteur d'entreprendre sa démonstration sous le double parrainage du pape Benoît XVI qui, en 2009, consacre une Audience générale à Ambroise Autpert, un moine bénédictin du VII° siècle qui « dénonce la cupidité comme la racine de tous les maux » et du prix Nobel d'économie Joseph Stiglitz qui publie la même année « Le triomphe de la cupidité. »

Dix années follesJean-Philippe Larramendy ne manque pas de rappeler que la crise n'a pas surgi de nulle part mais qu'elle est née de ces dix années folles (1979-1989) où le système libéral semblait en quelque sorte avoir atteint son apogée, alors que s'effondrait le communisme du coté de Berlin et que Francis Fukuyama osait annoncer « The End of History », la fin de l'Histoire. Les vannes s'ouvraient pour l'avénement de cette trop fameuse « démocratie libérale » dont le bras financier armé s'appelait Alan Greenspan, le patron de la réserve Fédérale américaine, la FED. Liquidités à tout va, dérégulation systématique du cadre réglementaire mis en place pour sortir de la grande crise de 1929: voici que déferle la grande fraude à 50 milliards de dollars de Bernard Madoff, tandis que les agences de notation sont inopérantes... L'argent facile, l'endettement comme modèle de « l'Américan way of life », l'accélération déraisonnable du marché de l'immobilier... le marché se retourne alors et précipite les ménages et les banques dans la faillite. La chute de Lehman Brothers sonnera le tocsin, contraignant les dirigeants occidentaux à réagir, en toute hâte, pour éviter l'effondrement total du système. Ce rappel historique, très cursif, que l'auteur a nourri de quelques chiffres clés, outre qu'il est passionnant à « relire » est la porte d'entrée dans la partie la plus profonde et personnelle de l'ouvrage, celle qui entreprend d'explorer les racines de la cupidité.

L'exemple de la plus grande coopérative du mondeJean-Philippe Larramendy les trouve dans la pensée biblique et, singulièrement, soixante cinq fois dans la Bibe hébraïque. C'est  le "chamadh" . Et cette parole du prophète Ezéchiel: " les chefs cupides sont comme des loups qui déchirent une proie, prêts à faire périr des gens pour en tirer profit." Et puis vint Jésus, Jésus de Nazareth et cette phrase extraite des Béatitudes:" Heureux les pauvres de coeur: le Royaume des Cieux est à eux". L'auteur puise alors, pour les besoins d'une confirmation, ses références dans les évangiles où les exemples abondent avant de faire appel, treize siècles plus tard, à Saint Thomas d'Aquin qui classe la cupidité parmi les sept péchés (ou vices ) capitaux. Enfin, il ne pouvait pas ignorer les derniers enseignements de l'Eglise d'aujourd'hui, tels qu'ils ressortissent de l'encyclique "Caritas in veritate", publiée en juillet 2009 "porteuse d'une critique radicale de la cupidité sous ses différentes facettes." Mais, comme il ne saurait y avoir de constat d'impuissance, Jean-Philippe Larramendy met en avant, une nouvelle fois, le modèle coopératif, tant on sait qu'il est attaché à son Pays Basque (être basque aujourd'hui) et à une entreprise, un groupe, qui semble défier la crise, même s'il a aujourd'hui plus de mal à l'affronter: la grande coopérative de Mondragon...
Mondragon, du nom de ce petit village de la province du Guipuzcoa où, en 1956, un jeune prêtre, José Maria Arizmendiarrieta, l'a portée sur les fonts baptismaux. Mondragon, c'est la plus grande coopérative du monde, celle qui emploie 83.000 personnes dont 15.000 à l'international, un géant de l'électroménager entre autres qui porte des marques comme Fagor ou Brandt, une division 'connaissance' avec quatorze centres de recherches, de formation, d'apprentissage, une université... C'est, d'abord, un modèle de gouvernance unique à pareille échelle, celui des travailleurs-associés, les "socios" directement associés à la prospérité de leur coopérative. Un paravent contre les débordements du capitalisme financier mais pas une garantie absolue contre la rudesse du marché. Mondragon a du licencier des travailleurs non associés mais s'en sort beaucoup mieux que les autres entreprises d'Espagne.
Est-elle pour autant à l'abri des mutations de l'économie mondiale, et surtout des comportements humains? Les valeurs qu'elle défend, depuis l'origine, ne rencontrent plus forcément les mentalités d'une société qui change.  Jean-Philippe Larramendy n'élude pas ce redoutable nouveau défi, conscient qu'il est vital pour Mondragon de régénérer la philosophie qui anima son fondateur.

1.Tu ne convoiteras pas, De la cupidité dans la crise actuelle (15euros) www.editions-bayard.com

 

Joël Aubert
Par Joël Aubert

Crédit Photo : Jean-Philippe Larramendy

Partager sur Facebook
Vu par vous
2933
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
tchoo | 15/10/2013

Mais la cupidité est aussi vieile que l'homme et ce n'est pas la religion quelle qu'elle soit qui règlera le problème, mais l'action et le courage politique de mettre en place des règles et des lois qui limite l'accumulation et qui met l'humain devant l'économie ou le profit.

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !