12/12/17 : Philippe Martinez,le secrétaire général de la CGT se rendra ce jeudi en Dordogne. Il visitera les ateliers SNCF du Toulon avant de rencontrer le syndicat cheminot. L'après midi, il participera à une assemblée avec tous les syndicats CGT du département.

11/12/17 : Catherine Seguin, 45ans, fille de Philippe Seguin qui était sous-préfète de Bayonne depuis 2016 a pris du galon et sera la nouvelle préfète du Gers en remplacement de Pierre Ory nommé dans les Vosges. Deuxième femme à occuper ce poste dans le Gers

11/12/17 : La Charente-Maritime est passée ce matin en vigilance "jaune" vents violents : la circulation est coupée sur le pont de l'île d'Oléron et les liaisons maritimes coupées avec l'île d'Aix, en raison d'une forte houle.

10/12/17 : A Orthez la liste menée par le socialiste Emmanuel Hanon remporte l'élection municipale (49,69%) devançant celle du maire sortant Yves Darrigrand (39,87%) et de Hélène Marest (Lrem -Modem 10,44%

10/12/17 : Philippe Mahé préfet de Meurthe-et-Moselle depuis août 2015 est le nouveau directeur général des services de la Gironde. Il a occupé plusieurs postes similaires depuis 1995 en Côtes d'Armor Finistère aux communautés urbaines de Nantes et de Toulouse.

10/12/17 : Dans un communiqué du 9/12, le président de la Charente-Maritime Dominique Bussereau annonce que l'instauration d'un péage à l'entrée d'Oléron ne sera finalement pas soumis au vote lors de la session du Département du 18 décembre comme annoncé.

10/12/17 : Charente-Maritime : Météo France annonce une tempête ce lundi, avec de violentes rafales pouvant atteindre localement 120 à 130 Km/h sur le littoral et 100 à 110 Km/h à l'intérieur des terres.

09/12/17 : Après l'annonce de la présence du groupe NTM, les Francofolies ont annoncé cette semaine leurs prochaines têtes d'affiches de l'édition 2018, qui se tiendra du 11 au 15 juillet : Orelsan, Jain, Véronique Sanson, Mc Solaar, Calogero et Shaka Ponk.

08/12/17 : Les maires de Port-au-Prince et de La Rochelle ont signé un accord mardi à l’occasion des 2e Assises de la coopération franco-haïtienne à Port-au-Prince. Une aide nouvelle sera apportée pour la construction d’un lieu d’accueil en cas de catastrophe.

07/12/17 : Le maire de Saint-Jean-de-Luz et premier vice-président de la Communauté Pays basque, Peyuco Duhart, 70 ans, est mort ce vendredi matin à 10 heures au Centre hospitalier de la Côte basque à Bayonne. Il avait été victime d'un AVC la semaine dernière.

06/12/17 : L’innovation au service des entreprises. Jeudi 14 décembre, la CCI47 organise un a-m de table ronde autour du « design, levier d’innovation dans les entreprises ». Pour en parler des entrepreneurs seront présents pour témoigner de leur expérience.

06/12/17 : Mi novembre, le centre national pour le développement du sport a attribué un total 5,7M€ à 16 projets néo-aquitains visant la création d’équipements structurants, l’accès à la pratique sportive des personnes handicapées et à la rénovation des CREPS

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 12/12/17 | Germinal Peiro a rencontré le maire de Bordeaux

    Lire

    Germinal Peiro a rencontré lundi, Alain Juppé afin d’évoquer plusieurs dossiers transversaux pour l’avenir de la métropole bordelaise et de la Dordogne. Ils partagent le même point de vue sur la nécessité d’un grand contournement de Bordeaux par la création d’un barreau autoroutier reliant l’A89 à l'A65 et à l'A62, à hauteur de Langon. Ils ont aussi abordé la nécessité de l'amélioration des liaisons ferroviaires : trajet Bordeaux-Périgueux, modernisation des lignes Périgueux-Agen et Sarlat-Bergerac-Bordeaux.

  • 11/12/17 | Péage d'Oléron : la déception des élus départementaux

    Lire

    Alors que le président de la Charente-Maritime Dominique Bussereau a annoncé samedi dans un communiqué, annuler la mise au vote de la création d'un péage au pont de l'île d'Oléron, la grogne monte parmi les élus. Deux vice-présidents de la majorité départementale LR, Dominique Rabelle et Michel Parent (aussi maire de Le Chateau d'Oléron), ont exprimé ce lundi via un communiqué leur "grande déception" : "Ce désaccord de fond met en question la pertinence de ce territoire", préviennent-ils.

  • 11/12/17 | Bordeaux : Deux tramways en plus aux heures de pointe sur la ligne A

    Lire

    Afin d’accompagner la fermeture du pont de pierre à la circulation automobile, et à la demande d’Alain Juppé, TBM renforce le service tramway de la ligne A en heures de pointe, sur la rive droite, à compter du lundi 11 décembre. Deux tramways supplémentaires seront mis en place entre 7 h et 8 h, aux départs de « La Gardette » et « Dravemont » et entre 17h et 18h, du centre de Bordeaux vers la Rive Droite.

  • 09/12/17 | Pierre Dartout décoré en quittant Bordeaux

    Lire

    Pierre Dartout, préfet de Gironde et de Nouvelle-Aquitaine a vécu un moment singulier lors de la réception marquant son départ de Bordeaux: il a reçu des mains d'Alain Juppé la décoration de commandeur dans l'Ordre national du mérite en présence d'élus, de personnalités, de sa famille venue de son Limousin natal moment chaleureux ponctué d'un très bel hommage du maire de Bordeaux retraçant une carrière fournie au service de l'Etat et remerciement appuyé du récipiendaire à Bordeaux où il sera "très heureux de revenir". M.Dartout, le préfet de l'installation de la réforme territoriale a loué sa relation avec Alain Rousset.

  • 08/12/17 | Les événements nautiques de La Rochelle annoncés au salon Nautic de Paris

    Lire

    Le salon Nautic a été l'occasion pour La Rochelle d'annoncer les événements de 2018. En avril, la ville accueillera L'Hermione avant son départ en méditerranée. En mai, ce sera la première édition des Assises de la plaisance et du nautisme. A partir de juillet, 4 championnats européens de sport de glisse vont se succéder (catamaran, dériveur et forty-niners). Sans oublier les traditionnels rendez-vous de la Semaine du Nautisme ou du Grand Pavois, qui se tiendra du 26 septembre au 1 octobre.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Entre les lignes : "Un chien qui hurle", de Denis Parent, aux éditions Stéphane Million

23/04/2012 | Stéphane Million s'est fait une spécialité de remuer le landernot littéraire. Cette fois il propose un bouquin qui défrisera les enfants de coeur, mais ravira à coup sûr les lecteurs sensibles à l'écriture underground.

Un chien qui hurle de Denis Parent aux éditions Stéphane Million

On l'imagine chef de bande. Une bande de loubards dans le Nord-pas-de-Calais "pleins de bière et de larmes". Car Jacques Brel plane sur ce texte féroce. Un Jacques Brel plus cruel, plus désespéré, avec des santiags et un blouson noir. Mais c'est pour Shakespeare que brûle William, le prof de français qui balance un paquet de mauvaises copies à la face de sa classe d'adolescents décérébrés. Et dans cette peau de vache de prof on découvre un jouisseur avide de paris stupides, hanté par des cauchemars dévorants, et poursuivi par une sombre histoire de violence. Avec « Un chien qui hurle », Denis Parent envoie un coup de pied dans la fourmilière des auteurs convenus. Ça défoule et ça libère comme un bon verre de scotch cul sec en fin de journée.

Avec sa bande de "droogies", William ressemble à Alex, le personnageultra violent d'"Orange mécanique". Sans pudeur le narrateur nousinstalle dans sa psyché inadaptée à la vie sociale. Il ne nous cacherien de cette conscience qui s'agite dans un liquide saumâtre et secogne contre les parois d'un crane trop large. Elle voudrait biendéborder du carcans de l'enfance, et quelques fois elle y arrive. Elle s'aide pour cela des jeux del'Amour et de justifications cyniques. Mais ce sont des hallucinations morbides quis'extraient le plus souvent de lui. Le reste n'est que mornejouissance...
L'univers cruel qui habite le personnage paraîtinvivable, mais on s'amuse aussi de l'horreur. On s'en amuse car lepersonnage s'accommode de la société, des règles, et de la souffrancequ'elles lui infligent nécessairement.Les dialogues bien sentis, dignesdes meilleures répliques de film, mettent en abyme la noirceurenvironnante, les descriptions carnavalesques des personnages colorentles quelques espaces qui échappent à la nuit, et le style,délicieusement mordant, pimente l'atmosphère terne de ces villespluvieuses du Nord qui sentent la bière et ne parlent que de foot.

Plus noir tu meurs
William cohabite avec son père, un ancien militaire grabataire qui sentla naphtaline. Le curé du coin n'est jamais très loin. les rendez-voustélévisuels du samedi soir non plus. Mais dès que le vieux s'endort,William, prof de français ou sale gosse immature ( au choix...), rejointsa bande pour jouer à des jeux dangereux ou tchater avec une de sesjeune élève chaude comme une baraque à frites ( on est près de laBelgique, je m'adapte... ).
La nuit,dans son lit, sous les masquesafricains et lesfusils de collection, pendant que son grand fils faitdes conneries, le vieil acariâtre bave en marmonnant des paroles quiviennent detrès loin. Le matin, le bon fils est de retour et le père (ils se vouvoient... ) mange ses biscottes en foutant des miettespartout, buvant son café froid en blasphémant.
Le reste du temps ilmaudit ce fils corrompu, qui semble pourtant lui consentir la seuletendresse dont il est capable, si ce n'estcelle qu'il entretient pour son amour imaginaire, Gabrielle, une fillette qui fait tourner lemanège de la ville et fréquente sa classe. Mais dans sa classe, il y aaussi Candice, fille de bonne famille, élève amoureuse de lui. Aurait ileu dû s'interdire de désirer ces jeunes fleurs à peine écloses ? C'est mal connaître William Demenzies.

Olivier Darrioumerle
Par Olivier Darrioumerle

Crédit Photo : Stéphane Million éditeur

Partager sur Facebook
Vu par vous
287
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 15 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !