18/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient connaître le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 19/10/17 | Le Pays basque a déjà gagné le Tour de France

    Lire

    Le Pays basque intérieur pourrait bien ériger une statue aux organisateurs d'un Tour de France qu'il n'avait pas vu depuis 2006 -à Cambo-les-Bains-. En effet, cette étape contre la montre du samedi 28 juillet entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette se dispute la veille de l'arrivée, certes. Comble du bonheur, elle a lieu en pleine période... des Fêtes de Bayonne! Une aubaine touristique pour les maires Jean-Marie Iputcha et Pierre Marie Nousbaum. Il est vivement recommandé de réserver ses nuitées dès aujourd'hui au Pays basque.

  • 18/10/17 | Déviation de Beynac : plus de 2600 avis recueillis pour l'enquête publique

    Lire

    Concernant l'enquête publique sur la déviation de Beynac, en Dordogne, qui s'est clôturée le 17 octobre, plus de 2600 avis ont été déposés dont 2410 en ligne. La commission va remettre sous huitaine une synthèse au Conseil départemental qui pourra formuler des réponses. Dans un délai d'un mois, la commission rendra ensuite son avis avec d'éventuelles observations à la préfète de la Dordogne. C'est à elle que reviendra la décision finale de valider ou non le projet.

  • 18/10/17 | Les Pyrénées-Atlantiques "chouchoutées" par le Tour de France

    Lire

    Les Pyrénées-Atlantiques décrochent la timbale pour l'édition 2018 du Tour de France. Parti de Trie-sur-Baïse (65), le peloton arrivera à Pau le jeudi 26 juillet. Il disputera le vendredi 27 une étape émaillée de nombreux cols entre Lourdes et la commune montagnarde de Laruns (Aspin, Tourmalet, Bordères, Soulor-Aubisque). Un contre la montre entièrement basque sera enfin disputé le samedi 28 entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette. Equipes et accompagnateurs étant en prime logées pendant quatre jours à Pau. Que demander de mieux ?

  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

  • 15/10/17 | Les ours des Pyrénées donnent de leurs nouvelles

    Lire

    L'association Pays de l'ours- ADET se réjouit de "deux bonnes nouvelles" sur le massif pyrénéen. Tout d'abord la réapparition de Cannellito, le fils de l'ourse Cannelle tuée en 2004 par un chasseur béarnais. Alors que le plantigrade avait disparu depuis plusieurs mois, sa trace a été détectée grâce à la génétique en Bigorre et à Luchon. Par ailleurs, une quatrième portée comprenant deux oursons a été repérée sur le massif. "Ce qui porte à 7 le nombre minimum d'oursons cette année".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Culture | Entre nouveautés et temps forts, l'Opéra National de Bordeaux fait sa rentrée

17/09/2015 | C'est le 24 septembre prochain à l'Auditorium que l'Opéra National de Bordeaux ouvrira sa saison 2015-2016 avec une nouvelle production du Don Carlo de Verdi

Pneuma - Carolyn Carlson

Un Don Carlo orchestré par Paul Daniel, un temps fort autour de la chorégraphe Carolyn Carlson, de nouveaux tarifs pour les jeunes notamment, une accessibilité de la salle du Grand-Théâtre renforcée cet été ou encore, une dernière année en tant que directeur de la maison pour Thierry Fouquet après vingt ans d'exercice... voilà donc une rentrée riche en évènements et en nouveautés pour l'Opéra National de Bordeaux. Après le succès de "Plus que parfaits. Corps augmentés en scène", l'exposition d'été au Grand-Théâtre qui a attiré près de 23 000 visiteurs en deux mois, l'Opéra donnera le la de sa saison nouvelle le 24 septembre prochain avec le Don Carlo de Verdi, dirigé, non pas comme annoncé par le chef Alain Lombard pour raisons de santé, mais par Paul Daniel, actuel directeur artistique de l'ONBA.

Faire confiance en l'opéra "Il faut faire confiance en l'opéra et se réjouir de la fidélité du public aussi bien que des nouveaux spectateurs qui poussent chaque année la porte du Grand-Théâtre ou de l'Auditorium". C'est par ces mots que Laurence Dessertine, Présidente du conseil d'administration de l'Opéra National de Bordeaux, a évoqué cette rentrée 2015, faisant alors référence aux baisses des subventions publiques accordées cette saison à l'ONB. A ses côtés, Thierry Fouquet, qui entame par ailleurs sa dernière année en tant que directeur de l'Opéra, fonction qu'il occupait depuis 1996, s'est dit "impatient et réjoui de découvrir la programmation de cette année et plein d'espoirs et d'attentes" concernant les décisions financières à venir. Ouverte depuis le 8 septembre dernier, la billeterie proposait 165 000 places à la vente, 80 000 sont encore disponibles. Côté tarifs, quelques nouveautés cette année, notamment la possibilité de payer en plusieurs fois ou encore, nouvelle formule pour le Pass Jeunes Auditorium qui devient, fort de son succès en 2014/2015 avec 300 adhérents, le Pass jeunes intégral, une formule proposant les spectacles du Grand-Théâtre et de l'Auditorium en illimité pour les 16/26 ans pour 25 euros par mois. Autre nouveauté cette rentrée suite à des travaux estivaux, une accessibilité renforcée pour la salle du Grand-Théâtre avec 14 places à disposition des spectateurs en fauteuil roulant, contre 2 auparavant.

Temps fort autour de Carolyn Carlson Ce sera donc Paul Daniel qui ouvrira la saison lyrique avec le Don Carlo de Verdi, nouvelle production mise en scène par Charles Roubaud donnée à l'Auditorium du 24 septembre au 2 octobre. La danse ne sera pas en reste cette année avec notamment une double programmation de la chorégraphe Carolyn Carlson qui, dans le cadre du festival Novart, reprendra le ballet Pneuma du 5 au 13 octobre au Grand-Théâtre et reviendra, au même endroit, du 24 au 27 octobre avec Now, création entre danse et théâtre sur le rapport au temps et le rapport aux autres. Autre temps fort, les 21, 22 et 23 octobre, un colloque international autour de Marius Petipa, danseur et chorégraphe du 19ème siècle considéré comme le plus grand maître du ballet classique. En collaboration avec l'Université Bordeaux Montaigne, la Maison des Sciences de l'Homme d'Aquitaine et sous le patronnage de l'Unesco, l'Opéra National de Bordeaux rendra hommage à Marius Petipa entre représentations dansées, rencontres et débats menés par des artistes et des universitaires.

Entre hip-hop et Casse-Noisette, agenda chargé pour les jeunes spectateurs Suite à la présentation de saison grand public de l'Opéra qui s'était déroulée en mai dernier, ce point de rentrée était surtout l'occasion de présenter les temps forts des spectacles jeune public de cette année. Parmi eux, Barbe-Bleue, une chorégraphie et une mise en scène de la danseuse étoile Emmanuelle Grizot qui se tiendra au Casino Barrière de Bordeaux les 15 et 16 octobre (en partenariat avec le Cuvier d'Artigues et le Glob Théâtre). En novembre, Groink invitera les trois petits cochons à l'Auditorium dans une mise en scène de Stéphane Guignard, un spectacle musical à partir de cinq ans où l'enfance et la peur de grandir s'exprimeront en danse, en chant et en percussions. Les 10 et 11 janvier, le célèbre Casse-Noisette s'incarnera à travers la voix de la non moins célèbre Nathalie Dessay dans une adaptation d'Agnès Desarthe et sous les traits de l'illustrateur et auteur de bande dessinée Bastien Vivès. Quatuor de percussions au Rocher de Palmer avec Drumblebee,  danse hip-hop avec Pixel au Pin Galant ou encore danse baroque avec La Belle au bois dormant au Plateau d'Eysines, les spectacles jeunes public programmés cette saison mettent également en avant de nombreux partenariats entre l'Opéra et d'autres structures culturelles de la métropole bordelaise.

Le Grand-Théâtre, un lieu emblématique à (re)découvrir ces 19 et 20 septembre A l'occasion des Journées Européennes du Patrimoine ces 19 et 20 septembre, le Grand-Théâtre ouvrira ses portes au public de 10h à 18h, deux jours pour découvrir ou redécouvrir ce lieu emblématique de la ville inauguré en avril 1780 et réputé comme étant l'un des plus beaux d'Europe. Un concert du pupitre d'altos de l'ONBA sera alors donné gratuitement dimanche 20 septembre à 16h (Placement libre). Dans cet esprit de célébration et de mise en lumière de la salle bordelaise, cette rentrée marque également la mise en ligne des éphémérides du Grand-Théâtre, fruit des recherches effectuées par Luc Bourrousse qui retracent, saison par saison, le tableau de l'activité quotidienne du théâtre de 1875 à 1960, un travail reconstitué grâce à des journaux de bord, des cahiers de régie, d'anciens programmes et des périodiques conservés aux Archives municipales et à la Bibliothèque de Bordeaux. En 1875 ou en 2015/2016, le Grand-Théâtre se découvre...

Retrouvez l'intégralité de la programmation 2015/2016 sur http://www.opera-bordeaux.com/

 

 

 

Lise Gallitre
Par Lise Gallitre

Crédit Photo : Sigrid Colomyes

Bordeaux Métropole 2030Cet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
2299
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !