Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/07/18 : Michèle Delaunay ancienne ministre et députée de la Gironde promue au grade de chevalier dans l'ordre de la Légion d'Honneur au titre du ministère des Solidarités et de la Santé avec mention de ses " 49 ans de services"

14/07/18 : Charente-Maritime: à partir du 16/07, un arrêté interdit le remplissage et la remise à niveau des mares de tonnes (chasse au gibier d'eau), sur la Curé-Sèvre Niortaise, le Mignon, les marais de Rochefort nord et sud et le marais bord de Gironde nord.

13/07/18 : Les 26, 27 et 28 juillet, le Tour de France fait étape dans le 64. Toutes les infos pratiques liés à ces 3 jours de présence ( accès, parking, circulation, accueils camping-car, passage de la caravane,etc )sont à retrouvées sur www.infotour64.com+ d'info

12/07/18 : Fierté au sein d'Aérocampus Aquitaine: la structure compte 100% de réussite à tous les BAC et BTS avec plus de 87% de mentions dont 56% de mentions B et TB. Parmi eux: Alisson Armatte est la major de France en BTS Aéronautique. Félicitations!

12/07/18 : Suite aux nouvelles analyses effectuées, l'ARS a autorisé la réouverture immédiate de la baignade à la Base de Loisirs du Marsan ce 12 juillet. La filtration naturelle du plan d'eau a suffit pour endiguer ce phénomène ponctuel.

11/07/18 : Sur demande de l'ARS, le lac de baignade de la base de loisirs du Marsan est fermé jusqu'à nouvel ordre. Des analyses ont révélé un taux de bactéries coliformes supérieur à la limite autorisée. De nouvelles analyses sont en cours.

11/07/18 : Au 1er semestre 2018 l'Aéroport de Bordeaux passe les 3M de voyageurs (+6,2%). Nouveau record en juin avec 669.000 passagers (+6,5%): +17,4% pour les vols internationaux (384.500 voyageurs) et pour le low cost. Le trafic national perd 5,5% et Paris 26,8%

07/07/18 : La visite du président de la République, Emmanuel Macron, en Dordogne, ce sera jeudi 19 juillet.Le chef de l’État devrait faire une halte à Périgueux avant de se rendre dans une commune rurale pour y parler du maintien des services publics.

06/07/18 : La Rochelle : les inscriptions sont ouvertes à l'université, au Technoforum, 23 av. A.Einstein, jusqu'au jeudi 19 juillet de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h00, et ce samedi de 9h à 16h30. Reprise des inscriptions le 23 août jusqu’au 14 septembre.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/07/18 | La Vigne arrive en ville

    Lire

    Les vignerons du réseau Bienvenue à la Ferme vous donne rendez-vous les 8 et 9 septembre prochains au Jardin Public de Bordeaux pour la 3ème édition de Vign’en Ville. Le temps du week-end, vous pourrez vous mettre dans la peau d’un viticulteur à travers un itinéraire pédagogique et gourmand le long d’un parcours de 8 espaces thématiques et de nombreux ateliers accessibles au plus grand nombre. Pour clore ce parcours dans une ambiance festive un déjeuner fermier est organisé par la Belle Marguerite, le truck des produits fermiers d'ici.

  • 19/07/18 | Beach rugby et patrouille de France sur la Côte basque

    Lire

    Ce week-end à Anglet, se disputera le tournoi annuel de l'Anglet Beach rugby Festival, un dérivé du sport roi, qui réunit une vingtaine d'équipes sur des terrains aménagés plage des Sables d'Or. Un véritable village a été installé avec des animations. Cette année, stars de l'édition, Miss France 2018 et la Patrouille de France, hôte de la ville, qui évoluera samedi à 18h15 le long des 4,5kms de littoral. Dimanche, clôture avec un Haka géant. Le programme sur https://beachrugbyfestival.fr et anglet.fr

  • 18/07/18 | Gironde: moins d'accidents mais plus de tués sur les routes

    Lire

    Au 16 juillet, 46 personnes sont décédées en 2018 sur les routes de la Gironde. L’analyse de l’accidentologie du 1er semestre 2018 en Gironde révèle que 53% des accidents mortels ont eu lieu en solo (un seul véhicule impliqué). On compte moins d’accidents et de blessés que l’an dernier sur la même période: 615 accidents contre 770 (-20%) et 180 blessés contre 240 (-25%). On dénombre en revanche plus de tués: 43 contre 37 (+16%). Les automobilistes représentent 63% des victimes. Les causes principales des accidents mortels sont la vitesse (12 cas), l’alcool (12 cas) et l’inattention (11 cas).

  • 18/07/18 | AVC tous concernés fait la tournée des plages

    Lire

    La 2ème édition du « Tour des plages pour prévenir les AVC auprès des vacanciers » aura lieu du 24 juillet au 4 août. Durant ces 12 jours, des stands de prévention, informations, des distributions de flyers présentant les facteurs de risques et les symptômes d’un AVC seront sur 12 plages de la région Nouvelle-Aquitaine entre la Charente-Maritime et le Pays-Basque. Infos : www.avc-tousconcernes.org

  • 18/07/18 | Le CCAS de Marmande et le CHD de la Candélie, partenaires

    Lire

    Une convention de partenariat baptisée «pour une inclusion sociale des personnes en situation de handicap psychique à travers un parcours résidentiel adapté» sera signée entre la ville de Marmande et le Centre hospitalier départemental de la Candélie le 19 juillet prochain. Le but : permettre aux patients de réaliser un séjour en logement temporaire. Et, après une période d’évaluation et d’adaptation, un logement définitif selon une procédure de gestion locative adaptée leur sera proposé.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Entre tradition et ouverture, le Carnaval Biarnés garde son extravagance !

24/01/2018 | Rendez-vous populaire et libérateur s'il en est, le Carnaval Biarnés rejoue son histoire légère, grotesque et tragique à Pau du 1er au 11 février. Un thème révélateur: « Cridar/crier ».

Le Roi Sent Pençard et son épouse Carronha - Festival Biarnés

On ne voudrait pas gâcher le suspens, mais à la fin, le roi Sent Pançard, accusé d'avoir causé tous les malheurs de l'année, finit comme toujours, au bûcher. Sur les marches du tribunal, ses juges partiaux et corrompus décideront d'appliquer sur le champ leur sentence. Mais avant ça, le Roi du carnaval béarnais, en aura sacrément bien profité, et les palois avec lui. Sent Pençard, collier de saucisses autour du cou et adorateur du Dieu des porcs, c'est la débauche, les vices, la moquerie, la dénonciation, le grotesque, mais aussi la rébellion contre toutes formes d'autorité. Avec Sent Pençard comme Roi, le Carnaval Biarnés est le lieu de tous les possibles, avec pour mot d'ordre cette année, « Cridar ». Crier les joies, les peines, les révoltes, les plaisirs et les espoirs. Et vu le programme concocté par l'association Carnaval Pantalonada, les visiteurs pourront s'en donner à cœur joie !

Exilé en Aragon, « Sant Pançard est bientôt de retour !», le bruit court déjà dans toute la capitale béarnaise. Il s'est mis en route le 20 janvier depuis Anso dans le Haut Aragon où un groupe d'éclaireurs béarnais était parti le chercher. D'autres iront à sa rencontre le 26 janvier à Accous, en Vallée d'Aspes...
Les festivités vont alors pouvoir bientôt commencer à Pau avec leurs rendez-vous traditionnels, mais pas immuables, qui mettent à l'honneur toute la clique excentirque de personnages qui entourent le Roi tant attendu. Nouveauté cette année, c'est le quartier du Hédas qui sera le royaume privilégié de Sent Pançard et de sa cour. Un quartier mis en scène, en lumières et en projections par les créateurs bricoleurs et rêveurs de La Rotule dans une ambiance « féerique et festive ».

La tradition du Carnaval ne se conserve pas au formol
Dans ce décor revisité, la sombre Carronha, l'épouse du Roi toute de noire vêtue, organisera sa soirée le vendredi 9 février, entourée d'une troupe éphémère d'artistes de rue, mais aussi des concerts avec pour invités de marque La Caravane Passe et La Dame Blanche, preuve que patrimoine et modernité vont de paire au Festival Biarnés !

La veille, déjà dans les rues du Hédas, aura été célébrée comme il se doit, la Nueit de l'Ors (Nuit de l'ours). Comme chaque année, avec le retour annoncé du printemps, les Ours sauvages et brutaux, et portant hauts et fiers leur virilité, se sont réveillés. Les chasseurs et les Rosetas entreront en jeu à 20h30 pour se lancer dans une chasse à l'ours dans les rues du quartier. Autant d'acteurs, chanteurs, et danseurs d'un soir accompagnés dans la mise en scène, par la compagnie Jour de fête, qui apporte son regard professionnel sur les événements et créations théâtrales de ce carnaval 2018.
Preuve encore que la tradition du carnaval biarnés ne se conserve pas au formol, en lieu et place d'un conteur, c'est cette fois un slameur, Bruno Viougeas, qui interviendra en pleine chasse à l'ours pour interpeller acteurs et public. Une soirée très animées pour laquelle les organisateurs promettent aussi « une surprise lugubre et sauvage ». Le programme d'ailleurs précise « soirée réservées aux adultes consentants »... L'esprit débauché de Sent Pançard sera bien là...

Le ping-pong bal édition 2017


Roi rôti en place publique et "ping pong bal"
Samedi 10 février, viendra ensuite « la Sega » ou l'épisode des barricades montées par les notables (derrière l'Eglise Saint-Martin, boulevard des pyrénées) qui refusent le retour de Sent Pançard dans son royaume. Vain combat pour ceux-là, déjà le Roi et sa garde rapprochées de « Palhassas », Paillards très enrobés sous un chapeau de paille, poursuivent leur route conquérante dans un grand défilé, grotesque et spectaculaire, jusqu'à la Mairie pour en récupérer les clefs. Mais déjà l'ombre des juges, partiaux, corrompus et un brin expéditifs, grandit; la procession païenne et colorée se dirige place de la Libération où s'organisera le Procès du roi (17h30), en occitan forcément, retransmis et traduit en direct sur les réseaux sociaux (modernité quand tu nous tient !), quand, sur place, une diffusion du texte en bilingue sur des panneaux lumineux permettra de suivre les dialogues. La crémation, aura lieu une heure plus tard, place Récaborde, aux Hédas... Un feu pour le plus grand plaisir du personnage blême et puritain, Quarèsma, qui voit ainsi venir avec bonheur le Carême, sans viande et sans vin, bien loin des outrecuidances du Roi rôti en place publique.
Pour autant pas de tristesse pour ses fidèles sujets et serviteurs ; ils savent bien qu'il reviendra l'année prochaine ! Alors, dès le samedi soir, place au Grand bal de Carnaval, qui réunnira sous des chaptieaux chauffés place Récaborde, des musiques à danser d'ici et d'ailleurs. Au programme un "ping-pong bal" entre 4 musiciens de 4 cultures différentes, suivi de deux concerts, faits aussi pour danser.  La fête se poursuivra le dimanche 11 janvier au rythme d'un marché des producteurs, de contes racontés, d'un bal gascon, puis d'un dernier bal « gasconcubin » par le groupe Le peuple de l'étincelle.

La friperie du Carnaval
A noter, Carnaval Pantalonada qui organise le festival prévoit le 3 février, une friperie du Carnaval (place du Foirail), pour pouvoir se déguiser à moindre frais, ou échanger ses anciens costumes, le tout bien sûr dans une ambiance de musique et de danse. Quant aux plus jeunes, Le carnaval des écoles se tient le 1er février, avec comme les grands, un défilé, une remise des clefs, un procès écrit et joué par les élèves des collèges de Calendreta et de Pierre Emmanuel, et forcément le bûcher qui l'accompagne. Deux procès et deux bûchers pour un même roi, Sent Pançard aura bien de quoi crier !

Evènement entièrement gratuit

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : unuaiga

Partager sur Facebook
Vu par vous
3513
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !