Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

26/01/21 : La Rochelle: la compagnie aérienne britannique Jet2 va ouvrir une nouvelle ligne entre Birmingham et La Rochelle l’été 2022. Les 2 lignes actuelles avec Leeds-Bradford et Manchester seront desservies du 29/05 au 18/09 et du 3/07 au 18/09 - 1 vol/samedi.

22/01/21 : Charente-Maritime : Cédric Tranquard, 44 ans, a été élu ce matin président de la Chambre d'agriculture départementale. Il succède à Luc Servant, élu en décembre à la présidence de la Chambre régionale.

22/01/21 : La Rochelle : le Centre de vaccination de l’Espace Encan sera ouvert à partir du 25 janvier. Les vaccinations seront assurées par les professionnels de santé du lundi au vendredi, sur RDV, pour les résidents du territoire âgés de 75 ans ou plus.

21/01/21 : Charente-Maritime : Rémi Justinien, adjoint au maire de Tonnay-Charente, succède à Cyril Chappet, adjoint à Saint-Jean d'Angély, comme premier secrétaire fédéral du PS en Charente-Maritime, à l'issue d'un conseil fédéral mardi.

18/01/21 : Au 16 janvier, 34 689 vaccinations ont été réalisées en Nouvelle-Aquitaine, la plaçant parmi les régions ayant le plus vacciné. L’objectif national de 1 million de vaccinations à fin janvier, se traduit par un objectif régional de 100 000 vaccinations.

06/01/21 : 823kg de jouets et de livres ont été collectés par la Communauté d’Agglo de Pau et ses partenaires grâce à l’opération "Le père Noël fait de la récup’"! Elle se poursuit jusqu'au 17 janvier dans les déchetteries et points de dépôts.+ d'info

28/12/20 : Le 22 décembre, les communes de Tocane-Saint-Apre et Bergerac en Dordogne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour inondations et coulées de boues en septembre 2020.

28/12/20 : Suite aux inondations et coulées de boues survenues dans les Landes en octobre dernier, les communes de Mimbaste, Bélus et Rivière-Saas-et-Gourby ont été reconnues le 22 décembre en état de catastrophe naturelle.

23/12/20 : Le préfet de la Charente-Maritime a validé la sortie de la communauté d'agglomération de La Rochelle du syndicat départemental Eau 17, à compter du 1er janvier 2021.

23/12/20 : 60 000 € ont été votés lors de la dernière commission permanente du Département des Deux-Sèvres en faveur de la recherche scientifique et l'innovation. Cette somme sera attribuée sous formes de bourses doctorales

23/12/20 : Le Conseil communal des jeunes de Poitiers a organisé mi-décembre, une collecte de produits de puériculture dans les collèges. Plus de 150 produits (couches, lait, produits d’hygiène…) ont ainsi été remis au restos du Coeur et au Secours Populaire

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 26/01/21 | Landes : 1 M€ pour réparer les dégâts des intempéries de 2020

    Lire

    Ce 25 janvier, le Conseil départemental des Landes réuni en séance plénière extraordinaire a voté une enveloppe d'1 M€ suite aux 4 épisodes de pluie et de crues connues en 2020, et particulièrement ravageuses sur le réseau et ouvrages d'art routiers. 500 000 € sont dédiés à la remise en état du réseau départemental et 500 000 € iront en soutien des collectivités locales dans leurs propres chantiers de réhabilitation. L'enveloppe globale pourra être revue à la hausse selon les besoins.

  • 26/01/21 | Tribord arrive à La Rochelle

    Lire

    Tribord, la marque de nautisme de Décathlon, a dernièrement quitté son siège de Hendaye pour s'installer à La Rochelle. L'équipe est en train d'emménager dans les locaux de l'ancienne Société des régates rochelaises, au niveau de la capitainerie du port des Minimes. Le site devrait être opérationnel en avril, pour une ouverture au public cet été. Ce laboratoire de recherche et de développement, le "Sailing Lab", aura vocation à développer de nouveaux produits du nautisme. 5 emplois seront créés.

  • 26/01/21 | Transition énergétique: la Région pactise avec les entreprises

    Lire

    Le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a conclu début janvier un contrat de partenariat "Compétitivité énergétique" avec l'entreprise Placoplatre, à Cherves-Richemont (Charente). Il s’agit du dixième de ce type. La volonté de la Région est de faire baisser de 30% sa consommation électrique sur l’ensemble du territoire néo-aquitain, dont 20% de celle-ci est représenté par le secteur de l’industrie. Avec ce dixième contrat, le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine atteint une économie d'énergie totale de plus de 500 GWh, ce qui correspond à la rénovation de 100 000 logements.

  • 26/01/21 | La voiture, moyen de transport préféré des Néo-Aquitains

    Lire

    Une récente étude de l'INSEE Nouvelle-Aquitaine montre que les Neo-Aquitains ont bien du mal à se séparer de leur voiture, même pour effectuer des déplacements courts. Sur 700 000 personnes habitant à moins de 5kms de leur travail, 72% prennent la voiture, contre 60% nationalement. Pour ceux qui habitent à plus de 5kms de leur travail, 16% s’y rendent en transports en commun et 11% en vélo. Les transports en communs sont davantage utilisés dans les zones fortement urbanisées. Là où le recours au vélo est aussi en hausse. Les résultats de l’enquête ici

  • 25/01/21 | Vienne: une visite guidée digitale de l'Abbaye de Saint-Savin !

    Lire

    L'abbaye de Saint-Savin (86) propose une visite virtuelle en partenariat avec la société Conférentia spécialisée dans l’organisation d’événements digitaux. Totalement gratuite, cette visite inédite se déroule ce lundi 25 janvier entre 18h30 et 20h et sera animée par 2 guides-conférenciers de l’abbaye. Le temps de cette visite atypique, le visiteur sera transporté de son salon jusqu’au au cœur du Moyen Âge, entre petite et grande histoire de France, à la découverte de l’abbaye et de lieux traditionnellement interdits d’accès ! Infos et inscription : www.conferentia.fr (onglet conférence gratuite)

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Entre tradition et ouverture, le Carnaval Biarnés garde son extravagance !

24/01/2018 | Rendez-vous populaire et libérateur s'il en est, le Carnaval Biarnés rejoue son histoire légère, grotesque et tragique à Pau du 1er au 11 février. Un thème révélateur: « Cridar/crier ».

Le Roi Sent Pençard et son épouse Carronha - Festival Biarnés

On ne voudrait pas gâcher le suspens, mais à la fin, le roi Sent Pançard, accusé d'avoir causé tous les malheurs de l'année, finit comme toujours, au bûcher. Sur les marches du tribunal, ses juges partiaux et corrompus décideront d'appliquer sur le champ leur sentence. Mais avant ça, le Roi du carnaval béarnais, en aura sacrément bien profité, et les palois avec lui. Sent Pençard, collier de saucisses autour du cou et adorateur du Dieu des porcs, c'est la débauche, les vices, la moquerie, la dénonciation, le grotesque, mais aussi la rébellion contre toutes formes d'autorité. Avec Sent Pençard comme Roi, le Carnaval Biarnés est le lieu de tous les possibles, avec pour mot d'ordre cette année, « Cridar ». Crier les joies, les peines, les révoltes, les plaisirs et les espoirs. Et vu le programme concocté par l'association Carnaval Pantalonada, les visiteurs pourront s'en donner à cœur joie !

Exilé en Aragon, « Sant Pançard est bientôt de retour !», le bruit court déjà dans toute la capitale béarnaise. Il s'est mis en route le 20 janvier depuis Anso dans le Haut Aragon où un groupe d'éclaireurs béarnais était parti le chercher. D'autres iront à sa rencontre le 26 janvier à Accous, en Vallée d'Aspes...
Les festivités vont alors pouvoir bientôt commencer à Pau avec leurs rendez-vous traditionnels, mais pas immuables, qui mettent à l'honneur toute la clique excentirque de personnages qui entourent le Roi tant attendu. Nouveauté cette année, c'est le quartier du Hédas qui sera le royaume privilégié de Sent Pançard et de sa cour. Un quartier mis en scène, en lumières et en projections par les créateurs bricoleurs et rêveurs de La Rotule dans une ambiance « féerique et festive ».

La tradition du Carnaval ne se conserve pas au formol
Dans ce décor revisité, la sombre Carronha, l'épouse du Roi toute de noire vêtue, organisera sa soirée le vendredi 9 février, entourée d'une troupe éphémère d'artistes de rue, mais aussi des concerts avec pour invités de marque La Caravane Passe et La Dame Blanche, preuve que patrimoine et modernité vont de paire au Festival Biarnés !

La veille, déjà dans les rues du Hédas, aura été célébrée comme il se doit, la Nueit de l'Ors (Nuit de l'ours). Comme chaque année, avec le retour annoncé du printemps, les Ours sauvages et brutaux, et portant hauts et fiers leur virilité, se sont réveillés. Les chasseurs et les Rosetas entreront en jeu à 20h30 pour se lancer dans une chasse à l'ours dans les rues du quartier. Autant d'acteurs, chanteurs, et danseurs d'un soir accompagnés dans la mise en scène, par la compagnie Jour de fête, qui apporte son regard professionnel sur les événements et créations théâtrales de ce carnaval 2018.
Preuve encore que la tradition du carnaval biarnés ne se conserve pas au formol, en lieu et place d'un conteur, c'est cette fois un slameur, Bruno Viougeas, qui interviendra en pleine chasse à l'ours pour interpeller acteurs et public. Une soirée très animées pour laquelle les organisateurs promettent aussi « une surprise lugubre et sauvage ». Le programme d'ailleurs précise « soirée réservées aux adultes consentants »... L'esprit débauché de Sent Pançard sera bien là...

Le ping-pong bal édition 2017


Roi rôti en place publique et "ping pong bal"
Samedi 10 février, viendra ensuite « la Sega » ou l'épisode des barricades montées par les notables (derrière l'Eglise Saint-Martin, boulevard des pyrénées) qui refusent le retour de Sent Pançard dans son royaume. Vain combat pour ceux-là, déjà le Roi et sa garde rapprochées de « Palhassas », Paillards très enrobés sous un chapeau de paille, poursuivent leur route conquérante dans un grand défilé, grotesque et spectaculaire, jusqu'à la Mairie pour en récupérer les clefs. Mais déjà l'ombre des juges, partiaux, corrompus et un brin expéditifs, grandit; la procession païenne et colorée se dirige place de la Libération où s'organisera le Procès du roi (17h30), en occitan forcément, retransmis et traduit en direct sur les réseaux sociaux (modernité quand tu nous tient !), quand, sur place, une diffusion du texte en bilingue sur des panneaux lumineux permettra de suivre les dialogues. La crémation, aura lieu une heure plus tard, place Récaborde, aux Hédas... Un feu pour le plus grand plaisir du personnage blême et puritain, Quarèsma, qui voit ainsi venir avec bonheur le Carême, sans viande et sans vin, bien loin des outrecuidances du Roi rôti en place publique.
Pour autant pas de tristesse pour ses fidèles sujets et serviteurs ; ils savent bien qu'il reviendra l'année prochaine ! Alors, dès le samedi soir, place au Grand bal de Carnaval, qui réunnira sous des chaptieaux chauffés place Récaborde, des musiques à danser d'ici et d'ailleurs. Au programme un "ping-pong bal" entre 4 musiciens de 4 cultures différentes, suivi de deux concerts, faits aussi pour danser.  La fête se poursuivra le dimanche 11 janvier au rythme d'un marché des producteurs, de contes racontés, d'un bal gascon, puis d'un dernier bal « gasconcubin » par le groupe Le peuple de l'étincelle.

La friperie du Carnaval
A noter, Carnaval Pantalonada qui organise le festival prévoit le 3 février, une friperie du Carnaval (place du Foirail), pour pouvoir se déguiser à moindre frais, ou échanger ses anciens costumes, le tout bien sûr dans une ambiance de musique et de danse. Quant aux plus jeunes, Le carnaval des écoles se tient le 1er février, avec comme les grands, un défilé, une remise des clefs, un procès écrit et joué par les élèves des collèges de Calendreta et de Pierre Emmanuel, et forcément le bûcher qui l'accompagne. Deux procès et deux bûchers pour un même roi, Sent Pançard aura bien de quoi crier !

Evènement entièrement gratuit

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : unuaiga

Partager sur Facebook
Vu par vous
5488
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !