Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/06/21 : Usinage, soudage, maintenance, aéronautique... Le CFAI Adour ouvre ses portes au public les 25 juin et 7 juillet sur ses 3 sites d'Assat (64), Lanne (65) et Tarnos (40). Il propose 148 offres en apprentissage dans les entreprises industrielles locales+ d'info

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Véronique Chabreyrou et Jacques Ranoux, candidats de gauche, soutenus par la majorité sortante, sont en tête avec 37,80 %, devant le binôme RN Pascale Léger et Serge Muller à 23,80 %.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Sur le canton de la vallée de la Dordogne, Germinal Peiro (PS) le président du conseil départemental sortant est réélu avec 64,96 % dès le premier tour. Il est associé à Patricia Lafon-Gauthier.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : le binôme socialiste composé de Marie-Lise Marsat et Serge Mérillou est réélu sur le canton de la Lalinde.

20/06/21 : Régionales en Dordogne : Sur le canton de Saint-Astier, Alain Rousset (PS) est en tête avec 30,39 % des voix devant la candidate RN Edwige à 23 %. L'écologiste Nicolas Thierry est en 3e position à 10,51 %.

20/06/21 : En Dordogne, l'abstention estimée pour les élections départementales et régionales en Dordogne est de 66,2%. C'est la participation la plus faible de toutes élections confondues dans le département.

20/06/21 : En Haute-Vienne, le taux de participation à 17h était de 28,54% en forte baisse par rapport à 2015 où on avait enregistré 52,36 % de votants à la même heure.

20/06/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques, après un taux de participation à midi s'élevant à 14,5%, ce même taux s'affichait à 31,37 % pour le double scrutin des élections régionales et départementales du 20 juin 2021.

20/06/21 : A 17h, le taux de participation aux élections régionales et départementales s'élève à 25,68%. En 2015, il était de 45,09% pour les régionales et 44,78% pour les départementales, soit une baisse de près de vingt points.

20/06/21 : Dans la Vienne, la baisse de la participation aux élections régionales et départementales se confirme. À 17h, le taux était de 26,07% contre 43,77% pour les départementales en 2015 et 44,87% pour les régionales en 2015.

20/06/21 : En Dordogne, le taux de participation au premier tour des élections départementales et régionales estimé à 17 h est de 33,78 %, en baisse par rapport aux scrutins de 2015.

20/06/21 : Dans la Vienne, le taux de participation aux élections départementales et régionales de 2021 a atteint 10,99% à midi. Il est en baisse par rapport aux scrutins de 2015 : les taux étaient de 15,43% pour les départementales et 16,53% pour les régional

Arte Flamenco
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/06/21 | Maïsadour cède son pôle Charcuterie à la Fipso

    Lire

    Le groupe Fipso (Filière Porc du Sud-Ouest), fondé en 1965, vient d’acquérir, afin de poursuivre sa croissance, l’activité salaisons sèches de la coopérative landaise Maïsadour. Cette acquisition, réalisée grâce à l'intervention des 4 caisses régionales du Crédit Agricole, va permettre à la Fipso de récupérer 5 sites de production (en plus de se 3 usines) et de se positionner en leader du Jambon de Bayonne. Maïsadour, de son côté, va ainsi se recentrer sur l'activité Foie gras et vise à retrouver la voie de la croissance d'ici à 2023.

  • 22/06/21 | Le bassin de la Midouze se restaure

    Lire

    Dans le cadre de l’appel à projets initié par l’Agence de l’Eau Adour-Garonne, l’Institution Adour en partenariat avec l’Association de protection de l’environnement du Gers ainsi que les syndicats mixtes du Midou et de la Douze, et celui du bassin versant de la Midouze ont déposé un projet de restauration et d’aménagement de 8 périmètres de zones humides sur le bassin de la Midouze.

  • 21/06/21 | Régionales : Pas d'accord Rousset-Thierry ce lundi

    Lire

    Alors que se pose depuis hier soir la question d'un accord entre la liste du président sortant Alain Rousset et celle de Nicolas Thierry pour EELV, les négociations semblent pour aujourd'hui dans l'impasse. "Ce lundi, aucun accord n’a pu être signé. Il n’y avait manifestement aucune volonté d’accord tant les exigences et le ton employé étaient incompatibles avec une possibilité de négociation.", indique le service de presse du candidat Alain Rousset. "Je ne conçois pas la politique régionale comme une simple question de partage de postes. C'est une relation politique, pas une question comptable", indique le président sortant.

  • 21/06/21 | Pau, ville moins polluée par les particules fines

    Lire

    Sur les 323 villes européennes sondées, Pau est la 1ère ville française du classement établi par une étude de l’Agence européenne pour l’environnement parue le 17 juin. L’étude de fait notamment ressortir un taux de particules fines en suspension supérieur aux valeurs établies par l’OMS pour 196 villes européennes sur les 323 sondées. Dans notre région, Pau affiche un taux de PM2,5 de 5,6 µg/m³, Bayonne de 6,4 µg/m³ et de 9,23 µg/m³ pour Bordeaux. Selon l’OMS, il ne faut pas dépasser le seuil de 10 microgrammes de PM2,5 par mètre cube d’air (10 µg/m³). En trop grande quantité, les particules fines sont nocives pour la santé.

  • 21/06/21 | L'Orchestre des Champs-Elysées au musée Sainte-Croix de Poitiers

    Lire

    L'Orchestre des Champs-Elysées se produira, le mercredi 23 juin à 19h et 21h dans l'Auditorium du musée Sainte-Croix de Poitiers. Une partition de Rimsky-Korsakov, sommet de la littérature musicale de la fin du 19e siècle, sera présentée dans une version de chambre avec violon, violoncelle, clarinette et piano. Le musée offre la possibilité de visiter l’exposition temporaire (visible jusqu'au 4 juillet) "L'Amour fou ? Intimité et création (1910-1940)" avant le concert. Le concert est gratuit mais les réservations sont obligatoires : www.musees-poitiers.org

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Escale du livre: une première journée sous le soleil

06/04/2018 | Pour la première journée de l'Escale du livre, vendredi 6 avril, nous avons amarré au salon du livre pour découvrir les libraires et les maisons d'édition présentes.

Les premiers festivaliers arrivent au salon du livre.

Du 6 au 8 avril, l'Escale du livre revient dans le quartier Sainte-Croix pour sa seizième édition. Au croisement du salon du livre et du festival littéraire, l'événement sera rythmé par de nombreuses animations pendant les trois jours, et ce malgré des annulations liées aux grèves SNCF. Vendredi après-midi, nous nous sommes rendus au salon du livre de l'Escale, réparti dans deux grandes tentes en face de l'église Sainte-Croix. Premier aperçu du festival, où quelque 25.000 personnes sont attendues jusqu'à dimanche.

Hervé Brunaux.

Premier arrêt pour rencontrer Hervé Brunaux, auteur du roman Au plus cher de nos vies, présent sur le salon pour dédicacer son livre et rencontrer ses lecteurs. L'intrigue se concentre sur le couple formé par Irène et Frédéric Joliot-Curie: en pleine Guerre mondiale, ils tentent d'échapper aux Allemands, et passent dans plusieurs lieux de la région, notamment à Bordeaux et dans un ancien sanatorium en Dordogne. Originaire de Périgueux, celui qui signe son cinquième roman cette année est un habitué de l'Escale du livre. "C'est quasiment chez moi", dit-il en montrant ses camarades de toujours dans les stands alentour. Il nous conseille d'ailleurs d'aller voir l'association "N'a qu'1 Oeil", installée un peu plus loin dans l'allée centrale. 

 

N'a qu'1 Oeil

Carole, créatrice de l'association N'a qu'1 Oeil, nous accueille donc sur son stand, en compagnie de son "dessinateur de mot". Maison d'édition, comptoir d'éditeur et d'artistes, son projet hybride tente de remettre les mots sur le devant de la scène, dans leur quartier général situé rue Bouquière à Bordeaux. À la fin de notre entretien, le fameux dessinateur s'amuse à nous offrir un mot : "tiens"!

 Exposition N'a qu'1 Oeil

En face de l'entrée du salon, les artistes de N'a qu'1 Oeil signent aussi une exposition, fruit de trois ans de travail, où ils sont allés à la rencontre des Bordelais pour leur faire parler de leur environnement: le projet "C'est gavé convivial !". Les festivaliers déambulent devant, et en profitent pour bronzer au soleil, en feuilletant des bouquins. 

 

Sonobook

Retour à l'intérieur pour découvrir les livres audio de Patrick Meadeb. Après une carrière de réalisateur dans le cinéma, il a ouvert sa maison d'édition en 2006. "Je publie beaucoup de science-fiction et de fantastique", explique-t-il. Pourquoi choisir le livre audio? "C'est la seule façon de lire un livre en faisant autre chose", justifie celui qui ne s'arrête jamais d'innover dans les supports: après le CD, il propose maintenant des livres écoutables sur carte USB. 

 

Une fan de Timothée de Fombelle

Les festivaliers, souvent passionnés de littérature, sont ravis de venir découvrir de nouveaux écrivains sur le salon. Pour d'autres, comme Charlotte, 22 ans, c'est aussi l'occasion de rencontrer ses auteurs préférés. L'étudiante en lettres attend patiemment que Timothée de Fombelle, qui publie son premier livre pour adultes, Neverland, après avoir fait de la littérature jeunesse, arrive. Emma et Laura, 19 et 20 ans, sont quant à elle étudiantes en D.U.T d'édition et se promènent dans les allées "pour voir les maisons d'édition bordelaises, mais aussi pour trouver de potentiels stages". À la retraite, Patrick, 65 ans, vient pour retrouver ses amis avant la lecture de François Morel prévue ce soir, et se montre particulièrement intéressé par un livre sur le procès de Maurice Papon, écrit par Gérard Boulanger. 

 

Fin du tour du salon en poésie avec l'exposition des dessins de l'illustrateur Régis Lejonc, qui publie, avec l'auteur Marcus Malte, l'album jeunesse "Tu seras ma princesse". La libraire de la "Zone du dehors", située cours Victor Hugo, qui commercialise l'ouvrage, est heureuse de faire connaître son entreprise "qui a tout juste trois ans" sur le salon, "et ce, avant même de faire des ventes !" Avant de répartir, son collègue nous propose un ballon bleu gonflé: une invitation à se laisser emporter dans le monde parallèle des livres?

Alix Fourcade
Par Alix Fourcade

Crédit Photo : Alix Fourcade

Partager sur Facebook
Vu par vous
4712
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !