Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

24/11/20 : Âgé de 90 ans, André Luberriaga, ancien maire d'Ascain, au Pays basque, s’est éteint lundi, une semaine après son épouse Martta. Conseiller général d’Ustaritz de 1976 à 1988, l'UDF André Luberriaga, avait dirigé la commune de 1977 à 2001.

19/11/20 : Charente-Maritime : le taux de positivité au Covid-19 était ce soir de 75 pour 100 000 habitants, et de 90 pour La Rochelle, soit moitié moins que la semaine dernière, selon l'ARS. 34 patients sont hospitalisés à La Rochelle, dont 14 en réanimation.

17/11/20 : Le festival de la BD d'Angoulême se fera en deux temps: en janvier pour la remise des fauves et en juin pour un festival en présentiel. Une exposition sera dédié à l'art d'Emmanuel Guibert au musée des beaux arts d'Angoulême, inauguré le 20/11/2021.

15/11/20 : Le Centre communal d’action sociale CCAS de La Rochelle lance un appel à la solidarité et au bénévolat pour épauler les acteurs de l’aide alimentaire. Contact : Frédérique Duchesne àfrederique.duchesne@ccas-larochelle.fr ou au 05 46 35 21 16.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 01/12/20 | La fibre se déploie dans les Landes

    Lire

    Le Syndicat d’équipement des communes des Landes (Sydec 40) bénéficie d’un accompagnement financier de la Région Nouvelle-Aquitaine en matière de développement du très haut débit. Le Sydec 40 a fixé définitivement en 2019 le périmètre de la 2ème phase de son action. Lors de la commission permanente du 23 novembre dernier, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé d’aider le Sydec 40 de 10 millions d’euros, sous la forme d’un apport en fonds de concours, pour 61 000 prises supplémentaires.

  • 01/12/20 | Dordogne: Une nouvelle station multi-acteur au BioGNV

    Lire

    Afin d’opérer une transition vers une sortie du diesel, la société Gaz’Up 24 à Boulazac, portée par des entreprises de transport routier comme Doumen ou Sirmet, est chargée de la construction et de l’exploitation d’une station GNV/BioGNV. L’ouverture de cette nouvelle station en Nouvelle-Aquitaine est prévue pour janvier 2021. La Région accompagne ce projet à hauteur de 285 682 euros.

  • 01/12/20 | Creuse : Flayat revitalise son centre-bourgs

    Lire

    Dans le cadre de la revitalisation de son centre-bourgs, la commune de Flayat en Creuse va rénover l’ancien bâtiment de La Poste pour le transformer en tiers-lieu et egalement en faire un lieu d’hébergement touristique. Cette rénovation va bénéficier d’une subvention de la Région Nouvelle-Aquitaine de 36 706 euros, attribuée lors de la commission permanente du 23 novembre dernier.

  • 01/12/20 | En Haute-Vienne, Orano innove et se diversifie sur le bas carbone

    Lire

    Orano, est une multinationale spécialisée dans l’énergie et le nucléaire et porte également des sujets de médecine nucléaire. Pour cela, elle dispose d'un Centre d'Innovation en Métallurgie Extractive à Bessines-sur-Gartempe en Haute-Vienne. Elle cherche aussi à diversifier ses activités dans le domaine de la transition énergétique et des énergies bas carbone pour réduire les émissions de dioxyde de carbone des activités humaines. Elle bénéficie à ces fins d’une subvention de la Région de 334 278 euros.

  • 30/11/20 | L'alimentation de proximité grandit en Ribéracois

    Lire

    Lors de la Commission permanente du 23 novembre, la Région a décidé de soutenir le projet porté par le Club d’entreprises du Pays Ribéracois « Bien manger en Ribéracois – Développement de pratiques alimentaires saines et locales » à hauteur de 64 581 euros. Ce projet vise à développer les partenariats économiques entre acteurs du système alimentaire local et avec pour objectifs de fédérer et dynamiser les initiatives en faveur de l’agriculture et l’alimentation de proximité notamment.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Escale du livre: une première journée sous le soleil

06/04/2018 | Pour la première journée de l'Escale du livre, vendredi 6 avril, nous avons amarré au salon du livre pour découvrir les libraires et les maisons d'édition présentes.

Les premiers festivaliers arrivent au salon du livre.

Du 6 au 8 avril, l'Escale du livre revient dans le quartier Sainte-Croix pour sa seizième édition. Au croisement du salon du livre et du festival littéraire, l'événement sera rythmé par de nombreuses animations pendant les trois jours, et ce malgré des annulations liées aux grèves SNCF. Vendredi après-midi, nous nous sommes rendus au salon du livre de l'Escale, réparti dans deux grandes tentes en face de l'église Sainte-Croix. Premier aperçu du festival, où quelque 25.000 personnes sont attendues jusqu'à dimanche.

Hervé Brunaux.

Premier arrêt pour rencontrer Hervé Brunaux, auteur du roman Au plus cher de nos vies, présent sur le salon pour dédicacer son livre et rencontrer ses lecteurs. L'intrigue se concentre sur le couple formé par Irène et Frédéric Joliot-Curie: en pleine Guerre mondiale, ils tentent d'échapper aux Allemands, et passent dans plusieurs lieux de la région, notamment à Bordeaux et dans un ancien sanatorium en Dordogne. Originaire de Périgueux, celui qui signe son cinquième roman cette année est un habitué de l'Escale du livre. "C'est quasiment chez moi", dit-il en montrant ses camarades de toujours dans les stands alentour. Il nous conseille d'ailleurs d'aller voir l'association "N'a qu'1 Oeil", installée un peu plus loin dans l'allée centrale. 

 

N'a qu'1 Oeil

Carole, créatrice de l'association N'a qu'1 Oeil, nous accueille donc sur son stand, en compagnie de son "dessinateur de mot". Maison d'édition, comptoir d'éditeur et d'artistes, son projet hybride tente de remettre les mots sur le devant de la scène, dans leur quartier général situé rue Bouquière à Bordeaux. À la fin de notre entretien, le fameux dessinateur s'amuse à nous offrir un mot : "tiens"!

 Exposition N'a qu'1 Oeil

En face de l'entrée du salon, les artistes de N'a qu'1 Oeil signent aussi une exposition, fruit de trois ans de travail, où ils sont allés à la rencontre des Bordelais pour leur faire parler de leur environnement: le projet "C'est gavé convivial !". Les festivaliers déambulent devant, et en profitent pour bronzer au soleil, en feuilletant des bouquins. 

 

Sonobook

Retour à l'intérieur pour découvrir les livres audio de Patrick Meadeb. Après une carrière de réalisateur dans le cinéma, il a ouvert sa maison d'édition en 2006. "Je publie beaucoup de science-fiction et de fantastique", explique-t-il. Pourquoi choisir le livre audio? "C'est la seule façon de lire un livre en faisant autre chose", justifie celui qui ne s'arrête jamais d'innover dans les supports: après le CD, il propose maintenant des livres écoutables sur carte USB. 

 

Une fan de Timothée de Fombelle

Les festivaliers, souvent passionnés de littérature, sont ravis de venir découvrir de nouveaux écrivains sur le salon. Pour d'autres, comme Charlotte, 22 ans, c'est aussi l'occasion de rencontrer ses auteurs préférés. L'étudiante en lettres attend patiemment que Timothée de Fombelle, qui publie son premier livre pour adultes, Neverland, après avoir fait de la littérature jeunesse, arrive. Emma et Laura, 19 et 20 ans, sont quant à elle étudiantes en D.U.T d'édition et se promènent dans les allées "pour voir les maisons d'édition bordelaises, mais aussi pour trouver de potentiels stages". À la retraite, Patrick, 65 ans, vient pour retrouver ses amis avant la lecture de François Morel prévue ce soir, et se montre particulièrement intéressé par un livre sur le procès de Maurice Papon, écrit par Gérard Boulanger. 

 

Fin du tour du salon en poésie avec l'exposition des dessins de l'illustrateur Régis Lejonc, qui publie, avec l'auteur Marcus Malte, l'album jeunesse "Tu seras ma princesse". La libraire de la "Zone du dehors", située cours Victor Hugo, qui commercialise l'ouvrage, est heureuse de faire connaître son entreprise "qui a tout juste trois ans" sur le salon, "et ce, avant même de faire des ventes !" Avant de répartir, son collègue nous propose un ballon bleu gonflé: une invitation à se laisser emporter dans le monde parallèle des livres?

Alix Fourcade
Par Alix Fourcade

Crédit Photo : Alix Fourcade

Partager sur Facebook
Vu par vous
4540
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 3 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !