13/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES - Dans la 3ème circonscription, David Habib député socialiste sortant critique sur la NUPES, est candidat à sa succession en son nom propre face à un candidat LFI /NUPES. Alain Rousset vient de lui apporter son soutien.

12/05/22 : GIRONDE. Dans la 2e circonscription, Cyril Mouquet , candidat Nouvelle Donne se désiste au profit du candidat investi par la Nupes, l'écologiste Nicolas Thierry, au nom de "l'intérêt général premier avant tout" tweete Cyril Mouquet.

11/05/22 : GIRONDE. La sortante Christelle Dubos (LREM), 46 ans, lâche la 12e circonscription. Elue en 2017, secrétaire d'Etat de 2018 à 2020, elle a créé le service public du versement des pensions alimentaires. Son suppléant, Pascal Lavergne devient candidat.

11/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Le Hendayais Tom Dubois-Robin, 29 ans, portera les couleurs de la NUPES dans la 6e circonscription. Ex gilet jaune, il a aussi interpellé, en tant que riverain, les pouvoirs publics sur le sort des migrants à la frontière basque.

10/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 6e circonscription, le sortant Vincent Bru, majorité présidentielle, se représente. L'ex-maire de Cambo et ex-conseiller départemental est concurrencé par l'adjoint au commerce de Biarritz, Fabrice-Sebastien Bach (LR).

10/05/22 : GIRONDE. Dans la 2e circonscription de Bordeaux, le leader EELV au conseil régional, Nicolas Thierry annonce sa candidature au poste de député face à Catherine Fabre (LREM), élue en 2017 après avoir battu Michèle Delaunay (PS) et Pierre Hurmic(EELV).

10/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Colette Capdevielle, députée PS de 2012 à 2017, ne se présente pas dans la 5e circonscription, réservée à LFI par l'accord politique NUPES. "Nous entendons le message qui demande à la gauche de se réunir" indique la section du PS.

05/05/22 : LIMOUSIN. Après l’accord entre LFI, PC, EELV et PS, un seul candidat PS pourra se présenter dans l’ancienne région, sur la 2ème circonscription de la Haute-Vienne détenue par le député LREM Pierre Venteau. Six socialistes avaient été élus en 2012.

05/05/22 : HAUTE-VIENNE. Sur la 2ème circonscription, le député LREM Pierre Venteau, qui avait remplacé Jean-Baptiste Djebbari en novembre 2019 nommé secrétaire d'État aux transports, annonce qu’il ne sollicitera pas l’investiture aux élections législatives.

27/04/22 : DORDOGNE- L'épizootie aviaire se poursuit: au 26 avril, 52 foyers sont confirmés, soit 7 foyers de plus en 3 jours. 2 suspicions de foyers sont encore en cours d'analyse. Le dépeuplement préventif des élevages frôle les 500 000 volailles abattues.

26/04/22 : A l'heure de la déclaration fiscale des revenus, l'Ordre des avocats de Bordeaux proposent conseils et assistance gratuite aux contribuables du lundi 2 mai au vendredi 6 mai de 10h à 13h au 05-24-99-39-76.

20/04/22 : Dans le sud de la Haute-Vienne, un second élevage a été touché par l’épizootie d’influenza aviaire sur la commune du Chalard. Les 12.000 canards ont été abattus.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/05/22 | Gironde : des micro-algues face aux champignons de la vigne

    Lire

    Fermental, spécialisée dans la recherche et l'exploitation bio-industrielle des micro-algues, souhaite proposer des solutions durables contribuant à l'élaboration de produits sains, naturels et performants. Pour ce faire, elle pilote le projet de recherche Valbiovi (en partenariat avec Immunrise Biocontrol France, une start-up située à Cestas, et l’Institut de la Vigne et du Vin à Villenave-d’Ornon) qui a pour objectif la production de biomasse d’une micro-algue marine pour lutter contre les champignons de la vigne, tels que le mildiou.

  • 16/05/22 | Dordogne : l'intelligence artificielle au service de la santé les aides à domicile

    Lire

    Pour faire face au déficit de personnel dont souffre le secteur de l'aide à domicile, la société Odyssio, basée à Périgueux, souhaite apporter une solution à la fois globale et personnalisée au problème de troubles musculo-squelettiques rencontrés dans le secteur et contribuer à préserver les ressources humaines. Elle va développer une tenue professionnelle connectée qui mesurera les mouvements effectués, analysera la posture et à terme anticipera les troubles musculo-squelettiques. La Région octroie 100 000 € d'aide à ce projet, au croisement de la silver économie et de l'attractivité des métiers de l'autonomie.

  • 16/05/22 | La filière caprine dévoile son programme 2022

    Lire

    A Mignaloux-Beauvoir, en Vienne, le Bureau Régional Interprofessionnel du Lait de Chèvre porte le programme 2022 du Cluster REXCAP pour les actions de développement de la filière caprine au travers de 12 actions. Parmi elles, l’engagement du Syndicat du Chabichou du Poitou et du Syndicat du Mothais sur feuille dans la démarche AOP laitière durable ou l’accompagnement, le développement de la production fermière régionale par la Fédération régionale caprine ou encore l'expérimentation d'améliorations technico-économiques en élevage pâturant.

  • 13/05/22 | Des travaux pour favoriser l'écoulement du gave d'Ossau

    Lire

    La Communauté de communes de la vallée d'Ossau assure la compétence de Gestion des Milieux Aquatiques et de Prévention des Inondations sur le bassin versant du gave d'Ossau. Le 10 décembre 2021, une crue majeure du gave et de plusieurs affluents ont entraîné l'érosion de berge et l'accumulation de végétation entravant le libre écoulement des eaux. Des travaux vont être menés sur 39 sites pour enlever les embâcles accumulés et rétablir les sections d'écoulement.

  • 13/05/22 | 108 entreprises viticoles à la réouverture du salon Prowein

    Lire

    Après 2 ans d'absence, le salon professionnel viticole ProWein à Düsseldorf revient du 15 au 17 mai. L'objectif pour les 108 entreprises de la région présentes va être de recréer du lien avec les acheteurs internationaux. Pour offrir plus de visibilité aux acheteurs étrangers, l'AANA a créé un annuaire numérique référençant près de 200 vins et spiritueux régionaux. L'annuaire est disponible sur le site Prowein.aana.fr

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Exposition : "Ils y viennent tous... au cinéma" et nous aussi!

18/02/2022 | Jusqu'au 6 mars prochain, ne manquez pas l'exposition proposée aux Archives départementales de la Gironde consacrée au début du cinéma

 « Ils y viennent tous…au cinéma ! », l'essor d'un spectacle populaire, du 28 novembre 2021 au 6 mars 2022 aux Archives départementales de la Gironde

Il reste moins d’un mois pour courir aller voir la riche exposition : « Ils y viennent tous… au cinéma » aux Archives départementales de la Gironde, à Bordeaux. Organisé par le Conseil départemental de la Gironde, cet événement culturel majeur, consacré aux débuts du cinéma, dont Laurent Velay est le commissaire scientifique, a l’originalité d’actionner simultanément deux projecteurs. L’un qui met la focale sur le succès de la diffusion du cinéma en Gironde, l’autre sur l’abondance et la variété des documents et matériel présentés, facilitant notre réflexion sur la naissance de cet art au niveau national, au début du XXème siècle, et plus précisément, de 1908 à 1919.

On rappellera que Max Linder, immense acteur comique du cinéma muet, tôt disparu, était né en Gironde. L’un des films présentés le voit d’ailleurs arriver en train dans sa ville natale de Saint-Loubès. Et l’exposition de photos de salles de cinéma, accueillie dans le hall des Archives, montre l’image du cinéma Max Linder à Saint-Loubès.

Comités de vigilance et engouement populaire

Les archives présentées se font l’écho de l’essor des salles de cinéma en Gironde, à Bordeaux, où officiaient également, place des Quinconces lors des foires, des « baraques foraines », lieux mobiles de projection. Elles font concurrence aux nombreux cinémas installés « en dur » un peu partout dans la ville : on dénombre pas moins de 16 salles en 1907, pour arriver à une trentaine après 1918.

Très vite des ligues de morale et les pouvoirs publics interviennent pour mettre un peu d’ordre et de décence dans tout ça : le comité bordelais de vigilance pour la protection morale de la jeunesse et la répression de la licence et de bienséance, par exemple, proteste auprès du maire de Bordeaux, par lettre datée de mars 1909, contre les baraques licencieuses ; la police entend interdire aux salles de montrer des films célébrant le crime et l’anarchie. En tout cas, l’essor témoigne du formidable engouement pour ce spectacle devenu très vite populaire.

 

Archéologie du cinématographe

La Cinémathèque française, celle de Toulouse, la Bibliothèque des littératures policières (BILIPO), de nombreuses fondations, des particuliers ont mis à disposition une très riche documentation, tant technique (les appareils de projection), qu’artistique et littéraire : on voit la naissance de la critique cinématographique (Louis Delluc), le succès des films à épisodes. Qu’on les appelle des romans -cinémas, serials ou feuilletons, ils mettent à l’honneur cinéastes (Louis Feuillade : Les Vampires, Judex), acteurs et actrices. Parmi eux, René Navarre interprète de Fantomas ou Musidora, sublime en sa combinaison noire et carte maîtresse du gang des Vampires.

Le décor souterrain de la salle d’exposition des Archives se prête bien à cette archéologie du cinématographe ; comme autant de niches, le parcours sous les espaces voûtés permet de s’arrêter dans de petites salles de projection et d’y suivre les tribulations -par extraits- des premiers pas de la fiction, du documentaire, et aussi des techniques de tournage de l’époque. On y décèle toute l’inventivité extraordinaire de cet art, avec parfois l’impression que les dispositifs techniques de l’époque ont comme un temps de retard sur les géniales découvertes artistiques.


Manifestations

Pour accompagner l’exposition, une série de manifestations ont été mises en place, preuves de la vie toujours palpitante du cinéma : en collaboration avec des salles de l’agglomération- au Jean Eustache de Pessac, à l’Utopia de Bordeaux- et bientôt, le 25 février, une reconstitution d’une séance d’époque à l’Olympia d’Arcachon. Sans oublier les conférences et les films d’époque qui jalonnent le parcours, qui sont présentés aux Archives. Il ne faudra pas manquer le bouquet final : la projection de deux merveilles du 7ème art, Forfaiture (1915) de l’américain Cecil B. de Mille et J’accuse (1919) d’Abel Gance.

 

Exposition « Ils y viennent tous…au cinéma », l’essor d’un spectacle populaire (1908-1919) du 28 novembre 2021 au 6 mars 2022, , Archives départementales de la Gironde 72 cours Balguerie -Stuttenberg, 33000 Bordeaux, entrée libre et gratuite. Renseignements sur le site : archives.gironde.fr
Catalogue de l’exposition, sous la direction de Laurent Véray, éditions Le Passage- 272 pages- 29 €

Bernard Daguerre
Par Bernard Daguerre

Crédit Photo : Archives départementales de la Gironde

Partager sur Facebook
Vu par vous
12825
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !