Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/09/21 | Salon de l'agriculture de Nouvelle-Aquitaine 2022 : 1ères infos !

    Lire

    Lors de la rentrée de la Chambre régionale d'agriculture, Bruno Millet, Commissaire général du Salon de l'agriculture Nouvelle-Aquitaine a révélé que si Bordeaux sera le centre physique de la manifestation, des événements auront aussi lieu sur l'ensemble des territoires, en partenariat avec les établissements d'enseignement agricole. Autre "nouveauté" issue de l'expérience de la crise sanitaire, les débats pourront être suivis à distance sur Agriweb tv. Enfin, les animaux seront désormais présents sur toute la durée du Salon, soit du 21 au 29 mai 2022, de même que le Marché de producteurs !

  • 24/09/21 | Le CHU de Bordeaux 2ème meilleur hôpital de France

    Lire

    Selon un palmarès du Point paru le 23 septembre, le CHU de Bordeaux se classe comme 2ème meilleur hôpital public de France. 31 des spécialités du CHU se classe dans les 5 premières places dont 12 relatives à la prise en charge des cancers. Le palmarès s'est appuyé sur une enquête menée auprès d'un millier d'établissements publics ou privés à but non lucratif et d'établissements privés à but commercial. Signe d'excellence, cette position dans le top 3 des hôpitaux français est tenue depuis 19 ans !

  • 24/09/21 | Agen et les « Rendez-vous du Pin »

    Lire

    Samedi 25 septembre à partir de 15h le square du Pin à Agen accueille « Les Rendez-vous du Pin ». Organisé par l'association Au Fil des Séounes, cette manifestation propose des animations pour les petits et les grands comme un atelier photo décalé, des parcours sport ou une sensibilisation à la réduction du gaspillage alimentaire tout l'après-midi et un banquet "populaire, bio et végétarien" le soir, avec un concert du duo Akdeniz.

  • 24/09/21 | Landes : La médiathèque du Marsan fait sa braderie

    Lire

    Ce samedi 25 septembre, à Mont-de-Marsan, la médiathèque du Marsan organise une journée braderie, de 10h à 17h. Romans, bandes dessinées, livres documentaires, albums jeunesse ou encore revues, tout sera proposé entre 1 et 3 €. Issus du tri effectué régulièrement dans les collections, les amateurs de lecture vont ainsi pouvoir bénéficier d'une offre actualisée. Le paiement s'effectuera uniquement en espèces ou par chèque.

  • 24/09/21 | Talence : Une journée pour le sport adapté

    Lire

    Le 25 septembre à partir de 10h, le Comité Départemental du Sport Adapté de la Gironde, en partenariat avec la Ligue Nouvelle-Aquitaine de Tennis, organise une journée compétitive para tennis adapté adultes à Talence. Une quarantaine de sportifs en situation de handicap sont attendus pour une journée de partage, de solidarité, de plaisir et de convivialité. L'objectif également de cette journée est d'orienter les sportifs vers les clubs de proximité mais aussi de travailler sur le respects des règles, des autres et de l'acceptation des résultats.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Exposition : Le MADD passe l’agriculture au crible du design

22/07/2021 | Le Musée des Arts Décoratifs et du Design à Bordeaux présente jusqu'au 17 janvier 2022, une exposition qui offre un regard nouveau sur l'agriculture et le paysage.

1

L’exposition "Paysans Designers, un art du vivant visible" au Musée des Arts Décoratifs et du Design dans le cadre de la saison culturelle Ressources jusqu’au 17 janvier 2022, met à l’honneur le sol, la biodiversité et l’agriculture à travers le regard d’une nouvelle génération de paysans. Depuis le mois d’avril, l’exposition se décline hors les murs et propose une dizaine de jardins thématiques, parrainés par des paysans, des designers et des personnalités du monde de l’écologie, visibles dans différents quartiers de Bordeaux. Un véritable voyage qui offre une réflexion autour du monde actuel dont l’objectif est de « révéler les pistes d’un monde désirable, et possible ».

Agriculture et design ? Un étrange mélange, qui prend tout son sens lorsque l’on découvre l’exposition Paysans Designers, un art du vivant. Constance Rubini, commissaire de l’exposition et directrice du MADD, y voit un lien direct et explique « que design et agriculture sont des domaines dans lesquels à partir de matières, vivantes ou non, et de processus, on apporte des solutions ».

L’idée de l’exposition est bien là, mettre en lumière l’invention de nouveaux processus qu’utilisent les paysans actuels pour continuer à produire en prenant en compte le contexte actuel changeant et les outils qu’ils possèdent déjà. Les spécificités et modifications des terres et de leurs typographies, obligent le « paysan designer » à aménager ses terres et « mettre au point ses propres outils ». Les différents espaces de l’exposition permettent donc de présenter les modifications du sol et des espaces de cultures, les spécificités des terres selon les régions ainsi que les outils que produisent et inventent les paysans pour répondre à ces changements.

Salle de l'exposition consacrée aux semencesUne salle consacrée aux semences, entièrement recouverte d'épis de blé

Un important volet hors les murs est proposé pendant toute la durée de l’exposition. Des jardins, visibles dans plusieurs quartiers de Bordeaux, mais aussi dans des fermes et vignobles associés, qui prennent la forme de grandes jardinières réalisées par le designer et scénographe de l’exposition, François Bauchet. Développées pour être modulables, transportables et pérennes et inspirées des techniques de fabrication et matériaux du monde agricole, ces jardinières ont pour objectif de souligner un peu plus encore, le rôle nécessaire de la biodiversité dans le fonctionnement des écosystèmes. Elles seront réutilisées, à l’issue de l’exposition, pour la création de jardins partagés dans la ville.

Des interrogations nécessaires 
D’après Constance Rubini, « la façon dont nous nous nourrissons est devenu un sujet primordial » et c’est justement le bien-fondé de l’exposition qui, de façon très large, interroge le visiteur sur la relation entre l’homme et la nature, mais surtout tente de modifier le regard que l’on porte sur celle-ci. L’artiste et designer Erwann Bouroullec explique que son œuvre présente dans l’exposition permet d’illustrer le rapport complexe entre paysans et urbains, mais surtout le fait que cette complexité vient d’une incompréhension évidente, « nous ne comprenons pas l’agriculture, nous ne faisons que l’observer ».

Les 10 paysans mis en avant tout au long de l’exposition apportent justement une nouvelle compréhension, bien que toujours difficile, mais nécessaire pour une cohabitation plus efficace. Le sujet abordé par Paysans Designers est volontairement vaste, car comme l’explique François Bauchet, « il permet de traiter et d'analyser une grande partie des problématiques actuelles et qui risquent, avec les années, de devenir de plus en plus difficiles à gérer ».

Ces problématiques sont aussi mises en lumière (et en images) par les étudiants en design industriel de l’ECAL, école cantonale d’art de Lausanne en Suisse. Des installations conçues spécialement pour l’exposition qui révèlent les enjeux économiques, sociaux et éthiques induits par les échelles de production dans l’agriculture. Un espace d’expression dédié aux observations et interrogations sur le paysage agricole actuel, retranscrites au travers du design.

Installation des étudiants de l'ECALInstallations des étudiants de l'ECAL

L’exposition Paysans Designers, l’art du vivant sera visible au Musée des Arts Décoratifs et du Design jusqu’au 17 janvier 2022.

 

Margaux Renaut
Par Margaux Renaut

Crédit Photo : 4111111111111111

Partager sur Facebook
Vu par vous
5583
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !