Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

23/04/19 : Le pont d'Aquitaine sera fermé à la circulation pour travaux dans la nuit du 24 au 25 avril entre les échangeurs 2 et 4 ainsi que les échangeurs 4 et 5 et dans la nuit du 25 au 26 avril entre les échangeurs 4 et 4a en intérieur et 5 et 4 en extérieur.

23/04/19 : Après Jo-Wilfried Tsonga, ex n°1 français et ex n°5 mondial, Lucas Pouille 32ème joueur mondial, n°10 en 2018, vient de confirmer sa participation au tournoi bordelais BNP ParisBas Primrose qui démarre le 29 avril sur les cours de la villa Primrose

18/04/19 : A l'occasion du Joli Mois de l'Europe, la Maison de l'Europe Direct Limousin organise une rencontre avec Jürgen Habermas. Philosophe allemand, il consacre sa réflexion à la question de l'intégration européenne. Rdv jeudi 2 mai, 18h30 à Limoges.

18/04/19 : A la suite de l'incendie qui a ravagé Notre Dame de Paris, la ville de Périgueux proposera un soutien financier de 10 000 €, lors de son prochain conseil municipal, pour aider à la reconstruction de ce bâtiment emblématique de l'histoire de France.

17/04/19 : Le coq reliquaire de la flèche de Notre-Dame de Paris, que l’on croyait disparu dans l’incendie de lundi, a été retrouvé mardi. Il devrait regagner prochainement l'entreprise Socra à Marsac-sur-l'Isle (24) pour être restauré comme initialement prévu.

02/04/19 : A partir du 1er septembre prochain, la Communauté d’Agglomération du Libournais (La Cali) lance un nouveau réseau de transport gratuit pour tous. L’exploitation a été confiée au groupe Transdev pour les huit prochaines années.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 24/04/19 | Commerce : la Nouvelle-Aquitaine excédentaire

    Lire

    La balance commerciale régionale a été dévoilée ce mercredi 24 avril. Tandis que la France dégrade son déficit, la Nouvelle-Aquitaine dégage un excédent commercial de 600 millions d'euros. L'analyse des données publiées par la Douane est réalisée l'Observatoire régional des échanges internationaux, co-pilotée par la Région et la Chambre du Commerce et de l'Industrie Nouvelle-Aquitaine. Les trois plus importantes destinations de l'export régional sont les États-Unis, l'Espagne et l'Allemagne. Les 9 553 entreprises exportatrices de la Nouvelle-Aquitaine dont 1 406 sont des primo exportateurs (14,7%) ont réalisé 23,4 milliards d'euros d'exportations en 2018.

  • 24/04/19 | Le Misanthrope à Pau

    Lire

    Dans le cadre de "Théâtre à Pau", le théâtre Saint-Louis accueille les mardi 30 avril et mercredi 1er mai à 20h, deux représentations du Misanthrope de Molière. C'est le comédien Gilles Privat qui va prêter ses traits et sa voix à Alceste avec une mise en scène et une scénographie d'Alain Françon qui introduira lui-même son spectacle une heure avant chaque représentation.

  • 24/04/19 | Bordeaux : un master dédié au luxe !

    Lire

    Le nouveau cursus proposé par l'ESSCA Bordeaux ouvre à partir de septembre. L'école de management a choisi d'ouvrir le master "Luxury Services Management" afin de répondre aux profondes mutation que connaît le secteur. Le Groupe ESSCA a choisi le territoire bordelais en raison de sa forte attractivité économique et de la présence de plusieurs stations balnéaires ou établissements prestigieux. Les inscriptions au concours sont ouvertes jusqu'au 13 mai prochain.

  • 24/04/19 | La LPO et Pessac s'associent pour des Refuges LPO au coeur de la ville

    Lire

    La LPO et la ville de Pessac s'associent dans le cadre de l'Agenda des Solutions Durables pour développer les jardins écologiques au coeur de la ville qui reconnait ainsi la préservation de la nature comme un enjeu prioritaire. Appelés les Refuges LPO, ces terrains publics ou privés accueillent la biodiversité de proximité.

  • 24/04/19 | Ouverture des réservations pour Bordeaux Fête le Fleuve

    Lire

    Du 20 au 23 juin, les quais de la Garonne vont accueillir Bordeaux Fête le Fleuve. Durant ces 4 jours, la majorité des évènements sont gratuits. Néanmoins, pour pouvoir visiter Le Sedov ou Le Kruzenshtern, déguster lors de la Fête des vins blancs ou participer au banquet La Table du Paysage, des réservations sont nécessaires. Pour cela, rendez-vous à l’Office du Tourisme ou sur leur site internet

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Fest'Art 2015 fait le plein d'arts de la rue

30/05/2015 | Le Festival Libournais tient sa vingt-quatrième édition du 6 au 8 août prochain, avec la promesse d'une programmation accrocheuse et éclectique

Les organisateurs comptent bien garder la même ligne : variété et ambiance festive

32 compagnies dont 5 venant de la région Aquitaine. 92 représentations, plus de 30 spectacles différents proposés... C'est sûr, la vingt-quatrième édition du Fest'art, le festival international des arts de la rue qui se tiendra à Libourne du 6 au 8 août 2015 sera encore une fois variée. Entre cirque, théâtre, danses et musiques, cette édition 2015 continue de cultiver l'ambiance festive qui l'a fait prendre ses marques dans le paysage des festivals locaux. Au moment de dévoiler la nouvelle programmation, coup de projecteur sur la volonté des organisateurs de le faire perdurer.

Théâtre de rue, magie, théâtre forain, cirque, danse, musique... Autant de disciplines qui seront encore une fois au programme de la vingt-quatrième édition du Festival International des arts de la rue de Libourne, qui se tiendra dans divers lieux de la ville du 6 au 8 août prochain. En tout, près d'une quarantaine de spectacles seront au rendez-vous, de la performance scénique à l'illusion absurde en passant par le Pays Basque. Oui, le Pays Basque sera là aussi, par l'intermédiaire de l'évènement Euskadi qui fait lui aussi partie de la programmation, soutenu par l'institut Etxepare, le département de la Culture du gouvernement basque espagnol. En tout, quatre compagnies proposeront elles aussi un spectacle dans le cadre du Fest'art. 

Téméraire et itinérantPour le reste, ce sera la surprise, l'ensemble de la programmation dévoilée ce jeudi préférant garder une part de mystère. Une chose est sûre en tout cas, il s'agit là d'un festival pluridisciplinaire, mais aussi... itinérant, puisque réparti dans plus d'une dizaine de lieux de la ville, du lycée Max Linder à la cour de la Médiathèque. En tout, 92 représentations seront données pendant ces deux jours, dont la plupart (84) seront d'ailleurs totalement gratuites. Pour Michel Galand, adjoint à la mairie en charge de la culture, cette ouverture est une des forces du festival libournais.

"Son plus grand atout, c'est d'être accessible à tous, gratuit, et d'être un grand moment de fête dispersé autour de la ville. C'est une volonté municipale que de garder ce rendez vous. Au départ, tout le monde croyait que le festival ne se ferait pas, mais aujourd'hui nous sommes toujours là, et même l'un des seuls à continuer". Un festival à taille humaine qui a même parfois peur de se faire dépasser par ses propres ambitions. "Les plus de 40 000 spectateurs qui s'y pressent ne peuvent pas toujours participer aux spectacles, notamment ceux qui se déroulent dans des lieux fermés. Il y a souvent beaucoup de monde. Mais dans les années à venir, dans le cadre de la future grande région, nous comptons devenir l'un des chefs de file du nouveau centre national des arts de la rue, et être un lieu de diffusion parmi tous les autres festivals des arts de la rue comme à Cognac ou à Périgueux. Nous ne souhaiterions pas grandir trop vite, où bien nous devrions trouver d'autres moyens". 

Un enjeu importantFinancé grâce aux aides des collectivités, du département, de la région et de la ville de Libourne et vivant grâce au mécénat, au parrainage et à la centaine de bénévoles qui l'animent pendant trois jours. Stéphanie Bulteau, directrice du festival, compte bien garder la même ligne que celle des années précédentes. "L'enjeu reste le même : proposer un spectacle de qualité, exigeant, au plus grand nombre de personnes possible. On a d'ailleurs travaillé, pour certains spectacles, en co-production, et ils seront joués pour la première fois devant les spectateurs pendant le festival". Et quand on lui demande le petit secret qui fait de Fest'art un rendez-vous à part, la directrice de répondre : "Je pense que c'est une alchimie réelle entre les spectacles, le public et la ville de Libourne, qui reste un cadre très agréable". Bref, si vous cherchez un peu de fraîcheur en plein coeur du mois d'août, vous savez où aller...

L'info en plus : retrouvez l'intégralité de la programmation et les infos pratiques de Fest'art à cette adresse.  

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
22193
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !