Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Véronique Chabreyrou et Jacques Ranoux, candidats de gauche, soutenus par la majorité sortante, sont en tête avec 37,80 %, devant le binôme RN Pascale Léger et Serge Muller à 23,80 %.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Sur le canton de la vallée de la Dordogne, Germinal Peiro (PS) le président du conseil départemental sortant est réélu avec 64,96 % dès le premier tour. Il est associé à Patricia Lafon-Gauthier.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : le binôme socialiste composé de Marie-Lise Marsat et Serge Mérillou est réélu sur le canton de la Lalinde.

20/06/21 : Régionales en Dordogne : Sur le canton de Saint-Astier, Alain Rousset (PS) est en tête avec 30,39 % des voix devant la candidate RN Edwige à 23 %. L'écologiste Nicolas Thierry est en 3e position à 10,51 %.

20/06/21 : En Dordogne, l'abstention estimée pour les élections départementales et régionales en Dordogne est de 66,2%. C'est la participation la plus faible de toutes élections confondues dans le département.

20/06/21 : En Haute-Vienne, le taux de participation à 17h était de 28,54% en forte baisse par rapport à 2015 où on avait enregistré 52,36 % de votants à la même heure.

20/06/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques, après un taux de participation à midi s'élevant à 14,5%, ce même taux s'affichait à 31,37 % pour le double scrutin des élections régionales et départementales du 20 juin 2021.

20/06/21 : A 17h, le taux de participation aux élections régionales et départementales s'élève à 25,68%. En 2015, il était de 45,09% pour les régionales et 44,78% pour les départementales, soit une baisse de près de vingt points.

20/06/21 : Dans la Vienne, la baisse de la participation aux élections régionales et départementales se confirme. À 17h, le taux était de 26,07% contre 43,77% pour les départementales en 2015 et 44,87% pour les régionales en 2015.

20/06/21 : En Dordogne, le taux de participation au premier tour des élections départementales et régionales estimé à 17 h est de 33,78 %, en baisse par rapport aux scrutins de 2015.

20/06/21 : Dans la Vienne, le taux de participation aux élections départementales et régionales de 2021 a atteint 10,99% à midi. Il est en baisse par rapport aux scrutins de 2015 : les taux étaient de 15,43% pour les départementales et 16,53% pour les régional

Arte Flamenco
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/06/21 | A La Rochelle, le 2e tour se jouera avec les anciens candidats aux municipales

    Lire

    La Rochelle 1, le binôme falorniste/PS Christophe Bertaud et Marylise Fleuret-Pagnoux passe au 2e tour avec 28,83% des voix devant les écologistes (20,87%). A La Rochelle 2, ce sont les fountainistes Dominique Guégo et Marie Nedellec qui sont en tête avec 32% des voix contre 24,13% pour la liste LR. Sur La Rochelle 3, le duo EELV Marion Pichot - Jean-Marc Soubeste, ex candidat aux municipales se distingue parmi les 7 listes en lice avec 28,19% des voix.

  • 21/06/21 | Départementales : le RN en recul en Charente-Maritime

    Lire

    En 2015, le RN était au 2e tour dans 12 cantons sur les 19 que compte la Charente-Maritime. Le scénario ne se renouvellera pas en 2021, car il est en net recul. Sauf sur le canton de La Tremblade, où la déléguée départementale du RN Séverine Werbrouck se retrouve au coude à coude, avec 31,54% des voix, avec le binôme arrivé en tête, Fabienne Labarrière et Jean Prou (32,18%).

  • 21/06/21 | Départementales en Charente : le président sortant en tête pour le 2e tour

    Lire

    L'ancien président du Département et sénateur, François Bonneau est en tête avec Marie-Henriette Beaugendre, maire de Saint-Saturnin, dans le Val-de-Nouère avec 58,60% des voix. Au deuxième tour ils affronteront Michel Germaneau maire de Linars et Isabelle Moufflet maire de Vindelle (41,40%).

  • 21/06/21 | Elections départementales : coup dur pour Lionel Quillet sur l'île de Ré

    Lire

    Parti favori, le premier vice-président du Département, également président de la Cdc de l'île d'Oléron, Lionel Quillet (LR) se retrouve au 2e tour avec un écart de 435 voix face au maire de Rivedoux Patrice Raffarin et sa colistière, en tête avec 43,50%. Un résultat qui surprend mais n'inquiète pas le président sortant du Département Dominique Bussereau, qui compte sur la bonne position des candidats de droite à Montguillon, Saintes ou encore Saujon pour atteindre 40 élus de droite au 2e tour.

  • 18/06/21 | Tapisserie Manufacture Pinton de Felletin... à Hong Kong !

    Lire

    Spécialisée dans le tissage des tapis, tapisseries et moquettes, la manufacture Pinton dans la Creuse est l’une des entreprises les plus importantes du secteur de la tapisserie d’Aubusson. Afin de se développer, notamment vers l’international elle va construire un nouveau bâtiment moderne et écologique à Felletin et elle va moderniser ses équipements afin d’améliorer sa productivité, sa qualité et sa réactivité. Pour consolider sa présence à l’international elle va également ouvrir une filiale à Hong Kong.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Les temps forts du Festival du film francophone d'Angoulême

28/08/2017 | Le FFFA s'est achevé par la remise du prix du meilleur film (Valois de diamant) à Petit Paysan, d'Hubert Charuel

Petit Paysan, d'Hubert Charruel, a reçu le prix Valois de diamant (prix du meilleur film) des mains de John Malkovitch

Le Festival du film francophone d’Angoulême s’est achevé dimanche 27 août au théâtre de la ville sur une note festive : le groupe Magic System a fait danser la salle au son de ses rythmes chaloupés, pour la clôture de cette 10e édition. Une apothéose pour cette remise des prix qui a vu des films comme Petit Paysan et Une Famille syrienne remporter chacun plusieurs trophées. Avec 40 000 entrées – un chiffre en augmentation de 20% par rapport à 2016 - le FFFA confirme sa place de festival d’importance dans le milieu cinématographique. Retour sur quelques moments clés du festival.

Mardi 22 août, bain de foule pour François Hollande dans les jardins de l'hôtel Mercure d'Angoulême

En parallèle des projections et des rencontres avec les équipes de films, le FFFA est aussi un lieu où se croisent des hommes politiques et où se prennent, voire s'annoncent certaines décisions liées au monde de la culture et du cinéma. En plus d'y croiser le préfet de Charente Pierre N'Gahane ou encore le maire d'Angoulême Xavier Bonnefond, on a pu y apercevoir le maire de Rochefort Hervé Blanché ou encore la maire de Paris Anne Hidalgo. Une présence très remarquée : l’ex-président François Hollande, qui s’est rendu (sans Julie Gayet) au festival le jour de l'ouverture, dans le courant du mardi après-midi. Après un long bain de foule devant l’hôtel Mercure d’Angoulême, où se tiennent la plupart des rencontres avec les artistes, François Hollande s’est prêté à l’exercice des photos et des interviews, où il a profité pour glisser quelques-unes de ses opinions sur la politique de son successeur.

 F.Nyssen

Quelques jours après François Hollande, c’est au tour de la ministre de la culture Françoise Nyssen d’être venue au festival. Quelques heures avant la remise des prix, elle a remis à la comédienne et réalisatrice québécoise Denise Filiatrault l’insigne de Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres. Celle-ci avait été récemment honorée par son pays avec le titre de Compagne des arts et des lettres du Québec. Denise Filiatrault était venue au festival pour présenter le film C’est le cœur qui meurt en dernier, d’Alexis Durand-Brault, dans lequel elle joue l’un des rôles titres.

 Signature de convention en présence Line Beauchamp, déléguée générale du Québec à Paris, Alain Rousset, président de la Région, Marie-France Brière, directrice du FFFA, Monique Simard, présidente de la SODEC, Christophe Tardieu, directeur délégué du CNC

Le président de la Région Alain Rousset s’est également rendu au festival. Après avoir voté au printemps un fonds de soutien de près de 11 millions d’euros pour la filière audiovisuelle en Nouvelle-Aquitaine, la Région a signé vendredi 25 août une convention de coopération cinéma avec le Québec, en partenariat avec le ministère de la Culture, le Centre national  de cinéma et de l’image animé (CNC) et l’équivalent du CNC québécois, la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC). Cette forme de jumelage a pour objectif d’encourager le développement de manifestations culturelles franco-québécoises valorisant les œuvres venant de ces deux territoires, comme le festival du film québécois de Biscarrosse, le salon (du documentaire) Sunny Side of the Doc à La Rochelle ou encore le festival du film francophone d’Angoulême.

Christophe Tardieu, directeur général délégué du CNC, et Yao François, directeur général de l'ONAC-CI /Christophe Brachet / FFFA

Une convention similaire de promotion de la production audiovisuelle a également été signée entre le CNC et l'Office national du cinéma de Côte d'Ivoire (ONAC-CI) le jeudi 24 août 2017 à Angoulême, entre Christophe Tardieu, directeur général délégué du CNC, et Yao François, directeur général de l'ONAC-CI. La Côte d’Ivoire étant le pays invité d’honneur, une importante délégation ivoirienne composée de l’élite politique et culturelle du pays s’était déplacée pour l’évènement, dont la Première Dame Dominique Ouattarra et le ministre de la Culture et de la francophonie Maurice Kouakou. Durant la soirée de clôture, Françoise Nyssen a annoncé qu’un partenariat similaire serait bientôt signé avec la Tunisie, et que deux autres étaient en cours de réflexion avec l’Algérie et le Maroc. 

Le palmarès des films en compétition

Le jury lors de la remise des prix, avec John Malkovitch, Claire Chazal, Raphaël, Laura Smet, Stéfi Celma, Lucas Belvaux, Denise Robert, Ivan Guyot et Philippe Besson

Valois de diamant (prix TV5 Monde) : Petit paysan, de Hubert Charuel 

Valois de la mise en scène (prix Banque Populaire) : Philippe Van Leeuw pour Une famille syrienne

Valois du scénario : Christophe Régin pour La surface de réparation

Valois de la meilleure actrice : Hiam Abbass dans Une famille syrienne de Philippe Van Leeuw / ex æquo avec Diamand Abou Abboud dans Une famille syrienne

Valois du meilleur acteur : Swann Arlaud dans Petit Paysan, d’Hubert Charuel

Valois du public (prix Canal+ Cinéma) : Une famille syrienne, de Philippe Van Leeuw

Valois Magelis (prix du jury étudiant présidé par Cristiana REALI) : La Belle et la Meute, de Kaouther Ben Hania

Valois de la musique (prix Sacem) : Myd pour Petit Paysan, de Hubert Charuel

Valois René Laloux (court métrage d’animation) : Garden Party, de Florian Babikian, Vincent Bayoux, Victor Caire, Théophile Dufresne, Gabriel Grapperon et Lucas Navarro - MOPA .

Valois Martin Maurel (Valois décerné par un collège de distributeurs à un producteur francophone sous l’égide de la banque Rothschild Martin Maurel) Blue Spirit Productions, Gebeka Films, Rita pour Ma vie de Courgette de Claude Barras, présenté en avant-première l'an dernier au FFFA.

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
8272
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !