17/11/17 : Dans le cadre du festival international AlimenTerre, l’AMAP de la Baïse et le magasin Biocoop de Nérac organisent une projection du film « Hold up sur la banane », réalisé par François Cardona, le jeudi 23 novembre à 20h Salle des Écuyers à Nérac.

17/11/17 : Les traités transatlantiques. Tel est le sujet du débat qu'organise le Centre d’Information Europe Direct Moyenne Garonne / Maison de l'Europe de Lot-et-Garonne le vendredi 8 décembre à 18h au Comoedia, 32 Rue Léopold Faye à Marmande.

17/11/17 : Le groupe cinématographique rochelais CGR ( Georges Raymond) vient de racheter Cap Cinéma qui exploite 22 salles en France dont celles de Périgueux et d'Agen. Le réseau CGR devient le premier exploitant français. Et le deuxième en terme d’entrées.

16/11/17 : A l'occasion du centenaire de l'arrivée de l'armée américaine à La Rochelle, l'esplanade Eric-Tabarly accueille deux wagons d'époque, classés aux Monuments historiques, comme patrimoine de la 1re Guerre Mondiale. A voir jusqu'au 19 novembre.

15/11/17 : Vinitech Siffel, le Salon mondial vitivinicole, arboricole et maraîcher organisé par Congrès Expositionx de Bordeaux, annonce sa prochaine édition à Bordeaux du 20 au 22 novembre 2018.

15/11/17 : Lascaux IV, le centre international d'art pariétal de Montignac, a été désigné l'un des trois meilleurs projets de tourisme européens 2017 par la British Guild of travel writers avec le musée des Vikings au Danemark et la maison Mondrian aux Pays-Bas.

10/11/17 : La Maison de la Charente-Maritime accueille jusqu'au 29 décembre l'exposition "Objectif enfance", notamment sur les actions en faveur des enfants dans le monde, qui fut exposée sur le parvis de l'hôtel de ville à Paris. Entrée libre

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 20/11/17 | Charente-Maritime : fermeture de passages à niveau entre Saintes et Royan

    Lire

    La SNCF Réseau a engagé des travaux de changement de rails et de ballast sur l'axe Royan-Saintes, perturbant la circulation jusqu'en avril prochain. Des bus circulent sur cet axe à la place des trains, mais des passages à niveau vont aussi devenir temporairement inaccessibles à Pisany, Saint-Romain-de-Benetn Saujon et Médis, du 21 novembre jusqu'en mars prochain. Ce chantier de 34,9 M€ est financé par la Région (66%),le Département (22%) et SNCF Réseau (11%).

  • 17/11/17 | Solidarité Réfugiés 33 manifeste les 18 et 20 novembre

    Lire

    Le collectif Solidarité Réfugiés 33, en avant première à la journée nationale sur les mineurs isolés étrangers de lundi 20 novembre, sera présent ce 18 novembre à 14 heures place de la Comédie à Bordeaux pour une action de "sensibilisation de la population" et "témoigner avant une conférence de presse prévue le 20 novembre, Place Pey Berland, de "centaines de situation où le droit n'est pas appliqué en matière de santé, de logement, d'éducation, de protection pour les réfugiés, les migrants, les exilés"

  • 17/11/17 | La Région expérimente un autobus au bioéthanol

    Lire

    La Région Nouvelle-Aquitaine expérimente depuis le 6 novembre un car roulant à l'ED95 sur le réseau TransGironde, en partenariat avec Citram Aquitaine, Raisinor France et Scania; sur la ligne 201 entre Bordeaux, Saint-André de Cubzac et Blaye il circule avec un bio carburant issu de résidus viniques. Destiné principalement aux autobus, autocars et poids lourds, l'ED 95 est obtenu par un procédé de fermentation industrielle permettant la transformation du sucre de marcs de raisin en alcool brut, ensuite distillé puis déshydraté pour obtenir le bioéthanol..

  • 17/11/17 | La pépinière d'entreprises de l'agglomération périgourdine s'ouvre à tous les secteurs

    Lire

    Cap@cités, la pépinière d'entreprises de l'agglomération périgourdine, élargit son champ d'action. La pépinière accueille désormais tout type d'entreprises, sans restriction de secteurs d'activités (à l'exception des services à la personne). Reste un critère d'âge, avoir moins de 3 ans... Tous les porteurs projets ou nouvelles entreprises peuvent bénéficier des solutions offertes par ce lieu : domiciliation, incubation, pépinière, espace de coworking. Plus d'infos

  • 17/11/17 | Ciné-débat « L'intelligence des arbres » à Contis

    Lire

    Dans le cadre du mois du film documentaire, le documentaire allemand, « L'intelligence des arbres », de Julia Dordel et Guido Tölke donnera lieu à une projection-débat au cinéma de Contis (Landes) animée par Jacques Hazera Expert forestier,Vice-Président de Pro Silva France. Ce film montre le travail minutieux et passionnant des scientifiques, nécessaire à la compréhension des interactions entre les arbres ainsi que les conséquences de cette découverte. Rendez-vous dimanche 19 novembre à 17h.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Culture | Les temps forts du Festival du film francophone d'Angoulême

28/08/2017 | Le FFFA s'est achevé par la remise du prix du meilleur film (Valois de diamant) à Petit Paysan, d'Hubert Charuel

Petit Paysan, d'Hubert Charruel, a reçu le prix Valois de diamant (prix du meilleur film) des mains de John Malkovitch

Le Festival du film francophone d’Angoulême s’est achevé dimanche 27 août au théâtre de la ville sur une note festive : le groupe Magic System a fait danser la salle au son de ses rythmes chaloupés, pour la clôture de cette 10e édition. Une apothéose pour cette remise des prix qui a vu des films comme Petit Paysan et Une Famille syrienne remporter chacun plusieurs trophées. Avec 40 000 entrées – un chiffre en augmentation de 20% par rapport à 2016 - le FFFA confirme sa place de festival d’importance dans le milieu cinématographique. Retour sur quelques moments clés du festival.

Mardi 22 août, bain de foule pour François Hollande dans les jardins de l'hôtel Mercure d'Angoulême

En parallèle des projections et des rencontres avec les équipes de films, le FFFA est aussi un lieu où se croisent des hommes politiques et où se prennent, voire s'annoncent certaines décisions liées au monde de la culture et du cinéma. En plus d'y croiser le préfet de Charente Pierre N'Gahane ou encore le maire d'Angoulême Xavier Bonnefond, on a pu y apercevoir le maire de Rochefort Hervé Blanché ou encore la maire de Paris Anne Hidalgo. Une présence très remarquée : l’ex-président François Hollande, qui s’est rendu (sans Julie Gayet) au festival le jour de l'ouverture, dans le courant du mardi après-midi. Après un long bain de foule devant l’hôtel Mercure d’Angoulême, où se tiennent la plupart des rencontres avec les artistes, François Hollande s’est prêté à l’exercice des photos et des interviews, où il a profité pour glisser quelques-unes de ses opinions sur la politique de son successeur.

 F.Nyssen

Quelques jours après François Hollande, c’est au tour de la ministre de la culture Françoise Nyssen d’être venue au festival. Quelques heures avant la remise des prix, elle a remis à la comédienne et réalisatrice québécoise Denise Filiatrault l’insigne de Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres. Celle-ci avait été récemment honorée par son pays avec le titre de Compagne des arts et des lettres du Québec. Denise Filiatrault était venue au festival pour présenter le film C’est le cœur qui meurt en dernier, d’Alexis Durand-Brault, dans lequel elle joue l’un des rôles titres.

 Signature de convention en présence Line Beauchamp, déléguée générale du Québec à Paris, Alain Rousset, président de la Région, Marie-France Brière, directrice du FFFA, Monique Simard, présidente de la SODEC, Christophe Tardieu, directeur délégué du CNC

Le président de la Région Alain Rousset s’est également rendu au festival. Après avoir voté au printemps un fonds de soutien de près de 11 millions d’euros pour la filière audiovisuelle en Nouvelle-Aquitaine, la Région a signé vendredi 25 août une convention de coopération cinéma avec le Québec, en partenariat avec le ministère de la Culture, le Centre national  de cinéma et de l’image animé (CNC) et l’équivalent du CNC québécois, la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC). Cette forme de jumelage a pour objectif d’encourager le développement de manifestations culturelles franco-québécoises valorisant les œuvres venant de ces deux territoires, comme le festival du film québécois de Biscarrosse, le salon (du documentaire) Sunny Side of the Doc à La Rochelle ou encore le festival du film francophone d’Angoulême.

Christophe Tardieu, directeur général délégué du CNC, et Yao François, directeur général de l'ONAC-CI /Christophe Brachet / FFFA

Une convention similaire de promotion de la production audiovisuelle a également été signée entre le CNC et l'Office national du cinéma de Côte d'Ivoire (ONAC-CI) le jeudi 24 août 2017 à Angoulême, entre Christophe Tardieu, directeur général délégué du CNC, et Yao François, directeur général de l'ONAC-CI. La Côte d’Ivoire étant le pays invité d’honneur, une importante délégation ivoirienne composée de l’élite politique et culturelle du pays s’était déplacée pour l’évènement, dont la Première Dame Dominique Ouattarra et le ministre de la Culture et de la francophonie Maurice Kouakou. Durant la soirée de clôture, Françoise Nyssen a annoncé qu’un partenariat similaire serait bientôt signé avec la Tunisie, et que deux autres étaient en cours de réflexion avec l’Algérie et le Maroc. 

Le palmarès des films en compétition

Le jury lors de la remise des prix, avec John Malkovitch, Claire Chazal, Raphaël, Laura Smet, Stéfi Celma, Lucas Belvaux, Denise Robert, Ivan Guyot et Philippe Besson

Valois de diamant (prix TV5 Monde) : Petit paysan, de Hubert Charuel 

Valois de la mise en scène (prix Banque Populaire) : Philippe Van Leeuw pour Une famille syrienne

Valois du scénario : Christophe Régin pour La surface de réparation

Valois de la meilleure actrice : Hiam Abbass dans Une famille syrienne de Philippe Van Leeuw / ex æquo avec Diamand Abou Abboud dans Une famille syrienne

Valois du meilleur acteur : Swann Arlaud dans Petit Paysan, d’Hubert Charuel

Valois du public (prix Canal+ Cinéma) : Une famille syrienne, de Philippe Van Leeuw

Valois Magelis (prix du jury étudiant présidé par Cristiana REALI) : La Belle et la Meute, de Kaouther Ben Hania

Valois de la musique (prix Sacem) : Myd pour Petit Paysan, de Hubert Charuel

Valois René Laloux (court métrage d’animation) : Garden Party, de Florian Babikian, Vincent Bayoux, Victor Caire, Théophile Dufresne, Gabriel Grapperon et Lucas Navarro - MOPA .

Valois Martin Maurel (Valois décerné par un collège de distributeurs à un producteur francophone sous l’égide de la banque Rothschild Martin Maurel) Blue Spirit Productions, Gebeka Films, Rita pour Ma vie de Courgette de Claude Barras, présenté en avant-première l'an dernier au FFFA.

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
4608
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !