17/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient vivre le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

  • 15/10/17 | Les ours des Pyrénées donnent de leurs nouvelles

    Lire

    L'association Pays de l'ours- ADET se réjouit de "deux bonnes nouvelles" sur le massif pyrénéen. Tout d'abord la réapparition de Cannellito, le fils de l'ourse Cannelle tuée en 2004 par un chasseur béarnais. Alors que le plantigrade avait disparu depuis plusieurs mois, sa trace a été détectée grâce à la génétique en Bigorre et à Luchon. Par ailleurs, une quatrième portée comprenant deux oursons a été repérée sur le massif. "Ce qui porte à 7 le nombre minimum d'oursons cette année".

  • 13/10/17 | A 63: travaux de maintenance en Gironde

    Lire

    En raison de travaux de maintenance de la signalisation sur l'A63, les mesures suivantes vont être mises en œuvre : fermeture de la bretelle d’accès des aires de Lugos Est et Ouest du dimanche 15 à 22h au lundi 16 octobre 17h,la fermeture des bretelles d’accès et de sorties de l’échangeur 21 (Salles), le lundi 16 de 8h à 17h, la fermeture de la bretelle d’accès et de sortie de l’échangeur 20 (Belin-Béliet), le mardi 17 de 8h à 17h. Déviations locales prévues pour les usagers souhaitant rejoindre Salles ou Belin-Béliet depuis l'A 63 ou une entrée d'autoroute depuis Salles ou Belin-Béliet.

  • 12/10/17 | Le maire de Captieux démissionne

    Lire

    Denis Berland, maire de Captieux depuis 2015 suite à l’élection de Jean-Luc Gleyze à la présidence du Conseil Départemental de la Gironde, a présenté par courrier au préfet de la Gironde sa démission. Celui qui a été premier adjoint jusqu’en 2015 n’a pas encore indiqué les raisons de son départ.

  • 11/10/17 | Une Landaise élue Miss Aquitaine

    Lire

    C'est au Théâtre Quintaou d'Anglet ce week-end qu'a été décernée l'écharpe 2017 de Miss Aquitaine en vue de succéder à la Lot-et-Garonnaise Axelle Bonnemaison. Le jury -avec l'aide du public- a désigné la Landaise Cassandra Jullia, 18 ans, du Comité Béarn-Landes ,domiciliée à Orthevielle. Étudiante en BTS esthétique, option management à Mont-de-Marsan. Elle qui représentera l'Aquitaine au concours Miss France de décembre. Pour la petite histoire, le Poitou-Charentes a son propre comité de miss régional.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Culture | Festival Echappée Belle: poésie, humour et acrobaties sur pistes de verdure à Blanquefort

20/05/2014 | Du parc Majolan au parc Fongravey, la Belle Echappée c'est toujours à Blanquefort qu'on la retrouve, au fil de la première semaine de juin.

Cie Yoann Bourgeois

Du 3 au 8 juin, le Festival Echappée Belle revient pour une 22ème édition de spectacles en tout genre et en plein air sur les vertes contrées des Parcs de Majolan et de Fongravey à Blanquefort. Au programme: cirque, burlesque, danse, mime, entresort, musique, conte... et "air tennis"! Pour vous remettre de vos émotions, surprises et autres émerveillements les gentils organisateurs de la scène conventionnée du Carré-Les Colonnes, ont aussi prévu pour vous, une sieste musicale, un barbecue géant et s'il vous reste encore un peu d'énergie, un grand bal festif et convivial dans la soirée du 7 juin. On vous prévient, ils comptent aussi sur vous pour épluchez les légumes qui accompagneront le barbecue...

Pour le grand public, le Festival Echappée Belle, c'est principalement deux grands temps forts: l'inauguration gratuite du mardi 3 juin au Parc Majolan, et la vingtaine de spectacles prévus au parc Fongravey, le week-end du 7 au 8 juin.
Entre ces deux rendez-vous, le Festival se consacre d'abord aux scolaires (3700 enfants et ados sont attendus) et aux professionnels, autour d'une programmation «jeune public» riche et diversifiée. Cette année, Echappée Belle prend à bras le corps son rôle de médiateur culturel: les écoliers ne seront plus seulement de simples spectateurs passifs mais prendront également part à des ateliers d'échanges avec les artistes. A eux la découverte du processus créatif, l'expérimentation du spectacle et le dialogue avec les créateurs et interprètes grâce une série d' «Escapades», qui en plus de la programmation «classique»,donneront lieu à des échanges actifs entre équipes artistiques et élèves. Au programme: initiation au cirque, avec l'Ecole de cirque de Bordeaux, à la danse, avec la Compagnie Pernette, réflexion autour de lectures théâtralisées grâce à la compagnie La Petite Fabrique, ou encore laboratoire de philosophie adapté à leur jeune âge proposés par Bérangère Jannelle.

Entre l'envol et la chuteMais, si nous sommes heureux de savoir nos enfants instruits et nourris de culture et de spectacles, nous le sommes au moins tout autant, de pouvoir nous aussi profiter d'une belle échapée à Blanquefort, le week-end des 7 et 8 juin. Au menu 22 spectacles de 18 compagnies nationales et internationales. Pendant deux jours, il y aura donc des artistes dans tous les coins et recoins du parc. Parmi eux, Sergio Grondin, vous contera son île, la Réunion, ses légendes, ses réalités et ses «Zorey», ces français venus de métropole pour s'installer sur l'île avec des rêves et des fantasmes fantasques plein la tête. Le couple japonais de la compagnie Sivouplait, quant lui, ne dira pas un mot. Mais, il nous fera vivre en mime, sa survie compliquée, poétique et très drôle... sur la banquise.
Autre grand moment de franche rigolade : le spectacle «Out» par Maboul Distorsion, qui à l'heure de Roland Garros, nous proposera un duel au sommet entre Pete Sambras et Guillaume Vinasse, engagés dans une grande partie de «air tennis» (après le «air guitare»...). Un match sans raquette, ni filet, ni balle mais avec l'arbitre Yvan Tège, troisième larron de cette parodie jouissive du sport business.
Pour les amateurs de cirque et d'art de la piste, rendez donc visite à la famille Goldini, et leur "Marvelous Mambo" pour 13 minutes de portées acrobatiques, incluant gamelles et baffes, ou au duo de main à main El Nucleo qui, tout droit venu de Colombie enchaîne épreuves acrobatiques et virtuosité physique «à couper le souffle», promettent les organisateurs. Jouer avec les lois de la gravité, c'est un peu la spécialité de Yoann Bourgeois dans ses «Fugues», tour à tour acrobate entre l'envol et la chute, ou jongleur dans une danse virtuose avec 3 balles.

Bivouac, par la Cie Sivouplait


Un petit coin de parapluieSi ce sont les histoires murmurées à l'oreille qui vous plaisent, Echappée belle à la proposition artistique qu'il ne vous faudra pas manquer: la Rue des Dames. Les actrices de la compagnie La Passante vous invitent à glisser sous un leur parapluie englobant, pour vous murmurer à l'oreille, à vous, rien qu'à vous, le secret d'un récit. Un petit coin de parapluie, pour un coin de paradis, au cœur de la foule de l'Echappée Belle.
Enfin, en fil rouge de cette édition 2014, il y aura de la danse grâce à la compagnie de Nathalie Pernette. Outre une série d'interventions chorégraphiques, collectionnant les émotions, de la gêne à la tristesse, en passant par la colère ou le désir, la compagnie sera le maître d'oeuvre d'un grand bal festif organisé le samedi soir. Guidé par les danseurs, le public pourra apprendre très rapidement quelques pas de danses simples à reproduire sur la piste, dans une grande danse collective, forcément festive et conviviale.

Séance de "sophro-épluchage"En attendant ce beau week-end, une grande inauguration gratuite est prévue le 3 juin au Parc de Majolan, cette fois. Lors de cette soirée, les artistes investissent le parc et détournent les 4 éléments : l'air, la terre, l'eau et le feu. A l'issue de performances d'acrobatie (l'air), de danses semi aquatique (l'eau) et d'ateliers d'argile (la terre), venez donc faire cuire sur un braseros géant à l'allure de sculpture (le feu), quelques grillades apportées par vos soins. Vous les dégusterez accompagnées d'une grande soupe collective que vous aurez contribué à cuisiner lors d'une séance de « sophro-épluchage ». Mode d'emploi: les filles de la Cie La Grosse Situation vous conteront quelques histoires à l'oreille pendant que vous vous chargerez d'éplucher vos légumes de saison!

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Karim Houari et Hitomi Takano

Partager sur Facebook
Vu par vous
1101
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !