Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

01/04/20 : Covid-19 : le nombre de malades est établi ce mercredi soir à 1845 cas depuis le début de l'épidémie, selon l'ARS. 700 personnes sont hospitalisées; 215 en soins intensifs; 414 sont sorties guéries de l'hôpital. 82 décès sont à déplorer.

01/04/20 : Charente-Maritime : la ville de Marennes et son association de commerçants lancent un appel à manifestation d'intérêt pour créer une boutique en ligne rassemblant les commerçants locaux pour faire de la vente en ligne. Contact:j.girard@gigamotors.fr

01/04/20 : La ville de Périgueux maintient le stationnement gratuit, en voirie et sur le parking Bugeaud, pour toute la période de confinement. Une manière d'inciter les Périgourdins à rester chez eux, mais aussi pour soutenir les commerces restant ouverts.

01/04/20 : La Charente-Maritime se prépare à affronter la "vague" de malades du covid 19 : une quinzaine de centres de consultation temporaire, avec un dispositif sanitaire particulier, seront mis en place entre demain et la fin de semaine (sur rdv uniquement).

31/03/20 : Débuts prometteurs pour la plateforme www.produits-locaux-nouvelle-aquitaine.fr qui met en relation les producteurs et artisans de l'agro-alimentaire et les consommateurs : plus de 1 000 inscriptions de producteurs et 28 700 de consommateurs.

31/03/20 : Covid-19. Afin de permettre aux habitants de faire leurs courses et aux commerçants de poursuivre leur activité, le maire de Mérignac a obtenu de la préfecture une dérogation de réouverture des marchés sous la forme de drives sécurisés.

31/03/20 : La ville de La Rochelle a déposé une plainte lundi suite à un grave cambriolage de l’un de ses équipements de services publics. Du matériel d'entretien et de l’alimentation destinées aux écoles ont été volés. La Police national enquête.

30/03/20 : Transport. Suite à l'interpellation du Conseil Régional par la FNAUT Nouvelle Aquitaine, les prélèvement bancaires des abonnements TER annuels sont suspendus jusqu'à nouvel ordre.

30/03/20 : Covid-19. 19 professionnels de santé de NA répartis en 2 équipes - 9 et 10 personnes - sont partis en mission de 4 jours au CHR de Metz-Thionville et au CHU de Nancy en lien avec la SNCF et la Mairie de Paris qui coordonnent leur transport.

30/03/20 : L'Université de Bordeaux et la RoboCup Federation, au nom du comité local d'organisation, annoncent le report de la 24ème édition de la RoboCup en France du 22 au 28 juin 2021. L'évènement est donc décalé d'une année.

27/03/20 : Confinement prolongé jusqu'au 15 avril annonce Edouard Philippe: "Avec l'accord du président de la République, j'annonce aujourd'hui le renouvellement de la période de confinement pour deux semaines supplémentaires à compter de mardi prochain"

27/03/20 : En raison de l’accueil prévu ce week-end de 6 patients des hôpitaux du Grand Est au service de réanimation du Centre Hospitalier de Bayonne, le niveau 1 du plan blanc système de santé pour répondre aux situations sanitaires exceptionnelles a été déclenché

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 01/04/20 | Niort : 10 places d'hébergement supplémentaires pour les sans-abris

    Lire

    Depuis le 18 mars, la Ville de Niort a mis à disposition des sans-abris 10 places d'hébergement d'urgence en lien avec la Croix-Rouge afin de lutter contre la propagation du Covid-19 et de protéger les plus vulnérables. Ce soir la ville va ouvrir 10 places supplémentaires dans un second lieu accompagnées cette fois par la Protection civile. Pour toute nécessité d’hébergement il est demandé de passer par le numéro du SAMU social au 115.

  • 01/04/20 | Ile de Ré : un faux arrêté préfectoral contre les résidents secondaires

    Lire

    Un faux arrêté circule ces jours-ci sur l’île de Ré, demandant aux personnes non résidentes permanentes de justifier de la nécessité de leur séjour, et les exhortant à rejoindre leur habitation principale. Il s'agit d'un faux, prévient la préfecture, qui n'a jamais pris un tel arrêté. "Ceux qui ont choisi de se confiner dans leur résidence secondaire doivent y rester jusqu’à la fin du confinement, et sans nécessité de se justifier", rappelle le préfet, qui a saisi la gendarmerie et le procureur.

  • 01/04/20 | Musiques actuelles : les délais des contrats de filière reportés

    Lire

    Les partenaires du Contrat de filière que sont la Région Nouvelle-Aquitaine, le CNM, l'État et le RIM ont décidé de maintenir leurs appels à projet sur le développement des coopérations professionnelles, le soutien aux projets culturels de proximité et la transition énergétique des festivals. La date limite de candidature a été portée au 15 juin. Le critères de jugement ont aussi été revus, privilégiant les projets de "reprise d’activités, de recherche de nouvelles solidarités et coopérations".

  • 01/04/20 | Les Clowns Stéthoscopes présents virtuellement

    Lire

    Depuis le 10 mars, Les Clowns Stéthoscopes -association qui aide les enfants à surmonter l’épreuve de la maladie par le rire et une présence bienveillante - sont absents de l'hôpital des enfants du CHU de Bordeaux et de 4 EHPAD de la Métropole dans lesquels ils interviennent quotidiennement. Mais, "pour les enfants, le personnel de santé, les parents, les résidents, toutes celles et ceux qui prennent des risques pour nous, nous sommes heureux, joyeux et émotionnés de vous annoncer le lancement mondial de notre chaîne YOUTUBE". https://www.youtube.com/channel/UCL1RxJyV5bd70Wanen96D7A?view_as=subscriber.

  • 01/04/20 | Covid-19. Bordeaux encourage la production de masques barrières

    Lire

    Le maire de Bordeaux, Nicolas Florian, incite chaque citoyen de bonne volonté ou association, à fabriquer artisanalement ou en série, des « masques barrières » en tissu, suivant le modèle agréé par l’AFNOR. La plateforme jeparticipe.bordeaux.fr mettra en relation des producteurs et des demandeurs.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Festival Echappée Belle: poésie, humour et acrobaties sur pistes de verdure à Blanquefort

20/05/2014 | Du parc Majolan au parc Fongravey, la Belle Echappée c'est toujours à Blanquefort qu'on la retrouve, au fil de la première semaine de juin.

Cie Yoann Bourgeois

Du 3 au 8 juin, le Festival Echappée Belle revient pour une 22ème édition de spectacles en tout genre et en plein air sur les vertes contrées des Parcs de Majolan et de Fongravey à Blanquefort. Au programme: cirque, burlesque, danse, mime, entresort, musique, conte... et "air tennis"! Pour vous remettre de vos émotions, surprises et autres émerveillements les gentils organisateurs de la scène conventionnée du Carré-Les Colonnes, ont aussi prévu pour vous, une sieste musicale, un barbecue géant et s'il vous reste encore un peu d'énergie, un grand bal festif et convivial dans la soirée du 7 juin. On vous prévient, ils comptent aussi sur vous pour épluchez les légumes qui accompagneront le barbecue...

Pour le grand public, le Festival Echappée Belle, c'est principalement deux grands temps forts: l'inauguration gratuite du mardi 3 juin au Parc Majolan, et la vingtaine de spectacles prévus au parc Fongravey, le week-end du 7 au 8 juin.
Entre ces deux rendez-vous, le Festival se consacre d'abord aux scolaires (3700 enfants et ados sont attendus) et aux professionnels, autour d'une programmation «jeune public» riche et diversifiée. Cette année, Echappée Belle prend à bras le corps son rôle de médiateur culturel: les écoliers ne seront plus seulement de simples spectateurs passifs mais prendront également part à des ateliers d'échanges avec les artistes. A eux la découverte du processus créatif, l'expérimentation du spectacle et le dialogue avec les créateurs et interprètes grâce une série d' «Escapades», qui en plus de la programmation «classique»,donneront lieu à des échanges actifs entre équipes artistiques et élèves. Au programme: initiation au cirque, avec l'Ecole de cirque de Bordeaux, à la danse, avec la Compagnie Pernette, réflexion autour de lectures théâtralisées grâce à la compagnie La Petite Fabrique, ou encore laboratoire de philosophie adapté à leur jeune âge proposés par Bérangère Jannelle.

Entre l'envol et la chuteMais, si nous sommes heureux de savoir nos enfants instruits et nourris de culture et de spectacles, nous le sommes au moins tout autant, de pouvoir nous aussi profiter d'une belle échapée à Blanquefort, le week-end des 7 et 8 juin. Au menu 22 spectacles de 18 compagnies nationales et internationales. Pendant deux jours, il y aura donc des artistes dans tous les coins et recoins du parc. Parmi eux, Sergio Grondin, vous contera son île, la Réunion, ses légendes, ses réalités et ses «Zorey», ces français venus de métropole pour s'installer sur l'île avec des rêves et des fantasmes fantasques plein la tête. Le couple japonais de la compagnie Sivouplait, quant lui, ne dira pas un mot. Mais, il nous fera vivre en mime, sa survie compliquée, poétique et très drôle... sur la banquise.
Autre grand moment de franche rigolade : le spectacle «Out» par Maboul Distorsion, qui à l'heure de Roland Garros, nous proposera un duel au sommet entre Pete Sambras et Guillaume Vinasse, engagés dans une grande partie de «air tennis» (après le «air guitare»...). Un match sans raquette, ni filet, ni balle mais avec l'arbitre Yvan Tège, troisième larron de cette parodie jouissive du sport business.
Pour les amateurs de cirque et d'art de la piste, rendez donc visite à la famille Goldini, et leur "Marvelous Mambo" pour 13 minutes de portées acrobatiques, incluant gamelles et baffes, ou au duo de main à main El Nucleo qui, tout droit venu de Colombie enchaîne épreuves acrobatiques et virtuosité physique «à couper le souffle», promettent les organisateurs. Jouer avec les lois de la gravité, c'est un peu la spécialité de Yoann Bourgeois dans ses «Fugues», tour à tour acrobate entre l'envol et la chute, ou jongleur dans une danse virtuose avec 3 balles.

Bivouac, par la Cie Sivouplait


Un petit coin de parapluieSi ce sont les histoires murmurées à l'oreille qui vous plaisent, Echappée belle à la proposition artistique qu'il ne vous faudra pas manquer: la Rue des Dames. Les actrices de la compagnie La Passante vous invitent à glisser sous un leur parapluie englobant, pour vous murmurer à l'oreille, à vous, rien qu'à vous, le secret d'un récit. Un petit coin de parapluie, pour un coin de paradis, au cœur de la foule de l'Echappée Belle.
Enfin, en fil rouge de cette édition 2014, il y aura de la danse grâce à la compagnie de Nathalie Pernette. Outre une série d'interventions chorégraphiques, collectionnant les émotions, de la gêne à la tristesse, en passant par la colère ou le désir, la compagnie sera le maître d'oeuvre d'un grand bal festif organisé le samedi soir. Guidé par les danseurs, le public pourra apprendre très rapidement quelques pas de danses simples à reproduire sur la piste, dans une grande danse collective, forcément festive et conviviale.

Séance de "sophro-épluchage"En attendant ce beau week-end, une grande inauguration gratuite est prévue le 3 juin au Parc de Majolan, cette fois. Lors de cette soirée, les artistes investissent le parc et détournent les 4 éléments : l'air, la terre, l'eau et le feu. A l'issue de performances d'acrobatie (l'air), de danses semi aquatique (l'eau) et d'ateliers d'argile (la terre), venez donc faire cuire sur un braseros géant à l'allure de sculpture (le feu), quelques grillades apportées par vos soins. Vous les dégusterez accompagnées d'une grande soupe collective que vous aurez contribué à cuisiner lors d'une séance de « sophro-épluchage ». Mode d'emploi: les filles de la Cie La Grosse Situation vous conteront quelques histoires à l'oreille pendant que vous vous chargerez d'éplucher vos légumes de saison!

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Karim Houari et Hitomi Takano

Partager sur Facebook
Vu par vous
1684
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 4 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !