aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 26/09/16 | Chômage: Les chiffres en Nouvelle Aquitane

    Lire

    302 935 demandeurs sans aucune activité fin août: +0,7 % sur 3 mois: +2 051 personnes, +0,6 % sur un mois et -0,8 % sur un an. France: + 1,0 % sur 3 mois, +1,4 % sur un mois, -0,3 % sur un an. +1,2 % pour les moins de 25 ans (+2,0 % sur un mois et –4,7 % sur un an), +0,4 % pour ceux de 25 à 49 ans (+0,3 % sur un mois et –1,2 % sur un an) et de 1,1 % pour ceux de 50 ans ou plus (+0,5 % sur un mois et +2,5 % sur un an). Au total (ABC) 501 721 demandeurs: + 2,1 % sur un an. Par département: –1,0 % en Creuse et +1,8 % en Charente sur 3 mois et entre –1,1 % dans les Landes et +1,6 % en Charente sur un mois.

  • 26/09/16 | Alain Juppé : "les maires doivent s'efforcer de mieux accueillir les réfugiés"

    Lire

    Avant son conseil municipal, Alain Juppé, a appelé lundi les élus municipaux de tous bords à "faire des efforts" pour mieux accueillir les réfugiés "demandeurs d'asile" en France. Il s'oppose sur cette question, au Front national qui est hostile à tout accueil de réfugiés. M. Juppé a distingué les personnes en situation illégale qui "ont vocation à être reconduites à la frontière" et "les demandeurs d'asile". Pour ces derniers, "il faut évidemment éviter cette forte concentration à Calais".

  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

  • 25/09/16 | Des rencontres agricoles innovantes

    Lire

    Agrobio47 organise du 3 au 21 octobre des rencontres partout en Aquitaine pour permettre aux agriculteurs de découvrir de nouvelles techniques alternatives. En Lot-et-Garonne, ça se passera le 3 octobre de 9h à 17h, avec un rallye verger ponctué de visites et de témoignages d'agriculteurs convertis en arboriculture bio à Aiguillon et Fauillet. Et puis le 11 octobre, de 9h à midi, une matinée d'échanges est proposée avec pour thème « Commercialiser mes légumes biologiques en circuit long ».

  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Culture | Festival Satiradax : La dérision et la déraison toujours au rendez-vous

16/05/2013 | Du 17 au 19 mai, la troisième édition de ce festival pas comme les autres promet de nombreux moments réjouissants avec notamment Guy Bedos ou Jean Pierre Mocky

Marc Large (à droite) entouré des bénévoles du festival dacquois

Du 17 au 19 mai, la cité thermale landaise s’apprête à prendre une claque à vous secouer sérieusement les méninges. Dans quelques jours, la troisième édition du bien nommé festival Satiradax battra son plein, et certainement ses records d’affluence, entre concerts, conférences, spectacles, dédicaces et autres joyeuses gauloiseries dont les organisateurs locaux ont le secret. Sous l'oeil aiguisé de Guy Bedos son parrain, le festival accueille entre autre Jean Pierre Mocky ou David Salles. Rencontre avec Marc Large, dessinateur à la plume acérée et créateur de ce rendez-vous aujourd’hui très prisé.

@qui! - Troisième édition pour ce festival pas comme les autres, comment en expliquez vous le succès ?
Marc Large  - Son succès est probablement dû à son caractère unique. C'est le seul festival de la satire. Dans son sens premier : le mot satire vient de l'indo-européen "mélange", "pot-pourri", "repus", "rassasié", "saturé". Plusieurs disciplines autour d'une même expression : concerts, spectacles, conférences, dessin de presse, cinéma, etc... Il y a une ambiance particulière qui fédère jeunes et vieux, gens de toutes catégories sociales... Une ambiance bon enfant placée sous le signe du rire. Notre époque a besoin de rire. Le politiquement correct fatigue les nostalgiques de Coluche, Desproges, Brassens... Il y a un besoin de se lâcher et de désacraliser. La dérision et l'autodérision permettent de supporter les mauvais côtés de la vie.

@! - Comment vous est venue l'idée de Satiradax ?
M. L. -  Par manque. J'ai fait le festival que j'avais envie de vivre en tant que festivalier. Je sentais en moi une frustration quand j'allais à un festival de théâtre, de cinéma ou de dessin. Je me disais : "pourquoi pas les trois en même temps ?". Pourquoi ne pas décloisonner les disciplines, pourquoi ne pas mêler dessinateurs et acteurs, chanteurs et journalistes ? J'aime fédérer, créer des rencontres. L'an passé, Edouard Baer a passé beaucoup de temps avec les dessinateurs et les bénévoles. Daniel Prévost était beaucoup avec Zebda ou Rémi Gaillard. C'est le but de ce festival, faciliter les rencontres. Une fan de Satiradax a écrit, un jour : "Satiradax est le seul festival où les gens sont des stars comme les autres". J'aime cette définition. 

@! -  Comment bâtissez vous la programmation ?
M. L. -  C'est à chaque fois un travail de plusieurs mois. je recherche des gens qui s'inscrivent vraiment dans la satire, la caricature, la rébellion, le non-conformisme, l'humour, la provoc intelligente. Ensuite, je cherche une particularité, chaque année, qui offrira au public une exclusivité : soit des retrouvailles, soit des adieux. Le retour de Zebda, les adieux de Marcel et son orchestre, le final de Guy Bedos, le centenaire du Canard Enchaîné, etc... Après, je cherche l'équilibre entre les offres, concerts, spectacles, conférences, cinéma. Que tout soit bien équilibré et représenté.

@! - Mocky, Bedos et bien d'autres sont à l'affiche cette année... La barre est haute...
M. L. - Mocky et Bedos, ce sont deux piliers de la satire française. Comme le Canard Enchaîné. Dans un autre registre, Didier Super va rassembler un public d'une nouvelle satire, d'avantage grolandaise. Yvan le Bolloc'h nous emmènera du soleil en plus du sourire. Et puis David Salles et Bruno Salomone qui explosent en ce moment... Il y aura aussi le plaisir de retrouver les Hurlements de Léo dans une nouvelle formule : Camping de Luxe.

@! - Quel est le type de public auquel vous vous adressez ?
M. L. -  Je crois qu'il n'y a pas de public type. Un jeune qui va rire avec Rémi Gaillard ou Fabrice Eboué, ne va pas forcément aller voir Daniel Prévost ou Christophe Alévêque. Et pour un festivalier qui a une autre culture, ce sera l'inverse. Pourtant, tous ces invités sont des satiristes. Les seuls critères pour un festivalier qui apprécie Satiradax, ce sont l'autodérision, l'humour, la désacralisation, la liberté d'expression et l'ouverture d'esprit. Et ça, ça n'a pas d'âge, pas de sexe, pas de couleur, pas de chapelle.

@! - Quels sont les temps forts de cette troisième édition ?
M. L. - Une plus grande vitrine offerte au dessin de presse avec des dessinateurs de tous les titres satiriques. Le centenaire du Canard Enchaîné, la cérémonie d'ouverture du festival avec les têtes d'affiche et de nombreuses surprises...

@! - Comment voyez vous évoluer le festival ?
M. L. -  J'ai toute une liste de noms qui s'étoffe, d'année en année, pour les prochaines éditions. Il y aura toujours des satiristes. On ne sait pas encore comment ce festival évoluera. Il a parfois fait l'objet d'un clivage politique à Dax. La majorité étant pour, l'opposition se manifestant contre... On trouve cela ridicule car les invités sont très souvent indépendants, des électrons libres. S'ils se sont moqué de Sarkozy, ils se moqueront aussi de Hollande. Mais pour comprendre ça, il faut une bonne dose d’autodérision, de tolérance et d'ouverture d'esprit...

Stéphane Baillet
Par Stéphane Baillet

Crédit Photo : Satirailleurs

Partager sur Facebook
Vu par vous
316
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !