18/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 6 e circo, LREM prononce l’exclusion de Philippe Jouvet, candidat contre Vincent Bru, le sortant LREM. Philippe Jouvet était jusqu'ici le suppléant de Florence Lasserre dans la 5e circonscription.

18/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 4e, l'écolo Julien Brunel se retire au profit d'Inaki Echaniz PS-Nupes. "Notre responsabilité politique nous oblige au retrait. Mais notre responsabilité morale nous interdit de soutenir le candidat PS," tweete J. Brunel

13/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES - Dans la 3ème circonscription, David Habib député socialiste sortant critique sur la NUPES, est candidat à sa succession en son nom propre face à un candidat LFI /NUPES. Alain Rousset vient de lui apporter son soutien.

12/05/22 : GIRONDE. Dans la 2e circonscription, Cyril Mouquet , candidat Nouvelle Donne se désiste au profit du candidat investi par la Nupes, l'écologiste Nicolas Thierry, au nom de "l'intérêt général premier avant tout" tweete Cyril Mouquet.

11/05/22 : GIRONDE. La sortante Christelle Dubos (LREM), 46 ans, lâche la 12e circonscription. Elue en 2017, secrétaire d'Etat de 2018 à 2020, elle a créé le service public du versement des pensions alimentaires. Son suppléant, Pascal Lavergne devient candidat.

11/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Le Hendayais Tom Dubois-Robin, 29 ans, portera les couleurs de la NUPES dans la 6e circonscription. Ex gilet jaune, il a aussi interpellé, en tant que riverain, les pouvoirs publics sur le sort des migrants à la frontière basque.

10/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 6e circonscription, le sortant Vincent Bru, majorité présidentielle, se représente. L'ex-maire de Cambo et ex-conseiller départemental est concurrencé par l'adjoint au commerce de Biarritz, Fabrice-Sebastien Bach (LR).

10/05/22 : GIRONDE. Dans la 2e circonscription de Bordeaux, le leader EELV au conseil régional, Nicolas Thierry annonce sa candidature au poste de député face à Catherine Fabre (LREM), élue en 2017 après avoir battu Michèle Delaunay (PS) et Pierre Hurmic(EELV).

10/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Colette Capdevielle, députée PS de 2012 à 2017, ne se présente pas dans la 5e circonscription, réservée à LFI par l'accord politique NUPES. "Nous entendons le message qui demande à la gauche de se réunir" indique la section du PS.

05/05/22 : LIMOUSIN. Après l’accord entre LFI, PC, EELV et PS, un seul candidat PS pourra se présenter dans l’ancienne région, sur la 2ème circonscription de la Haute-Vienne détenue par le député LREM Pierre Venteau. Six socialistes avaient été élus en 2012.

05/05/22 : HAUTE-VIENNE. Sur la 2ème circonscription, le député LREM Pierre Venteau, qui avait remplacé Jean-Baptiste Djebbari en novembre 2019 nommé secrétaire d'État aux transports, annonce qu’il ne sollicitera pas l’investiture aux élections législatives.

27/04/22 : DORDOGNE- L'épizootie aviaire se poursuit: au 26 avril, 52 foyers sont confirmés, soit 7 foyers de plus en 3 jours. 2 suspicions de foyers sont encore en cours d'analyse. Le dépeuplement préventif des élevages frôle les 500 000 volailles abattues.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/05/22 | 36 Ukrainiens accueillis à Bayonne

    Lire

    Mardi 17 mai, un bus de 36 déplacés d’Ukraine est arrivé à Bayonne, en provenance de Paris. Logés au lycée Louis de Foix, à Bayonne, ils s’ajoutent aux 782 déplacés d’Ukraine déjà en Pyrénées-Atlantiques, dont 288 enfants. Ils bénéficient d'une autorisation de séjour, d'une complémentaire santé et possibilité de travailler et de demander l’allocation pour demandeurs d’asile. Les enfants sont accueillis dans les établissements publics et privés et tous bénéficient d’un accompagnement social par l’association Atherbea.

  • 18/05/22 | La Maison Barthouil agrandit son espace de visite

    Lire

    A Peyrehorade dans les Landes, la Maison Barthouil est spécialisée dans la production artisanale de saumons fumés et de foie gras. Labellisée « Entreprise Patrimoine Vivant » en 2021, elle souhaite agrandir et rénover son espace de visite. Grâce au rachat de la parcelle attenante aux ateliers de production, l'espace de visite pourra accueillir à la fin de l'été trois fois plus de visiteurs. Le futur espace de visite vise la labellisation « Tourisme et Handicap ».

  • 18/05/22 | 32 actions pour le Parc Naturel Régional Millevaches

    Lire

    Le Parc Naturel Régional Millevaches en Limousin propose pour cette année 2022, 32 actions portant sur l'amélioration des connaissances naturalistes et de la biodiversité du territoire, la valorisation et la diffusion de la culture occitane. Elle souhaite également développer une agriculture et une alimentation durable. Ce programme d'actions 2022 s'accompagnera aussi de missions d'animation ainsi qu'une promotion du tourisme durable.

  • 18/05/22 | Influenza aviaire : un 2nd foyer en Charente

    Lire

    Un 2nd foyer d'influenza aviaire vient d'être révélé dans un élevage de canards de Laprade en Charente. Une zone de protection de 3km autour du foyer ainsi qu'une zone de surveillance de 10km ont été mises en place tout comme la désinfection de l'exploitation. Afin de prévenir une éventuelle diffusion du virus, l'exploitation a été dépeuplée.

  • 17/05/22 | Pays Basque : un projet structurant pour la filière ovin viande

    Lire

    La coopérative Amatik dans le Pays Basque, rassemble 75 éleveurs ovins races laitières et en race viande. Afin de mutualiser et sécuriser les circuits logistiques amont et aval des animaux, elle va créer un centre de rassemblement et d'engraissement sur un même site. Objectif: plus d'attractivité pour la filière viande par le retour de la valeur ajoutée aux éleveurs, le développement de l’approvisionnement des boucheries traditionnelles locales ainsi que la valorisation de la production des agneaux de lait sous label rouge fermier. Un projet soutenu par le Conseil régional à hauteur de 116 706 €

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Cairn : une maison d'édition entre projets et inquiétudes

15/10/2021 | La maison d'édition Cairn, fondée et dirigée par Jean-Luc Kerebel est installée à Morlaàs du côté Béarnais des Pyrénées-Atlantiques. Elle publie 80 titres par an.

La diversité des collections de la maison d'édition Cairn

Cairn. Si vous êtes amateur de beaux livres tant sur la forme que sur le fond, passionné de patrimoine, curieux de culture ou d'histoire des Pyrénées et du grand Sud, alors le nom de cette maison d'édition béarnaise vous dit forcément quelque chose. Cela dit, si votre dada littéraire, ce sont plutôt les polars, sans doute avez-vous aussi pu avoir entre les mains un des ouvrages de sa collection « Du Noir au Sud ». Pour vous repérer, ces polars « signés » Cairn, ont tous pour point commun de voir l'intrigue se dérouler sur nos terres du Sud-Ouest. La maison d'édition créée par Jean-Luc Kerebel poursuit son développement entre projets et inquiétudes conjoncturelles... sur la disponibilité du papier.

Côté dates, Cairn est une maison d'édition créé en 1997 à Pau. Après trois déménagements au fil de son développement, c'est finalement à Morlaàs, à une dizaine de kilomètres au Nord Est de la capitale béarnaise que Jean-Luc Kerebel a posé les livres et les 6 salariés de l'entreprise, il y a 3 ans. Et là encore, malgré les 400 m² de surface du bâtiment c'est déjà « un peu rempli », avoue-t-il.

Volume
Il faut dire qu'un catalogue actif d'environ 600 titres, dont 80 nouveautés par an, ça prend de la place. D'autant que les « beaux livres » que s'appliquent à créer la Maison, souvent dans des formats bien éloignés du livre de poche, s'écoulent sur du long terme auprès des libraires, elles aussi limitées en termes de surface... Autrement dit, la maison d'édition n'a guère le choix que de stocker. Or, illustre le directeur, « pour certains des plus gros ouvrages que l'on édite à 1200 exemplaires, c'est déjà 5 palettes occupées... ».

C'est d'ailleurs bien au titre de l'amélioration des conditions de stockage, mais aussi de travaux et d'aménagements de ses locaux que les Editions Cairn ont pu bénéficier en juillet dernier d'un premier volet d'aide de la Région de 13 000 euros. Outre des investissements sur la partie stockage, une pièce dédiée à l'expédition a ainsi pu être créée dans ce cadre.

Mais si la réserve est si bien remplie c'est qu'à côté de ses propres activités d'édition, Cairn travaille avec une soixantaine de maison d'éditions de la région, mais pas seulement, pour la diffusion de leurs catalogues. « Faire des livres, c'est à la portée de tout un chacun, mais accéder aux librairies qui sont elles-mêmes submergées par la production, ce n'est pas si facile. Nous leur permettons d'avoir cet accès aux libraires », explique Jean-Luc Kerebel.

La zone de stocka ge des livres de Cairn et des autres éditeurs que Cairn diffuse et distribueUne partie du hangar où sont stockés les ouvrages publiés par Cairn et ceux des éditeurs que Cairn diffuse et distribue

Commercial de terrain
Car en effet, la maison d'édition béarnaise a un beau réseau de commercialisation. De la FNAC de Pau aux librairies indépendantes en passant par les libraires des supermarchés, Cairn est relativement incontournable dans les Pyrénées-Atlantiques, si ce n'est plus loin. Mais tout cela se travaille et s'entretient ; voire, bien sûr, se développe. C'est bien dans cette optique que le directeur s'apprête à embaucher un septième salarié au sein de son entreprise.

Un ou une commerciale de terrain, qui viendra remplacer deux agents commerciaux avec lesquels ils collaboraient. « Ces agents sont indépendants, ils font donc un peu ce qu'ils veulent dans leur tournée et ne travaille pas à 100% pour nous _ce qui est normal. Avec un commercial de terrain en propre, je sais qu'il ira vraiment où je lui demande, y compris dans les petites librairies indépendantes de Sauveterre ou de Salies de Béarn par exemple. Ce genre de clients nous devons le rencontrer régulièrement pour entretenir le lien ». L'humain avant tout.

Patrimoine

Une histoire aussi de cohérence éditoriale, territoriale et humaine au regard du catalogue de Cairn, attaché au territoire. Loin d'être porteur d'un régionalisme étriqué ou d'un folklore de divertissement, la maison d'édition défend et porte en elle et à travers ses ouvrages, la belle et riche notion de "patrimoine" dans toutes ses composantes : historique, architecturale, paysagère, urbaine, artistique, sociologique, anthropologique...

Un combat qui perdure selon Jean-Luc Kerebel, « les libraires ayant souvent une image un peu négative des ouvrages liés au territoire ou au patrimoine, regrette-t-il. Mais on essaie de changer ça ! ». Ce sera sans doute aussi un des grands enjeux du futur commercial de l'entreprise.

Mais, si la Maison d'édition est nécessairement attachée aux libraires et aux librairies, Cairn est aussi présent sur internet avec un site proposant de la vente en ligne depuis déjà 6 ans. Un temps qui signe la nécessité de renouveler cette plateforme numérique. Le futur site, qui a lui aussi bénéficié d'un coup de pouce de la Région, dans le cadre de l'aide aux Très petites entreprises et des mesures d'urgence liées à la crise sanitaire (chèque e-commerce), devrait très prochainement être mis en ligne assure le directeur, globalement satisfait de la mise en œuvre opérationnelle de ces aides, et de l'écoute au niveau des instance qu'elles soit régionale, à travers l'ALCA notamment, ou nationale, via la DRAC. "C'est un peu autre chose au niveau local", regrette-t-il avec un brin de colère et d'amertume...

Papier, vers la pénurie ?

C'est en tout cas ce qu'il confiait ce jeudi 14 octobre lors de la visite dans ses bâtiments par deux conseillers régionaux, Frédérique Espagnac, élue référente du Béarn, et par ailleurs sénatrice, et Florent Lacarrère. Si l'échange a ainsi permis à chacun de mieux se connaître, il a également permis à Jean-Luc Kerebel de soulever à l'attention des élus, un point de vigilance plus global sur la filière du livre. Si la crise sanitaire, et la fermeture des librairies, a, en effet miroir, mis en valeur le caractère essentiel du livre permettant bel et bien d'amener désormais « une nouvelle population dans les librairies », confirme-t-il, la filière se trouve aujourd'hui face à un nouvel enjeu, que d'autres acteurs économiques connaissent : la raréfaction de la matière première. Ici bien évidemment le papier.

« Nous travaillons avec des imprimeries en France et en Espagne, et nous faisons déjà face à des problèmes importants sur les délais. Actuellement on enregistre 3 semaines de retard pour les bouquins de fin d'année. Ce n'est pas encore catastrophique, mais habituellement les mises en place pour les tables de Noël se font dès la mi-octobre... ». Mais plus que des retards, c'est aussi le prix du papier qui risque de monter en flèche : « On nous annonce des pénuries de papier avec des prix en hausse de 30 à 40%. Or, de notre côté, on ne va pas pouvoir répercuter cette hausse. On est déjà dans une moyenne haute de prix. Un polar au format poche à 9€, on ne peut pas répercuter la hausse sur les tarifs... ce ne serait pas accepté par les lecteurs, cela va donc impacter nos marges ».

Un message bien entendu par les élus régionaux, et notamment par Frédérique Espagnac avec sa double casquette de sénatrice. Particulièrement à l'écoute des besoins du chef d'entreprise, les deux élus visiblement satisfaits de leur visite, ne sont pas partis sans promettre de rester en contact avec lui, pour l'informer sur d'éventuelles aides à l'embauche notamment.

Frédérique Espagnac, conseillère régionale de Nouvelle-Aquitaine et élue référente du Béarn ; et Florent Lacarrère, conseiller régional, ont rencontré le directeur de la maison d'édition Cairn, Jean-Luc Kerebel jeudi 14 octobre
Frédérique Espagnac, conseillère régionale de Nouvelle-Aquitaine et élue référente du Béarn ; et Florent Lacarrère, conseiller régional, ont rencontré le directeur de la maison d'édition Cairn, Jean-Luc Kerebel jeudi 14 octobre

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
16575
Aimé par vous
5 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !