Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

05/12/19 : La Rochelle : (erratum) contrairement à ce qui a été indiqué, l'ouverture officielle des portes se fera en deux soirée : le vendredi à 18h avec élus, pompiers et Compagnons ; le samedi à 18h40 avec Isabelle Autissier et Romain Sazy (non Uini Antonio)

04/12/19 : Grèves dans les transports: Les infos trafic en Nouvelle-Aquitaine sont à retrouver sur : https://transports.nouvelle-aquitaine.fr/fr/info-trafic

04/12/19 : Saintes des manifestations sont à prévoir demain de 10h à 17h : Cours National, Pont Palissy, rue Gautier, cours Charles de Gaulle, rue Martel.

04/12/19 : La Rochelle : des manifestations sont à prévoir demain de 14h à 20h : Quartier de la Gare, boulevards Joffre, Robinet, Sautel et l’axe du Moulin des justices.

04/12/19 : Rochefort : demain des manifestations sont à prévoir de 10h à 14h : Corderie Royale, rues Toufaire, Grimaux, Docteur Peltier, Audry de Puyravault, de la République, et Victor-Hugo.

04/12/19 : Niort : pour la grève de demain, La Ville met en place à l’école des Brizeaux un service minimum d’accueil (SMA), sans restauration (pique-nique possible), pour les écoles dont le nombre d’enseignants grévistes est au moins de 25%.

04/12/19 : Charente-Maritime: les communes d'Esnandes, Rochefort et Saint-Georges de Didonne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour les périodes de juillet à décembre 2018 suite à des mouvements de terrain consécutifs à la sécheresse.

03/12/19 : Le feuilleton biarrot ne fait que commencer d'autant que sur la Chaîne Public Sénat, le ministre Didier Guillaume a annoncé qu'il ferait part de sa décision en janvier. Suite à un appel cosigné par Guy Lafitte, premier adjoint de Michel Veunac.

03/12/19 : Après les louanges tressés lors du congrès des hôteliers, le secrétaires d'Etat Jean-Baptiste Lemoyne au tourisme a abattu ses cartes et annoncé son ralliement à la liste du maire sortant Michel Veunac. Avec une demande commune d'investiture LREM

03/12/19 : Le Haut Commissaire à la lutte contre la pauvreté, Isabelle Grimault se rendra en Corrèze le 4 décembre afin de découvrir les dispositifs déployés et rencontrer les bénéficiaires de ces actions.

29/11/19 : Ce vendredi à 14h30 au casino de Biarritz, Tony Estanguet, président du comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, participera aux 10èmes Rencontres de Biarritz, à l’invitation de l’association Côte Basque Sport Santé.

28/11/19 : Municipales: A Pau, Jean-François Blanco, conseiller régional EELV a été élu lundi, tête de liste du mouvement Pau Arc-en-ciel 2020, qu'il a fondé en mai dernier.

28/11/19 : Municipales: Jérôme Marbot, conseiller municipal d'opposition à Pau et 1er secrétaire fédéral du PS 64 a été élu hier soir tête de liste du mouvement "Pau Rassemblé".

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 05/12/19 | Christelle Dubos, en visite en Dordogne ce vendredi 6 décembre

    Lire

    Christelle Dubos, secrétaire d’État auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé sera en Dordogne vendredi 6 décembre. Le matin, elle sera à Sarlat, où il sera question du plan pauvreté du gouvernement. Ce déplacement sera aussi l’occasion d’une signature d’un partenariat entre les Restos du Cœur Dordogne et les services de l’Etat dans le département en faveur de l’accès aux droits des personnes les plus fragiles. L'après-midi, elle visitera une entreprise d'insertion à Mussidan.

  • 05/12/19 | Médispace, l'expertise partagée entre spatial, aéronautique et santé

    Lire

    La 5ème édition de Medispace approche à Mérignac (33)! En effet, le salon des industries aéronautiques, médicales et spatiales, se tiendra au Pavillon du Pin Galant les 11 et 12 décembre prochains avec toujours à coeur les transferts de technologies d'une filière à l'autre. Au cours de ces deux jours particulièrement denses, Medispace proposera notamment cinq conférences « grands témoignages » des acteurs-clés des trois grandes filières, dix workshops, 2.000 rendez-vous qualifiés B to B, 700 m² d’exposition (45 exposants) et un village innovation.

  • 05/12/19 | Rochefort (17) nominée au concours "european best destination 2020"

    Lire

    La destination Rochefort Océan vient d'être nominée parmi les candidats au titre de "meilleure destination européenne 2020", catégorie tourisme durable, par l'organisation "European Best Destination". La cité du Ponant est candidate aux côtés de Paris et Colmar. Le site European Best Destination proposera un lien pour voter entre mercredi 15 janvier au mercredi 5 février 2020. Il faudra se connecter sur vote.ebdest.in, dont le lien n'est pas encore actif.

  • 05/12/19 | Bayonne: Une journée dédiée à la reconversion professionnelle

    Lire

    Afin d’informer les actifs et demandeurs d’emploi sur les opportunités et les conditions d’une reconversion professionnelle réussie, l’État, et ses partenaire organisent une journée d’informations sur le thème « Réussir sa reconversion professionnelle » , vendredi 6 décembre, de 10h à 17h, à la Chambre de Métiers et de l’Artisanat 64 à Bayonne. Cette journée s’articulera autour d’ateliers participatifs, de tables rondes et de témoignages, animés par des professionnels de l’emploi.

  • 04/12/19 | Charente-Maritime : la préfecture lance un appel à projet "contrat de ville"

    Lire

    L’État et les communautés d’agglomération de Saintes, Rochefort Océan et Royan Atlantique lancent, pour 2020, un appel à projets Contrat de ville en faveur des habitants des quartiers prioritaires de la politique de la ville. La campagne de dépôt des dossiers de demande de subvention est jusqu’au 17 janvier 2020 sur le portail « DAUPHIN » du CGET (www.cget.gouv.fr). Peut être candidat, toute structure (EPCI, associations) dont le projet s’adresse aux publics de territoires prioritaires.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | France 3 Nouvelle-Aquitaine fait sa rentrée : numérique et linéaire,  les enjeux de la télé régionale

17/09/2019 | France 3 Nouvelle-Aquitaine a présenté sa grille de rentrée ce lundi 16 septembre et en a profité pour donner des nouvelles de la petite nouvelle, NoA

NoA, "la madeleine de Proust" de France 3 Nouvelle-Aquitaine, s'affiche à l'entrée des locaux de France 3 à Bordeaux

Septembre, le mois des rentrées. Le mois également où les médias en profitent pour effectuer des refontes de grille. C’est le cas de France 3. La direction régionale de Nouvelle-Aquitaine a fait le point sur les nouveautés de cette  saison dans un lieu symbolique, le studio 4. C’est au studio 4, lieu emblématique qui accueille des émissions de NoA, la chaîne 100% Nouvelle-Aquitaine, que Xavier Riboulet, récemment nommé directeur régional de Nouvelle-Aquitaine, a accueilli ses invités, principalement des journalistes et des  producteurs.  Petit tour de zapping sur les antennes de France 3 en Nouvelle-Aquitaine et sur NoA qui semble gagner en notoriété au lendemain de son premier anniversaire.

Studio 4, un grand plateau où sont enregistrées les émissions « 20h00, Le Rattrapage » ou encore « NoA pop, », des débats ou des émissions exceptionnelles. Un nouveau visage pour accueillir les invités à cette conférence : Xavier Riboulet, directeur régional de France 3 Nouvelle-Aquitaine depuis juillet dernier. Il est venu partager un « moment important » et présenter les perspectives à venir pour France 3 en région, pour NoA, la chaîne 100% Nouvelle-Aquitaine qui, selon lui, « ne cesse de monter » et séduire de plus en plus de téléspectateurs.Le discours de rentrée s'est tenu au studio 4. Le plateau utilisé pour, entre autre, les émissions 20h le rattrapage, ou NoA Pop.

Première nouveauté, sur la 3, un décrochage local plus tôt aussi bien le midi que le soir. Désormais, la prise d’antenne débute à 11h50 et 18h50. « Nous avons rallongé de deux fois sept minutes nos rendez-vous d’information », explique Xavier Riboulet. Pour les locales en Nouvelle-Aquitaine, il y en a cinq (Bayonne, Pau, Périgueux, Brive et La Rochelle), il va falloir allumer le poste un peu plus tôt puisqu’elle seront diffusées à 18h53. Pour ceux qui ne reçoivent pas les Locales en Aquitaine, il y aura à la place un journal d’information grande région. « Pour donner au gens les clés pour comprendre ce qu'il se passe à l’échelle de la Nouvelle-Aquitaine », commente le directeur régional. L’info est le secteur qui fonctionne bien pour France 3. L’audience est bonne, puisqu’un téléspectateur sur quatre est devant le journal télévisé de France 3 dans la région (Aquitaine : 19,2% de PdA (Part d’audience) ; Limousin : 23% de PdA ; Poitou-Charentes : 17,8 de PdA). « Nos JT sont leaders du lundi au vendredi. Il y a une fidélité au service public, les gens nous suivent au quotidien », souligne Xavier Riboulet. 

Magazines et émissions

France 3 Nouvelle-Aquitaine, c’est aussi des magazines et des émissions. Du lundi au vendredi, à 10h45, « Ensemble c’est mieux ». Depuis la rentrée, Philippe Aigueperse succède à Christophe Zirnhelt. Cette émission répond aux questions de la vie quotidienne et met en valeur les initiatives et les produits de la région. Du côté de « Cap Sud Ouest » qui nous fait découvrir le patrimoine et l’histoire de la région avec des images en drone, Raphaëlle Brenuchon va accompagner Eric Perrin dans ses visites. Nouvelle émission culturelle, Bis. Ce rendez-vous mensuel sera présenté par Leïla Kaddour, la présentatrice du JT de 13 heures de France 2, le week-end. Elle nous amène à la rencontre d’artistes régionaux. Sans oublier Txirrita (le magazine basque, un dimanche sur trois à 10h35), Contradas (magazine occitan deux dimanches sur trois à 10h45), Carnets de vol (les trois premiers samedis du mois à 10h20) Signes du Toro (le quatrième samedi du mois à 10h20). Il y a aussi les magazines de l’info avec dimanche en politique, tous les dimanche à 11h30 qui risquent d’avoir comme thème les municipales en vue du prochain scrutin, ou encore Enquêtes de région qui décrypte l’actualité du territoire. Le prochain numéro le mercredi 9 octobre en seconde partie de soirée évoquera la thématique de la mort ( « la mort : si on en parlait ? ») avant d’aborder la sécheresse au mois de novembre. 

Puis il y a les prises d’antenne exceptionnelles, lors d’événements importants . « Nous prenons des risques car nous n’avons pas le droit de faire des audiences moins bonnes que ce qui est  le programme national que nous occultons », explique Xavier Riboulet. Sur ce point, ça s’est bien passé pour France 3 Nouvelle-Aquitaine qui a couvert trois événements avec une audience au-dessus de la moyenne nationale avec la réouverture du musée d’histoire naturelle de bordeaux qui a réuni 120 000 téléspectateurs (pour 10,9% de PDA) le 30 mars dernier, le marathon de La Rochelle du 25 novembre 2018 avec 46 000 personnes devant leur petit écran (13,6 % de PDA) et enfin le Grand débat en Aquitaine diffusé le 15 mars qui a été suivi 65 000 téléspectateurs.

Delphine Vialanet, déléguée au numérique et Xavier Riboulet, directeur régional de France 3 Nouvelle-Aquitaine

Le plus grand producteur de documentaires

France 3 Nouvelle-Aquitaine, c’est également de la production de documentaires. « Nous sommes les plus grands producteurs de documentaires à l’échelle du territoire », se targue Xavier Riboulet, 30 par an. La conséquence du COM (Contrat d’Objectifs et de Moyens) passé avec la région Nouvelle-Aquitaine sur trois ans à hauteur de 1,086 million d’euros chaque année. Une case est prévue le lundi en seconde partie de soirée pour la diffusion des ces productions sur France 3 Nouvelle-Aquitaine. « Cette année, ce sera à partir de 23 heures, je sais, c’est encore tard, dit-il en s’adressant aux producteurs présents dans le studio. J’espère grappiller encore quelques minutes. Je compte bien sur Laurence Mayerfeld pour y parvenir (l’ancienne directrice régionale de France 3 Nouvelle-Aquitaine a été nommée en juin dernier directrice du réseau région France 3) et que ces documents soient diffusés à des horaires raisonnables ». Prochaines diffusions : Les promesses du chanvre (23 septembre), Je fais un rêve (le 14 octobre), Un monde sans chômeurs (21 octobre), Des femmes en jaune (le 4 novembre), Elu public n°1, une série documentaire permettant de découvrir aussi bien les « barons » de la politique locale que les maires de petites communes. Le 18 novembre, France 3 Nouvelle-Aquitaine diffusera un documentaire d’Antoine Laura de 52 minutes sur Alain Juppé.

NoA : « la madeleine de Proust »

« Je ne peux pas vous recevoir sans parler de notre bonbon acidulé, notre madeleine de Proust. Je parle d’un projet exceptionnel parti d’une idée, celle de Laurence Mayerfeld : se lancer dans l’inconnu, quelque chose qui de mon point de vue fait référence », poursuit Xavier Riboulet. Il fait référence, et vous l’aurez deviné, à NoA, une chaîne 100% régionale, qui parle de la Nouvelle-Aquitaine. Le 11 septembre dernier elle a fêté ses un an. Niveau audience aucun chiffre ne filtre, cependant le volume de production est très important. « NoA, c’est un nouveau mode de consommation de la TV, entre le linéaire et le numérique. ». En une saison, il y a eu plus de 500 heures de programme en direct, 207 événements couverts, 170 créations originales, 200 heures de sport couvert. « Nous avons signé un partenariat avec la fédération de pelote basque pour les championnats du monde et la coupe du monde. Il y a eu le grand prix de Pau. Il y a aussi Basket Landes, l’équipe féminine de Mont-de-Marsan. Nous diffuserons le match du Variétés club de France le 16 octobre à Bayonne. Je pense qu’il y avait une attente sur certains événements, NoA permet de les mettre en avant ». Le programme phare de la chaîne, Tous les chemins mènent à vous, qui s’est invité dans 164 villages se poursuit. « France 3 n’allait plus dans ces villages et ne parlait plus à leurs habitants. Quand NoA se rend quelque part, il y a des affiches qui annoncent notre venue. Le pari est réussi ». NoA Pop, permettant aux groupes de la région d’enregistrer un clip dans le studio 4, continue. La saison dernière 60 groupes se sont produits. NoA sur mer, Côté châteaux, le pourquoi de NoA, NoA lumières, NoA Classes se poursuivent également.  

Enfin, il y a quand même eu des réflexions en filigrane sur la réforme de l’audiovisuel et le possible rapprochement France Bleu / France 3. Il y a déjà des coopérations. Après Toulouse et Nice, France 3 à Guéret diffuse la matinale de France Bleu Creuse à partir du 23 septembre de 7 heures à 8h45. Sans doute que d’ici le premier semestre de 2020 d’autres matinales de France Bleu seront diffusées sur France 3… peut être celle de Bordeaux. Car que ce soit pour France 3 ou pour France bleu, le local,  c’est leur crédo. Cette  année, les antennes de France 3 ont diffusé tout de même 15 000 heures d’informations locales et régionales avec 11,1 millions de téléspectateurs en moyenne chaque semaine entre janvier et juin 2019 (chiffre Médiamétrie)

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
4274
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 8 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !