Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

29/05/20 : Municipales : A Melle (79), la liste menée par Sarah Klingler ayant obtenu la majorité absolue (28 voix) au premier tour, le conseil a été installé hier, avec 9 postes d'adjoints créés, avec Jérôme Texier et Favienne Manguy comme 1er et 2e adjoints.

27/05/20 : Les 11 Clowns Stéthoscopes organisent une "déambulade festive" aux fenêtres des patients qu’ils ont l’habitude de côtoyer au CHU de Bordeaux à l'Hôpital des enfants afin de renouer le lien physique rompu par le confinement, le 29 mai dès 15h00.

26/05/20 : Le Conseil municipal de Libourne a réélu à sa tête Philippe Buisson. Laurence Rouède se voit confier la délégation de 1ere adjointe, déléguée à la coordination des activités municipales, aux ressources humaines, à l’urbanisme et au foncier.

25/05/20 : Le secrétaire d'État en charge du tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, a assuré que l'exécutif réfléchissait à un "élargissement significatif" de la limite de déplacement (100 km autour du domicile), qui pourrait entrer en vigueur la semaine prochaine.

25/05/20 : Les hospitaliers du CHU Pellegrin à Bordeaux sont en grève illimitée depuis le 22 mai sur préavis de SUD Santé. Un rassemblement de soutien est organisé le 26 mai devant l'hôpital.

22/05/20 : Dans le cadre de la célébration de la Journée Mondiale des Oiseaux Migrateurs, les 24 et 31 mai 2020 à Vitrezay, BioSphère Environnement propose 2 sorties de découverte des oiseaux des marais de Gironde, de 8h30 à 10h30. Réservations: 05 46 49 89 89.

19/05/20 : Allant dans le sens de la déclaration du Premier Ministre ce matin, le préfet des Pyrénées Atlantiques Eric Spitz déclare que les Bordelais et les Toulousains en zone verte pourraient venir en vacances en juillet et août dans les Pyrénées Atlantiques

18/05/20 : L’incertitude de l’évolution sanitaire, et l’impossibilité de mettre en œuvre les mesures barrières, entrainent l’annulation de l’opération de sensibilisation des jeunes à la nage, Objectif Nage, pour l’été 2020, annonce le Département de la Gironde.

15/05/20 : Initialement prévu le samedi 12 septembre prochain, la 36ème édition du marathon des Châteaux du Médoc est reportée au samedi 11 septembre 2021.

14/05/20 : L'activité partielle pour les entreprises du tourisme et de l'évènementiel sera maintenue jusqu'à fin 2020 et que l'accès au fonds de solidarité est prolongé jusqu'à fin septembre. En revanche, pas de baisse prévue pour la TVA.

12/05/20 : La Compagnie aérienne Chalair annonce la reprise progressive de ses vols entre Bordeaux, Brest et Montpellier. Au rythme de 2 vols hebdomadaires, rdv le 8 juin, pour la reprise des liaisons Bordeaux-Brest puis le 15 juin, pour Bordeaux-Montpellier

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 31/05/20 | Covid 19 : les personnels de l'hôpital de Périgueux pourront recevoir la prime de 1500 €

    Lire

    Les personnels de l'hôpital de Périgueux, mobilisés pendant la crise sanitaire, pourront toucher la prime Covid de 1500€. Le député de Dordogne Philippe Chassaing, qui a appuyé la demande auprès du gouvernement, l'a annoncé ce samedi 30 mai dans un communiqué. Il précise que "le chef d'établissement pourra en effet décider du relèvement de la prime à 1500€ dans les services au sein desquels les agents ont été particulièrement impliqués, dans la limite de 40% des effectifs de l'hôpital."

  • 31/05/20 | Covid 19: dépistage dans 40 communes de Creuse

    Lire

    Existence préoccupante d'un Foyer de contamination du Covid 19 en Creuse où un cas, parmi les professionnels de santé à domicile, a été détecté le 24 mai à Guéret et deux autres depuis. L'Agence Régionale de santé et sa délégation départementale ont donc mis en œuvre des tests collectifs auprès de 59 particuliers et 40 professionnels . En outre une campagne de dépistage est entreprise dans 40 communes du département qui va concerner près d'un millier de personnes, notamment âgées bénéficiant de soins à domicile.

  • 31/05/20 | Arette (64): L'usine d'espadrille devenue tiers-lieu

    Lire

    Le tiers-lieu Pic Nic implanté à Arette (1 000 habitants) dans le Haut-Béarn, en vallée de Barétous au sud de Pau et d'Oloron-Sainte-Marie se développe. Impulsé en 2013 par l'achat par un couple d'architectes de l'ancienne usine d'espadrille du village, le lieu, espace de travail partagé et est devenu un outil commun à une dizaine de professionnels indépendants et télétravailleurs salariés. Afin de développer le tiers-lieu, tout en permettant l'émergence de projets communs, il a pris le statut de Société Coopérative d'Intérêt Collectif, que la commune souhaite intégrer. La création d'extensions est aussi envisageé.

  • 30/05/20 | Des esturgeons exotiques dans le Bassin d'Arcachon

    Lire

    Avec le débordement de cours d'eau du Sud Gironde les 10 et 11 mai 2020, des piscicultures dans les bassins du Ciron et de la Leyre ont été inondées laissant échapper des esturgeons sibériens et des esturgeons du Danube. Si l’espèce sibérienne pourrait a priori survivre sans se reproduire, les esturgeons sibériens emportés dans le Bassin d’Arcachon ne supportent pas la salinité des eaux. Ces deux espèces ne doivent pas être confondus avec l’esturgeon européen, protégé en voie de disparition. La prefecture demande donc aux pêcheurs de relâcher vivants tous les esturgeons qui seraient pris, quelle que soit l’espèce.

  • 30/05/20 | Dordogne : une hausse 24,2 % du nombre de demandeurs d'emploi en avril

    Lire

    La Dordogne voit son nombre de chômeurs s'envoler au mois d'avril. Pôle emploi a enregistré une hausse des inscrits en catégorie A, c'est à dire sans aucune activité, de 24,2 % en avril par rapport à mars 2020. En Nouvelle-Aquitaine, elle est de 27,4 %. C'est plus qu'au niveau national : cette hausse historique est de +22,6 %. Cela porte à 25 170 le nombre de personnes sans aucune activité en Dordogne. Le nombre d'inscrits en catégorie B et C (activité réduite) enregistre une forte baisse.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | France 3 Nouvelle-Aquitaine fait sa rentrée : numérique et linéaire,  les enjeux de la télé régionale

17/09/2019 | France 3 Nouvelle-Aquitaine a présenté sa grille de rentrée ce lundi 16 septembre et en a profité pour donner des nouvelles de la petite nouvelle, NoA

NoA, "la madeleine de Proust" de France 3 Nouvelle-Aquitaine, s'affiche à l'entrée des locaux de France 3 à Bordeaux

Septembre, le mois des rentrées. Le mois également où les médias en profitent pour effectuer des refontes de grille. C’est le cas de France 3. La direction régionale de Nouvelle-Aquitaine a fait le point sur les nouveautés de cette  saison dans un lieu symbolique, le studio 4. C’est au studio 4, lieu emblématique qui accueille des émissions de NoA, la chaîne 100% Nouvelle-Aquitaine, que Xavier Riboulet, récemment nommé directeur régional de Nouvelle-Aquitaine, a accueilli ses invités, principalement des journalistes et des  producteurs.  Petit tour de zapping sur les antennes de France 3 en Nouvelle-Aquitaine et sur NoA qui semble gagner en notoriété au lendemain de son premier anniversaire.

Studio 4, un grand plateau où sont enregistrées les émissions « 20h00, Le Rattrapage » ou encore « NoA pop, », des débats ou des émissions exceptionnelles. Un nouveau visage pour accueillir les invités à cette conférence : Xavier Riboulet, directeur régional de France 3 Nouvelle-Aquitaine depuis juillet dernier. Il est venu partager un « moment important » et présenter les perspectives à venir pour France 3 en région, pour NoA, la chaîne 100% Nouvelle-Aquitaine qui, selon lui, « ne cesse de monter » et séduire de plus en plus de téléspectateurs.Le discours de rentrée s'est tenu au studio 4. Le plateau utilisé pour, entre autre, les émissions 20h le rattrapage, ou NoA Pop.

Première nouveauté, sur la 3, un décrochage local plus tôt aussi bien le midi que le soir. Désormais, la prise d’antenne débute à 11h50 et 18h50. « Nous avons rallongé de deux fois sept minutes nos rendez-vous d’information », explique Xavier Riboulet. Pour les locales en Nouvelle-Aquitaine, il y en a cinq (Bayonne, Pau, Périgueux, Brive et La Rochelle), il va falloir allumer le poste un peu plus tôt puisqu’elle seront diffusées à 18h53. Pour ceux qui ne reçoivent pas les Locales en Aquitaine, il y aura à la place un journal d’information grande région. « Pour donner au gens les clés pour comprendre ce qu'il se passe à l’échelle de la Nouvelle-Aquitaine », commente le directeur régional. L’info est le secteur qui fonctionne bien pour France 3. L’audience est bonne, puisqu’un téléspectateur sur quatre est devant le journal télévisé de France 3 dans la région (Aquitaine : 19,2% de PdA (Part d’audience) ; Limousin : 23% de PdA ; Poitou-Charentes : 17,8 de PdA). « Nos JT sont leaders du lundi au vendredi. Il y a une fidélité au service public, les gens nous suivent au quotidien », souligne Xavier Riboulet. 

Magazines et émissions

France 3 Nouvelle-Aquitaine, c’est aussi des magazines et des émissions. Du lundi au vendredi, à 10h45, « Ensemble c’est mieux ». Depuis la rentrée, Philippe Aigueperse succède à Christophe Zirnhelt. Cette émission répond aux questions de la vie quotidienne et met en valeur les initiatives et les produits de la région. Du côté de « Cap Sud Ouest » qui nous fait découvrir le patrimoine et l’histoire de la région avec des images en drone, Raphaëlle Brenuchon va accompagner Eric Perrin dans ses visites. Nouvelle émission culturelle, Bis. Ce rendez-vous mensuel sera présenté par Leïla Kaddour, la présentatrice du JT de 13 heures de France 2, le week-end. Elle nous amène à la rencontre d’artistes régionaux. Sans oublier Txirrita (le magazine basque, un dimanche sur trois à 10h35), Contradas (magazine occitan deux dimanches sur trois à 10h45), Carnets de vol (les trois premiers samedis du mois à 10h20) Signes du Toro (le quatrième samedi du mois à 10h20). Il y a aussi les magazines de l’info avec dimanche en politique, tous les dimanche à 11h30 qui risquent d’avoir comme thème les municipales en vue du prochain scrutin, ou encore Enquêtes de région qui décrypte l’actualité du territoire. Le prochain numéro le mercredi 9 octobre en seconde partie de soirée évoquera la thématique de la mort ( « la mort : si on en parlait ? ») avant d’aborder la sécheresse au mois de novembre. 

Puis il y a les prises d’antenne exceptionnelles, lors d’événements importants . « Nous prenons des risques car nous n’avons pas le droit de faire des audiences moins bonnes que ce qui est  le programme national que nous occultons », explique Xavier Riboulet. Sur ce point, ça s’est bien passé pour France 3 Nouvelle-Aquitaine qui a couvert trois événements avec une audience au-dessus de la moyenne nationale avec la réouverture du musée d’histoire naturelle de bordeaux qui a réuni 120 000 téléspectateurs (pour 10,9% de PDA) le 30 mars dernier, le marathon de La Rochelle du 25 novembre 2018 avec 46 000 personnes devant leur petit écran (13,6 % de PDA) et enfin le Grand débat en Aquitaine diffusé le 15 mars qui a été suivi 65 000 téléspectateurs.

Delphine Vialanet, déléguée au numérique et Xavier Riboulet, directeur régional de France 3 Nouvelle-Aquitaine

Le plus grand producteur de documentaires

France 3 Nouvelle-Aquitaine, c’est également de la production de documentaires. « Nous sommes les plus grands producteurs de documentaires à l’échelle du territoire », se targue Xavier Riboulet, 30 par an. La conséquence du COM (Contrat d’Objectifs et de Moyens) passé avec la région Nouvelle-Aquitaine sur trois ans à hauteur de 1,086 million d’euros chaque année. Une case est prévue le lundi en seconde partie de soirée pour la diffusion des ces productions sur France 3 Nouvelle-Aquitaine. « Cette année, ce sera à partir de 23 heures, je sais, c’est encore tard, dit-il en s’adressant aux producteurs présents dans le studio. J’espère grappiller encore quelques minutes. Je compte bien sur Laurence Mayerfeld pour y parvenir (l’ancienne directrice régionale de France 3 Nouvelle-Aquitaine a été nommée en juin dernier directrice du réseau région France 3) et que ces documents soient diffusés à des horaires raisonnables ». Prochaines diffusions : Les promesses du chanvre (23 septembre), Je fais un rêve (le 14 octobre), Un monde sans chômeurs (21 octobre), Des femmes en jaune (le 4 novembre), Elu public n°1, une série documentaire permettant de découvrir aussi bien les « barons » de la politique locale que les maires de petites communes. Le 18 novembre, France 3 Nouvelle-Aquitaine diffusera un documentaire d’Antoine Laura de 52 minutes sur Alain Juppé.

NoA : « la madeleine de Proust »

« Je ne peux pas vous recevoir sans parler de notre bonbon acidulé, notre madeleine de Proust. Je parle d’un projet exceptionnel parti d’une idée, celle de Laurence Mayerfeld : se lancer dans l’inconnu, quelque chose qui de mon point de vue fait référence », poursuit Xavier Riboulet. Il fait référence, et vous l’aurez deviné, à NoA, une chaîne 100% régionale, qui parle de la Nouvelle-Aquitaine. Le 11 septembre dernier elle a fêté ses un an. Niveau audience aucun chiffre ne filtre, cependant le volume de production est très important. « NoA, c’est un nouveau mode de consommation de la TV, entre le linéaire et le numérique. ». En une saison, il y a eu plus de 500 heures de programme en direct, 207 événements couverts, 170 créations originales, 200 heures de sport couvert. « Nous avons signé un partenariat avec la fédération de pelote basque pour les championnats du monde et la coupe du monde. Il y a eu le grand prix de Pau. Il y a aussi Basket Landes, l’équipe féminine de Mont-de-Marsan. Nous diffuserons le match du Variétés club de France le 16 octobre à Bayonne. Je pense qu’il y avait une attente sur certains événements, NoA permet de les mettre en avant ». Le programme phare de la chaîne, Tous les chemins mènent à vous, qui s’est invité dans 164 villages se poursuit. « France 3 n’allait plus dans ces villages et ne parlait plus à leurs habitants. Quand NoA se rend quelque part, il y a des affiches qui annoncent notre venue. Le pari est réussi ». NoA Pop, permettant aux groupes de la région d’enregistrer un clip dans le studio 4, continue. La saison dernière 60 groupes se sont produits. NoA sur mer, Côté châteaux, le pourquoi de NoA, NoA lumières, NoA Classes se poursuivent également.  

Enfin, il y a quand même eu des réflexions en filigrane sur la réforme de l’audiovisuel et le possible rapprochement France Bleu / France 3. Il y a déjà des coopérations. Après Toulouse et Nice, France 3 à Guéret diffuse la matinale de France Bleu Creuse à partir du 23 septembre de 7 heures à 8h45. Sans doute que d’ici le premier semestre de 2020 d’autres matinales de France Bleu seront diffusées sur France 3… peut être celle de Bordeaux. Car que ce soit pour France 3 ou pour France bleu, le local,  c’est leur crédo. Cette  année, les antennes de France 3 ont diffusé tout de même 15 000 heures d’informations locales et régionales avec 11,1 millions de téléspectateurs en moyenne chaque semaine entre janvier et juin 2019 (chiffre Médiamétrie)

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
5355
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 33 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !