Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/06/18 : En raison de travaux de maintenance et d’entretien du pont d’Aquitaine, la rocade sera fermée entre les échangeurs 2 et 4, dans le sens extérieur, les nuits du 20 au 22 juin de 21h à 6h, et dans les 2 sens de circulation du 23 au 24 juin 22h à 18h

18/06/18 : Avec 28,1 M de touristes dont 24,7 M de touristes français accueillis et 175 M de nuitées dont 152 M par des voyageurs hexagonaux, la Nouvelle-Aquitaine est en tête des destinations les plus fréquentées des Français en 2017.

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/06/18 | Bordeaux, ville hôte de la RoboCup

    Lire

    On l'a appris ce lundi : Bordeaux est officiellement la vile hôte de la prochaine RoboCup, la coupe du monde des robots, en 2020. Cette compétition rassemblera 45 pays, 450 équipes et 3500 participants. Elle se déroulera du 23 au 29 juin 2020, et le comité international de la RoboCup a affirmé que Bordeaux avait été choisie pour plusieurs raisons : les deux victoires successives de l'équipe bordelaise de Football humanoïde en 2016 et 2017, mais aussi l'union organisée entre la communauté scientifique et les partenaires institutionnels qui ont porté la candidature.

  • 18/06/18 | Bordeaux : réussite pour les vingt ans de la Fête du Vin

    Lire

    Elle s'est terminée sous la pluie ce lundi matin par la parade des grands voiliers : la Fête du Vin 2018 a donné ses premiers chiffres de fréquentation. On y apprend que 61 100 pass dégustation ont été vendus, soit "une augmentation de 26%" par rapport à 2014 et 2016. 520 000 dégustations ont été enregistrées sur les stands (+25%) et 18 000 visiteurs se sont rendus sur le stand de l'École du Vin de Bordeaux. Enfin, le site internet de la manifestation a réuni 217 000 visiteurs depuis le début de l'année dont 138 000 en juin. En 2016, 517 000 curieux avaient participé à la précédente édition pour 57 000 pass dégustation vendus.

  • 18/06/18 | Virginie Calmels limogée de la vice-présidence de LR

    Lire

    On l'a appris ce dimanche soir : Laurent Wauquiez, président des Républicains, a limogé Virginie Calmels de son poste de vice-présidente déléguée au profit de l'ancien ministre Jean Leonetti. La première adjointe d'Alain Juppé à la mairie de Bordeaux reprochait depuis plusieurs semaines la ligne politique de Laurent Wauquiez. Ce lundi, le maire de Bordeaux, Alain Juppé, a déclaré ne "pas se sentir concerné par ces turbulences internes. C’est à elle de voir maintenant dans quel cadre elle continuera son action politique". Une manière plus que mesurée de rebattre les cartes...

  • 16/06/18 | Bilan des intempéries en Dordogne

    Lire

    477 interventions ont été réalisées dans le cadre des orages des 10 et 11 juin dernier en Dordogne. Les entreprises touchées par les intempéries ont la possibilité de faire appel à une indemnisation au titre de l’activité partielle. La chambre d’agriculture a demandé à ce que soit mis en œuvre un dégrèvement au titre de la taxe sur le foncier non bâti (TFNB) pour les exploitations touchées. 10 communes ont déposé en préfecture une reconnaissance de Catastrophe Naturelle.

  • 15/06/18 | Le dossier Ford s'invite au Conseil de Métropole

    Lire

    Dans une motion votée ce 15 juin, le Conseil de Bordeaux Métropole "déplore, avec la plus grande force, la décision du groupe Ford de lancer une procédure d’information-consultation préalable à un plan de sauvegarde de l’emploi à Ford Aquitaine Industries." Une décision "incompréhensible" et "prématurée" au regard de la mission confiée par Ford au cabinet Géris, "voilà à peine 2 mois, de rechercher des repreneurs potentiels" et des "discussions en cours entre le groupe Ford et un industriel qui a visité le site le 30 mai". Les élus appellent "l'Etat à maintenir la plus grande vigilance pour que Ford assume ses responsabilités".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Garorock : Un festival Off, un camping tout neuf et une programmation toujours plus éclectique du 8 au 10 avril à Marmande (47)

29/03/2011 |

Affiche GaroRock 2011

Pour sa quinzième édition qui se tiendra du 8 au 10 avril toujours à Marmande (47), le Garorock mise sur les à cotés (un camping plus sûr et un festival off) plus que sur la programmation pour séduire le public. Avec néanmoins une exclusivité nationale avec le dernier concert de Mike Skinner de The Streets avant sa retraite anticipée, quelques têtes d'affiches alléchantes (Raekwon, Katerine, Stupeflip), des vieilles gloires (les Wailers, Morcheeba) et d'autres qui promettent de la fréquentation (AaRon, Ben l'Oncle Soul, Les Ogres de Barbacks). Petit tour des effectifs et des nouveautés pour la saison 2011.

Il aura fallu attendre quinze ans pour que le Garorock se dote enfin de deux choses essentielles à tout bon festival : un camping décent et un festival off de bonne facture. Pour le camping, on attendra le jour J pour juger mais les organisateurs et la mairie ont bien insisté sur sa transformation. L'accès devient payant, un soundsystem MTV y est installé et les installations sont rénovées. Sûrement pas un trois étoiles, mais amplement suffisant pour améliorer significativement la sécurité et la propreté du lieu. Le festival Off est lui organisé par l'association lot-et-garonnaise Staccato et les commerçants de la ville.  Il se déroulera de midi à seize heures (donc avant le festival et pas en même temps comme le veut la coutume) et c'est une vingtaine de noms qui se produiront dans les rues marmandaises, le samedi et le dimanche. Essentiellement des groupes du cru (Marmande, Agen, Mont de Marsan, Bordeaux, Toulouse, Pau, Miramont...) mais aussi quelques anglophones (l'américain Vandaveer par exemple). On notera dans notre agenda les performances de Botibol, Gâtechien et surtout du Reverend James Leg des Black Diamond Heavies qui auraient très bien pu figurer dans la programmation officielle.

Un vendredi mou, un samedi furibard et un dimanche éclectique
Puisqu'il en faut toujours un, le vendredi est sûrement le jour le plus faible à bien des égards. Avec une programmation très orienté "roots" qui vient jouer sur les plates bandes du Reggae Sun Ska sans en fournir l'originalité : Dub Inc, High Tone, Massilia Sound System, Voices of Jamaica. Mais aussi des têtes d'affiches un brin démodées qui n'intéresseront sûrement que les fans : le trip hop gentillet de Morcheeba, le quatuor à cordes Apocalyptica ou même le DJ vétéran Etienne de Crécy. On pourra toujours chercher du réconfort chez les petits jeunes : The Bewitched Hands (sextet pop polyphonique de Reims), Blitz The Ambassador (hip hop racé), Quadricolor (electro pop) ou Beataucue (duo de DJ signé chez Kitsuné). Deux très bons bordelais seront également de la partie : Mars Red Sky (rock) et l'infatigable Clarks (électro) qui inaugurera la toute nouvelle scène club.

Affiche GaroRock 2011Après cette mise en bouche, le festival commencera vraiment. Il ne sera plus permis de rêvasser. Mike Skinner, le londonien roublard de The Streets tirera sa révérence après cinq albums acclamés pour se consacrer à d'autres projets. Une exclusivité nationale dont l'organisateur MR Power a raison d'être fier. Ne serait-ce que pour ses textes mordants et ironiques, c'est à ne rater sous aucun prétexte. Le reste des grands noms assurera le spectacle : la bête de festival Tiken Jah Fakoly, Ben l'Oncle Soul pour les midinettes et les DJs du crew Ed Banger (SebastiAn, DJ Medhi vs. Busy P). La scène club se voudra très éclectique (dubstep, 8bit, abstract hip hop...) tandis que les deux autres feront la part belle au rock qui se danse : Jamaica, les bordelais de The Automators, The Shoes mais surtout le mi-japonais mi-coréen fou furieux Miyavi aux allures de rock star glam et la bande rockabilly crado de Jim Jones Revue.

Pour le dimanche, retour à une ambiance plus familiale versant chanson et variété : Katerine, les Ogres de Barbacks, AaRon, le groupe Hangar d'Arcachon, Eli Paperboy Reed... Avec en prime, deux légendes, The Original Wailers, c'est à dire ce qu'il reste du groupe formé par Bob Marley, et Raekwon, membre actif du Wu Tang Clan qui vient jouer le rôle de la maintenant traditionnelle tête d'affiche de rap américain du Garorock (depuis Public Enemy en 2007). Les amateurs de bizarre seront aux anges pour ce qui est des deux scènes intermédiaires : Stupeflip, Sexy Sushi, The Legendary Tiger Man et Flobots seront là pour assurer niveau expérimentations et mélanges barbares. On notera également le retour de deux groupes d'habitués : les fous furieux Dirty Fonzy et les bordelais Shaolin Temple Defenders. Avec pour finir une jolie petite programmation électro avec Breakbot (encore Ed Banger), une carte blanche de deux heures et demi à Crazy B (un des DJs de Birdy Nam Nam) et les Crookers qui auront l'honneur de conclure le festival.

Une programmation somme toute assez honnête pour un festival qui s'il sait qu'il ne peut pas lutter contre les grosses machines européennes reste toujours le festival de musiques actuelles le plus important dans le grand Sud Ouest. Reste à savoir si le pari d'améliorer le site suffira à garder ce festival à Marmande une année de plus, malgré la constante menace de relocalisation vers un site moins exposé. N'oubliez pas de réserver vos places.

Thomas Guillot


Festival Garorock du 8 au 10 avril à Marmande (47)
Pass 3 jours de 80 à 82 euros. Pass une soirée de 33 à 38 euros
Crédit photo : Garorock

Partager sur Facebook
Vu par vous
1269
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Thomas Guillot | 30/03/2011

Je sais très bien ce que c'est. J'ai résumé parce que je ne peux pas passer autant de temps sur chaque groupe. Personnellement, je ne pense pas qu'un groupe connu pour ses prestations scéniques désastreuses (la moitié de la musique passe sur bande en fond sonore) et basé sur un concept qui tient plus de l'expérience amusante (les reprises de standards Métal c'est tout sauf original) qu'autre chose est absolument à voir. Mais bon, je ne pouvais décemment pas mettre ça dans l'article sans risquer de vexer encore plus les fans que je laisse volontiers faire l'apologie d'Apocalyptica à ma place.

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !