12/12/17 : Philippe Martinez,le secrétaire général de la CGT se rendra ce jeudi en Dordogne. Il visitera les ateliers SNCF du Toulon avant de rencontrer le syndicat cheminot. L'après midi, il participera à une assemblée avec tous les syndicats CGT du département.

11/12/17 : Catherine Seguin, 45ans, fille de Philippe Seguin qui était sous-préfète de Bayonne depuis 2016 a pris du galon et sera la nouvelle préfète du Gers en remplacement de Pierre Ory nommé dans les Vosges. Deuxième femme à occuper ce poste dans le Gers

11/12/17 : La Charente-Maritime est passée ce matin en vigilance "jaune" vents violents : la circulation est coupée sur le pont de l'île d'Oléron et les liaisons maritimes coupées avec l'île d'Aix, en raison d'une forte houle.

10/12/17 : A Orthez la liste menée par le socialiste Emmanuel Hanon remporte l'élection municipale (49,69%) devançant celle du maire sortant Yves Darrigrand (39,87%) et de Hélène Marest (Lrem -Modem 10,44%

10/12/17 : Philippe Mahé préfet de Meurthe-et-Moselle depuis août 2015 est le nouveau directeur général des services de la Gironde. Il a occupé plusieurs postes similaires depuis 1995 en Côtes d'Armor Finistère aux communautés urbaines de Nantes et de Toulouse.

10/12/17 : Dans un communiqué du 9/12, le président de la Charente-Maritime Dominique Bussereau annonce que l'instauration d'un péage à l'entrée d'Oléron ne sera finalement pas soumis au vote lors de la session du Département du 18 décembre comme annoncé.

10/12/17 : Charente-Maritime : Météo France annonce une tempête ce lundi, avec de violentes rafales pouvant atteindre localement 120 à 130 Km/h sur le littoral et 100 à 110 Km/h à l'intérieur des terres.

09/12/17 : Après l'annonce de la présence du groupe NTM, les Francofolies ont annoncé cette semaine leurs prochaines têtes d'affiches de l'édition 2018, qui se tiendra du 11 au 15 juillet : Orelsan, Jain, Véronique Sanson, Mc Solaar, Calogero et Shaka Ponk.

08/12/17 : Les maires de Port-au-Prince et de La Rochelle ont signé un accord mardi à l’occasion des 2e Assises de la coopération franco-haïtienne à Port-au-Prince. Une aide nouvelle sera apportée pour la construction d’un lieu d’accueil en cas de catastrophe.

07/12/17 : Le maire de Saint-Jean-de-Luz et premier vice-président de la Communauté Pays basque, Peyuco Duhart, 70 ans, est mort ce vendredi matin à 10 heures au Centre hospitalier de la Côte basque à Bayonne. Il avait été victime d'un AVC la semaine dernière.

06/12/17 : L’innovation au service des entreprises. Jeudi 14 décembre, la CCI47 organise un a-m de table ronde autour du « design, levier d’innovation dans les entreprises ». Pour en parler des entrepreneurs seront présents pour témoigner de leur expérience.

06/12/17 : Mi novembre, le centre national pour le développement du sport a attribué un total 5,7M€ à 16 projets néo-aquitains visant la création d’équipements structurants, l’accès à la pratique sportive des personnes handicapées et à la rénovation des CREPS

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 13/12/17 | Près de 500 000 visiteurs pour Lascaux en un an

    Lire

    Inauguré le 10 décembre 2016 par François Hollande, Lascaux a accueilli en un an près de 500 000 visiteurs. Un chiffre supérieur aux objectifs fixés par les acteurs du projet (400 000). Pour son 1er anniversaire, le site propose une nouvelle exposition temporaire intitulée "Pariétal". Ce vendredi, une plaque en hommage aux 4 inventeurs sera dévoilée en présence du dernier vivant, Simon Coencas et des familles des trois autres inventeurs. En 2018, le Sentier de la Découverte ouvrira au public.

  • 12/12/17 | Germinal Peiro a rencontré le maire de Bordeaux

    Lire

    Germinal Peiro a rencontré lundi, Alain Juppé afin d’évoquer plusieurs dossiers transversaux pour l’avenir de la métropole bordelaise et de la Dordogne. Ils partagent le même point de vue sur la nécessité d’un grand contournement de Bordeaux par la création d’un barreau autoroutier reliant l’A89 à l'A65 et à l'A62, à hauteur de Langon. Ils ont aussi abordé la nécessité de l'amélioration des liaisons ferroviaires : trajet Bordeaux-Périgueux, modernisation des lignes Périgueux-Agen et Sarlat-Bergerac-Bordeaux.

  • 11/12/17 | Péage d'Oléron : la déception des élus départementaux

    Lire

    Alors que le président de la Charente-Maritime Dominique Bussereau a annoncé samedi dans un communiqué, annuler la mise au vote de la création d'un péage au pont de l'île d'Oléron, la grogne monte parmi les élus. Deux vice-présidents de la majorité départementale LR, Dominique Rabelle et Michel Parent (aussi maire de Le Chateau d'Oléron), ont exprimé ce lundi via un communiqué leur "grande déception" : "Ce désaccord de fond met en question la pertinence de ce territoire", préviennent-ils.

  • 11/12/17 | Bordeaux : Deux tramways en plus aux heures de pointe sur la ligne A

    Lire

    Afin d’accompagner la fermeture du pont de pierre à la circulation automobile, et à la demande d’Alain Juppé, TBM renforce le service tramway de la ligne A en heures de pointe, sur la rive droite, à compter du lundi 11 décembre. Deux tramways supplémentaires seront mis en place entre 7 h et 8 h, aux départs de « La Gardette » et « Dravemont » et entre 17h et 18h, du centre de Bordeaux vers la Rive Droite.

  • 09/12/17 | Pierre Dartout décoré en quittant Bordeaux

    Lire

    Pierre Dartout, préfet de Gironde et de Nouvelle-Aquitaine a vécu un moment singulier lors de la réception marquant son départ de Bordeaux: il a reçu des mains d'Alain Juppé la décoration de commandeur dans l'Ordre national du mérite en présence d'élus, de personnalités, de sa famille venue de son Limousin natal moment chaleureux ponctué d'un très bel hommage du maire de Bordeaux retraçant une carrière fournie au service de l'Etat et remerciement appuyé du récipiendaire à Bordeaux où il sera "très heureux de revenir". M.Dartout, le préfet de l'installation de la réforme territoriale a loué sa relation avec Alain Rousset.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Garorock : Un festival Off, un camping tout neuf et une programmation toujours plus éclectique du 8 au 10 avril à Marmande (47)

29/03/2011 |

Affiche GaroRock 2011

Pour sa quinzième édition qui se tiendra du 8 au 10 avril toujours à Marmande (47), le Garorock mise sur les à cotés (un camping plus sûr et un festival off) plus que sur la programmation pour séduire le public. Avec néanmoins une exclusivité nationale avec le dernier concert de Mike Skinner de The Streets avant sa retraite anticipée, quelques têtes d'affiches alléchantes (Raekwon, Katerine, Stupeflip), des vieilles gloires (les Wailers, Morcheeba) et d'autres qui promettent de la fréquentation (AaRon, Ben l'Oncle Soul, Les Ogres de Barbacks). Petit tour des effectifs et des nouveautés pour la saison 2011.

Il aura fallu attendre quinze ans pour que le Garorock se dote enfin de deux choses essentielles à tout bon festival : un camping décent et un festival off de bonne facture. Pour le camping, on attendra le jour J pour juger mais les organisateurs et la mairie ont bien insisté sur sa transformation. L'accès devient payant, un soundsystem MTV y est installé et les installations sont rénovées. Sûrement pas un trois étoiles, mais amplement suffisant pour améliorer significativement la sécurité et la propreté du lieu. Le festival Off est lui organisé par l'association lot-et-garonnaise Staccato et les commerçants de la ville.  Il se déroulera de midi à seize heures (donc avant le festival et pas en même temps comme le veut la coutume) et c'est une vingtaine de noms qui se produiront dans les rues marmandaises, le samedi et le dimanche. Essentiellement des groupes du cru (Marmande, Agen, Mont de Marsan, Bordeaux, Toulouse, Pau, Miramont...) mais aussi quelques anglophones (l'américain Vandaveer par exemple). On notera dans notre agenda les performances de Botibol, Gâtechien et surtout du Reverend James Leg des Black Diamond Heavies qui auraient très bien pu figurer dans la programmation officielle.

Un vendredi mou, un samedi furibard et un dimanche éclectique
Puisqu'il en faut toujours un, le vendredi est sûrement le jour le plus faible à bien des égards. Avec une programmation très orienté "roots" qui vient jouer sur les plates bandes du Reggae Sun Ska sans en fournir l'originalité : Dub Inc, High Tone, Massilia Sound System, Voices of Jamaica. Mais aussi des têtes d'affiches un brin démodées qui n'intéresseront sûrement que les fans : le trip hop gentillet de Morcheeba, le quatuor à cordes Apocalyptica ou même le DJ vétéran Etienne de Crécy. On pourra toujours chercher du réconfort chez les petits jeunes : The Bewitched Hands (sextet pop polyphonique de Reims), Blitz The Ambassador (hip hop racé), Quadricolor (electro pop) ou Beataucue (duo de DJ signé chez Kitsuné). Deux très bons bordelais seront également de la partie : Mars Red Sky (rock) et l'infatigable Clarks (électro) qui inaugurera la toute nouvelle scène club.

Affiche GaroRock 2011Après cette mise en bouche, le festival commencera vraiment. Il ne sera plus permis de rêvasser. Mike Skinner, le londonien roublard de The Streets tirera sa révérence après cinq albums acclamés pour se consacrer à d'autres projets. Une exclusivité nationale dont l'organisateur MR Power a raison d'être fier. Ne serait-ce que pour ses textes mordants et ironiques, c'est à ne rater sous aucun prétexte. Le reste des grands noms assurera le spectacle : la bête de festival Tiken Jah Fakoly, Ben l'Oncle Soul pour les midinettes et les DJs du crew Ed Banger (SebastiAn, DJ Medhi vs. Busy P). La scène club se voudra très éclectique (dubstep, 8bit, abstract hip hop...) tandis que les deux autres feront la part belle au rock qui se danse : Jamaica, les bordelais de The Automators, The Shoes mais surtout le mi-japonais mi-coréen fou furieux Miyavi aux allures de rock star glam et la bande rockabilly crado de Jim Jones Revue.

Pour le dimanche, retour à une ambiance plus familiale versant chanson et variété : Katerine, les Ogres de Barbacks, AaRon, le groupe Hangar d'Arcachon, Eli Paperboy Reed... Avec en prime, deux légendes, The Original Wailers, c'est à dire ce qu'il reste du groupe formé par Bob Marley, et Raekwon, membre actif du Wu Tang Clan qui vient jouer le rôle de la maintenant traditionnelle tête d'affiche de rap américain du Garorock (depuis Public Enemy en 2007). Les amateurs de bizarre seront aux anges pour ce qui est des deux scènes intermédiaires : Stupeflip, Sexy Sushi, The Legendary Tiger Man et Flobots seront là pour assurer niveau expérimentations et mélanges barbares. On notera également le retour de deux groupes d'habitués : les fous furieux Dirty Fonzy et les bordelais Shaolin Temple Defenders. Avec pour finir une jolie petite programmation électro avec Breakbot (encore Ed Banger), une carte blanche de deux heures et demi à Crazy B (un des DJs de Birdy Nam Nam) et les Crookers qui auront l'honneur de conclure le festival.

Une programmation somme toute assez honnête pour un festival qui s'il sait qu'il ne peut pas lutter contre les grosses machines européennes reste toujours le festival de musiques actuelles le plus important dans le grand Sud Ouest. Reste à savoir si le pari d'améliorer le site suffira à garder ce festival à Marmande une année de plus, malgré la constante menace de relocalisation vers un site moins exposé. N'oubliez pas de réserver vos places.

Thomas Guillot


Festival Garorock du 8 au 10 avril à Marmande (47)
Pass 3 jours de 80 à 82 euros. Pass une soirée de 33 à 38 euros
Crédit photo : Garorock

Partager sur Facebook
Vu par vous
1076
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Thomas Guillot | 30/03/2011

Je sais très bien ce que c'est. J'ai résumé parce que je ne peux pas passer autant de temps sur chaque groupe. Personnellement, je ne pense pas qu'un groupe connu pour ses prestations scéniques désastreuses (la moitié de la musique passe sur bande en fond sonore) et basé sur un concept qui tient plus de l'expérience amusante (les reprises de standards Métal c'est tout sauf original) qu'autre chose est absolument à voir. Mais bon, je ne pouvais décemment pas mettre ça dans l'article sans risquer de vexer encore plus les fans que je laisse volontiers faire l'apologie d'Apocalyptica à ma place.

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 15 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !