18/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient connaître le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/10/17 | Edouard Philippe à Bordeaux

    Lire

    Edouard Philippe était en déplacement aujourd'hui à Marseille et Bordeaux où le Premier ministre a rendu visite à Alain Juppé. Entre autres politesses et admirations mutuelles ("la relève est assurée" a déclamé le maire de Bordeaux, "j'ai appris en vous regardant" lui a répondu le Premier ministre), Edouard Philippe s'est rendu à une réunion de travail à la métropole et devait faire un discours à la Convention Nationale des avocats en fin d'après-midi.

  • 19/10/17 | Le Pays basque a déjà gagné le Tour de France

    Lire

    Le Pays basque intérieur pourrait bien ériger une statue aux organisateurs d'un Tour de France qu'il n'avait pas vu depuis 2006 -à Cambo-les-Bains-. En effet, cette étape contre la montre du samedi 28 juillet entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette se dispute la veille de l'arrivée, certes. Comble du bonheur, elle a lieu en pleine période... des Fêtes de Bayonne! Une aubaine touristique pour les maires Jean-Marie Iputcha et Pierre Marie Nousbaum. Il est vivement recommandé de réserver ses nuitées dès aujourd'hui au Pays basque.

  • 18/10/17 | Déviation de Beynac : plus de 2600 avis recueillis pour l'enquête publique

    Lire

    Concernant l'enquête publique sur la déviation de Beynac, en Dordogne, qui s'est clôturée le 17 octobre, plus de 2600 avis ont été déposés dont 2410 en ligne. La commission va remettre sous huitaine une synthèse au Conseil départemental qui pourra formuler des réponses. Dans un délai d'un mois, la commission rendra ensuite son avis avec d'éventuelles observations à la préfète de la Dordogne. C'est à elle que reviendra la décision finale de valider ou non le projet.

  • 18/10/17 | Les Pyrénées-Atlantiques "chouchoutées" par le Tour de France

    Lire

    Les Pyrénées-Atlantiques décrochent la timbale pour l'édition 2018 du Tour de France. Parti de Trie-sur-Baïse (65), le peloton arrivera à Pau le jeudi 26 juillet. Il disputera le vendredi 27 une étape émaillée de nombreux cols entre Lourdes et la commune montagnarde de Laruns (Aspin, Tourmalet, Bordères, Soulor-Aubisque). Un contre la montre entièrement basque sera enfin disputé le samedi 28 entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette. Equipes et accompagnateurs étant en prime logées pendant quatre jours à Pau. Que demander de mieux ?

  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Culture | Haparren : Les jeunes pousses du Cinéma basque réunies au Zinegin Festibala

18/12/2013 | Pendant quatre jours à Hasaparren, c'est le cinéma basque qui est à l'honneur : en plusieurs styles, plusieurs langues et plusieurs formats...

Primé dans de nombreux festival, "Emak Baika Baita" est un hommage au film de Man Ray

Du 19 au 22 décembre, le Zinegin Festibala, festival de cinéma basque, mettra à l'honneur la création made in euskadi. Au programme de ces quatre jours dédiés au septième art, plus d'une dizaines de films seront présentés ainsi que des courts métrages. Soirées thématiques, performances vidéo, rencontres entre professionnels ponctueront également ce rendez-vous inédit. A Haparren, le calendrier de l'avent ressemble plus à une pellicule de film... pour le plus grand plaisir des cinéphiles. Etat des lieux d'une programmation résolument hétéroclite.

La programmation 2014 du festival d'Hasparren fait la part belle à la diversité. Il y aura des films en langue basque, d'autres avec très peu de dialogue... Tous seront sous-titrés et permettront à un très large public d'assister aux séances quotidiennes. Petite sélection des films présentés.

« Gure Sor Lekua » est un documentaire en couleur d’une heure trente qui à pour objet le Pays Basque. Montré pour la première fois à Hasparren en 1956, il s’agit du seul film réalisé par André Madré. Les textes furent rédigés par Jean Elizalde, « Zerbitzari », écrivain, prêtre et membre d’Euskaltzaindia. Porté disparu pendant tant d’années, le film sera projeté dans le même lieu que lors de sa première présentation, le cinéma Haritz Barne. La copie découverte étant muette, les images seront accompagnées par la musique composée spécialement par Joserra Senperena, qui sera jouée en direct par le quatuor de chambre « Hertz », issu de l’ensemble Xare Laborategia.

« Nire Argazkia » est un documentaire « d’investigation » qui met en lumière les différentes formes dialectales de la langue basque. Les principaux acteurs du documentaire sont les membres d’une même famille qui évoquent leurs souvenirs à partir d’une photo. « Izenik gabe, 200x133 » suit le processus de création de Jose Luis Zumeta, lun des plus grands peintres de son temps en Pays Basque, dont l’adage est « un jour, une peinture ». Il livre pour la première fois, devant la caméra, sa manière de travailler si particulière. Cette fois-ci, il peint sur deux toiles de 200 x 133… « Agur esatea » raconte, entre animation et images d’archives, l’histoire de 4 000 enfants évacués vers le Royaume-Uni en 1937, à la suite du bombardement de Gernika. Forcés de dire au revoir à leurs parents, ces enfants pensaient qu’ils resteraient trois mois au Royaume Uni. 75 ans plus tard, certains sont encore là-bas, séparés pour toujours de leurs parents et de leurs terre natale. « Beiak » (Vacas) met en scène l'histoire des relations conflictuelles et passionnées entre les Mendiluze et les Irigibel pendant trois générations. Un vent de folie et de violence, sous l’oeil impavide des vaches.

« Olentzero eta Iratxoen Jauntxoa » est un film de saison : Anje souhaite réaliser son rêve, aider Olentzero. Comme il est trop jeune, il lui confie la tâche de nettoyer son atelier. Sauf que Anje va faire une bêtise : il va libérer un lutin sournois.

Enfin, « Emak Bakia baita » s'inspire d'un film d’avant-garde de Man Ray, Emak Bakia. . La maison où ce dernier a tourné ce film près de Biarritz en 1926 portait le nom d’ Emak Bakia et Oskar Alegria décide d’entreprendre à pied le chemin qui le mènera à son emplacement. Personne aujourd’hui ne se souvient du nom de la maison. C’est pourquoi aide et collaboration seront demandées à d’autres informateurs : le hasard et le vent. Ce film a remporté un grand nombre de prix parmi lesquels celui du festival du cinéma espagnol de Nantes, la mention spéciale “Un autre regard” au festival de Zinemaldia de Donostia, le prix du meilleur documentaire du festival de Cadiz.

Le film « Urte Berri on amona ! » est teinté d’humour noir. Un couple décide de placer Mari, la grand-mère, dans une maison de retraite. Mais la vieille est coriace, et les choses ne vont pas se passer comme prévu… Ce film sera également proposé aux internes des lycées d’Hasparren, le jeudi 19 décembre. On parle déjà de cette puevre comme du « Tatie Danielle au pays basque » !

Renseignements : www. zinegin-festibala.eu

Stéphane Baillet
Par Stéphane Baillet

Crédit Photo : Zinegin Festibala

Partager sur Facebook
Vu par vous
637
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !