Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/06/18 : L'interdiction de pêche et consommation des moules du bassin d’Arcachon a été levée ce 21 juin par le préfet de Gironde. Dans le banc d’Arguin et les passes, le taux de présence de toxines lipophiles a baissé mais ne permet pas de lever l'interdiction

20/06/18 : Ce 19 juin, l’état de catastrophe naturelle, a été reconnu pour les communes de Salies-de-Béarn et des Eaux-Bonnes (Gourette) pour les inondations des 12 et 13 juin 2018. Les autres demandes seront examinées le 3 juillet prochain.

19/06/18 : La Rochelle : Raphaël Glucksmann, Directeur du Nouveau magazine littéraire, sera au Musée maritime samedi 23 juin à 14h30 pour une rencontre avec le public sur le thème des relations entre océan et climat et les impacts du changement climatique.

18/06/18 : En raison de travaux de maintenance et d’entretien du pont d’Aquitaine, la rocade sera fermée entre les échangeurs 2 et 4, dans le sens extérieur, les nuits du 20 au 22 juin de 21h à 6h, et dans les 2 sens de circulation du 23 au 24 juin 22h à 18h

18/06/18 : Avec 28,1 M de touristes dont 24,7 M de touristes français accueillis et 175 M de nuitées dont 152 M par des voyageurs hexagonaux, la Nouvelle-Aquitaine est en tête des destinations les plus fréquentées des Français en 2017.

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

Arte Flamenco 2018 - du 2 au 7 juillet - Mont de Marsan
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/06/18 | Un transport en commun en site propre sur le Nord Bassin

    Lire

    Dans le cadre e la concertation ouverte sur le Projet de Déplacements Durables du Nord Bassin, un atelier de travail dédié aux solutions de transport en commun en site propre est organisé lundi 25 juin au centre d'animation de Lanton. Objectif : échanger sur l’opportunité de la mise en œuvre d'un tel mode de transport entre Arès et Biganos, en présence des experts associatifs et bureaux d’études spécialisés. Ouvert à tous sur inscription en envoyant un mail à : contact-pddnb@gironde.fr

  • 22/06/18 | Charentes : de nouvelles plantations viticoles autorisées

    Lire

    Suite à son AG de juin, le Conseil viticole du bassin "Charentes-Cognac" a fait le point sur les demandes d’autorisation de plantations nouvelles en 2018. Elles ont dépassé les limitations fixées. Chaque demandeur de ces secteurs se verra donc attribuer une surface minimale dans la limite de la surface demandée. A savoir : 48 ares pour l’AOC Cognac ; 3 ares pour l’AOC pineau des Charentes ; 13 ares pour l’IGP charentais ; 59 ares pour les demandes de vins sans IG (VSIG).

  • 21/06/18 | Le kaolin au secours de la vigne contre la cicadelle des grillures

    Lire

    Agri Synergie, spécialiste des solutions alternatives dans les domaines de la fertilisation et du bio contrôle, annonce au-côté de la société Soka (productrice de kaolin) la création d'un produit homologué par l'ANSES, pouvant remplacer les produits phytos sur la cicadelle des grillures de la vigne. Créant une barrière minérale physique blanche, l’action est à la fois visuelle, modifiant la teinte du végétal rendant l’identification par le ravageur difficile, et mécanique, gênant les arrêts des parasites. Naturel et utilisable en Bio, ce produit est présenté aux viticulteurs lors d'une conférence le 27 juin au Château Olivier à Léognan (18h30).

  • 21/06/18 | L'Orchestre de Pau fête la musique à Paris

    Lire

    A l'invitation de la Philharmonie de Paris, c'est dans ce site prestigieux dédié à la musique, que l'Orchestre de Pau se produira ce 21 juin pour la Fête de la musique. Une reconnaissance rare à laquelle l'OPPB associe les 130 jeunes musiciens de El Camino : ils ouvriront le concert en interprétant « Oye como va » de Tito Puente. L'OPPB donnera ensuite un concert festif aux accents hispaniques et accompagnera Lucero Tena, virtuoses des castagnettes. Le Maire de Pau F. Bayrou, et ses adjoints J. Lacoste, C. Johnson Le Loher et J. Poueyto, assisteront à l'évènement.

  • 20/06/18 | Carte judiciaire : échappée Paloise

    Lire

    La Cour d'appel de Pau échappera visiblement au recalibrage de la carte des cours d'appel sur celles des régions administratives prévues dans le projet de loi de programmation pour la justice, examiné au Sénat en octobre, selon une information délivrée par une délégation du ministère de la Justice. Traduction : elle continuera à traiter les affaires des Hautes-Pyrénées, des Landes et des Pyrénées-Atlantiques. Le tribunal d'instance d'Oloron, lui, fusionnera et deviendra une chambre délocalisée de Pau, perdant ainsi l'autonomie de sa juridiction.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Pau : le festival Hestiv’òc donne des couleurs au Sud

15/08/2016 | On chante. On danse. On s’amuse et on s’ouvre aux autres. Le festival Hestiv’òc se déroulera à Pau du jeudi 18 au dimanche 21 août.

Une cantèra donnera le coup d'envoi du festival, jeudi

Par les temps qui courent, la chose est toujours bonne à rappeler. La « cultura nosta » dont se prévalent les membres de l’association Accents du sud s’appuie sur des valeurs intangibles : « le partage, le respect, la tolérance, la paix ». C’est ce que les organisateurs du festival Hestiv’òc se plaisent à rappeler au moment où Pau s’apprête à vivre quatre jours de musique, de danse et de chants. Venus de part et d’autre des Pyrénées, mais aussi parfois de bien plus loin, les orchestres et troupes qui lui donnent vie vont se succéder du jeudi 18 au dimanche 21 août en plein cœur de la cité. Tous les spectacles sont gratuits.

Comme souvent en Béarn, tout débutera par des chants. Une « cantèra » géante réunissant une foule de choristes donnera le coup d’envoi des festivités jeudi à 19h30. Le haut du corps habillé de blanc et le cou entouré d’un foulard jaune, les interprètes réunis sur la place Royale entonneront l’incontournable « Bèth cèu de Pau » (beau ciel de Pau) ou encore « l’Aquera montanhas ». Cet air que l’ancien berger Jean Lassalle, devenu maire de Lourdios-Ichères et député des Pyrénées Atlantiques, avait entonné à pleine voix, pour mieux se faire entendre, devant ses collègues médusés de l’Assemblée Nationale. Iconoclaste et inoubliable.

Ce soir-là, un discours en occitan prononcé par François Bayrou du haut du balcon de la mairie résumera l’esprit de la fête. Puis, quelques jours durant, tout ne sera que plaisir et rencontres. Car, même si un soin particulier sera accordé cette année à la sécurité de l’événement, Hestiv’òc n’entend pas verser dans la frilosité.

L'Occitanie et bien au-delàOuverts à des influences multiples, les concerts ne manquent pas au programme. Les Ogres de Barback associés au bal Brotto-Lopez voyagent ainsi entre cornemuse des Landes de Gascogne et guitare rock. Tandis que les airs folks de Lou Tapage rappellent à ceux qui l’auraient oublié que l’Occitanie pousse une pointe jusque dans le Piémont italien.

Chants, musique et bals sont au programme

Pas de Béarnais sans voisins basques non plus : Kepa Junkera & Sorginak  là pour le souligner, alors que les musiciens de Que Quoi arrivent tout droit du pays « xarnègue ».
Musique métal des Gascons de Boisson Divine, jazz manouche de Savignoni, swing aux couleurs de Corogne servi par les Galiciens de Chotokoeu… D’autres exemples illustrent ce kaléidoscope sudiste. Parmi eux, on notera une « Nuit d’Encontre », prévue le dimanche 21, à partir de 18h. Des jeunes talents sélectionnés dans des régions aussi variées que l’Alsace, la Bretagne, le Pays basque, le Béarn, la Corse et l’ile de La Réunion y sont annoncés.

Une même diversité prévaut pour les fanfares qui sillonneront le centre-ville. Qu’elles soient « en espadrilles », qualifiées d’« anti dépressives », ou bien dites « d’assaut ».

Comelodians et gojatasLa grande scène installée sur la place Royale ne sera que l’un des poumons de la fête. Des paroles de filles, « las gojatas », interprétées par des comédiennes de la compagnie Douze pieds vont en effet résonner au théâtre Saint-Louis récemment rénové.

Un lieu agréable où l’un des personnages de Molière s’offrira également un délire saupoudré de gascon, de français, d’espagnol, d’italien et d’écossais par la grâce de Los Comelodians. La place de la Déportation étant pour sa part investie par le théâtre de rue, sur le mode antique avec « Electre », ou fantasque à travers « Lo Boçut ».
Quant aux ensembles polyphoniques, éléments essentiels de ces quatre journées, ils se relaieront tout le week-end, venus des Pyrénées-Atlantiques comme de Toulouse ou du Massif central.

En 2017, le festival essaimera en montagne et à ParisDes séances de cinéma ainsi que des bals et des spectacles de danse complèteront le tout. Sans oublier les animations proposées au jeune public : contes, goûter, ateliers de danse et de musique ainsi que les incontournables jeux béarnais.
Tout cela à deux pas d’un village gourmand où le canard fermier, les fromages de brebis et les vins du pays côtoieront les estanquets.

Bref, une formule 2016 très festive, en attendant de voir l’événement prendre une autre dimension l’année prochaine. Au moment où les subventions « sont difficiles à maintenir », les responsables d’Hestiv’òc essaient en effet d’envisager l’avenir sous un jour différent. En cherchant par exemple à élargir leurs partenariats et à faire jouer un rôle d’ambassadeur à l’événement qu’ils organisent. Car, expliquent-ils, le territoire dont Hestiv’òc porte les couleurs, possède « des atouts touristiques, économiques, sportifs, mais aussi culturels ».

Le discours fait penser à la démarche de « Pays de Béarn » initiée par François Bayrou après son élection à la mairie de Pau. Quoi qu’il en soit, des nouveautés sont envisagées pour 2017. Une version « sports d’hiver » du festival est ainsi prévue à Gourette du 17 au 19 mars, avec des concerts organisés dans une ambiance occitane. De même, une nuit « Accents du Sud » aura lieu en mai, à Paris. Les sponsors intéressés sont les bienvenus.

Le programme du festival :  http://www.hestivoc.com

Jean-Jacques Nicomette
Par Jean-Jacques Nicomette

Crédit Photo : www.hestivoc.com

Partager sur Facebook
Vu par vous
5961
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !