Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

02/03/21 : Le 90e Congrès des Départements de France qui devait se tenir à La Rochelle en novembre dernier, puis les 29 et 30 avril prochain, est de nouveau reporté, selon un communiqué du Département de Charente-Maritime du jour.

26/02/21 : Faute de salon de l'agriculture cette année, la confédération paysanne organise du 27 février au 7 mars des fermes ouvertes pour faire découvrir l'agriculture paysanne.Liste des agriculteurs sur www.confederationpaysanne.fr/mobilisations.php?id=11079

24/02/21 : Charente-Maritime : selon un arrêté ministériel du 19/02 publié au Journal Officiel du 24/02, les communes reconnues en état de catastrophe naturelle en inondations et coulées de boue du 3 février 2021 au 9 février 2021 sont Crazannes et Le Mung.

23/02/21 : La ministre, Frédérique Vidal, en déplacement à Poitiers ce 23 février, a annoncé, devant une cinquantaine d'étudiants, la gratuité des protections périodiques dès la rentrée prochaine. 1 500 distributeurs devraient être installés sur les campus.

23/02/21 : Laurence Harribey, sénatrice de la Gironde, a été nommée par le Président du Sénat pour représenter la Chambre haute au conseil d'administration de l'Agence Nationale du Sport.

23/02/21 : L’ancien maire de Bayonne, Jean Grenet, est décédé ce mardi 23 février, à l'âge de 81 ans. Celui qui a également exercé les mandats d'élu départemental, régional et de député, a dirigé la ville, à la suite de son père Henri Grenet, de 1995 à 2014.

23/02/21 : La ministre Frédérique Vidal est à Poitiers ce 23 février pour rencontrer l'Association Fédérative des Étudiants de Poitiers. Début février, elle avait reçu 72 courriers d'étudiants poitevins qui l'interpelaient sur leurs difficultés au quotidien

19/02/21 : COVID 19 - Depuis 2 semaines, les indicateurs de surveillance du Sars-CoV-2 affichent une baisse significative dans tous les départements de Nouvelle-Aquitaine. Le taux d'incidence est de 113,3/100 000 et le taux de positivité à 4,2%.

19/02/21 : COVID 19 - Les dernières données sur l’évolution des nouveaux variants montrent une diffusion généralisée du variant anglais dans tous les départements de la région. Les variants sud-africain et brésilien sont aussi présents mais dans une moindre mesure

19/02/21 : COVID 19 - Le nombre de nouvelles hospitalisations est en baisse avec près d’une centaine d’hospitalisations et une vingtaine d’admissions en réanimation en moins par rapport à la semaine dernière. Néanmoins, l'activité hospitalière liée au COVID-19.

18/02/21 : A Libourne, le conseiller municipal d'opposition Charles Pouvreau a annoncé sa démission. Dans un communiqué, l'ancien élu raconte avoir fait face à des « menaces et insultes » répétées et choisit donc de se mettre en retrait de la politique libournaise.

17/02/21 : Charente-Maritime : ce jeudi, une intervention dans le cadre des travaux de réparation du pont de la Laisse, situé sur la RD9 à Charron entraînera une fermeture à la circulation entre la RD137 en Vendée et la RN11 en Charente-Maritime, de 9h à 16h.

15/02/21 : La Rochelle : Lutte ouvrière organise une journée à la rencontre mercredi 17 février, de 10h30 à 12h30 puis de 16h à 18h sur le vieux port (cours des Dames) où une structure sera montée, ainsi que dans les rues piétonnes du centre-ville.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 02/03/21 | Un tiers-lieu hybride en Charente-Maritime

    Lire

    Lors de sa dernière commission permanente, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de soutenir le syndicat mixte Cyclad à Surgères en Charente-Maritime à hauteur de 60 000 euros pour la création d’un tiers-lieu hybride. Ce tiers-lieu a pour objectif de développer les nouvelles formes de travail, de créer des ateliers partagés et d’accompagner la création de nouvelles activités. Sur 1 200 m², le lieu comprendra notamment un atelier bois destiné au prototypage et à la réalisation d’ateliers

  • 02/03/21 | Le 1 000e agent vacciné au Centre hospitalier de la Côte basque

    Lire

    Le 1 000e agent du Centre hospitalier de la Côte basque à Bayonne a été vacciné contre le Covid en début de semaine. Un médecin réanimateur qui est en première ligne face à la prise en charge des patients les plus atteints par cette maladie. La campagne avait débuté le 6 janvier avec le vaccin Pfizer pour les agents de plus de 50 ans, ou présentant un risque accru. Un rythme que l'introduction, le 7 février, du vaccin AstraZeneka a accéléré. A ce jour, en moins de deux mois, au moins un tiers de l'effectif de l'hôpital basque aura reçu une première injection.

  • 25/02/21 | Une nouvelle gamme de produits bio et sans sucres dans le Pays Basque

    Lire

    A Bardos (64), Elikatxo produit, transforme et commercialise des jus de fruits et des soupes. Afin d’élargir sa gamme de produits bio et sans sucres, l’entreprise doit créer une ligne de production automatisée. Pour aider la société dans cet investissement, la Région Nouvelle-Aquitaine a alloué une subvention de 30 270 euros lors de sa dernière commission permanente.

  • 25/02/21 | Mimizan va accueillir un tiers-lieu

    Lire

    Mimizan, territoire assez isolé en dehors de l’été, a décidé de créer un tiers-lieu, au travers de l’association « Lily dans les étoiles », pour permettre aux habitants de se rencontrer, d’échanger, de travailler mais aussi pour favoriser le lien social. Cette association, constituée d’une quarantaine de professionnels locaux issus de secteurs divers, souhaite avec ce tiers-lieu créer un pont entre le dynamisme économique de la saison estivale et l’activité des résidents à l’année. La Région Nouvelle-Aquitaine soutient ce projet à hauteur de 60 000 euros.

  • 25/02/21 | Dordogne : Rubi Cuir forme tous ses salariés

    Lire

    A Boulazac, Rubi Cuir fabrique des pièces de maroquinerie pour le secteur du luxe. Afin d’acculturer les salariés à ces savoir-faire particuliers, l’entreprise a mis en place un parcours de formation interne afin de professionnaliser rapidement les nouveaux salariés. Les enjeux de développement de l’entreprise portent aussi vers une professionnalisation des formateurs. Pour les aider à cela, la Région Nouvelle-Aquitaine a alloué à l’entreprise une aide de 67 708 euros.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Hommage au céramiste Pol Chambost au musée de la poterie à Saint Emilion

24/08/2009 |

Des oeuvres majeures de Pol Chambost

Ce 22 août, le musée de la poterie de Saint-Emilion a organisé une conférence exceptionnelle. Philippe Chambost est venu présenter l'oeuvre de son père, Pol (1906-1983). Céramiste connu, reconnu dans les années 50, son travail a été oublié par nos contemporains. Mais aujourd'hui, il refait surface au point d'inspirer de grands défilés de mode.

Depuis sa mort, en 1983, aucun hommage n'avait été rendu à l'oeuvre de Pol Chambost. Alors, en 2006, son fils, Philippe, avec l'aide d'un galeriste parisien, a décidé de présenter ses oeuvres au public. Des oeuvres, qui sont aujourd'hui encore d'actualité, puisque ces formes ont été reprises dans le catalogue automne hiver 2009-2010 de Raf Simons pour Jil Sander. Dans les années 50, ce céramiste, sculpteur de formation, était "un artiste majeur", rappelle son fils, Philippe. "Il était novateur dans les arts de la table, dans les arts décoratifs", poursuit-il.

Un parcours étonnant

Sculpteur renouvelant les formes, coloriste doué, expérimentateur talentueux, technicien hors pair, fin dénicheur de tendances, éminent animateur de la profession à travers son syndicat, entrepreneur audacieux, Pol Chambost a marqué son époque. Et, son parcours est pour le moins étonnant. Aujourd'hui connu pour la gaieté de ses créations, il a commencé sa carrière comme sculpteur funéraire. Formé au début des années 20 à l'École des Arts appliqués, il a suivi les pas de son père, sculpteur lui aussi, dans la marbrerie familiale d'Ivry-sur-Seine. Il s'intéressa dès les années 30 à la céramique, d'abord comme alternative à la pierre dans l'art funéraire, puis produit ses premières pièces de formes vers 1936 jusqu'à fonder un véritable atelier de céramique. Une fois passé le stade expérimental, et acquise une grande maîtrise technique, Pol Chambost s'équipa alors de matériel moderne et commença des productions de série. Il a produit jusqu'à 70 modèles en 6 mois pendant cette période. Le succès est tel que certaines oeuvres seront exportées aux Etats-Unis.

Un artiste talentueux et moderne

Un des secrets de sa réussite est qu'il a su s'entourer de gens talentueux comme Pierre Roulot, Paul Pouchol, Georges Jouve, Louise Edmée Chevallier, Luc Lanel, et bien d'autres. On comprend aisément, en homme de réseau, qu'il ait pris, au sortir de la guerre, des responsabilités dans la Chambre syndicale des céramistes d'art et au Salon des Ateliers d'Art où il exposera chaque année. Cela lui a permis de trouver de nouveaux marchés, comme celui des Grands Magasins et notamment la marque Primavera dirigée par Colette Gueden pour le Printemps. Après guerre il exposa au Salon des Artistes Décorateurs, au Salon des Arts Ménagers. Sa collaboration avec Paul Pouchol et Georges Jouve, dans une époque marquée par Braque et Picasso, ont libéré sa créativité. Son attirance pour les arts de la table et sa sensibilité de sculpteur en ont fait l'interprète de formes à la fois libres et utiles.

Un style qui inspire encore les plus grands défilés de mode

Aujourd'hui encore, son style inspire, comme le monter le catalogue automne hiver 2009-2010 de Raf Simons pour Jil Sander. Les formes arrondies de ses pichets, de ses vases séduisent. Certaines de ses pièces valent actuellement plus de 40 000 euros. Preuve que sa cote ne cesse d'augmenter. Ce samedi soir, son fils a donc raconté au public son histoire et présenté une dizaine d'oeuvres. S'il a passé l'essentiel dans sa carrière en région parisienne, à Ivry sur Seine, il s'est retiré en Dordogne, à Saint-Jean d'Estissac, "pour se rapprocher de la nature". C'est là qu'aujourd'hui "l'association des amis de Pol Chambost", qui fait revivre son oeuvre a élu domicile. D'ailleurs, noter les 19 et 20 septembre prochains, lors des journées du patrimoine, que sa maison en Dordogne, sera ouverte au public. Vous pourrez ainsi découvrir une partie importante de son oeuvre.

Nicolas César

Son site Internet : http://www.polchambost.fr/

Le musée de la poterie de Saint Emilion, où sont rassemblés près de 20 siècles de poterie d'Aquitaine : http://www.saint-emilion-museepoterie.fr/

Crédit photos des oeuvres de Pol Chambost : Bernard Dupuy

Partager sur Facebook
Vu par vous
6655
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 4 + 9 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !