Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

10/12/18 : Mobilisation mardi matin dès 9h00 aux trois péages autoroutiers du Lot-et-Garonne orchestrée par la Coordination rurale 47 pour protester contre les taxes "Trop de taxes tue l'agriculture et les agriculteurs!" dixit la CR47.

10/12/18 : Charente-Maritime : au vue du contexte social actuel, le séminaire filière Fruits & Légumes de Nouvelle Aquitaine Propulso, qui devait se tenir les 11 et 12 décembre à Saintes est annulé. Une prochaine date devrait bientôt être fixée.

09/12/18 : La Rochelle : selon l'association Info Trafic 17, le dépôt pétrolier de La Pallice est bloqué ce soir par près de 200 personnes.

09/12/18 : Charente-Maritime : Annick Baillou a été nommée inspectrice d’académie-directrice académique des services de l’éducation nationale (IA-DASEN) de la Charente-Maritime. Elle succède à Gilles Grosdemange qui a fait valoir ses droits à la retraite.

09/12/18 : Samedi vers 23 heures, Jacqueline Dubois, députée du Sarladais a découvert sa voiture en feu, ainsi que celle de son mari, garées dans la rue devant son domicile de Vézac. L'élue a reçu de nombreux soutiens de la classe politique de tous bords.

09/12/18 : la manifestation des gilets jaunes d'abord pacifique à Bordeaux a dégénéré au milieu de l'après-midi lorsqu'une centaine de casseurs, ont jeté des projectiles divers sur les forces de l'ordre. Scènes de guérilla urbaine et dégradations ont suivi

08/12/18 : Forte participation à Bordeaux pour la Marche pour le climat: de l'ordre de 6 à 7000 personnes

08/12/18 : La Rochelle sera présente au Nautic de Paris du 8 au 16 décembre, stand G2 Hall 1, sous la bannière La Rochelle Force Océan. Elle y présentera ses différents événements sportifs comme la Minit Transat, dont les inscriptions sont désormais ouvertes.

07/12/18 : Rochefort : Véritable institution rochefortaise, l'ancien cinéma Alhambra devenu un studio de post-production de films et de musique inauguré au printemps dernier, organise une porte ouverte avec visite de ses locaux ce samedi de 14h à 19h. Gratuit.

07/12/18 : La Cité du Vin vient de recevoir 3 nouvelles récompenses de la part des professionnels de l'œnotourisme. Un International Best of Wine Tourism et 2 Iter Vitis awards "pour son action innovante et audacieuse en matière d'œnotourisme".

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 10/12/18 | Hashtag d’Argent pour Limoges

    Lire

    Très présente sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram, Snapchat et Linkedin) et avec plus de 67 000 abonnés, la Ville de Limoges a obtenu un « Hashtag » d’argent pour son engagement sur les réseaux sociaux pour communiquer avec ses administrés dans la catégorie « grandes villes de + 100 000 habitants ». Ce trophée, remis par l’Observatoire SocialMedia, récompense les territoires les plus agiles sur les réseaux.

  • 10/12/18 | Talents des Cités: les lauréats néo-aquitains

    Lire

    En Nouvelle-Aquitaine, Talents des Cités 2018 a distingué 3 créateurs d'entreprise dans les quartiers prioritaires de la Ville : Grégory Pédeboscq (Dax), et son food truck «La Cantoche», qui propose en partenariat avec des producteurs locaux sandwichs, burgers, salades et soupes originales ; Victor Du Peloux (Bordeaux) et son atelier bois coworking «La Planche» pour artisans, concepteurs et grand public, et Salomé Arenas (Pau), co-fondatrice de Monsieur Bernard, marque de vêtements et accessoires 100% plastique recyclé dont une partie est récoltée dans la Mer Méditerranée! Les lauréats nationaux seront connus fin janvier

  • 10/12/18 | Corrèze: la chambre d'agriculture dénonce la présence de L-214 dans les écoles

    Lire

    Réunie en session plénière le 26 novembre dernier, la Chambre d’Agriculture de la Corrèze demande à l’État, la Région, au Département et aux Maires l’interdiction immédiate de diffusion, dans toutes les écoles du département, des informations anti-viande de l’association L-214 éducation mais aussi de confier aux seuls organismes habilités et neutres à diffuser dans les écoles des informations justes sur l’alimentation et les produits agricoles.

  • 09/12/18 | Gilets jaunes : des violences à Bordeaux

    Lire

    Ce samedi à Bordeaux, de violents affrontements se sont déroulés en marge de la manifestation des gilets jaunes dès la fin d'une marche (ayant rassemblé environ 5000 personnes) vers l'hôtel de ville, en milieu d'après-midi. Dans un communiqué tardif, la préfecture évoque des "dégradations de bien publics (notamment des feux de barricades), de vitrines commerciales, de mobiliers urbains". Les services de police ont interpellé 44 personnes. 26 blessés sont à déplorer, dont un jeune manifestant ayant perdu sa main en voulant renvoyer une grenade lacrymogène.

  • 07/12/18 | «Signalement Voie Publique» le nouveau service de proximité de la Ville de Lormont

    Lire

    Déployé par la municipalité début novembre sous l’acronyme SVP, il vise à améliorer le signalement des dysfonctionnements ou anomalies au sein des espaces publics (propreté, stationnement abusif, éclairage défectueux). A bord d’un véhicule sérigraphié «Signalement Voie Publique» et du numéro de téléphone créé pour l’occasion (0633146911), deux agents circulent du lundi matin au samedi soir dans la commune. Ils doivent s’assurer et faire preuve de vigilance quant à la bonne tenue de la voirie, du mobilier urbain, de la chaussée ou des éclairages publics.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Imagina 2008 - retour sur l'événement de l'année pour les pros et « acrocs » des nouvelles technologies 3D

08/02/2008 |

Forum Imagina 2008

A Monte Carlo, près du Casino Royal, au Forum Grimaldi, plus de 40 exposants, leaders sur le marché mondial du graphisme; des concepteurs, développeurs, éditeurs, distributeurs ou encore simples utilisateurs et passionnés de technologies n'ont pu manquer leur grand rendez vous.

Imagina c'est trois jours d'expositions, conférences et de workshops autour du numérique et de la 3D, en particulier dans les mondes de l'architecture et des jeux vidéo. Un événement unique, d'autant plus qu'il se déroule sur un terrain neutre et permet de voir toute cette industrie en perspective.

Après quelques années d'absence, Imagina revient avec une nouvelle formule. Les exposants se sont beaucoup plus ciblés sur l'application concrète de la 3D dans différents domaines - la simulation de conduite, sécurité routière, urbanisme, aménagement du territoire. Par ailleurs, les conférences, avec une participation importante d'invités internationaux, sont devenues plus accessibles au grand public, faute de prix exorbitants.

PIM et workshops

En dehors d'une présence permanente dans le Hall d'Exposition, les vendeurs ont eu notamment recours aux « PIM » et « workshops ». Au cours de ces PIMs (privileged information meetings) - des sessions de travail spéciales, le Vendeur venait donc présenter ses solutions à des clients potentiels selectionnés en amont parmi la liste d'invités. Parallèlement, les exposants furent offerts la possibilité d'organiser des ateliers-démonstrations (workshops) dans un espace spécialement aménagé à cet effet. Celà tombait bien puisqu'à première vue, certains stands étaient bien moins interactifs que l'on ne pourrait le croire. Parfois il était difficile de deviner ce qu'on est bien supposé admirer: un poste de travail ultra sophistiqué, un logiciel de rendu hyper réaliste ou les services d'un présentateur, parlant une langue bien hermétique.
Il faut être bien renseigné, au préalable, afin de pouvoir apprécier le travail de certains!

Imagina Awards

Avec des usages divers et variés, l'application de nouvelles technologies numériques concerne aussi bien l'architecture, le paysage et l'aménagement du territoire, l'industrie que les jeux vidéo. Ce furent d'ailleurs les principales catégories dans lesquelles le jury a réparti, cette année, les 16 « Imagina Awards » ; prix qui récompensent l'usage des technologies de modélisation, de visualisation et de simulation 3D appliquées à un métier, qu'il soit artistique, industriel ou d'ingénierie.

Créer sa propre réalité virtuelle

Tel un petit enfant dans un magasin à jouets, on ne cessaiEXPOIMAGINAt d'être émerveillé par les différentes solutions et applications de la 3D, les unes plus renversantes que les autres. Par exemple, des simulateurs de conduite, équipés d'un système de suivi des comportements du conducteur derrière le volant. Un logiciel de monitoring permanent des mouvements de tête, du regard, qui sert à détecter des signes de somnolence, de perte de vigilence, pour en avertir le conducteur à l'aide d'effets sonores. Un dispositif réservé encore aux plus riches (30 000 € l'exemplaire), mais de plus en plus répandu. Autre invention, une imprimante 3D (!) permettant, à partir de fichiers numériques 3D, de générer des volumes réels (fines couches de poudre collées une après l'autre) et en couleur. Ceux-ci allant de prototypes d'une semelle de chaussure à une maquette d'architecture. Et ce n'est pas fini; les visiteurs se rappellaient tous certainement de « Matrix » en endossant un casque qui les plongeait dans un autre espace. Les technologies deviennent effectivement plus accessibles et efficaces dans les différents domaines de l'industrie en prolongeant ainsi les capacités de l'homme; lui permettant de voir, en relief et temps réel, ce qui, jusqu'à présent, ne semblait appartenir qu'à la sphère de l'imagination. Fini le temps de s'épater aves les géométries carrées de Cobaye. Fini la rigolade, c'est bel et bien réel. Enfin, avec la « 3D temps reel », plus besoin de rester « scotché » à une image statique, ce à quoi devrait ressembler notre maison. Pourquoi pas se balader de manière interactive entre son jardin et sa salle de bain? Ajoutons à cela une simulation de croissance des plantes dans notre futur jardin et il ne nous reste qu'àembarquer dans le simulateur conduite Renault pour se rendre au travail.

Astérix débarque à Imagina

Accessibles surtout aux professionnels et la presse, les conférences ont été l'endroit de partage d'expériences par, entre autres, les artistes d'effets visuels. La rencontre avec les créateurs des trucages dans la plus grande production du cinéma français - quelques 80 millions €- Astérix aux Jeux Olympiques, a suscité beaucoup d'attention. Selon le modèle anglo saxon, la société L'EST - en charge de la supervision des effets spéciaux, a réparti les 1300 plans truqués parmi trois grands prestateurs dans la domaine : BUF, Mikros Images et Dubois, en fonction de leur expertise. Des mois de travail se condensent en quelques secondes d'animation de pointe, mais la fatigue des auteurs resortait bien dans leurs présentations, manquant quelque peu de dynamique. Surtout lorsqu'on les compare aux prestations de leurs confrères de Londres responsables des effets pour le dernier Harry Potter ou Children of men.

Pas de decors ? ni de figurants ? .... fond bleu !

Heureusement Christian Guillon, directeur de L'EST n'a pas manqué l'occasion pour évoquer les plusieurs inconvénients du métier:« Le problème c'est que tout le monde est maintenant habitué qu'on peut presque tout corriger en post-production. » remarque C. Guillon: «... même quand le cadreur sort du décor; ou un objet, qui n'est pas censé être là, traîne dans le cadre, le metteur en scène ne s'en fait pas: « on a pas le temps, Ils vont gommer ça en post-prod.» rassure-t-il. » Etant donné les problèmes de disponibilité des nombreuses stars présentes dans le film, un recours au fameux tournage sur fond bleu s'avère incontournable. « Le metteur en scène nous annonce un jour que Tony Parker va faire une apparition dans le film... » raconte C. Guillon: « ...tout le monde était excité, mais personne ne savait à ce moment ce qu'allait faire Parker dans le film; donc, sans décor, ni figurants, il a du être filmé sur fond bleu; et maintenant à nous de coller ça avec le décor qui va être construit plus tard dans une scène qui n'est pas encore tournée. » Ah, cette réalité virtuelle de cinéma...

Bien que la 3D reste un domaine peu accessible, des événements comme Imagina pourraient le rendre beaucoup plus proche.... pourraient, s'ils étaient plus médiatisés et les vendeurs plus compréhensibles. Mais tout va bon train.

 

Piotr Czarzasty, Pawel Czarzasty
 
Pour plus d'infos: www.imagina.mc

 

Partager sur Facebook
Vu par vous
525
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 12 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !