Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/05/18 : Emmanuel Macron: 90 minutes de discours mais pas d'annonce, sinon celle d'un changement de méthode et cette phrase: "Pour juillet je veux qu’on ait finalisé un plan de lutte contre le trafic de drogue." Mais il n' y aura pas de plan banlieues.

22/05/18 : Le chantier de rénovation de l’A89 entre Libourne (33) et Mussidan (24) va nécessiter la fermeture partielle de l’échangeur de Montpon-Ménestérol (sortie 12), mercredi 23 et jeudi 24 mai, entre 7 h et 19 h. Durant ces deux jours, l’entrée sera fermée.

22/05/18 : Gauvin Sers et Les Tambours du Bronx seront les principales têtes d'affiche de la quinzième édition des Odyssées d'Ambès, festival gratuit qui se déroulera le 25 août prochain à partir de 15h. Entre 5 et 8000 visiteurs y sont attendus.

22/05/18 : La quatrième édition du festival ODP, qui s'est tenue du 18 au 20 mai à Talence, a réuni 17 000 personnes pour l'ensemble de ses concerts au profit des Sapeurs Pompiers de France, contre 19 000 en 2017 et 12 000 en 2016.

16/05/18 : La Cour d'Appel de Paris a condamné Jérôme Cahuzac ex-ministre du budget jugé pour fraude fiscale et blanchiment à 4 ans de prison, dont 2 avec sursis et à une amende de 300.000 euros et 5 ans d'inéligibilité. Sa peine de prison ferme sera aménagée.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 22/05/18 | Les fonctionnaires défilent en région Nouvelle Aquitaine

    Lire

    Plusieurs centaines de fonctionnaires, agents de la fonction publique, étudiants et syndicats ont manifesté dans les rues de Bordeaux, La Rochelle, Agen ou Périgueux ce mardi, répondant à une mobilisation nationale d'environ 130 cortèges partout en France. C'est la troisième grande journée de mobilisation des fonctionnaires depuis l'élection d'Emmanuel Macron, en réponse à la réforme des statuts. Le secrétaire d'État à la Fonction Publique, Olivier Dussopt, annonçait ce lundi dans Libération qu'il y aurait des "ajustements" mais pas de "remise en cause" de ces derniers.

  • 22/05/18 | La Nuit des Musées fait le plein

    Lire

    Samedi 19 mai, c'était la Nuit Européenne des Musées, et Bordeaux y a fait participer 13 établissements autour de nombreuses animations centrées sur des pays européens. Ce mardi, les chiffres officiels de fréquentation sont tombés : on y apprend que 32 372 curieux ont participé, soit environ 5% de plus qu'en 2017. Le Musée des Arts Décoratifs a réuni à lui seul 4441 visiteurs, une affluence record sur l'horaire (entre 18h et minuit) comparé aux 2035 visiteurs de l'an dernier.

  • 21/05/18 | BHNS Bordeaux/Saint-Aubin : le Conseil d'État tranche

    Lire

    Le Conseil d'État a tranché et confirmé la décision de suspension de la déclaration d'utilité publique du futur BHNS Bordeaux/Saint-Aubin, en rejet du pourvoi en cassation de la métropole en octobre dernier. Le principal motif de rejet ? "Un vice de forme relatif au contenu de la notice explicative présentant le projet de lors de l’enquête publique", notamment concernant l'absence de justification dans le choix du tracé. Déjà repoussés à cet été, le début des travaux pour le futur BHNS pourraient être repoussés de plusieurs mois.

  • 16/05/18 | Le Sénat veut indemniser les propriétaires du Signal

    Lire

    Ce mercredi, une grande partie des sénateurs se sont prononcés en faveur de la mobilisation du fonds Barnier dans le but d'indemniser les propriétaires de l'immeuble Le Signal, à Soulac, devenu un emblème local des dangers de l'érosion côtière et pour lequel les 78 propriétaires sont toujours face à un blocage, malgré l'évacuation de l'immeuble en 2014 par arrêté municipal. La proposition de loi n'est cependant qu'une première étape puisque le texte doit aussi être adopté devant l'Assemblée Nationale, or le gouvernement s'y est montré plutôt défavorable.

  • 16/05/18 | La biodiversité en 24h Chrono au Teich

    Lire

    Les amoureux de la nature sont convoqués les 25 et 26 mai prochain au Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne du Teich pour les 24h de la biodiversité. Gratuit et ouvert à tous, cet évènement propose de nombreuses occasion de découvrir les enjeux autour de la préservation des espèces locales. Ciné-débat, spectacles vivants, expositions ou (plus original) inventaire d'espèces et sorties de terrain auront pour principales stars chauves-souris, oiseaux, reptiles ou escargots pour des temps forts organisés en partenariat avec des professionnels et des associations du territoire. N'oubliez pas les chaussures de randonnée !

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Institut Cervantès: l'Espagne bordelaise à portée de clic

23/04/2012 | Quand les Espagnols passent ou s'installent à Bordeaux: à lire et à découvrir dans ces "rutas Cervantès"

Antonia Picazo Serna, Dir. de l'institut Cervantes, Stephan Delaux. Adj. au Maire de Bordeaux en charge de la promotion touristique du patrimoine, Guadalupe Echevarría, dir. de l'EBABX et (hors photo) María Santos-Saínz, dir. de l'IJBA

Cette semaine, l'Institut Cervantès de Bordeaux a inauguré « Rutas Cervantès », un portail multimédia célébrant une nouvelle fois le lien très fort entre l'Espagne et la capitale girondine. En quelques clics, vous pouvez dès à présent déambuler à travers les siècles, l'Histoire mais aussi à travers des histoires de vies ; celles de ceux et celles qui ont traversé les Pyrénées pour rejoindre Bordeaux. Ce projet, lancé en 2010 par l'Institut Cervantès de Paris, s'ouvre ici sur deux itinéraires singuliers, celui du peintre de génie Francisco de Goya et celui de Teresa Cabarrùs, femme de grande influence et compagne du révolutionnaire Tallien, tous deux Espagnols-Bordelais, ou l'inverse peut-être.

Première ruta tracée dans cette aventure ibérico-girondine, celle du peintre du célèbre Tres de Mayo, Francisco de Goya. Par ailleurs, avant de devenir l'Institut Cervantès, le 57 Cours de l'Intendance était la Casa de Goya, lieu où vécut l'artiste les dix-sept dernières années de sa vie. La boucle est bouclée. Cet itinéraire, riche en anecdoteset en révélations sur Goya, a été mené par Guadalupe Echevarria, directrice de l'Ecole d'Enseignement Supérieur d'Art de Bordeaux (l'EBABX). Après lecture et quelques clics sur cette e-géographie intime et personnelle du grand peintre espagnol mort à Bordeaux le 16 avril 1828, à vous la vraie découverte ; à pied, à vélo ou bien en transport en commun, cette "ruta Cervantès" vous permet de suivre à la trace l'histoire du peintre lors de ses années bordelaises, ses lieux de prédilection, ses promenades, les différentes influences de la ville du vin dans son œuvre...De la Place de la Bourse au Cimetière de la Chartreuse, Bordeaux sera espagnole le temps de cette promenade où férus d'art et d'Histoire se retrouveront avec passion.

Entre jeux de pistes et anecdotes,un Bordeaux revisité
Et des rencontres passionnantes, il y en aura d'autres parmi ces "Rutas Cervantès", à commencer par la seconde proposée sur le portail depuis mardi 17 avril, celle consacrée à Teresa Cabarrùs . Cette madrilène multi-facettesa été l'un des personnages clés de la Révolution Française, tant par son histoire d'amour avec Tallien que par son engagement en faveur des opprimés lors du massacre des Girondins en 1793. Celle qui fut surnommée "Notre-Dame de Bon Secours" se trouve alors nécessairement liée à l'histoire de la ville ; "Bordeaux a changé son destin, et de la même manière, elle a quelque-part joué un rôle dans le destin de Bordeaux", comme le dit Maria Santos Sainz, directrice de l'école de journalisme de Bordeaux (l'IJBA) et coordinatrice de ce second chemin ibérico-girondin. Pour le moment, ces "rutas" ne sont que deux mais bientôt, d'autres personnalités espagnoles ou d'Amérique latine viendront rendre la circulation du site plus dense : Luis Mariano, qui décida à Bordeaux de devenir "le Prince de l'opérette" ; Flora Tristan, cette militante d'origine franco-péruvienne réfugiée à Bordeaux et enfin "Liberales et Afrancesados", ces émigrés politiques opposés au roi d'Espagne qui trouvèrent dans le Bordeaux du 19ème siècle une vie suffisamment proche de celle de leur pays pour pouvoir y cultiver leur nostalgie d'exilés. Des itinéraires divers et variés pour ce tourisme assez singulier. Un tourisme urbain qui nous raconte des histoires, une histoire; celle de Bordeaux qui, le temps de ces balades pleines de révélations, devient un peu espagnole. Et ça lui va bien.

http://burdeos.rutascervantes.es/

Lise Gallire
Par Lise Gallire

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
817
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !