aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

16/01/17 : La Maison de l’Europe de Lot-et-Garonne/CIED vous invite à vivre une soirée à l'heure allemande, le vendredi 27 janvier à la Maison de l’Europe à Agen. Une soirée présentée par Katharina, une jeune allemande en service volontaire européen

16/01/17 : A l’occasion des soldes, l’Agglomération d’Agen et Keolis Agen proposent le ticket de bus illimité à 1,20€ la journée le samedi 21 Janvier.

15/01/17 : Les acteurs de la filière bio de la Nouvelle-Aquitaine vont se réunir pour la 1ere fois dans le cadre d'un forum, qui se tiendra jeudi 19 à Saint-Jean-d'Angely, en Charente-Maritime. Objectif: faire avancer le développement économique du territoire.

14/01/17 : Une femme de 50 ans est décédée ce samedi dans une avalanche survenue en vallée d'Ossau (Pyrénées-Atlantiques), dans le vallon de Gabardères. Elle faisait partie d'un groupe de randonneurs. Son mari a été retrouvé en état d'hypothermie.

14/01/17 : Le Bergerac Périgord football club jouera son 16e de finale de coupe de France contre le RC Lens le mardi 31 janvier à 18 heures. Le président Christophe Fauvel l'a confirmé sur son compte Twitter. Le lieu de la rencontre n'est toujours pas connu.

13/01/17 : Gironde: Les services des cartes grises, permis de conduire et des armes de la préfecture ainsi que la sous-préfecture de Blaye seront exceptionnellement fermés au public mardi 17 janvier. Les services ouvriront normalement mercredi 18 janvie à 8h30.

13/01/17 : Jean-Luc Mélenchon, candidat à l'élection présidentielle est attendu à Périgueux le 26 janvier. Il tiendra une réunion publique à la salle de la Filature, à partir de 19 h 30. Le candidat est soutenu par le Parti de Gauche et le Parti Communiste.

13/01/17 : Noël Mamère a saisi l'occasion de ses voeux pour annoncer ce 12 janvier qu'il renoncerait en juin à ses mandats de député de la Gironde et de maire de Bègles laissant le champ libre à un élu écologiste de sa majorité, Clément Rossignol.

12/01/17 : Le maire de Sarlat, Jean-Jacques de Peretti (LR), est candidat aux élections législatives du mois de juin sur sa circonscription de Sarlat, la quatrième de la Dordogne. Il a annoncé sa candidature par un communiqué.

11/01/17 : Avec 61 000 entrées, le Musée basque et de l'Histoire de Bayonne a connu une année 2016 exceptionnelle. Grâce aussi à l'exposition cet été, "1660-La Paix des Pyrénées" avec une trentaine de tableaux dont deux Velasquez qui a reçu 34 000 visiteurs.

11/01/17 : Jean-Marc Bassaget, Secrétaire général de la Préfecture de la Dordogne quitte le Département. Il a été nommé Sous-préfet de St-Julien-en Genevois en Haute-Savoie. Il est remplacé par Laurent Simplicien, ingénieur de recherche, à partir du 30 janvier.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 13/01/17 | Enquête publique sur la ZPPAUP d'Agen

    Lire

    Une enquête publique portant sur la transformation de la Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager (ZPPAUP) d’Agen en Aire de Valorisation de l'Architecture et du Patrimoine (AVAP) et sur la modification des périmètres de protection des monuments historiques de la ville d’Agen a lieu du lundi 30 janvier au jeudi 2 mars. Les pièces du dossier sont déposées à la mairie d'Agen et à l'Agglo.

  • 12/01/17 | Élections syndicales dans les TPE

    Lire

    Les salariés des très petites entreprises (TPE de moins de 11 salariés) et les employés à domicile ont jusqu’au 13 janvier pour désigner l’organisation syndicale qui les représentera pour les 4 prochaines années. En votant, ils désigneront également les conseillers prud’hommes du collège salarié et les représentants dans les commissions paritaires régionales interprofessionnelles. En Lot-et-Garonne plus de 22 400 salariés sont ainsi appelés aux urnes.

  • 12/01/17 | Gironde: Dispositif grand froid renforcé

    Lire

    En prévision des conditions climatiques rigoureuses attendues pour ce week-end et le début de la semaine prochaine dans le département, le préfet de la Gironde a pris les dispositions pour que 30 places supplémentaires soient ouvertes pour l’accueil et l’hébergement des personnes sans abri dès ce vendredi, dans l’agglomération bordelaise selon la répartition suivante : 15 places sur le site du gymnase Palmer à Cenon,15 places sur le site de Dupas à Bordeaux. Des places supplémentaires seront également mises à disposition pour quelques familles dans une maison sociale située au sein de la métropole.

  • 11/01/17 | Pyrénées-Atlantiques : la neige tombe sur les stations de ski

    Lire

    La neige, qui avait boudé les stations de ski des Pyrénées-Atlantiques à Noël, s'est mise à tomber au début de la semaine. Ce mercredi, Gourette dispose d'une couche allant de 15 à 90 cm et a ouvert 7 pistes sur 35. La Pierre-Saint-Martin (65 cm à 90 cm) a ouvert 15 pistes sur 24, tandis que la station d'Artouste (30 cm au sommet) a ouvert 6 pistes sur 18. Une baisse des températures et de nouvelles précipitations sont prévues pour la fin de la semaine. Les équipements sont obligatoires pour accéder en voiture à Gourette et à La-Pierre-Saint-Martin.

  • 10/01/17 | Vallée du Ciron classée Natura 2000: pas de surprise pour SNCF

    Lire

    Le récent classement en Zone Natura 2000 de la vallée du Ciron que le tracé du projet LGV GPSO prévoit de traverser ne semble pas perturber les responsables de la SNCF. En effet, avancent-ils « le classement en Zone Natura 2000 d'un site est le résultat d'un long processus. Il a ainsi pu d'ores et déjà être anticipé dès le début du projet et pris en compte dans le dossier d'enquête publique ». La vallée du Ciron est le 7ème site a être ainsi classé le long du tracé, un 8ème et dernier classement est par ailleurs d'ores et déjà attendu par André Bayle, Chef de projet LGV GPSO.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Culture | Interview : Focus sur le réseau des MJC, en Région et au-delà, avec Gilles Le Bail, délégué général de la FFMJC

14/05/2010 |

Gilles Le Bail, délégué général de la FFMJC lors de l'AG régionale

Le week-end dernier, entre la Biennale de l'architecture, la Foire Internationale de Bordeaux et la Convention Régionale d'Europe Écologie, pour ne citer qu'eux, se déroulait un événement moins médiatisé mais non moins important. Les 25 MJC de la Région Aquitaine se réunissaient pour leur Assemblée générale dans les murs de la nouvelle Maison des Jeunes, de la Culture et du Sport d'Eysines, ville de l'agglomération bordelaise. Gilles Le Bail, délégué général de la Fédération Française de Maisons de la Jeunesse et la Culture (FFMJC) était présent. L'occasion d'en savoir plus sur un réseau qui recouvre tout le territoire ( plus de 2 millions de français fréquentent les MJC, dont 500 000 jeunes), son rôle dans la société actuelle et son avenir sur fond de réforme des collectivités territoriales et de la taxe professionnelle.

@qui ! Quel est aujourd'hui le rôle des MJC dans notre société ?

GLB : Les MJC ont un rôle d'animation et de structuration du territoire. Elles développent des projets d'éducation populaire, elles agissent pour la démocratisation de l'accès aux savoirs, pour le développement des pratiques artistiques, la diffusion de la connaissance au plus grand nombre, à tous les âges de la vie. La FFMJC que je représente, a entrepris une relecture du projet des MJC pour lui redonner une visibilité et être en capacité de faire des propositions sur la société de demain auprès du gouvernement et sur le terrain. Un texte, coprésidé par l'Association des Maires de France (AMF) et l'Association des Départements de France (ADF) a été présenté auprès des parlementaires et de la presse le 20 octobre dernier. Elaboré avec les associations, les élus, les artistes et les jeunes, notre document intègre une grande partie de leurs propos et propositions. Car, au-delà de son contenu et de sa forme, le Manifeste est également une démarche de co-construction à la fois politique, au sens large du terme, hors de toute démarche politicienne, et toujours dans le respect des valeurs républicaines et laïques.

@qui ! Quelle est la pertinence d'un projet d'éducation populaire de nos jours ?

GLB : Le lien qu'il faut développer entre les concitoyens et les pouvoirs publics est à renforcer. Référons-nous au fort taux d'abstention des dernières élections, notamment chez les jeunes. L'avenir de notre démocratie en dépend. Il nous faut impérativement ré-interesser la société civile au débat public en balayant chacun devant notre porte. Les MJC qui sont des lieux où jeunes et adultes pratiquent des activités sportives, culturelles ou artistiques, doivent s'interroger sur comment remettre le débat public au sein de leur quotidien et continuer à former des citoyens actifs et responsables. C'est également le rôle que veut jouer le Manifeste. D'autre part, notre réflexion et notre champ de recherche se sont étendus au monde de l'université, de la recherche et du travail, de l'économie sociale et solidaire pour un balayage et un éclairage élargi et plus global.

@qui ! Quel est l'avenir des MJC à l'orée de  la réforme des collectivités territoriales et la perte du financement de la taxe professionnelle ?

GLB : La question se pose de savoir comment nous allons pouvoir  continuer à développer des services de proximité  avec des moyens en baisse. L'Etat se retire du local, et les associations et les collectivités qui sont en première ligne pour répondre aux besoins de la population s'interrogent sur leur capacité. Actée par le gouvernement fin décembre et active depuis le début de l'année, la réforme de la taxe professionnelle, qui n'est plus compensée par la taxe carbone, laisse tout le monde dans le plus grand flou. Les collectivités ont voté des budgets en baisse. La question est de savoir si l'Etat va compenser, et comment, le manque à gagner. Rappelons la forte fiscalité qui est imposée aux MJC sur la taxe sur les salaires. Le cas du Conseil général du 93 qui a voté son budget en déficit, alors que c'est constitutionnellement impossible, fait office de test. Nous sommes très attentifspour voir quelle  va être l'attitude de l'Etat et ce que Bercy va proposer pour que le Conseil Général ne soit pas en déficit. En attendant, des baisses de financement  de 10 à 30% dans les départements d'Aquitaine sont à envisager.

Isabelle Camus

Partager sur Facebook
Vu par vous
348
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !