Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 14/08/18 | EasyJet relie Paris et les pistes de ski

    Lire

    EasyJet vient de lancer une ligne Paris-Pau pour l’hiver 2019. L’aéroport de Pau proposera des navettes directes vers les pistes de ski, disponibles à la vente dès le 1er septembre, et la compagnie facilite le transport des équipements de ski. Deux vols quotidiens sont proposés et jusqu’à deux vols par jour les lundis, jeudis et vendredis.

  • 14/08/18 | Madiran et Pacherenc à la fête!

    Lire

    Ces 14 et 15 août, le village béarnais de Madiran met à l'honneur les appellations Madiran et Pachrenc du Vic Bilh à l'occasion de sa Fête du vins. Pour célébrer les 70 ans des 2 appellations, à travers de nombreuses animations: un espace vins (entrée 5 €) avec dégustations, ventes de vins et rencontres avec les vignerons, mais aussi jeux pour enfants, marché gourmand, défilé des confréries, soirées tapas, bals, concerts le tout accompagnée d'une fête foraine et d'un feu d'artifice pour finir en beauté, le 15 août à 23h30.

  • 13/08/18 | Revenu de base : une expérimentation dans les départements préconisée

    Lire

    Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, note avec intérêt que le rapport de préfiguration de France stratégie, qui vient d'être remis au Premier ministre sur l'allocation sociale unique préconise en conclusion "une expérimentation préalable dans une partie du territoire. Il rappelle la volonté de la Gironde d'expérimenter le revenu de base et précise que les scénarios d'expérimentation d'un revenu de base portés par la Gironde et 12 autres départements ne "font pas de perdants".

  • 13/08/18 | L’Afrique de retour en Sud-Gironde

    Lire

    Grâce à l’engagement de la mairie de Noaillan la 4ème édition du festival Africa Ciron aura lieu le 25 août à la maison Dubernet. Différentes activités comme de la danse, des contes, un concert, des expositions ou une projection nous permettront d’enrichir notre culture africaine. Safiatou Faure, qui a créé le festival du Sahel de Saint-Médard-en-Jalles sera mise à l’honneur. Entrée gratuite. Programme : https://dubernet.noaillan.fr 

  • 11/08/18 | 10ème Confituriades à Beaupuy (47)

    Lire

    Pour la 10ème édition des Confituriades, la fraise est à l’honneur du championnat du monde de la confiture. Seul salon en France entièrement dédié à la thématique des confitures, il se déroule les 18 et 19 août à Beaupuy, en Grand Marmandais. Une soixantaine d’exposants, plus de 500 confitures à la dégustation et à la vente, des ustensiles de cuisine pour réaliser ses confitures à la maison mais aussi des démonstrations, ateliers culinaires et animations ponctueront ce week-end festif.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Interview : "On ne s'est pas fixé de bornes musicales." Skip The Use

13/02/2013 | Interview du groupe de rock Skip The Use. Les lillois passent au Krakatoa de Mérignac le 16 février.

Mat Bastard de Skip The Use

La vie est plutôt bien faite. Quand nous avions participé à la conférence de presse de Skip The Use pendant leur dernier Garorock, on ne savait pas encore quand ces habitués du festival allaient repasser dans la région. C'est en général à ce moment-là que l'on vous fait partager leur sagesse afin de vous donner envie d'aller les voir. Or c'est auréolés d'une victoire de la musique pour l'album rock de l'année qu'ils reviennent jouer au Krakatoa ce samedi soir. Du coup, le concert est complet mais que ça ne vous empêche pas de profiter de Mat Bastard et sa bande ici-même

@qui! - Qu'est-ce que ça vous fait de revenir au Garorock ?
Mat Bastard -
C'est un festival qu'on connait bien parce qu'on est venu il y a deux ans. C'était notre premier gros festival avec Skip The Use. Ludo [Laborderie], le boss du Garo, avait bien aimé le groupe et nous avait proposé de jouer alors qu'on avait clairement rien fait. On avait juste sorti un album par nous même. Un mois après il y avait Solidays. C'est le festival qui nous a permis de nous lancer. Revenir aujourd'hui donne l'impression d'avoir bouclé une boucle. Je sais pas si c'est le terme. Revenir ici en étant programmé sur une bonne scène à une bonne heure... C'est vraiment un plaisir de retrouver toute l'équipe. En plus, sur un nouveau site. Ils ont évolué, nous aussi.

@! - Vous avez eu du succès très vite...
MB -
On a été dans un groupe de punk pendant quinze ans. On a ce recul là. Pendant quinze ans, on a tourné partout. Puis on a fait cet autre projet musical avec les même gars. Dans notre tête, on sait qu'on a commencé la musique en 93. On a moins ce côté fulgurant que de votre côté. Mais on est très touché d'être soutenu par le public et les médias. Ça nous booste, ça nous rend extrêmement conscient de tout ce qu'on doit encore faire, de tout ce qu'on doit encore apprendre.

@! - Vous préférez les festivals ou les petites scènes ?
MB -
Nous essayons de ne pas rentrer dans ce concept-là. On essaye de faire la même chose partout. On a joué dans des salles de 200 personnes, on a joué dans un train il y a pas longtemps et on joue ici au Garorock. C'est à nous d'installer une proximité avec les gens, de casser les barrières physiques qui nous séparent et d'adapter le show. Si le show de ce soir n'est pas intimiste c'est parce qu'on aura foiré quelque chose.

@! - Est-ce que vous travaillez sur un album ? Un peu dans le même genre que l'actuel ?
MB -
Ben non, ce serait chiant. L'avantage c'est qu'on ne s'est pas fixé de bornes musicales, on peut faire ce qu'on veut. Le premier album était très brut, comme nous d'ailleurs. Le deuxième [Can Be Late] était beaucoup plus abouti. On a fait un vrai travail de studio. La réalisation d'album c'est vraiment un truc qu'on a découvert et qu'on aime. On est pas encore très expérimentés mais on y met tout notre cœur. Je pense que sur notre prochain album, on essaiera vraiment d'aller plus loin.

Skip The Use + The Popopopops au Krakatoa de Mérignac (avec le soutien de la Rock School Barbey)
le samedi 16 février à 20h
Prix : 20/23 €

Thomas Guillot
Par Thomas Guillot

Crédit Photo : Mathieu Cesar

Partager sur Facebook
Vu par vous
994
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
lola | 14/02/2013

Félicitation pour votre victoire de la musique!!!! vous la méritez amplement!!!
Je viens de voir que vous étiez aussi nommés pour le prix Best Live d'infoconcert pour votre tournée... J'espère vraiment que vous allez gagner... Je vote pour vous tous les jours et j'espère que les autres fans se mobilisent aussi...
RDV sur infoconcert pour voter SKIP THE USE!!!!! Dépéchez vous il ne reste plus que 4 jours

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 17 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !