18/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient connaître le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/10/17 | Edouard Philippe à Bordeaux

    Lire

    Edouard Philippe était en déplacement aujourd'hui à Marseille et Bordeaux où le Premier ministre a rendu visite à Alain Juppé. Entre autres politesses et admirations mutuelles ("la relève est assurée" a déclamé le maire de Bordeaux, "j'ai appris en vous regardant" lui a répondu le Premier ministre), Edouard Philippe s'est rendu à une réunion de travail à la métropole et devait faire un discours à la Convention Nationale des avocats en fin d'après-midi.

  • 19/10/17 | Le Pays basque a déjà gagné le Tour de France

    Lire

    Le Pays basque intérieur pourrait bien ériger une statue aux organisateurs d'un Tour de France qu'il n'avait pas vu depuis 2006 -à Cambo-les-Bains-. En effet, cette étape contre la montre du samedi 28 juillet entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette se dispute la veille de l'arrivée, certes. Comble du bonheur, elle a lieu en pleine période... des Fêtes de Bayonne! Une aubaine touristique pour les maires Jean-Marie Iputcha et Pierre Marie Nousbaum. Il est vivement recommandé de réserver ses nuitées dès aujourd'hui au Pays basque.

  • 18/10/17 | Déviation de Beynac : plus de 2600 avis recueillis pour l'enquête publique

    Lire

    Concernant l'enquête publique sur la déviation de Beynac, en Dordogne, qui s'est clôturée le 17 octobre, plus de 2600 avis ont été déposés dont 2410 en ligne. La commission va remettre sous huitaine une synthèse au Conseil départemental qui pourra formuler des réponses. Dans un délai d'un mois, la commission rendra ensuite son avis avec d'éventuelles observations à la préfète de la Dordogne. C'est à elle que reviendra la décision finale de valider ou non le projet.

  • 18/10/17 | Les Pyrénées-Atlantiques "chouchoutées" par le Tour de France

    Lire

    Les Pyrénées-Atlantiques décrochent la timbale pour l'édition 2018 du Tour de France. Parti de Trie-sur-Baïse (65), le peloton arrivera à Pau le jeudi 26 juillet. Il disputera le vendredi 27 une étape émaillée de nombreux cols entre Lourdes et la commune montagnarde de Laruns (Aspin, Tourmalet, Bordères, Soulor-Aubisque). Un contre la montre entièrement basque sera enfin disputé le samedi 28 entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette. Equipes et accompagnateurs étant en prime logées pendant quatre jours à Pau. Que demander de mieux ?

  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Culture | Interview : "On ne s'est pas fixé de bornes musicales." Skip The Use

13/02/2013 | Interview du groupe de rock Skip The Use. Les lillois passent au Krakatoa de Mérignac le 16 février.

Mat Bastard de Skip The Use

La vie est plutôt bien faite. Quand nous avions participé à la conférence de presse de Skip The Use pendant leur dernier Garorock, on ne savait pas encore quand ces habitués du festival allaient repasser dans la région. C'est en général à ce moment-là que l'on vous fait partager leur sagesse afin de vous donner envie d'aller les voir. Or c'est auréolés d'une victoire de la musique pour l'album rock de l'année qu'ils reviennent jouer au Krakatoa ce samedi soir. Du coup, le concert est complet mais que ça ne vous empêche pas de profiter de Mat Bastard et sa bande ici-même

@qui! - Qu'est-ce que ça vous fait de revenir au Garorock ?
Mat Bastard -
C'est un festival qu'on connait bien parce qu'on est venu il y a deux ans. C'était notre premier gros festival avec Skip The Use. Ludo [Laborderie], le boss du Garo, avait bien aimé le groupe et nous avait proposé de jouer alors qu'on avait clairement rien fait. On avait juste sorti un album par nous même. Un mois après il y avait Solidays. C'est le festival qui nous a permis de nous lancer. Revenir aujourd'hui donne l'impression d'avoir bouclé une boucle. Je sais pas si c'est le terme. Revenir ici en étant programmé sur une bonne scène à une bonne heure... C'est vraiment un plaisir de retrouver toute l'équipe. En plus, sur un nouveau site. Ils ont évolué, nous aussi.

@! - Vous avez eu du succès très vite...
MB -
On a été dans un groupe de punk pendant quinze ans. On a ce recul là. Pendant quinze ans, on a tourné partout. Puis on a fait cet autre projet musical avec les même gars. Dans notre tête, on sait qu'on a commencé la musique en 93. On a moins ce côté fulgurant que de votre côté. Mais on est très touché d'être soutenu par le public et les médias. Ça nous booste, ça nous rend extrêmement conscient de tout ce qu'on doit encore faire, de tout ce qu'on doit encore apprendre.

@! - Vous préférez les festivals ou les petites scènes ?
MB -
Nous essayons de ne pas rentrer dans ce concept-là. On essaye de faire la même chose partout. On a joué dans des salles de 200 personnes, on a joué dans un train il y a pas longtemps et on joue ici au Garorock. C'est à nous d'installer une proximité avec les gens, de casser les barrières physiques qui nous séparent et d'adapter le show. Si le show de ce soir n'est pas intimiste c'est parce qu'on aura foiré quelque chose.

@! - Est-ce que vous travaillez sur un album ? Un peu dans le même genre que l'actuel ?
MB -
Ben non, ce serait chiant. L'avantage c'est qu'on ne s'est pas fixé de bornes musicales, on peut faire ce qu'on veut. Le premier album était très brut, comme nous d'ailleurs. Le deuxième [Can Be Late] était beaucoup plus abouti. On a fait un vrai travail de studio. La réalisation d'album c'est vraiment un truc qu'on a découvert et qu'on aime. On est pas encore très expérimentés mais on y met tout notre cœur. Je pense que sur notre prochain album, on essaiera vraiment d'aller plus loin.

Skip The Use + The Popopopops au Krakatoa de Mérignac (avec le soutien de la Rock School Barbey)
le samedi 16 février à 20h
Prix : 20/23 €

Thomas Guillot
Par Thomas Guillot

Crédit Photo : Mathieu Cesar

Partager sur Facebook
Vu par vous
721
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
lola | 14/02/2013

Félicitation pour votre victoire de la musique!!!! vous la méritez amplement!!!
Je viens de voir que vous étiez aussi nommés pour le prix Best Live d'infoconcert pour votre tournée... J'espère vraiment que vous allez gagner... Je vote pour vous tous les jours et j'espère que les autres fans se mobilisent aussi...
RDV sur infoconcert pour voter SKIP THE USE!!!!! Dépéchez vous il ne reste plus que 4 jours

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !