17/11/17 : Dans le cadre du festival international AlimenTerre, l’AMAP de la Baïse et le magasin Biocoop de Nérac organisent une projection du film « Hold up sur la banane », réalisé par François Cardona, le jeudi 23 novembre à 20h Salle des Écuyers à Nérac.

17/11/17 : Les traités transatlantiques. Tel est le sujet du débat qu'organise le Centre d’Information Europe Direct Moyenne Garonne / Maison de l'Europe de Lot-et-Garonne le vendredi 8 décembre à 18h au Comoedia, 32 Rue Léopold Faye à Marmande.

17/11/17 : Le groupe cinématographique rochelais CGR ( Georges Raymond) vient de racheter Cap Cinéma qui exploite 22 salles en France dont celles de Périgueux et d'Agen. Le réseau CGR devient le premier exploitant français. Et le deuxième en terme d’entrées.

16/11/17 : A l'occasion du centenaire de l'arrivée de l'armée américaine à La Rochelle, l'esplanade Eric-Tabarly accueille deux wagons d'époque, classés aux Monuments historiques, comme patrimoine de la 1re Guerre Mondiale. A voir jusqu'au 19 novembre.

15/11/17 : Vinitech Siffel, le Salon mondial vitivinicole, arboricole et maraîcher organisé par Congrès Expositionx de Bordeaux, annonce sa prochaine édition à Bordeaux du 20 au 22 novembre 2018.

15/11/17 : Lascaux IV, le centre international d'art pariétal de Montignac, a été désigné l'un des trois meilleurs projets de tourisme européens 2017 par la British Guild of travel writers avec le musée des Vikings au Danemark et la maison Mondrian aux Pays-Bas.

10/11/17 : La Maison de la Charente-Maritime accueille jusqu'au 29 décembre l'exposition "Objectif enfance", notamment sur les actions en faveur des enfants dans le monde, qui fut exposée sur le parvis de l'hôtel de ville à Paris. Entrée libre

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 20/11/17 | Charente-Maritime : fermeture de passages à niveau entre Saintes et Royan

    Lire

    La SNCF Réseau a engagé des travaux de changement de rails et de ballast sur l'axe Royan-Saintes, perturbant la circulation jusqu'en avril prochain. Des bus circulent sur cet axe à la place des trains, mais des passages à niveau vont aussi devenir temporairement inaccessibles à Pisany, Saint-Romain-de-Benetn Saujon et Médis, du 21 novembre jusqu'en mars prochain. Ce chantier de 34,9 M€ est financé par la Région (66%),le Département (22%) et SNCF Réseau (11%).

  • 17/11/17 | Solidarité Réfugiés 33 manifeste les 18 et 20 novembre

    Lire

    Le collectif Solidarité Réfugiés 33, en avant première à la journée nationale sur les mineurs isolés étrangers de lundi 20 novembre, sera présent ce 18 novembre à 14 heures place de la Comédie à Bordeaux pour une action de "sensibilisation de la population" et "témoigner avant une conférence de presse prévue le 20 novembre, Place Pey Berland, de "centaines de situation où le droit n'est pas appliqué en matière de santé, de logement, d'éducation, de protection pour les réfugiés, les migrants, les exilés"

  • 17/11/17 | La Région expérimente un autobus au bioéthanol

    Lire

    La Région Nouvelle-Aquitaine expérimente depuis le 6 novembre un car roulant à l'ED95 sur le réseau TransGironde, en partenariat avec Citram Aquitaine, Raisinor France et Scania; sur la ligne 201 entre Bordeaux, Saint-André de Cubzac et Blaye il circule avec un bio carburant issu de résidus viniques. Destiné principalement aux autobus, autocars et poids lourds, l'ED 95 est obtenu par un procédé de fermentation industrielle permettant la transformation du sucre de marcs de raisin en alcool brut, ensuite distillé puis déshydraté pour obtenir le bioéthanol..

  • 17/11/17 | La pépinière d'entreprises de l'agglomération périgourdine s'ouvre à tous les secteurs

    Lire

    Cap@cités, la pépinière d'entreprises de l'agglomération périgourdine, élargit son champ d'action. La pépinière accueille désormais tout type d'entreprises, sans restriction de secteurs d'activités (à l'exception des services à la personne). Reste un critère d'âge, avoir moins de 3 ans... Tous les porteurs projets ou nouvelles entreprises peuvent bénéficier des solutions offertes par ce lieu : domiciliation, incubation, pépinière, espace de coworking. Plus d'infos

  • 17/11/17 | Ciné-débat « L'intelligence des arbres » à Contis

    Lire

    Dans le cadre du mois du film documentaire, le documentaire allemand, « L'intelligence des arbres », de Julia Dordel et Guido Tölke donnera lieu à une projection-débat au cinéma de Contis (Landes) animée par Jacques Hazera Expert forestier,Vice-Président de Pro Silva France. Ce film montre le travail minutieux et passionnant des scientifiques, nécessaire à la compréhension des interactions entre les arbres ainsi que les conséquences de cette découverte. Rendez-vous dimanche 19 novembre à 17h.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Culture | Isabelle Dexpert : « Les Scènes d’été en Gironde sont l’aboutissement du travail d’un territoire »

10/06/2016 | Chargée de la culture au Conseil départemental, Isabelle Dexpert évoque les Scènes d’été en Gironde et les perspectives de la politique culturelle du Département.

Vie Sauvage intègre la programmation des Scènes d'été en Gironde 2016

Depuis une semaine déjà, les Scènes d’été en Gironde sont lancées. Musique, danse, théâtre, mais aussi peinture, arts de la rue, photographie… Plus de 500 spectacles, gratuits pour la plupart, s’enchaineront, jusqu’en septembre. Isabelle Dexpert, vice-président du Conseil Départemental en charge de la culture, de la jeunesse, du sport et de la vie associative, nous décrit l’élaboration de la programmation 2016. L’occasion aussi d’aborder le rôle de la culture dans la politique menée par le conseil départemental.

@qui : Quel est votre sentiment face à la programmation des Scènes d’été 2016 ? Comment a-t-elle été élaborée ?

Isabelle Dexpert est vice-présidente du Conseil départemental en charge de la cultureIsabelle Dexpert : Nous regardons d’abord comment s’inscrivent ces festivals dans la durée, mais aussi comment les gens appréhendent la manifestation, est-ce que c’est un festival durable, est-ce qu’il propose des pratiques artistiques nouvelles… Par exemple Vie Sauvage (du 8 au 12 juin à Bourg, ndlr) a été créé en 2012 et rejoint les Scènes d’été en Gironde cette année. Nous intégrons aussi Pas’Sages (du 19 au 27 août à Cussac-Fort-Médoc et Blaye), Black Bass Festival à Braud-et-Saint-Louis (les 2 et 3 septembre) et Vino Voce (du 9 au 11 septembre à Saint-Emilion). D’ailleurs, l’appel à candidature pour les Compagnies d’été Itinérantes 2017 est ouvert jusqu’au 30 juin. Ces festivals ne sont pas nouveaux mais c’est la première fois qu’ils font partie des Scènes d’été. La programmation est le fruit d’un travail qui se fait avec les partenaires toute l’année. Je déplore un peu le fait qu’il y ait beaucoup de musique et moins de danse par exemple, moins de travail autour de l’image…

@ : Comment obtenir une programmation plus équilibrée entre la musique et les autres arts ?

I.D. : Cela dépend des propositions que l’on reçoit. De manière générale, cela passe par notre politique d’accompagnement des territoires : initier des actions à l’année, qui vont faire émerger des propositions pour l’été ; favoriser le travail des artistes au quotidien, en les accueillant en résidence par exemple. Bien souvent les Scènes d’Eté sont l’aboutissement d’un travail à l’année, le travail d’un artiste ou d’un groupe mais aussi le travail d’un territoire.

@ : La politique culturelle est donc aussi liée ici à d’autres politiques, comme le tourisme ou l’équilibre des territoires.

I.D. : La culture est un socle de la politique territoriale au même titre que les autres politiques du Département. Pour les Scènes d’été, nous travaillons avec les associations, les communes, les communautés de communes, les offices de tourisme… Avoir des festivals sur tout le territoire rejaillit sur le commerce, sur les offres d’hébergement. Les Scènes d’été c’est plus de 200 communes et communautés de communes partenaires, dont la plupart, environ 70%, comptent moins de 5 000 habitants, cela leur permet d'avoir une offre artistique. Nous participons à l’achat de matériel, à la communication. D’autant plus qu’il y a un fort taux de bénévolat, près de 4 000 bénévoles en tout. Cela participe à la vie des territoires.

@ : La culture est une compétence partagée avec les autres collectivités territoriales. Comment s’opère ce partage ?

I.D : Nous sommes dans la complémentarité plus que dans la concurrence. Il n’y a pas d’un côté la métropole, et de l’autre le Département sur le territoire rural, nous ne l’envisageons pas comme ça. Nous intervenons sur de nombreuses propositions sur la métropole, comme le Reggae Sun Ska par exemple, et de nombreuses manifestations ne pourraient pas exister sinon.

@ : La culture a-t-elle toujours toute sa place, en ces temps de rigueur budgétaire ?

I.D : En réalité, le budget de la culture au Département a un peu augmenté, on nous a donné les moyens d’imaginer de nouveaux dispositifs. Par exemple le tremplin jeunes Talents d’Avance (le 9 juillet à Captieux dans le cadre des Cap’Tivales), qui permettra à des jeunes de se produire sur scène. Nous avons choisi la musique mais on pourra le décliner avec le théâtre, la danse, pourquoi pas la bande dessinée. Cinq groupes vont passer sur scène, les gagnants feront la première partie d’un concert des Scènes d’été l’année prochaine. Le Département les aidera pour la communication, l’achat d’instruments. Nous réfléchissons aussi à une sorte de pass pour que les plus jeunes s’approprient la culture, plutôt pour des élèves de la fin du primaire au début du collège. Nous nous rapprochons également du projet Démos* avec la Philharmonie de Paris. Il s’agirait d’accompagner des enfants qui sont très éloignés du milieu artistique, leur faire découvrir la musique, leur confier des instruments, pendant trois ans.

*Dispositif d’éducation musicale et orchestrale à vocation sociale.

A lire, notre article sur les Scènes d'été : Coup d'envoi des Scènes d'été en Gironde 2016.
Programme et renseignements : www.scenesdete.fr

Aude Le Gentil
Par Aude Le Gentil

Crédit Photo : Olivier Seguin

Partager sur Facebook
Vu par vous
20405
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !