Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

13/07/20 : Ce vendredi, la Gironde a été placée en "vulnérabilité modérée" face à la pandémie de coronavirus par Santé Publique France. Depuis début juillet, sept nouveaux "clusters" ont été identifiés en Nouvelle-Aquitaine, dont trois en Gironde.

10/07/20 : Philippe Monguillot, le chauffeur de Chronoplus sauvagement agressé dimanche s'en est allé en milieu d'après-midi pour son dernier voyage, entouré de sa famille. Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin devrait se rendre à Bayonne ce samedi.

10/07/20 : Les inscriptions aux transports scolaires en Nouvelle-Aquitaine sont ouvertes. N'attendez pas car jusqu'au 20 juillet, les frais de dossier sont offerts. Passée cette date, 15 euros de frais de dossier sont facturés.

10/07/20 : Philippe Buisson, maire de Libourne, a été réélu ce 10 juillet président de la Communauté d'agglomération du Libournais, la CALI, par 71 voix sur 74 votants.

10/07/20 : Florence Jardin, maire de Migné-Auxances (86), vient d’être élue présidente de Grand Poitiers. Elle succède à Alain Claeys à cette fonction. Elle arrive en tête avec 48 voix, devant Claude Eidelstein (26), Jean-Louis Ledeux (8) et 4 bulletins blancs.

09/07/20 : L'inauguration de la Flow vélo, itinéraire cyclable de 294 kilomètres entre Thiviers en Dordogne et L'île d'Aix en Charente- Maritime a eu lieu ce jeudi après midi à Salignac sur-Charente, au Pont du Né, kilomètre zéro de la Charente Maritime.

09/07/20 : Xavier Bonnefont, maire LR d'Angoulême, devient président de l'agglomération de Grand Angoulême en étant élu à la majorité absolue dès le premier tour. Il détrône le socialiste Jean-François Dauré de sept voix.

08/07/20 : Jean-Luc Gleyze, Président du Conseil Départemental de Gironde, a été élu ce 8 juillet, à l’unanimité de ses membres, Président du groupe des présidentes et présidents de gauche de l’Assemblée des Départements de France.

08/07/20 : Guillaume Guérin (Les Républicains) est élu président de la communauté urbaine de Limoges avec 47 voix face au socialiste Gaston Chassain.

08/07/20 : Le nouveau ministre délégué chargé des transports Jean-Baptiste Djebarri s'est rendu ce soir à la société Chronoplus de Bayonne où était employé le chauffeur Philippe Monguillot. Deux des agresseurs sont poursuivis pour tentative d'homicide volontaire.

03/07/20 : Deux-Sèvres : les 12 Marchés des Producteurs de Pays auront bien lieu cet été. Les communes s'organisent pour accueillir au mieux les producteurs et consommateurs. Pensez à apporter vos couverts, gobelets et serviettes non jetables!

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 14/07/20 | Mont-de-Marsan : Ouverture du Campus connecté en septembre

    Lire

    Mont-de-Marsan Agglomération vient d'être retenue par le Ministère de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation parmi les 25 nouveaux projets labellisés "Campus connecté" (le premier en Nouvelle-Aquitaine) pour permettre le développement d'une nouvelle offre d'enseignement supérieur sur son bassin de vie. Dès septembre 2020, 15 étudiants pourront accéder à une formation universitaire depuis un espace collaboratif qui leur sera dédié au sein de l'Inspé à Mont-de-Marsan, doublé d'un accompagnement par un tuteur. Infos: www.montdemarsan-agglo.fr

  • 14/07/20 | Les Jeunes Agriculteurs de la Vienne se lancent dans un concours photo

    Lire

    Les Jeunes Agriculteurs de la Vienne se challengent dans un concours photo dédié aux moissons de l’année 2020. À travers cette initiative, les jeunes agriculteurs souhaitent redynamiser cette saison 2020, selon eux, assez moyenne et pourrait mettre en péril des exploitations « déjà bancales ». Plusieurs lots seront distribués aux gagnants dont un week-end de remplacement offert, financé par JA86.

  • 13/07/20 | La Rochelle: prise d'armes et spectacle pyrotechnique virtuel

    Lire

    A la Rochelle la traditionnelle cérémonie militaire aura lieu Parc Franck-Delmas ce 14 juillet à 11h. Pour des raisons de précautions sanitaires il n’y aura pas de spectacle pyrotechnique lancé en ville. En guise de compensation, les artificiers Lacroix-Ruggieri ont proposé gracieusement un spectacle pyrotechnique virtuel sur-mesure sur le thème des monuments Rochelais qui sera retransmis à 22h30 sur le site de la Ville de La Rochelle www.larochelle.fr, relayé sur Facebook La Rochelle Ensemble, visible plusieurs jours, ainsi que sur les écrans des Francofolies Square Bobinec après les concerts.

  • 13/07/20 | Guéret ouvre un ludo-drive

    Lire

    Un système de prêt de jeu à la semaine vient d’être mis en place par la ludothèque de Guéret. Pour passer commande, il suffit de se rendre sur le site de la Ville et de les appeler pour réserver. Le retrait et le paiement (1,60 € par jeu) se font à l’Espace Fayolle du lundi au vendredi de 9h à 15h. Il faut penser à amener son propre sac !

  • 13/07/20 | Charentes : une journée technique viticole sur le gel et la grêle

    Lire

    La lutte contre le gel et la grêle sera le thème de la journée technique viticole organisée mercredi 22 juillet à 13h30 à la salle des fêtes de Chadenac, par la Chambre d'agriculture dans le cadre d'Innov'action et du plan Ecophyto. Au programme : conférences, témoignages et visite d'essais. Contacts: Laetitia CAILLAUD, conseillère en viticulture et ingénieure réseau DEPHY ECOPHYTO à Saintes : 05 46 50 45 00. Sandrine LUCAS, conseillère, œnologue, à St-Jean-d’Angély: 05 46 50 45 00.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Jean-Pierre Alaux fait danser le diable au château d'Ilbarritz

07/01/2020 | Auteur de la célèbre série "le Sang de la vigne" adaptée à la télé, s'intéresse au château du baron de l'Epée.

Jean-Pierre Alaux  le diable dansaitg à Ilbarritz

Originaire du Lot, le journaliste Jean-Pierre Alaux, ancien de Sud Radio et du groupe "Sud Ouest" vient de publier un nouvel ouvrage "Meurtres au Pays basque. Quand le diable dansait à Ilbarritz". Publié au printemps et déjà en cours de réédition, il prend le chemin de sa série oeno-policière à succès "Le sang de la Vigne, adaptée en 23 épisodes sur France 3, avec Pierre Arditi et rediffusé par RMC Story. Dans ce dernier roman, l'auteur met en scène pour la sixième fois le perspicace conservateur des Monuments de France afin de sauver le fameux château d'Ilbarritz du fantasque Baron de l'Epée.

"C'était en 2003. Avec mon copain Noël Balen, écrivain et musicien, on tournait un peu en rond. Nous cherchions un personnage de roman. Nous avons bossé toute la nuit pour le mettre en scène dans des aventures qui tiendraient la route l'intrigue. Et en buvant quelques canons! Le Bordeaux nous a inspirés: ce serait un oenologue-enquêteur dans les châteaux du Bordelais. Et des Graves à Saint-Emilion en passant par Margaux, ils ne manquaient pas. Mais avant de présenter le projet et afin de crédibiliser la notion de série, nous avons préparé dans la foulée une dizaine d'ouvrages. Coup de chance, les éditions Fayard ont été emballées par le sujet. Et c'est ainsi qu'est née la série "La Sang de la vigne". Premières publications: "en 2004, "Mission à Haut Brion" – traduit en anglais — et "Noces d'or à Yquem". Dans le même cru sera publié "Sous la robe de Margaux"
Jackpot, les enquêtes seront adaptées à la télévision par France 3 qui tourne 23 épisodes des 25 opus. Le premier passionné par le sujet sera Gérard Depardieu, – évidemment — mais finalement c'est Pierre Arditi qui tiendra le rôle de l'oenologue avec le succès que l’on sait.

Du Bordelais au château d'Ilbarritz sur la Côte basque

Les différents crus presque bus jusqu'à la lie, Jean-Pierre Alaux, tourne la page, change d'éditeur et crée pour  la collection Le Geste noir  son nouveau personnage. Séraphin Cantarel, "un personnage que j'ai créé, un perspicace conservateur des Monuments de France", évoque l'auteur. "C'est un roman policier où le château d'Ilbarritz est au cœur de l'intrigue, comme ce Biarritz des années 80-90  soumis aux promoteurs immobiliers. Il apprend donc que le château d'Ilbarritz, la création du fantasque baron de l'Epée, va être vendu par ses propriétaires pour être détruit dans le cadre d'une juteuse opération immobilière: disparition de deux surfeurs, et meurtre maquillé en suicide, chers à Colombo, ébranlent la paisible station balnéaire."
Le roman a tellement  tapé dans l'œil du célèbre historien de la Côte basque mondaine et russe,  Alexandre -Miller- de la Cerda et avocat littéraire du château et de son défunt orgue, que celui-ci lui a décerné le Prix des Trois Couronnes. Ce prix littéraire créé au Pays basque en 1958 par les préfets et hommes de lettres Pierre Daguerre (1891-1971) et Gabriel Delaunay (1907-1998), fut décerné pour sa première édition à Hasparren, « en hommage à la mémoire de Francis Jammes ». Excusez du peu.

"J'ai découvert le château par une galerie souterraine qui y menait"

L'ouvrage a connu un tel succès qu'il est en cours de réimpression, ce qui ravit l'auteur du Lot qui sévit également sur Radio Totem. Et laisse présager une adaptation à la télévision, comme sa précédente collection. Elle vient d'être rediffusée. L'auteur en raconte l'étonnante aventure:
"J'aime écrire sur les régions que j'aime, comme j'aime ce rapport à l'écriture. Je suis avant tout journaliste. La fiction me permet de traiter des sujets parfois graves, car sur ce dernier ouvrage j'évoque le terrorisme, la pression immobilière. Depuis, le Baron de l'Epée on dirait qu'un sort a été jeté sur ce château qui n'a cessé de générer des fantasmes. Ce qui est assez fabuleux est que quand j'ai fait des repérages pour le bouquin, pendant une semaine, c'est en me baladant sur le golf d'Ilbarritz qui jouxte le château que j'ai retrouvé une galerie qui permet encore d'y accéder et je me suis retrouvé dans les caves, puis dans la salle de l'orgue. Heureusement que j'avais une lampe à mon téléphone qui m'a permis d'avancer. C'était impressionnant car j'entendais s'écouler de l'eau et c'est cette étonnante expédition qui m'a permis d'écrire le premier chapitre du livre.
"Quand j'ai créé le Sang de la vigne le héros était un œnologue un peu un flic. En même temps qu'il fait les vins, il découvre les malversations qui se produisent dans la propriété et l'autre Maison d'édition  m'a demandé de créer un personnage dans le même esprit et c'est ainsi qu'est né Séraphin Cantarel qui est un personnage de fiction, officiellement conservateur de musée. Je me suis inspiré d'un que je connaissais qui n'a rien à voir avec celui de Bayonne. Tous les Basques reconnaîtront les lieux car l'enquête passe par le salon de thé Miremont, l'Hôtel du Palais, l'Hôtel Régina, près du phare, etc."
Derrière l'auteur de fiction, se cache un véritable amoureux du patrimoine, devenu président d'Albas patrimoine, un superbe village du Lot situé aux confins des dernières pentes du Massif Central, Albas-bourg, berceau du vin de Cahors, un port et place forte. Cette vieille bourgade épiscopale édifiée sur la falaise, rive gauche, au-dessus du Lot, forme un site des plus pittoresques en aval de Cahors, entre Luzech et Prayssac. Il se dit que Jean-Pierre Alaux, – qui vit dans l'ancien château des Évêques — pourrait en devenir le maire aux prochaines municipales. Mais Séraphin Cantarel s'est bien gardé de confirmer la nouvelle tout en lui apportant sa bénédiction.

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : Félix Dufour

Partager sur Facebook
Vu par vous
4602
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 16 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !