Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 14/08/18 | EasyJet relie Paris et les pistes de ski

    Lire

    EasyJet vient de lancer une ligne Paris-Pau pour l’hiver 2019. L’aéroport de Pau proposera des navettes directes vers les pistes de ski, disponibles à la vente dès le 1er septembre, et la compagnie facilite le transport des équipements de ski. Deux vols quotidiens sont proposés et jusqu’à deux vols par jour les lundis, jeudis et vendredis.

  • 14/08/18 | Madiran et Pacherenc à la fête!

    Lire

    Ces 14 et 15 août, le village béarnais de Madiran met à l'honneur les appellations Madiran et Pachrenc du Vic Bilh à l'occasion de sa Fête du vins. Pour célébrer les 70 ans des 2 appellations, à travers de nombreuses animations: un espace vins (entrée 5 €) avec dégustations, ventes de vins et rencontres avec les vignerons, mais aussi jeux pour enfants, marché gourmand, défilé des confréries, soirées tapas, bals, concerts le tout accompagnée d'une fête foraine et d'un feu d'artifice pour finir en beauté, le 15 août à 23h30.

  • 13/08/18 | Revenu de base : une expérimentation dans les départements préconisée

    Lire

    Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, note avec intérêt que le rapport de préfiguration de France stratégie, qui vient d'être remis au Premier ministre sur l'allocation sociale unique préconise en conclusion "une expérimentation préalable dans une partie du territoire. Il rappelle la volonté de la Gironde d'expérimenter le revenu de base et précise que les scénarios d'expérimentation d'un revenu de base portés par la Gironde et 12 autres départements ne "font pas de perdants".

  • 13/08/18 | L’Afrique de retour en Sud-Gironde

    Lire

    Grâce à l’engagement de la mairie de Noaillan la 4ème édition du festival Africa Ciron aura lieu le 25 août à la maison Dubernet. Différentes activités comme de la danse, des contes, un concert, des expositions ou une projection nous permettront d’enrichir notre culture africaine. Safiatou Faure, qui a créé le festival du Sahel de Saint-Médard-en-Jalles sera mise à l’honneur. Entrée gratuite. Programme : https://dubernet.noaillan.fr 

  • 11/08/18 | 10ème Confituriades à Beaupuy (47)

    Lire

    Pour la 10ème édition des Confituriades, la fraise est à l’honneur du championnat du monde de la confiture. Seul salon en France entièrement dédié à la thématique des confitures, il se déroule les 18 et 19 août à Beaupuy, en Grand Marmandais. Une soixantaine d’exposants, plus de 500 confitures à la dégustation et à la vente, des ustensiles de cuisine pour réaliser ses confitures à la maison mais aussi des démonstrations, ateliers culinaires et animations ponctueront ce week-end festif.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Junkpage ou la culture du territoire en terrain libre

24/10/2013 | Distribué dans la CUB et dans une bonne partie de la Gironde, le magazine gratuit Junkpage succède à Spirit, disparu du paysage culturel il y a maintenant un an.

Une du Junkpage de novembre, Oeuvre de Claude Levêque dans le cadre de l'exposition " Mon repos au Château ", Institut culturel Bernard Magrez, 2013

Vous vous êtes forcément arrêtés sur ses unes. Un dalmatien capé et masqué devant un hangar ou un gros plan sur un couple se mettant mutuellement poings et doigts dans la bouche, ça interpelle, c'est sûr. Tant mieux, c'est aussi ça Junkpage, marquer, questionner, parfois provoquer. Arrivé dans le paysage culturel girondin en avril dernier sous la houlette de Clémence Blochet, ancienne rédactrice en chef du magazine Spirit, Junkpage est envisagé et élaboré comme un journal culturel gratuit de qualité, l'enjeu étant d'avoir " l'éthique rédactionnelle d'un payant dans le modèle économique d'un gratuit, le tout pour asseoir une accessibilité à l'info culturelle au plus grand nombre " pour reprendre les mots de sa précitée chef d'orchestre.

Même s'ils suffisent à stimuler la questionnette, le dalmatien déguisé ( photographie d'Eloise Vene pour le festival Les Arts Mêlés en septembre dernier ) et le couple taquin ( image extraite d'Is Maybe, programmé dans le cadre des Grandes traversées 2013 ) sont tous deux dominés par un titre qui interpelle lui aussi. Junkpage, ça sonne plutôt bien. Mais d'où ça vient? qu'est-ce-que ça veut dire? Il s'agit en fait d'une référence à Junkspace, repenser radicalement l'espace urbain de l'architecte néerlandais Rem Koolhaas dans lequel il est écrit: " Si les space-junk sont les débris humains qui encombrent l’univers, le junkspace est le résidu que l’humanité laisse sur la planète ". Aux commandes de la machine, Clémence Blochet explique alors ce titre-hommage: " Junkpage, ce sont des résidus de pensée, des espaces d'écriture, une sorte de bazar organisé sur une quarantaine de pages ". Là c'est sûr, ça sonne encore mieux. Et pour que ça sonne encore mieux, Junkpage c'est un directeur artistique en la personne de Franck Tallon, 28 rédacteurs ( tous rémunérés et intervenant en fonction du numéro ), une correctrice pour une parution mensuelle distribuée dans 550 points en Gironde ( Bordeaux, CUB, Bassin et Libournais ).

Un journal qui se réinvente chaque mois Chaque début de mois donc,  quelques 18000 exemplaires de Junkpage débarquent dans différents endroits culturels girondins, bibliothèques, médiathèques, lieux de vie, salles de spectacle... Pour reprendre les mots de Clémence Blochet, " On n'a pas perdu notre espace de parole présent dans Spirit, bien au contraire, mais l'énergie s'est renouvelée. A chaque sortie, le journal se réinvente, l'état d'esprit est tour à tour trash, doux ou provoc, l'objectif premier étant de donner à lire et à voir un contenu varié où l'évènement culturel quel qu'il soit parle aux lecteurs ". Gros moteurs culturels, Bordeaux et la CUB inspirent sans mal les plumes de Junkpage: le mois dernier, les Grandes Traversées 2013, les Lettres du monde ou encore une interview des deux directrices du Festival International du Film Indépendant de Bordeaux qui a fêté son second anniversaire début octobre. Avant un numéro double pour les mois de décembre et de janvier, la prochaine parution promet " quelques surprises ". Patience, ce sera le 4 novembre.

Lise Gallitre
Par Lise Gallitre

Crédit Photo : Claude Levêque - tous droits réservés

Partager sur Facebook
Vu par vous
1045
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 17 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !