Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

11/01/21 : Le 18/01 à 18h le MEF 33, le Centre Europe Direct Bordeaux-Aquitaine et les Jeunes Européens Bordeaux organisent un webinaire le "Plan de Relance et budget européens: Où va l'Europe?" Commission et Parlement européens, et la Région seront représentés+ d'info

08/01/21 : Influenza aviaire - la Préfecture des Pyrénées-Atlantiques annonce désormais 159 communes en zone réglementée en lien avec 2 foyers dans des élevages de palmipèdes à Baigts-de-Béarn et Préchacq-Navarrenx et 4 suspicions fortes à Arget, Lichos et Garlin

06/01/21 : 823kg de jouets et de livres ont été collectés par la Communauté d’Agglo de Pau et ses partenaires grâce à l’opération "Le père Noël fait de la récup’"! Elle se poursuit jusqu'au 17 janvier dans les déchetteries et points de dépôts.+ d'info

28/12/20 : Le 22 décembre, les communes de Tocane-Saint-Apre et Bergerac en Dordogne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour inondations et coulées de boues en septembre 2020.

28/12/20 : Suite aux inondations et coulées de boues survenues dans les Landes en octobre dernier, les communes de Mimbaste, Bélus et Rivière-Saas-et-Gourby ont été reconnues le 22 décembre en état de catastrophe naturelle.

23/12/20 : Le préfet de la Charente-Maritime a validé la sortie de la communauté d'agglomération de La Rochelle du syndicat départemental Eau 17, à compter du 1er janvier 2021.

23/12/20 : 60 000 € ont été votés lors de la dernière commission permanente du Département des Deux-Sèvres en faveur de la recherche scientifique et l'innovation. Cette somme sera attribuée sous formes de bourses doctorales

23/12/20 : Le Conseil communal des jeunes de Poitiers a organisé mi-décembre, une collecte de produits de puériculture dans les collèges. Plus de 150 produits (couches, lait, produits d’hygiène…) ont ainsi été remis au restos du Coeur et au Secours Populaire

19/12/20 : Le Biarrot Jacques Lajuncomme-Hirigoyen, 64 ans, est le nouveau président de la Fédération française de surf. Il succède à Jean-Luc Arassus, élu en 2005 . Il sera le président qui inaugurera l'entrée du surf à Tokio, mais aussi aux JO 2024 à Teahupoo.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/01/21 | Lot-et-Garonne : la Maison de l'Europe fête l'amitié franco-allemande

    Lire

    Du 18 au 29 janvier, la Maison de l'Europe du Lot-et-Garonne célèbre l'amitié franco-allemande. 18 ans après la création de la Journée franco-allemande par Jacques Chirac et Gerhard Schröder en 2003, cette amitié entre les deux pays est célébrée chaque 22 janvier. L'évènement organisé par la Maison de l'Europe 47 prévoit diverses animations, parmi lesquelles des quizz en ligne, de la culture et un jeu concours qui sera lancé le 22 janvier prochain.

  • 16/01/21 | L'Opéra National de Bordeaux annule 30 dates

    Lire

    En raison des « contraintes sanitaires persistantes », l'Opéra National de Bordeaux annule toutes ses dates jusqu'au 20 février et deux productions lyriques - Falstaff (6-14 mars) et Figures Humaines (17-20 juin). Les publics concernés par ces annulations seront contactés par l'ONB. L'institution tient tout de même à conserver le lien avec son public par le biais de captations de répétitions ou de publications sur les réseaux sociaux, en espérant pouvoir rouvrir le plus tôt possible.

  • 15/01/21 | Covid-19: Couvre-feu à 18h pour au moins 15 jours

    Lire

    Suite à l intervention du Premier Ministre, Jean Castex et d'une partie du Gouvernement ce jeudi soir, la Nouvelle-Aquitaine à l'image de l ensemble du territoire français se voit désormais appliquer un couvre-feu dés 18h, à compter de ce samedi 16 janvier. En outre, face aux variants du virus, il a été annoncé un renforcement des protocoles dans les cantines scolaires, lieux les plus sensibles pour la transmission du virus. Le mode hybride est quant à lui prolongé dans les lycées au-delà du 20 janvier. La vaccination des plus de 75 ans et des personnes sensibles restent maintenue au 18 janvier.

  • 15/01/21 | « Mon quartier s’anime » et occupe les enfants à Périgueux

    Lire

    La Ville de Périgueux propose durant les vacances d’hiver des activités sportives, culturelles et de loisirs à destination des jeunes de 6 à 15 ans. Du 8 au 19 février, les enfants pourront profiter d’ateliers artistiques, de mini-tournois sportifs ou encore de jeux d’enquêtes. Toutes ces activités sont gratuites, et les activités sportives se font sur inscription préalable sur le site de la Ville.

  • 15/01/21 | Opération recyclage des pneus agricoles

    Lire

    Les Chambres d’Agriculture de Charente-Maritime et des Deux-Sèvres organisent une collecte de pneus usagés. Les agriculteurs ou éleveurs intéressés par cette démarche, intitulée « Ensivalor » et qui a pour objectif de recycler les pneus à un coût abordable, doivent se faire connaître sur le site de la Chambre d’Agriculture avant le 19 mars 2021.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | La région s’engage pour faire vivre l’occitan

11/12/2017 | Lors de la plénière de l’Amassada, les élus ont signé la première déclinaison de la convention-cadre pour l’enseignement de l’occitan dans l’Académie de Bordeaux

Signature de la convention particulière pour le développement de l'enseignement de l'occitan dans l'Académie de Bordeaux

Le 26 janvier dernier, Najat Vallaud-Belkacem, alors ministre de l’enseignement, signait à Toulouse une convention-cadre définissant les modalités horaires de l’enseignement de l’occitan. Cette impulsion ministérielle avait pour objectif d’être déclinée dans les cinq académies des deux régions (Nouvelle-Aquitaine et Occitanie). Ce lundi, l’Académie de Bordeaux a signé la première déclinaison lors de la plénière de l’Amassada. Une manière de « sanctuariser » la langue régionale pour Alain Rousset, président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine.

Il n’est pas rare d’entendre des sonorités occitanes lors des conciliabule de l'Amassada, le Conseil de développement pour la langue occitane qui réunit les acteurs institutionnels et associatifs oeuvrant en faveur de la langue et de la culture occitane. Pourtant ce lundi, le discours en langue d’oc de Marcel Calmette, conseiller départemental du Lot-et-Garonne délégué aux langues régionales, résonne d’autant plus dans la salle Jacques Chaban-Delmas. On décèle dans son parler la joie et l’enthousiasme de cette journée qu’Alain Rousset a décrit comme « un moment important pour nous » quelques minutes auparavant. Ce 11 décembre, l’Académie de Bordeaux a signé la première déclinaison de la convention-cadre du 26 janvier dernier, permettant de poursuivre et structurer l’enseignement de l’occitan.

L’occitan porté par l’école de la République

Il y a d’abord eu la présentation de la stratégie de concertation pour la redéfinition du programme interrégional d’action linguistique pour l’occitan pilotée par Charline Claveau-Abbadie, présidente de l’Office public de la langue occitane (OPLO). A la suite, les représentants des départements de la Gironde, les Pyrénées-Atlantiques, le Dordogne, et le Lot-et-Garonne se sont exprimés sur l’importance de s’impliquer dans la transmission de cette langue régionale. Pour Alain Rousset, « l’occitan ne peut pas rester un folklore nostalgique ». Si des élus regrettent que les familles transmettent de moins en moins ce patrimoine, l’école de la République, elle, compte bien "prendre le relais". En effet, cette Amassada est l’occasion d’annoncer la création d’un Etablissement public de coopération culturelle interrégionale réunissant l’Institut d’Occitan et le Cirdoc (centre interrégional de développement de l’occitan), consacré au patrimoine et à la création culturelle en langue occitane. Un projet qui permettra d’embrasser et transmettre totalement la culture occitane. Michelle Lacoste, conseillère départementale de la Gironde et présidente de la commission Culture l’affirme « nous souhaitons faire vivre l’occitan au XXIème siècle ». Pour les élus, la motivation est la même : aller au-delàs d’une politique de préservation. Une politique soutenue par le budget du Conseil régional dédié à la langue et à la culture occitanes. Pour rappel, celui-ci a été sanctuarisé en 2017, et s’élève à 1,2 millions d’euros.

« Une langue du désir »

Pourtant ce cercle vertueux engagé par la région et le recteur de l’Académie de Bordeaux, Olivier Dugrip, pourrait se voir menacer par de récentes décisions étatiques. Début décembre, des arrêtes publiés sur le Journal Officiel présentaient le nombre de postes ouverts aux concours enseignants du second degré (collèges et lycées) pour 2018. Un nombre de places en baisse de 33,33% - passant de 6 à 4 postes pour 2018- pour le Capes langue régionale, option occitan-langue d’oc. Concernant l’agrégation, une seule place à été ouverte. Des choix que Charline Claveau-Abbadie regrette: « cela risque de porter un coup fatal » tant ils vont à l’encontre de la politique régionale en jeu. Mais la présidente de l’Office public de la langue occitane et le recteur de l’Académie de Bordeaux espèrent bien faire de cette langue « une langue du désir ». Première académie à signer cette convention, Bordeaux avait déjà pu exprimer son engagement en 2011 lors de la signature d’une précédente convention sur l’occitan. « Les excellentes relations » définies pat Charline Claveau-Abbadie entre Olivier Dugrip et l’OPLO expliquent cette rapidité d’exécution.

Pour la suite du calendrier, il faudra attendre le 21 décembre prochain et le vote définitif concernant la création de l'Etablissement public de coopération culturelle interrégional annoncé lors de cette Amassada.  

Alizé Boissin
Par Alizé Boissin

Crédit Photo : Aqui

Partager sur Facebook
Vu par vous
29187
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !