Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Véronique Chabreyrou et Jacques Ranoux, candidats de gauche, soutenus par la majorité sortante, sont en tête avec 37,80 %, devant le binôme RN Pascale Léger et Serge Muller à 23,80 %.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Sur le canton de la vallée de la Dordogne, Germinal Peiro (PS) le président du conseil départemental sortant est réélu avec 64,96 % dès le premier tour. Il est associé à Patricia Lafon-Gauthier.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : le binôme socialiste composé de Marie-Lise Marsat et Serge Mérillou est réélu sur le canton de la Lalinde.

20/06/21 : Régionales en Dordogne : Sur le canton de Saint-Astier, Alain Rousset (PS) est en tête avec 30,39 % des voix devant la candidate RN Edwige à 23 %. L'écologiste Nicolas Thierry est en 3e position à 10,51 %.

20/06/21 : En Dordogne, l'abstention estimée pour les élections départementales et régionales en Dordogne est de 66,2%. C'est la participation la plus faible de toutes élections confondues dans le département.

20/06/21 : En Haute-Vienne, le taux de participation à 17h était de 28,54% en forte baisse par rapport à 2015 où on avait enregistré 52,36 % de votants à la même heure.

20/06/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques, après un taux de participation à midi s'élevant à 14,5%, ce même taux s'affichait à 31,37 % pour le double scrutin des élections régionales et départementales du 20 juin 2021.

20/06/21 : A 17h, le taux de participation aux élections régionales et départementales s'élève à 25,68%. En 2015, il était de 45,09% pour les régionales et 44,78% pour les départementales, soit une baisse de près de vingt points.

20/06/21 : Dans la Vienne, la baisse de la participation aux élections régionales et départementales se confirme. À 17h, le taux était de 26,07% contre 43,77% pour les départementales en 2015 et 44,87% pour les régionales en 2015.

20/06/21 : En Dordogne, le taux de participation au premier tour des élections départementales et régionales estimé à 17 h est de 33,78 %, en baisse par rapport aux scrutins de 2015.

20/06/21 : Dans la Vienne, le taux de participation aux élections départementales et régionales de 2021 a atteint 10,99% à midi. Il est en baisse par rapport aux scrutins de 2015 : les taux étaient de 15,43% pour les départementales et 16,53% pour les régional

Arte Flamenco
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/06/21 | A La Rochelle, le 2e tour se jouera avec les anciens candidats aux municipales

    Lire

    La Rochelle 1, le binôme falorniste/PS Christophe Bertaud et Marylise Fleuret-Pagnoux passe au 2e tour avec 28,83% des voix devant les écologistes (20,87%). A La Rochelle 2, ce sont les fountainistes Dominique Guégo et Marie Nedellec qui sont en tête avec 32% des voix contre 24,13% pour la liste LR. Sur La Rochelle 3, le duo EELV Marion Pichot - Jean-Marc Soubeste, ex candidat aux municipales se distingue parmi les 7 listes en lice avec 28,19% des voix.

  • 21/06/21 | Départementales : le RN en recul en Charente-Maritime

    Lire

    En 2015, le RN était au 2e tour dans 12 cantons sur les 19 que compte la Charente-Maritime. Le scénario ne se renouvellera pas en 2021, car il est en net recul. Sauf sur le canton de La Tremblade, où la déléguée départementale du RN Séverine Werbrouck se retrouve au coude à coude, avec 31,54% des voix, avec le binôme arrivé en tête, Fabienne Labarrière et Jean Prou (32,18%).

  • 21/06/21 | Départementales en Charente : le président sortant en tête pour le 2e tour

    Lire

    L'ancien président du Département et sénateur, François Bonneau est en tête avec Marie-Henriette Beaugendre, maire de Saint-Saturnin, dans le Val-de-Nouère avec 58,60% des voix. Au deuxième tour ils affronteront Michel Germaneau maire de Linars et Isabelle Moufflet maire de Vindelle (41,40%).

  • 21/06/21 | Elections départementales : coup dur pour Lionel Quillet sur l'île de Ré

    Lire

    Parti favori, le premier vice-président du Département, également président de la Cdc de l'île d'Oléron, Lionel Quillet (LR) se retrouve au 2e tour avec un écart de 435 voix face au maire de Rivedoux Patrice Raffarin et sa colistière, en tête avec 43,50%. Un résultat qui surprend mais n'inquiète pas le président sortant du Département Dominique Bussereau, qui compte sur la bonne position des candidats de droite à Montguillon, Saintes ou encore Saujon pour atteindre 40 élus de droite au 2e tour.

  • 18/06/21 | Tapisserie Manufacture Pinton de Felletin... à Hong Kong !

    Lire

    Spécialisée dans le tissage des tapis, tapisseries et moquettes, la manufacture Pinton dans la Creuse est l’une des entreprises les plus importantes du secteur de la tapisserie d’Aubusson. Afin de se développer, notamment vers l’international elle va construire un nouveau bâtiment moderne et écologique à Felletin et elle va moderniser ses équipements afin d’améliorer sa productivité, sa qualité et sa réactivité. Pour consolider sa présence à l’international elle va également ouvrir une filiale à Hong Kong.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | L'Actualité du Roman Noir et des éditions Agullo

02/12/2020 | Árpád Soltész : Le bal des porcs- traduit du slovaque par Barbora Faure- Agullo Noir- 392 pages- 22 €- septembre 2020

Árpád Soltész : Le bal des porcs-  traduit du slovaque par Barbora Faure- Agullo Noir- 392 pages- 22 €- septembre 2020

Le romancier slovaque Árpád Soltész poursuit dans ce Bal des porcs l’œuvre de dénonciation de la corruption criminelle de son pays entamée avec son précédent roman, il était une fois à l’Est. Il le fait avec le même allant, noir et jubilatoire, et cette écriture particulière, au style journalistique décontracté, mélange d’humour à froid et de rage bouillonnante et contenue contre les effets de ces affaires délétères.

Tout débute avec la disparition d’une jeune fille après une soirée dans un lupanar pour huiles du régime ; son amie, elle aussi pensionnaire de cette maison de redressement où des adolescentes sont forcées de se prostituer, s’évade pour se réfugier auprès de la police. Il n’est pas sûr que ce soit la bonne option dans cette contrée ironiquement désignée comme « Le Joli Petit Pays sous la Minuscule Chaîne de Hautes Montagnes ». On y vit sous l’emprise sans conteste d’un personnel politique, tenu jusqu’au Président, par une espèce d’internationale de mafieux des proches régions d’Europe : car outre des Slovaques, on y retrouve des Hongrois, des Albanais, des Italiens. Les personnages multiplient les manières de s’enrichir le plus vite possible, tenant en laisse la police, la magistrature et le personnel politique, pratiquant le chantage et l’élimination physique de ceux qui n’acceptent pas de rentrer dans ce jeu. On voit, entre autres personnages à la fois grotesques et terrifiants, un certain Casse-dalles-figure immémoriale de tueur à gages- qui a toujours son sandwich préparé par sa femme pendant qu’il fait creuser les tombes par ceux qu’il exécute dans la forêt. Le livre conte la montée de cette emprise, les coups fourrés, les cassages de figure et les liquidations, l’architecture de ce système politico-mafieux, le trafic d’armes (dont on retrouvera certaines lors de l’attentat en 2015 du Bataclan en France), le trafic d’influence, l’extorsion de fonds, les expulsions de paysans de leur terres, le détournement des dotations agricoles, la chasse aux subventions européennes pour les centrales solaires…Car sous le ressort d’une fiction, c’est d’une histoire bien réelle dont il s’agit : celle de la « grandeur » et de la chute (relative) d’un personnel politique en Slovaquie, où l’assassinat d’un journaliste et de sa compagne a provoqué un séisme politique, en 2018. Mais le journaliste narrateur -double du romancier, lui-même célèbre enquêteur dans son pays- préfère les armes de la fiction pour raconter ces faits vrais, comme il le dit lui-même : « L’auteur de ce livre est un prostitué de journaleux et affabule sans le moindre scrupule. Son roman ne contient pas la moindre parcelle de vérité. L’action se déroule dans une région qui pourrait bien être la Slovaquie, mais qui ne l’est pas du tout. Si malgré tout vous vous reconnaissez dans l’un des personnages, n’hésitez pas et allez vous dénoncer tout de suite au commissariat ou à la procurature la plus proche. N’oubliez pas votre carte d’identité et votre brosse à dents. »

…Aux dernières nouvelles (septembre 2020), le procès du commanditaire présumé du double meurtre a abouti à son acquittement, les juges ayant estimé, je cite : « Ce jugement ne dit pas que les accusés sont innocents, ce jugement dit qu’il n’a pas été prouvé qu’ils sont coupables. »

 

Ainsi, les éditions Agullo (basées en banlieue de Bordeaux) continuent-elles leur puissant et fécond travail de découvertes de littératures étrangères. On citera parmi les dernières et les plus intéressantes parutions : À l’ombre de la Butte-aux-coqs, un roman lettonien de Oswalds Zebris sur le grand bazar tragique que connut ce pays au début du XXème, Autochtones, un roman russe de Maria Galina, promenade fantastique dans une cité d’une étrange et indicible peur, et encore Bratislava 68, été brûlant, autre récit slovaque de Viliam Klimáček, magnifique et poignante odyssée de ceux qui fuirent de chez eux au moment de l’invasion de la Tchécoslovaquie par les troupes d’Urss et de ceux qui y restèrent. Toujours avec Agullo, on peut aller plus loin encore avec deux romans ayant pour cadre le Moyen -Orient, épopées rocambolesques et fortement déjantées de Saad Z. Hossain -Bagdad la grande évasion ! et Djinn City. Et on peut terminer, provisoirement, le voyage avec les romans noirs de l’italien Varesi (Or, encens et poussière). De quoi contenter notre fringale de lecture et de mondes littéraires nouveaux.

Bernard Daguerre
Par Bernard Daguerre

Crédit Photo : La Machine à Lire

Partager sur Facebook
Vu par vous
16461
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !