Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

27/09/21 : L'Agglo de Pau vient de se voir remettre par l'ADEME et le Ministère de la transition énergétique le Label, encore expérimental, Economie circulaire. Attribué pour 4 ans, il mesure les avancées et orientations des actions de la collectivité en la matière

27/09/21 : Mascaret, le festival occitan de Bordeaux et de la Gironde se lance ce 25 septembre à Bordeaux, avec la projection de deux documentaires de Patric La Vau sur notamment la fondation de l’occitanisme moderne. 20 rdv à découvrir jusqu'au 14 novembre ! Plus d

27/09/21 : Le 17 septembre, Lionel Niedzwiecki a été nommé directeur général du Festival Arte Flamenco dont les missions seront notamment de contribuer au développement territorial d’Arte Flamenco, de soutenir la création et l’émergence de nouveaux talents.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 27/09/21 | Coquelicontes en Creuse et en Corrèze

    Lire

    La 24ème édition du festival Coquelicontes se déroulera du 28 septembre au 10 octobre. Itinérant entre la Creuse et la Corrèze, ce sont près de 74 rendez-vous dans 57 communes qui attendent les spectateurs. Au programme : des balades, des goûters ou encore des veillées autour du conte. L'inauguration se fera le 28 septembre à 20h à la Cité de la Tapisserie d'Aubusson avec le spectacle « Chroniques des bouts du monde » de Kwal. Programme

  • 27/09/21 | Une soirée pour découvrir la Jeune Chambre Economique

    Lire

    Le 28 septembre à 19h30, la Fédération des Jeunes Chambres Economiques de Nouvelle-Aquitaine organise une soirée de présentation de l'association à destination des jeunes de 18 à 40 ans. A Agen, Bergerac, Bordeaux et Niort, la soirée se fera en présentielle mais elle aura également lieu en version dématérialisée. Billetterie et inscription

  • 27/09/21 | Girl's day à Bressuire (79)

    Lire

    Dans le cadre du plan « 1jeune, 1solution » et à l'occasion de la journée de la mixité dans l'emploi, la maison de l'emploi du Bocage dans les Deux-Sèvres, en partenariat avec la SNCF, organise mardi 28 septembre un « Girl's day : journée de la mixité ». Lors de cette journée, toutes les femmes sont invitées à la Cité de la Jeunesse et des Métiers pour découvrir les métiers de la SNCF notamment techniques, souvent considérés comme des métiers « masculins ».

  • 24/09/21 | Salon de l'agriculture de Nouvelle-Aquitaine 2022 : 1ères infos !

    Lire

    Lors de la rentrée de la Chambre régionale d'agriculture, Bruno Millet, Commissaire général du Salon de l'agriculture Nouvelle-Aquitaine a révélé que si Bordeaux sera le centre physique de la manifestation, des événements auront aussi lieu sur l'ensemble des territoires, en partenariat avec les établissements d'enseignement agricole. Autre "nouveauté" issue de l'expérience de la crise sanitaire, les débats pourront être suivis à distance sur Agriweb tv. Enfin, les animaux seront désormais présents sur toute la durée du Salon, soit du 21 au 29 mai 2022, de même que le Marché de producteurs !

  • 24/09/21 | Le CHU de Bordeaux 2ème meilleur hôpital de France

    Lire

    Selon un palmarès du Point paru le 23 septembre, le CHU de Bordeaux se classe comme 2ème meilleur hôpital public de France. 31 des spécialités du CHU se classe dans les 5 premières places dont 12 relatives à la prise en charge des cancers. Le palmarès s'est appuyé sur une enquête menée auprès d'un millier d'établissements publics ou privés à but non lucratif et d'établissements privés à but commercial. Signe d'excellence, cette position dans le top 3 des hôpitaux français est tenue depuis 19 ans !

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | L'Actualité du Roman Noir : L'île invisible

22/06/2021 | Francisco Siniaga : l’île invisible- traduit de l’espagnol (Venezuela) par Marta Martínez Valls- 2013, puis 2021- éditions Asphalte-272 pages- 22 €

1

Souvent, le noir est plus vénéneux au milieu de ces lieux clos que constituent les îles. Et dans ce roman situé quelque part dans les Caraïbes, on trouve une parfaite symétrie de données opaques : d’un côté, Wolfgang, venu mourir là, loin de sa lointaine et froide Allemagne et de l’autre, le lieu même de sa disparition, l’attirante et mystérieuse île vénézuélienne de Margarita « l’île de l’utopie, le seul endroit de la planète où tout le monde commande et personne n’obéit » aussi fascinante que sa nonchalante et tropicale capitale, La Asunción.

Au commencement, dans ce petit paradis pour touristes, débarque la mère, Edeltraud, à la recherche d’explication sur le décès de son fils, pour elle incompréhensible. Il lui faut donc des intermédiaires : d’abord le consul allemand de la place, Dietrich, qui n’ose la mettre en garde contre une certaine illisibilité de l’île pour les yeux étrangers ; puis l’avocat qui va mener l’enquête, l’impécunieux et lettré José Alberto Benítez, qui ne s’étend pas d’avantage sur les pièges de l’environnement local. Le futur détective s’amuse toutefois à mesurer la rigidité comportementale de sa cliente, symbolisée par sa manière de s’exprimer : appréciant l’entrée en matière directe de son interlocuteur lors de l’entretien initial, « elle se mit à̀ parler avec la même précision que le créateur avait mise à dessiner ses lèvres », note-t-il. On pourrait résumer l’intrigue policière ainsi : Wolfgang a été retrouvé noyé, or c’était un excellent nageur, affirme sa mère ; le rapport médical que cherche avec ténacité l’avocat permettra-t-il de lever l’ambiguïté sur les causes de la mort ? Le récit met aussi à jour une évidente dimension passionnelle à l’affaire, la femme de Wolfgang paraissant s’être détachée de lui au fur et à mesure que croissait une dévorante passion de son mari pour les combats de coqs…

L’auteur chercherait-il à nous orienter vers une opposition entre deux mondes, solution simplificatrice et appuyée ?  Il faut examiner avec prudence la charge toute symbolique du fossé séparant le réalisme magique supposé de cette partie-là de la Caraïbe et la compréhension que peuvent en avoir les fils de la lointaine Europe. Le lecteur pourra encore chercher quelques explications du côté du texte littéraire qui obsède José Alberto, fragment d’un puzzle impénétrable et prestigieux (de Shakespeare à Conrad, et d’Orwell à Rulfo), issu d’un rêve dont il s’accroche à trouver l’origine. Il n’est pas jusqu’à l’histoire récente de l’île qui se fait ici une place, avec le petit cénacle de ses acteurs vieillissants et nostalgiques, dont l’avocat, commentant en boucle les aléas politiques du pays. Paradoxal, jouant à contre-pied des certitudes de son lecteur, le roman, qui n’a de policier que le nom, l’engloutit dans les abysses de son charme et de sa violence.

Bernard Daguerre
Par Bernard Daguerre

Crédit Photo : 4111111111111111

Partager sur Facebook
Vu par vous
4137
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !