aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

09/08/17 : Sécurité routière 4 personnes ont perdu la vie sur les routes lot-et-garonnaises fin juillet. La mobilisation des policiers et des gendarmes demeure à un niveau élevé et aucune tolérance ne sera admise en cas d’infractions, assure la préfecture du 47

09/08/17 : Le girondin Pierre-Ambroise Bosse, 25 ans, qui est né à l'athlétisme au club de Gujan-Mestras a remporté l'épreuve du 800 mètres aux championnats du monde de Londres en 1'44''67 ce mardi 8 août.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 20/08/17 | Sécheresse: Cours d'eau de Gironde interdits

    Lire

    Sécheresse oblige: la préfecture de gironde a pris un arrêté et de nouvelles mesures d’interdiction nécessaires sur la Gamage et la Bassanne en amont de la commune de Savignac. Cela s’ajoute aux mesures déjà mises en œuvre en juillet, à savoir : des restrictions sur les usages non prioritaires ainsi que l’interdiction de tous les prélèvements sur le Deyre, le Glaude, la Barbanne, la Gravouse, le ruisseau de la Grave, le Moron, le Palais (le Ratut), le ruisseau de la Virvée en amont du pont des Planquettes, le Chenal du Talais, la Jalle de Castelnau, la Jalle de Breuil, le Tursan, le Lisos, l’Andouille et le Seignal.

  • 18/08/17 | La Rochelle renforce sa sécurité

    Lire

    Afin d’améliorer la sécurité dans sa ville, le Maire de La Rochelle a sollicité dès ce vendredi le renforcement de La présence des forces de l’ordre - Police nationale et opération sentinelle - dans les lieux les plus fréquentés et en particulier autour du Vieux-Port et a pris un arrêté pour installer un nouveau dispositif anti-bélier aux abords du Vieux-Port. Sous la forme de chicanes placées sur les voies d’accès, ces équipements sont destinés à ralentir les véhicules qui arriveraient trop rapidement, tout en autorisant le passage des bus et des véhicules de secours.

  • 18/08/17 | Emploi : #Recrutemoisitupeux pour faire se rencontrer l’offre et la demande

    Lire

    Site d'offres d'emploi du Lot-et-Garonne, Emploi47.fr lance l’évènement #Recrutemoisitupeux, l’après-midi du 14 septembre, au Centre des Congrès d’Agen. C’est une rencontre directe sans CV, entre candidats et employeurs, au cours de laquelle les employeurs échangeront avec 2 ou 3 candidats en même temps pendant une durée limitée.

  • 18/08/17 | Rochefort honore La Fayette

    Lire

    C'est joliment annoncé dans ce communiqué: "tout au long de l'été, Rochefort invite La Fayette à présider l'ensemble de ses manifestations culturelles. Avec l'exposition au musée Hèbre des pièces exceptionnelles qui retracent sa vie, les conférences, les noctambulations et les nombreuses animations organisées tout l'été, c'est une toute autre ambiance qui vous attend le dernier week-end d'août. Les 26 et 27, vous serez alors plongé dans la vie de ce héros des deux mondes, vous côtoierez le siècle des Lumières et croiserez des personnages costumés dans les rues de la ville."

  • 09/08/17 | En Lot-et-Garonne, un soutien aux entreprises en difficulté

    Lire

    Pour faire face aux complexités de leurs fonctions (difficultés organisationnelles ou économiques), les chefs d'entreprise peuvent être conseillés et aidés grâce au Centre d’Information sur la Prévention des difficultés des entreprises (CIP) de Marmande - Villeneuve-sur-Lot. Ce service est gratuit et apporte un accompagnement personnalisé aux chefs d’entreprises, en l’absence de Tribunal de Commerce.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Culture | L'actualité du roman noir - L’installation de la peur de Rui Zink

02/01/2017 | Rui Zink : L’installation de la peur,traduit du portugais par Maïra Muchnick - Editions Agullo, collection Agullo Fiction - 177 Pages - 17,50 €

 L’installation de la peur de Rui Zink

On sonne, la jeune femme occupée à ses tâches a juste le temps d’enfiler une robe de chambre et de prendre son enfant pour le cacher dans la salle de bain en lui demandant de ne pas faire de bruit. Elle a vu par l’œilleton qu’ils ne sont pas à la porte de la rue mais, déjà, qu’ils se sont introduits dans l’immeuble jusqu’à son étage. On sonne encore, tambourinant avec insistance, que faire ? Paniquée, elle ouvre.

Et les voilà, deux fonctionnaires, l’un cravaté et beau parleur, l’autre en bleu de travail et boîte à outils dans les pognes contre une élégante mallette aux mains du premier. Ils sont venus, conformément aux directives du gouvernement, procéder à l’installation de la peur. Et d’expliquer que l’objectif national est sa mise en place dans un délai de 120 jours, tous les foyers devant se soumettre à ce devoir patriotique (dont on comprendra plus tard qu’il concerne le Portugal). Ce qui requiert à la fois des travaux matériels dans chaque logement, étayés par l’exposition d’un contenu, la définition de ce que pourrait être cette peur, ses multiples dimensions, encore plus effroyables à la lumière de l’actualité de notre monde contemporain.

Et les deux hommes s’installent : Carlos zélé parleur enfile les idées premières sur la peur dans un langage aussi fascinant et creux qu’une chaîne d’information télévisuelle en continu. Il est bientôt rejoint par Sousa qui son travail terminé (la pose d’un « Instrument de Changement » parfaite « box » pour l’accès aux peurs) le seconde voire le dépasse dans sa logorrhée verbale. La jeune femme n’intervient guère, craignant pour son enfant et elle-même, car les deux hommes cultivent l’ambigüité de la menace de la peur. Ils la déclinent sous toutes ses formes : des plus prosaïques - peur dans les toilettes, peurs enfantines, peur universelle « une rue calme peut être une forêt sombre et menaçante, une mer de velours pleine d’yeux aux aguets, oui, aux aguets » aux plus modernes : la loi d’airain du marché et ses exigences de rationalisations et de réformes structurelles, la crainte des étrangers, le cannibalisme et les zombies, tout y passe dans un empilement de lieux communs.

Si le roman prend alors l’allure d’une fable politique sur notre système actuel de fonctionnement de nos sociétés, il traque aussi « la langue transformée en labyrinthe de l’horreur », porté comme un chant choral absurde et menaçant par nos deux zozos, aussi ridicules qu’inquiétants.

Et comment lutter, comment y répondre, si ce n’est par une dose bien calibrée de cette bonne et vieille terreur ?

Chut, n’en disons pas plus ; les mots même peuvent aussi terrifier le lecteur…

 

Rui Zink : L’installation de la peur,traduitdu portugais par Maïra Muchnick - Editions Agullo, collection Agullo Fiction - 177 Pages - 17,50 €

Bernard Daguerre
Par Bernard Daguerre

Crédit Photo : Editions Agullo

Partager sur Facebook
Vu par vous
8920
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !