20/05/22 : HAUTE-VIENNE Sur la 2e circonscription, la candidate LREM investie Shérazade Zaiter devra composer avec le dissident Jean-Luc Bonnet, maire du Vigen et son suppléant Bertrand Venteau, président de la Chambre d’agriculture et frère du député sortant.

19/05/22 : DORDOGNE. Dans la 4e circonscription, Jérôme Peyrat LREM, maire de La Roque-Gageac, se retire après une polémique sur sa condamnation pour violence conjugale. Il briguait le siège de la sortante Jacqueline Dubois, qui repart non investie par LREM.

18/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 6 e circo, LREM prononce l’exclusion de Philippe Jouvet, candidat contre Vincent Bru, le sortant LREM. Philippe Jouvet était jusqu'ici le suppléant de Florence Lasserre dans la 5e circonscription.

18/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 4e, l'écolo Julien Brunel se retire au profit d'Inaki Echaniz PS-Nupes. "Notre responsabilité politique nous oblige au retrait. Mais notre responsabilité morale nous interdit de soutenir le candidat PS," tweete J. Brunel

13/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES - Dans la 3ème circonscription, David Habib député socialiste sortant critique sur la NUPES, est candidat à sa succession en son nom propre face à un candidat LFI /NUPES. Alain Rousset vient de lui apporter son soutien.

12/05/22 : GIRONDE. Dans la 2e circonscription, Cyril Mouquet , candidat Nouvelle Donne se désiste au profit du candidat investi par la Nupes, l'écologiste Nicolas Thierry, au nom de "l'intérêt général premier avant tout" tweete Cyril Mouquet.

11/05/22 : GIRONDE. La sortante Christelle Dubos (LREM), 46 ans, lâche la 12e circonscription. Elue en 2017, secrétaire d'Etat de 2018 à 2020, elle a créé le service public du versement des pensions alimentaires. Son suppléant, Pascal Lavergne devient candidat.

11/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Le Hendayais Tom Dubois-Robin, 29 ans, portera les couleurs de la NUPES dans la 6e circonscription. Ex gilet jaune, il a aussi interpellé, en tant que riverain, les pouvoirs publics sur le sort des migrants à la frontière basque.

10/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 6e circonscription, le sortant Vincent Bru, majorité présidentielle, se représente. L'ex-maire de Cambo et ex-conseiller départemental est concurrencé par l'adjoint au commerce de Biarritz, Fabrice-Sebastien Bach (LR).

10/05/22 : GIRONDE. Dans la 2e circonscription de Bordeaux, le leader EELV au conseil régional, Nicolas Thierry annonce sa candidature au poste de député face à Catherine Fabre (LREM), élue en 2017 après avoir battu Michèle Delaunay (PS) et Pierre Hurmic(EELV).

10/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Colette Capdevielle, députée PS de 2012 à 2017, ne se présente pas dans la 5e circonscription, réservée à LFI par l'accord politique NUPES. "Nous entendons le message qui demande à la gauche de se réunir" indique la section du PS.

05/05/22 : LIMOUSIN. Après l’accord entre LFI, PC, EELV et PS, un seul candidat PS pourra se présenter dans l’ancienne région, sur la 2ème circonscription de la Haute-Vienne détenue par le député LREM Pierre Venteau. Six socialistes avaient été élus en 2012.

05/05/22 : HAUTE-VIENNE. Sur la 2ème circonscription, le député LREM Pierre Venteau, qui avait remplacé Jean-Baptiste Djebbari en novembre 2019 nommé secrétaire d'État aux transports, annonce qu’il ne sollicitera pas l’investiture aux élections législatives.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/05/22 | Dordogne : Le schéma départemental en faveur des personnes âgées se prépare

    Lire

    La Dordogne est le 4ème département le plus âgé de France, avec plus d'un tiers de sa population de plus de 60 ans, contre un quart à l'échelle nationale. Cette tranche d'âge devrait représenter 40% de la population périgordine d'ici 10 ans. Fort de ce constat, les travaux du Schéma départemental des personnes âgées 2022-2026 ont été lancés mercredi 18 mai à Périgueux. Objectif: définir les grandes orientations de la politique départementale de l'autonomie pour les 5 ans à venir, sur la base des propositions des professionnels du secteur. Plus d'une centaine étaient présents mercredi.

  • 24/05/22 | Deux-Sèvres : Une maison de santé pluridisciplinaire

    Lire

    La commune de Saint-Aubin-le-Cloud dans les Deux-Sèvres va construire une maison de santé pluridisciplinaire dans son centre-bourg. Le bâtiment disposera d'un cabinet médical pour 2 médecins généralistes, de cabinets pour des infirmiers libéraux, la kinésithérapie et les permanences de professionnels extérieurs. La structure sera également doté d’une salle de réunion pluridisciplinaire.

  • 24/05/22 | Une 20ème structure France Services en Corrèze

    Lire

    Le 20 mai dernier, une 20ème structure France Services a été inaugurée à Allassac. Le maire a souhaité l'ouverture de cette structure pour faire face au départ de la CPAM de sa commune et anticiper le départ du Trésor public. Accueilli dans les locaux de la mairie, cet espace permet d'apporter des services à l'ensemble des habitants. Pour compléter cette offre, la mairie va accueillir à compter du 1er juin une conseillère numérique.

  • 23/05/22 | La Métive, bien plus qu'une résidence artistique

    Lire

    La Métive, à Moutier-d'Ahun en Creuse, est un lieu de résidence de création artistique pluridisciplinaire qui a pour objectif de développer la culture en milieu rural. La résidence permet aussi de favoriser la rencontre entre les artistes locaux, nationaux et internationaux en leur offrant un espace de travail et de création. Pour cette année 2022, le lieu de résidence creusois va organiser des cinés-clubs itinérants et des expositions temporaires notamment.

  • 23/05/22 | Creuse : Une unité de méthanisation dans le Grand Guéret

    Lire

    A Guéret en Creuse, la société Biogaz est détenue par Engie BiOZ, la Communauté d'agglomération du Grand Guéret, la société d’économie mixte Elina, la société Picoty ainsi que les agriculteurs partenaires qui souhaiteraient entrer au capital. Biogaz va créer une unité de méthanisation afin de mieux traiter et valoriser les effluents. Elle permettra de produire près de 2 624 149 Nm3 de biogaz par an, et 27 319 tonnes/an de fertilisant organique (digestat) et évitera l'émission de 3 743 tonnes équivalent CO2 dans l'atmosphère chaque année.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | L'actualité du Roman Noir : Le Roman Noir de l'Histoire

25/11/2019 | Didier Daeninckx : Le roman noir de l’histoire- Éditions Verdier - 819 pages - octobre 2019 - Préface de Patrick Boucheron.

1

Auteur d’une œuvre imposante qui nous a fait découvrir, depuis plus de 30 ans, les sillons dissimulés ou oubliés de notre passé, dans ses strates politiques et sociales, Didier Daeninckx propose ici un recueil de nouvelles qui culmine au coquet total de 77. L’auteur tient entre ses bras un condensé de près de deux siècles d’histoire contemporaine. Le livre débute en effet avec l’introduction clandestine, en France, du recueil de poésie du proscrit Victor Hugo, Les Châtiments, pendant la dictature de Napoléon III, pour se terminer 800 pages plus loin et en 2027 avec l’évocation du sort d’éboueurs de l’espace intersidéral un peu trop curieux. On pourrait égrener, au fil des pages, une liste de personnages, qui sont tous « des mutins, des rebelles, des gens de peu, pas des stratèges ou des gens coulés dans le bronze » explique le romancier.

Enquêteur hors pair comme le sont tant de héros du genre littéraire noir et populaire, Daeninckx impressionne et happe le lecteur par la masse précise et documentée de ses informations et leur mise en chair, leur mise en acte par le chemin de la fiction. Au fond, en installant ces histoires redécouvertes, il accomplit à partir du domaine de son imaginaire littéraire, un « geste artistique [qui] force la société à aller plus vite », selon ses mots mêmes.

Bien sûr, nous avons en mémoire ces romans fameux que sont, par exemple, Meurtres pour mémoire (1983- l’itinéraire lourd de crimes d’un haut fonctionnaire de Vichy à la Ve République) ou Cannibale (1998- des Kanaks sont « enrôlés » à l’exposition coloniale de 1931). Ici, ce sont les suites de la Commune de Paris, l’essor et les luttes du mouvement ouvrier, les souffrances horribles de la guerre dans les tranchées 1914-18, les convulsions de l’empire colonial, la guerre à nouveau, celle de 1939-45, et les grands évènements des dernières décennies qui rythment le mouvement général. On observera la proportion importante donnée aux épisodes de ces dernières années, avec une part personnelle que Didier Daeninckx n’hésite pas à présenter et à revendiquer (voir le récit La rumeur d’Aubervilliers). Il faut alors citer le Dictionnaire de littérature policière de Claude Mesplède qui dans son article consacré à cet auteur écrit : « la puissance qui sourd de son œuvre vient avant tout de ce qu’il ne se borne pas à dénoncer. Il fait mieux : il énonce. » De fait cette énonciation concerne aussi l’auteur, comme un fragment historique qui nous concerne, nous lecteurs.

La présentation de ce Roman noir de l’Histoire serait incomplète si l’on n’y parlait pas du style, de la méthode et de l’œil au travail de l’auteur. En accord avec sa démarche -découvrir des formes asymétriques, mal boulonnées, bancales et soigneusement recouvertes de notre temps, passé et à venir, l’auteur aime à déchiffrer le palimpseste des lieux successifs de notre mémoire ; ainsi dans la nouvelle Réservé à la correspondance, cette description d’un Paris disparu, du côté de la Porte de Montreuil: « Le siècle avait bousculé tout le quartier, remblayé les carrières, effacé les fours à plâtre, mis à bas les alignements de fabriques dont les innombrables cheminée crachaient un ciel d’encre sur la banlieue. Tous les espaces libérés avaient été occupés par des théories de pavillons, de petits ateliers, qui maintenant cédaient la place à des résidences, des lofts... J’ai marché au hasard des rues, la tête pleine de tous ces inconnus glanés sur les photos jaunies, recherchant la trace de ce qui avait été... », travail de collage et d’assemblage littéraires qui dégagent des sens nouveaux. Il y a enfin le formidable pouvoir d’évocation par l’accumulation érudite, en même temps sensuelle et émotive, d’un passé si présent : on pensera à l’émouvante récit des femmes et de leur pratique sportive et politique au moment du Front populaire -Un parfum de bonheur.

Hommage à Didier Daeninckx, « écrivain affecté » par l’histoire et infatigable porteur du devoir permanent de transmission.

Bernard Daguerre
Par Bernard Daguerre

Crédit Photo : La Machine à Lire

Partager sur Facebook
Vu par vous
11215
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !