Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/01/21 : Au 16 janvier, 34 689 vaccinations ont été réalisées en Nouvelle-Aquitaine, la plaçant parmi les régions ayant le plus vacciné. L’objectif national de 1 million de vaccinations à fin janvier, se traduit par un objectif régional de 100 000 vaccinations.

11/01/21 : Le 18/01 à 18h le MEF 33, le Centre Europe Direct Bordeaux-Aquitaine et les Jeunes Européens Bordeaux organisent un webinaire le "Plan de Relance et budget européens: Où va l'Europe?" Commission et Parlement européens, et la Région seront représentés+ d'info

08/01/21 : Influenza aviaire - la Préfecture des Pyrénées-Atlantiques annonce désormais 159 communes en zone réglementée en lien avec 2 foyers dans des élevages de palmipèdes à Baigts-de-Béarn et Préchacq-Navarrenx et 4 suspicions fortes à Arget, Lichos et Garlin

06/01/21 : 823kg de jouets et de livres ont été collectés par la Communauté d’Agglo de Pau et ses partenaires grâce à l’opération "Le père Noël fait de la récup’"! Elle se poursuit jusqu'au 17 janvier dans les déchetteries et points de dépôts.+ d'info

28/12/20 : Le 22 décembre, les communes de Tocane-Saint-Apre et Bergerac en Dordogne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour inondations et coulées de boues en septembre 2020.

28/12/20 : Suite aux inondations et coulées de boues survenues dans les Landes en octobre dernier, les communes de Mimbaste, Bélus et Rivière-Saas-et-Gourby ont été reconnues le 22 décembre en état de catastrophe naturelle.

23/12/20 : Le préfet de la Charente-Maritime a validé la sortie de la communauté d'agglomération de La Rochelle du syndicat départemental Eau 17, à compter du 1er janvier 2021.

23/12/20 : 60 000 € ont été votés lors de la dernière commission permanente du Département des Deux-Sèvres en faveur de la recherche scientifique et l'innovation. Cette somme sera attribuée sous formes de bourses doctorales

23/12/20 : Le Conseil communal des jeunes de Poitiers a organisé mi-décembre, une collecte de produits de puériculture dans les collèges. Plus de 150 produits (couches, lait, produits d’hygiène…) ont ainsi été remis au restos du Coeur et au Secours Populaire

19/12/20 : Le Biarrot Jacques Lajuncomme-Hirigoyen, 64 ans, est le nouveau président de la Fédération française de surf. Il succède à Jean-Luc Arassus, élu en 2005 . Il sera le président qui inaugurera l'entrée du surf à Tokio, mais aussi aux JO 2024 à Teahupoo.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 20/01/21 | La Charente, premier département Néo-terra

    Lire

    Mercredi, la Charente a adhéré à Néo Terra, le programme néo-aquitain de préservation de l’environnement. « On risque d’être dans le climat de Séville dans une trentaine d’années, on a un travail d’adaptation à faire », signale Alain Rousset, présent pour l'occasion. Gestion de l’eau, transports, alimentation, habitat… « Il faut que l’action publique retrouve de l’anticipation et bouscule certaines habitudes et certaines certitudes ». Parmi les actions que la Charente veut lancer, 200000 € serviront à accompagner les agriculteurs dans la certification Haute Valeur Environnementale, et 1M€ à l’achat de voitures électriques pour l'aide à domicile.

  • 20/01/21 | Divagation d'ours : le tribunal de Pau annule 20 arrétés municipaux

    Lire

    A l'automne 2018, 20 maires des Pyrénées-Atlantiques ont pris des arrêtés interdisant la divagation des ours sur le territoire de leur commune. Déférés devant le tribunal administratif de Pau, ces arrêtés viennent d'être annulés par le juge considérant d'une part qu'"aucune circonstance particulière ne mettait en évidence les dangers auxquels les personnes ou les biens seraient exposés en raison de la présence d’ours sur le territoire" et d'autre part que ces arrêtés "ne précisaient pas les mesures susceptibles d’être prises dans l’hypothèse où, malgré l’interdiction, la divagation d’ours serait néanmoins constatée".

  • 20/01/21 | Rive droite bordelaise : les élus demandent un deuxième centre de vaccination

    Lire

    Les maires du Grand Projet des Villes rive droite - Bassens, Cenon, Floirac et Lormont - estiment que « le centre de vaccination de la clinique Bordeaux Tondu à Floirac ne suffira pas si on veut proposer un service efficace ». Selon eux, la problématique des transports pourrait dissuader les habitants de Bassens, Carbon-Blanc, Ambès ou encore Ambarès-et-Lagrave. Ainsi, les élus demandent l'ouverture d'un centre de vaccination à Lormont, « permettant aussi de soulager les soignants ».

  • 20/01/21 | La MONA change de gouvernance

    Lire

    Après son directeur pendant l'été 2020, la Mission des Offices de Tourisme de Nouvelle-Aquitaine (MONA) change de président. En effet, Nicolas Martin, directeur de l'office de tourisme du Pays Basque a pris cette fonction ce mardi 19 janvier. Il succède à la landaise Frédérique Dugény, présidente de la Mona dix-sept ans durant. Mona est un réseau de 171 organismes de tourisme, représentant plus de 1 400 salariés.

  • 20/01/21 | Gironde : le Département a lancé sa campagne de vaccination

    Lire

    Elle a débuté le 18 janvier. Le Conseil départemental de Gironde commence à vacciner les personnels soignants et les publics prioritaires à la Maison du Département de la Promotion de la Santé (2 Rue du Moulin Rouge, à Bordeaux). Ainsi, les personnels soignants de plus de 50 ans, ceux présentant des signes de comorbidité et les personnes de 75 ans et plus peuvent s'inscrire sur Doctolib pour se faire vacciner dans l'établissement public, « dans l'attente de la mise en place d'autres centres de vaccination sur la Métropole et le département », indique la collectivité.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | L'actualité du Roman Noir : Le Roman Noir de l'Histoire

25/11/2019 | Didier Daeninckx : Le roman noir de l’histoire- Éditions Verdier - 819 pages - octobre 2019 - Préface de Patrick Boucheron.

Didier Daeninckx :  Le roman noir de l’histoire- Éditions Verdier-  819 pages- octobre 2019- Préface de Patrick Boucheron.

Auteur d’une œuvre imposante qui nous a fait découvrir, depuis plus de 30 ans, les sillons dissimulés ou oubliés de notre passé, dans ses strates politiques et sociales, Didier Daeninckx propose ici un recueil de nouvelles qui culmine au coquet total de 77. L’auteur tient entre ses bras un condensé de près de deux siècles d’histoire contemporaine. Le livre débute en effet avec l’introduction clandestine, en France, du recueil de poésie du proscrit Victor Hugo, Les Châtiments, pendant la dictature de Napoléon III, pour se terminer 800 pages plus loin et en 2027 avec l’évocation du sort d’éboueurs de l’espace intersidéral un peu trop curieux. On pourrait égrener, au fil des pages, une liste de personnages, qui sont tous « des mutins, des rebelles, des gens de peu, pas des stratèges ou des gens coulés dans le bronze » explique le romancier.

Enquêteur hors pair comme le sont tant de héros du genre littéraire noir et populaire, Daeninckx impressionne et happe le lecteur par la masse précise et documentée de ses informations et leur mise en chair, leur mise en acte par le chemin de la fiction. Au fond, en installant ces histoires redécouvertes, il accomplit à partir du domaine de son imaginaire littéraire, un « geste artistique [qui] force la société à aller plus vite », selon ses mots mêmes.

Bien sûr, nous avons en mémoire ces romans fameux que sont, par exemple, Meurtres pour mémoire (1983- l’itinéraire lourd de crimes d’un haut fonctionnaire de Vichy à la Ve République) ou Cannibale (1998- des Kanaks sont « enrôlés » à l’exposition coloniale de 1931). Ici, ce sont les suites de la Commune de Paris, l’essor et les luttes du mouvement ouvrier, les souffrances horribles de la guerre dans les tranchées 1914-18, les convulsions de l’empire colonial, la guerre à nouveau, celle de 1939-45, et les grands évènements des dernières décennies qui rythment le mouvement général. On observera la proportion importante donnée aux épisodes de ces dernières années, avec une part personnelle que Didier Daeninckx n’hésite pas à présenter et à revendiquer (voir le récit La rumeur d’Aubervilliers). Il faut alors citer le Dictionnaire de littérature policière de Claude Mesplède qui dans son article consacré à cet auteur écrit : « la puissance qui sourd de son œuvre vient avant tout de ce qu’il ne se borne pas à dénoncer. Il fait mieux : il énonce. » De fait cette énonciation concerne aussi l’auteur, comme un fragment historique qui nous concerne, nous lecteurs.

La présentation de ce Roman noir de l’Histoire serait incomplète si l’on n’y parlait pas du style, de la méthode et de l’œil au travail de l’auteur. En accord avec sa démarche -découvrir des formes asymétriques, mal boulonnées, bancales et soigneusement recouvertes de notre temps, passé et à venir, l’auteur aime à déchiffrer le palimpseste des lieux successifs de notre mémoire ; ainsi dans la nouvelle Réservé à la correspondance, cette description d’un Paris disparu, du côté de la Porte de Montreuil: « Le siècle avait bousculé tout le quartier, remblayé les carrières, effacé les fours à plâtre, mis à bas les alignements de fabriques dont les innombrables cheminée crachaient un ciel d’encre sur la banlieue. Tous les espaces libérés avaient été occupés par des théories de pavillons, de petits ateliers, qui maintenant cédaient la place à des résidences, des lofts... J’ai marché au hasard des rues, la tête pleine de tous ces inconnus glanés sur les photos jaunies, recherchant la trace de ce qui avait été... », travail de collage et d’assemblage littéraires qui dégagent des sens nouveaux. Il y a enfin le formidable pouvoir d’évocation par l’accumulation érudite, en même temps sensuelle et émotive, d’un passé si présent : on pensera à l’émouvante récit des femmes et de leur pratique sportive et politique au moment du Front populaire -Un parfum de bonheur.

Hommage à Didier Daeninckx, « écrivain affecté » par l’histoire et infatigable porteur du devoir permanent de transmission.

Bernard Daguerre
Par Bernard Daguerre

Crédit Photo : La Machine à Lire

Partager sur Facebook
Vu par vous
8013
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !