Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/07/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques la tour sud de la cathédrale de Bayonne et la Chapelle des Prébendés, ainsi que le Château de Pau, le couvent des Récollets à Ciboure et l’Espace Jéliote à Oloron vont bénéficier du plan France relance pour leur rénovation

19/07/21 : Face à la montée en puissance du nombre de contaminations au Covid-19 en Charente-Maritime, le préfet a étendu l'obligation du port du masque dans tout espace public pour 45 communes, essentiellement littorales.

16/07/21 : Eté Jeunes est un nouvel agenda en ligne, à destination des jeunes Bordelais. Il permet d'accéder à l'ensemble de l'offre municipale et associative ainsi qu'à toute l'actualité culturelle, sportive et de loisirs proposée cet été à Bordeaux.+ d'info

13/07/21 : Du 15 juillet au vendredi 13 août inclus, l’Hôtel de ville de Poitiers fermera ses portes à 16 h 30 au lieu de 17 h 30. Sur cette période, du lundi au vendredi, l’accueil du public s’effectuera de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 16h30

07/07/21 : Pyrénées-Atlantiques - 1 compagnie de CRS, 23 nageurs-sauveteurs CRS, 13 agents de police-secours et de BAC, 4 agents spécialisés dans l’investigation, 8 motards CRS soit 118 policiers vont cet été venir renforcer les forces de sécurité du département

07/07/21 : Saint-Médard-en-Jalles : le centre intercommunal de vaccination Covid 19 restera ouvert tout l’été, grâce à l'implication des 50 agents et 229 professionnels de santé des 6 communes partenaires qui s'y relaient. En 3 mois, 31000 doses ont été injectées

05/07/21 : EthicDrinks, le négoce vert bordelais est lauréat du 1er prix du “Millésime 2021” organisé par l’Adelphe, éco-organisme à but non lucratif axé sur le recyclage des emballages ménagers des entreprises et notamment dans le secteur des Vins et Spiritueux.+ d'info

05/07/21 : Les inscriptions universitaires 2021-2022 de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour démarrent, de manière entièrement dématérialisée, mardi 6 juillet pour tous ses campus : Pau, Bayonne, Anglet, Mont-de-Marsan et Tarbes.+ d'info

01/07/21 : Mmes Albenga et Poulet, MM. Patin et Stambolis-Ruhstorfer, enseignants-chercheurs à l’Université Bordeaux Montaigne, ont été nommés membres de l'Institut Universitaire de France. La récompense la qualité scientifique de leurs activités universitaires.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/07/21 | Ouverture des candidatures pour la Semaine de la Diversité 2022

    Lire

    Pour la 6ème édition, la Ville de Bayonne organise du 1er au 8 mars 2022 la Semaine de la Diversité et de l’égalité des droits. Jusqu’au 20 septembre, les associations peuvent déposer leurs propositions sur les thèmes de la lutte contre les discriminations et la promotion de l’égalité ainsi que de la diversité culturelle et de la citoyenneté. Les projets sélectionnés percevront une aide de la ville. Toutes les informations sont disponibles sur le site de la Ville

  • 30/07/21 | A la découverte du bijou régional

    Lire

    Jusqu’au 19 septembre, le Musée Bernard d’Agesci de Niort propose l’exposition « Le bijou régional, une spécialité niortaise, fonctions, types ». Les visiteurs partiront à la découverte de plus de 200 bijoux traditionnels, d’outils et de machines ayant servi à leur fabrication. Autour de l’exposition, le Musée propose également 2 accrochages dans le grand hall : « Trésors d’archéologie : parures et objets de prestige » et « Bijoux contemporains ».

  • 29/07/21 | France Relance : Repeuplement forestier, les entreprises lauréates landaises

    Lire

    Forelite-Evolution à Arue, la SCEA Pépinières Planfor à Uchacq-et-Parentis, Bois de Gascogne à Saint-Eulalie-en-Born, Landes Forêt à Levignac, Planfor SAS à Uchacq-et-Parentis sont les 5 entreprises landaises soutenues dans le cadre du plan France relance pour leurs investissements dans des outils et matériels performants pour la production de plants qui seront utilisés pour le repeuplement forestier. Objectif: permettre plus de compétitivité et de résilience face aux défis climatiques. Au total, un coup de pouce de 386 470 euros.

  • 29/07/21 | La Nature a rendez-vous en Creuse en août

    Lire

    Tout au long du mois d’août, la Réserve Naturelle de l’étang des Landes en Creuse propose aux petits et aux grands des « Rendez-vous Nature ». Le 6 août, les petits pourront observer le plumage des oiseaux, le 11 août, partez à la découverte de la vie des abeilles en devenant le temps d’une journée un apiculteur ou encore devenez explorateur avec 4 épreuves sur le thème des oiseaux le 18 août. Programme et réservation

  • 29/07/21 | Les Crus artisans du Médoc ouvrent leurs portes

    Lire

    Comme chaque année, les Crus artisans du Médoc ouvrent leurs portes au public. Cette année, le rendez-vous est donné du 30 juillet au 1er août pour découvrir ou redécouvrir les vins et leur mode d’élaboration. Le public pourra par exemple pique-niquer au Château Tour Bel Air et se balader au milieu du vignoble Médocain.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Les secrets du procès Papon

24/05/2018 | Gérard Boulanger : Les secrets du procès Papon- 236 pages- Cherche Midi-Mars 2018- 22 €

Gérard Boulanger : Les secrets du procès Papon- 236 pages- Cherche Midi-Mars 2018- 22 €

Il y a plus de 20 ans maintenant, le 2 avril 1998, Maurice Papon, ancien secrétaire général de la préfecture de la Gironde et de la région Aquitaine sous le régime de Vichy, était condamné à 10 ans de réclusion criminelle pour complicité de crimes contre l’humanité par arrestations et séquestrations illégales de Juifs entre 1942 et 1944. Gérard Boulanger, avocat bordelais des parties civiles, à l’origine du procès, relate dans ce livre son long combat, débuté en 1981.

Ce qui frappe d’emblée, c’est la durée de la procédure : les premières plaintes sont déposées par G. Boulanger, en effet, en décembre 1981. La ténacité, le souffle et l’obstination de l’avocat aboutissent au procès 16 ans après ! C’est que Maurice Papon était un haut personnage de la Vème République : après une brillante carrière administrative (qui culmine avec les fonctions de préfet de police de Paris de 1958 à 1967), il est trésorier de l’UDR, le parti gaulliste, avant d’être ministre du budget, pendant le septennat de Giscard d’Estaing. Les obstacles de toutes sortes n’ont dès lors pas manqué, et Gérard Boulanger le rappelle dans une énumération argumentée, impressionnante ; qu’il s’agisse d’abord du monde politique, et pas seulement du camp de l’inculpé. On ne peut que souligner ici l’opposition du personnel politique à la mise en cause de l’un des siens. Qu’il s’agisse de la hiérarchie judiciaire ensuite : les aléas en furent nombreux, aboutissant entre autres à l’annulation de la première inculpation de Papon. De plus, le sentiment général de l’opinion publique n’allait pas, alors, dans le sens d’une mise en cause. Il faut aussi y rajouter la dimension locale de l’affaire, à Bordeaux même ; les stratégies différentes de plusieurs protagonistes des procédures judiciaires en compliquèrent le déroulement. Maurice Papon n’hésita pas lui-même à multiplier les procédures pour diffamation, se justifiant d’un « Si c’était à refaire, je le referai » et encore « dans cette affaire-là, je suis le capitaine Dreyfus » …

G. Boulanger avant même le procès, faisait paraître deux ouvrages conséquents : Maurice Papon: un technocrate français dans la collaboration (Seuil, 1993), et Papon, un intrus dans la République (Seuil, 1997). On mesure ainsi la dimension du combat mené par Gérard Boulanger, aidé par les siens- il souligne le soutien constant et précieux de son épouse Babette, et aussi par les premiers plaignants dont se détache Maurice- David Matisson, pugnace et déterminé. On apprécie aussi les flèches décochées par l’avocat : pour dénoncer par exemple l’hypothèse qui qualifierait Papon de résistant, créant ainsi « …une catégorie inédite, les résistants qui ont déporté ».

Quels enseignements ce livre nous invite encore à tirer du procès ? Outre ses réflexions techniques et politiques sur le fonctionnement de la justice, il illustre un combat politique, mémoriel et citoyen dont l’actualité et la justesse ne cessent de pouvoir (et devoir) être mesurées.

Bernard Daguerre
Par Bernard Daguerre

Crédit Photo : Mollat

Partager sur Facebook
Vu par vous
5648
Aimé par vous
2 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
denis rouet | 31/05/2018

Quand un bouquin passionnant fait l'objet d'un article qui prouve à l'envi que le rédacteur a lu le bouquin et reflechi.... Ca mérite deux coups de chapeau !
A vous messieurs Daguerre et Boulanger !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 6 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !