Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/06/18 : L'interdiction de pêche et consommation des moules du bassin d’Arcachon a été levée ce 21 juin par le préfet de Gironde. Dans le banc d’Arguin et les passes, le taux de présence de toxines lipophiles a baissé mais ne permet pas de lever l'interdiction

20/06/18 : Ce 19 juin, l’état de catastrophe naturelle, a été reconnu pour les communes de Salies-de-Béarn et des Eaux-Bonnes (Gourette) pour les inondations des 12 et 13 juin 2018. Les autres demandes seront examinées le 3 juillet prochain.

19/06/18 : La Rochelle : Raphaël Glucksmann, Directeur du Nouveau magazine littéraire, sera au Musée maritime samedi 23 juin à 14h30 pour une rencontre avec le public sur le thème des relations entre océan et climat et les impacts du changement climatique.

18/06/18 : En raison de travaux de maintenance et d’entretien du pont d’Aquitaine, la rocade sera fermée entre les échangeurs 2 et 4, dans le sens extérieur, les nuits du 20 au 22 juin de 21h à 6h, et dans les 2 sens de circulation du 23 au 24 juin 22h à 18h

18/06/18 : Avec 28,1 M de touristes dont 24,7 M de touristes français accueillis et 175 M de nuitées dont 152 M par des voyageurs hexagonaux, la Nouvelle-Aquitaine est en tête des destinations les plus fréquentées des Français en 2017.

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 21/06/18 | Le kaolin au secours de la vigne contre la cicadelle des grillures

    Lire

    Agri Synergie, spécialiste des solutions alternatives dans les domaines de la fertilisation et du bio contrôle, annonce au-côté de la société Soka (productrice de kaolin) la création d'un produit homologué par l'ANSES, pouvant remplacer les produits phytos sur la cicadelle des grillures de la vigne. Créant une barrière minérale physique blanche, l’action est à la fois visuelle, modifiant la teinte du végétal rendant l’identification par le ravageur difficile, et mécanique, gênant les arrêts des parasites. Naturel et utilisable en Bio, ce produit est présenté aux viticulteurs lors d'une conférence le 27 juin au Château Olivier à Léognan (18h30).

  • 21/06/18 | L'Orchestre de Pau fête la musique à Paris

    Lire

    A l'invitation de la Philharmonie de Paris, c'est dans ce site prestigieux dédié à la musique, que l'Orchestre de Pau se produira ce 21 juin pour la Fête de la musique. Une reconnaissance rare à laquelle l'OPPB associe les 130 jeunes musiciens de El Camino : ils ouvriront le concert en interprétant « Oye como va » de Tito Puente. L'OPPB donnera ensuite un concert festif aux accents hispaniques et accompagnera Lucero Tena, virtuoses des castagnettes. Le Maire de Pau F. Bayrou, et ses adjoints J. Lacoste, C. Johnson Le Loher et J. Poueyto, assisteront à l'évènement.

  • 20/06/18 | Carte judiciaire : échappée Paloise

    Lire

    La Cour d'appel de Pau échappera visiblement au recalibrage de la carte des cours d'appel sur celles des régions administratives prévues dans le projet de loi de programmation pour la justice, examiné au Sénat en octobre, selon une information délivrée par une délégation du ministère de la Justice. Traduction : elle continuera à traiter les affaires des Hautes-Pyrénées, des Landes et des Pyrénées-Atlantiques. Le tribunal d'instance d'Oloron, lui, fusionnera et deviendra une chambre délocalisée de Pau, perdant ainsi l'autonomie de sa juridiction.

  • 20/06/18 | Marché et pique-nique de producteurs à Lormont

    Lire

    Dimanche 24 juin de 10h à 17h les producteurs du Drive Fermier Gironde organisent leur 2ème marché au Château de Valmont: vente directe de produits fermiers locaux, restauration dans un esprit pique-nique, baptêmes de poneys (10h-12h) et animaux de la ferme (14h-16h)! Au menu : canard ou burgers de la Ferme Gauvry, assiettes de légumes et samoussas du Jardin des Demoiselles, salades de pâtes et sandwiches de la Ferme de Fontaud, pâtisseries de la Ferme de Martineaux, cerises et jus de fruits des Coteaux des Fargues, bières et limonades de la Brasserie Saint-Léon et les vins du Château Marceaux.

  • 20/06/18 | Un nouveau topoguide de randonnée pour la Charente-Maritime

    Lire

    Charente Maritime Tourisme vient d'éditer une nouvelle version de son topoguide de randonnée. Avec la Fédération française de randonnée, elle a sélectionné 37 chemins les plus emblématiques du département, sur les 350 circuits existants (soit 3500 km balisés). Le territoire est notamment traversé par 5 itinéraires de Grandes Randonnées (GR), les GR36, 360, 4 et 655, ce dernier étant une chemin de Compostelle. Le GR8, de l'Estonie au Portugal, y sera bientôt prolongé.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Les secrets du procès Papon

24/05/2018 | Gérard Boulanger : Les secrets du procès Papon- 236 pages- Cherche Midi-Mars 2018- 22 €

Gérard Boulanger : Les secrets du procès Papon- 236 pages- Cherche Midi-Mars 2018- 22 €

Il y a plus de 20 ans maintenant, le 2 avril 1998, Maurice Papon, ancien secrétaire général de la préfecture de la Gironde et de la région Aquitaine sous le régime de Vichy, était condamné à 10 ans de réclusion criminelle pour complicité de crimes contre l’humanité par arrestations et séquestrations illégales de Juifs entre 1942 et 1944. Gérard Boulanger, avocat bordelais des parties civiles, à l’origine du procès, relate dans ce livre son long combat, débuté en 1981.

Ce qui frappe d’emblée, c’est la durée de la procédure : les premières plaintes sont déposées par G. Boulanger, en effet, en décembre 1981. La ténacité, le souffle et l’obstination de l’avocat aboutissent au procès 16 ans après ! C’est que Maurice Papon était un haut personnage de la Vème République : après une brillante carrière administrative (qui culmine avec les fonctions de préfet de police de Paris de 1958 à 1967), il est trésorier de l’UDR, le parti gaulliste, avant d’être ministre du budget, pendant le septennat de Giscard d’Estaing. Les obstacles de toutes sortes n’ont dès lors pas manqué, et Gérard Boulanger le rappelle dans une énumération argumentée, impressionnante ; qu’il s’agisse d’abord du monde politique, et pas seulement du camp de l’inculpé. On ne peut que souligner ici l’opposition du personnel politique à la mise en cause de l’un des siens. Qu’il s’agisse de la hiérarchie judiciaire ensuite : les aléas en furent nombreux, aboutissant entre autres à l’annulation de la première inculpation de Papon. De plus, le sentiment général de l’opinion publique n’allait pas, alors, dans le sens d’une mise en cause. Il faut aussi y rajouter la dimension locale de l’affaire, à Bordeaux même ; les stratégies différentes de plusieurs protagonistes des procédures judiciaires en compliquèrent le déroulement. Maurice Papon n’hésita pas lui-même à multiplier les procédures pour diffamation, se justifiant d’un « Si c’était à refaire, je le referai » et encore « dans cette affaire-là, je suis le capitaine Dreyfus » …

G. Boulanger avant même le procès, faisait paraître deux ouvrages conséquents : Maurice Papon: un technocrate français dans la collaboration (Seuil, 1993), et Papon, un intrus dans la République (Seuil, 1997). On mesure ainsi la dimension du combat mené par Gérard Boulanger, aidé par les siens- il souligne le soutien constant et précieux de son épouse Babette, et aussi par les premiers plaignants dont se détache Maurice- David Matisson, pugnace et déterminé. On apprécie aussi les flèches décochées par l’avocat : pour dénoncer par exemple l’hypothèse qui qualifierait Papon de résistant, créant ainsi « …une catégorie inédite, les résistants qui ont déporté ».

Quels enseignements ce livre nous invite encore à tirer du procès ? Outre ses réflexions techniques et politiques sur le fonctionnement de la justice, il illustre un combat politique, mémoriel et citoyen dont l’actualité et la justesse ne cessent de pouvoir (et devoir) être mesurées.

Bernard Daguerre
Par Bernard Daguerre

Crédit Photo : Mollat

Partager sur Facebook
Vu par vous
3158
Aimé par vous
2 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
denis rouet | 31/05/2018

Quand un bouquin passionnant fait l'objet d'un article qui prouve à l'envi que le rédacteur a lu le bouquin et reflechi.... Ca mérite deux coups de chapeau !
A vous messieurs Daguerre et Boulanger !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !