Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

10/05/21 : En soutien au secteur de la restauration, la Ville de La Rochelle a décidé de reconduire les extensions de terrasses et accorde une exonération de droits jusqu’au 30 juin avec une gratuité des extensions jusqu’au 31 décembre, à partir du 19 mai.

10/05/21 : La situation sanitaire actuelle permet de rouvrir les grottes de Sare au public dès le mercredi 19 Mai tous les jours de 10h à 18h . Le nombre de visiteurs étant limité, la réservation est indispensable aux offices de tourisme ou www.grottesdesare.fr/

27/04/21 : Régionales : En Dordogne, la maire socialiste de Périgueux, Delphine Labails a été choisie comme tête de liste départementale avec Christophe Cathus, conseiller régional sortant en charge des transports scolaires et maire de Calès.

16/04/21 : Un centre de vaccination de grande capacité va ouvrir ses portes au Parc des Expositions de Poitiers le 20 avril prochain.

13/04/21 : 264 196 311,23 euros c'est le montant des subventions votées ce 12 avril lors de la dernière commission permanente du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine. 244 délibérations ont été votées par des élus régionaux sous la présidence d'Alain Rousset.

12/04/21 : Philippe Dubourg, Maire d'Illats depuis 1977, est décédé le 11 avril dernier. Plusieurs élus locaux, dont Christophe Duprat, Maire de Saint-Aubin du Médoc, saluent la mémoire d'un « élu de terrain attaché à son territoire ».

02/04/21 : Autour de la Journée de sensibilisation à l’autisme le 2 avril des villes illuminent leurs monuments en bleu: un symbole pour rappeler la nécessité de simplifier et améliorer le quotidien des personnes autistes. A Bordeaux ce sera la porte de Bourgogne.

01/04/21 : Le 9 avril prochain, la cité scolaire Alcide Dusolier de Nontron deviendra la 1ère cité scolaire 100% bio de France.

31/03/21 : Régionales- Signe de l'alliance entre GénérationS et EELV, Benoit Hamon sera à Bordeaux le 1er avril en soutien à Nicolas Thierry, tête de liste EELV de « Nos terroirs, notre avenir ». Sa numéro 2 en Gironde est Anne-Laure Bedu candidate GénérationS

24/03/21 : Charente-Maritime : Véronique SCHAAF, sous-préfète de Villeneuve-sur-Lot, est nommée sous-préfète de Saintes. Elle devrait prendre ses fonctions le 19 avril 2021. Elle succède à Adeline BARD, arrivée dans l’arrondissement de Saintes en juillet 2018.

19/03/21 : La Banque alimentaire Béarn-Soule organise, samedi 20 mars 2021, une collecte alimentaire exceptionnelle, mobilisant près de 400 jeunes bénévoles, dans 14 magasins de Pau.

18/03/21 : Charentes : L'Union Générale des Viticulteurs pour l'AOC Cognac (UGVC) vient de se doter d'un nouveau directeur général, Xavier RAFFENNE. Il était précédemment directeur de la Maison des Vins de Gaillac.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 14/05/21 | Maison Guinguet : une offre gourmande encore plus "clean"

    Lire

    A Duras, en Lot-et-Garonne, la Maison Guinguet s’est imposée depuis 3 générations comme un incontournable de la filière pruneau. Elle souhaite aujourd’hui proposer une nouvelle offre, saine, nutritive et gourmande, dans une démarche « clean label » qui mettra en valeur le pruneau et la noisette. Objectif: Proposer des produits 100 % naturel, sans conservateurs, ni colorants. Un projet qui s’appuie sur le centre technique régional pour son développement.

  • 14/05/21 | Charente-Maritime : circulation coupée avec la Vendée

    Lire

    Le pont du Brault, qui relie la Vendée à la Charente-Maritime, fera l’objet de travaux de nuit durant la semaine du 17 au 21 mai 2021. Ils concernent la maintenance et l'entretien régulier de l’ouvrage. La circulation routière sera interrompue pendant 4 nuits, de 22h à 6h du matin. Une déviation sera mise en place dans les 2 sens de circulation par les Routes Départementales n° 105, n° 137 et n° 25 en Vendée.

  • 14/05/21 | Un nouveau site internet pour l’Echo des Collines

    Lire

    Le journal de la grande Rive droite bordelaise, qui depuis plus de 20 ans rend compte de l’actualité et du dynamisme de ce territoire et de ses habitants, a refait son site internet. Pour seulement 2 €, les lecteurs de l'Echo des Collines, édité par l'association l'Autre Rive, pourront désormais accéder aux articles du journal en ligne mais toujours aussi recevoir l’abonnement papier mensuel et combiner les deux formats. Rdv sur www.echodescollines.fr

  • 13/05/21 | Régionales : Alain Rousset a présenté sa liste des candidats périgourdins

    Lire

    Alain Rousset, président sortant du Conseil régional, a présenté mardi sa liste de gauche des candidats périgourdins aux élections régionales. Renouvelée, elle est constituée de socialistes avec des élus communistes et du Parti radical de gauche et de personnes sans étiquette. Trois conseillers sont sortants dont Jean-Pierre Raynaud, vice-président chargé de l'agriculture. En tête de liste, on trouve Delphine Labails, maire de Périgueux et Christophe Cathus, maire de Calès et conseiller sortant.

  • 11/05/21 | Le Fipadoc de Biarritz du 12 au 17 juin... Et en live!

    Lire

    L’équipe du Festival international (FIPADOC) de Biarritz avait promis au public une édition 2021 en salles. Soutenue par la municipalité et tous ses partenaires, elle pourra tenir cet engagement et présenter sa sélection entre le 12 et le 17 juin. 155 œuvres issues de 35 pays - dont 2 nommées aux Oscars - seront proposées dans les salles habituelles: Gare du Midi, théâtre du Casino, auditorium du Bellevue et cinéma le Royal, dans des conditions de sécurité les plus exigeantes. Palmarès des 14 Prix dévoilé le 16 juin. Informations pratiques sur le site fipadoc.com.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | L'actualité du Roman Noir : Jean-Patrick Manchette, de L'Affaire N'Gustro aux Lettres du Mauvais temps

10/09/2020 |

 Jean-Patrick Manchette, de L'Affaire N'Gustro aux Lettres du Mauvais temps

Jean-Patrick Manchette : L'Affaire N'Gustro (avril 71) - Réédition Série Noire- Juin 2020- 221 pages- 14 €-

Lire (ou relire) L’Affaire N’Gustro peut se faire à deux niveaux : un rappel historique de ce que fut « l’Affaire Ben Barka », comme on disait à l’époque, l’enlèvement en 1965, en plein jour et à Paris d’un opposant au régime dictatorial marocain, remis, on l’apprit par la suite, à des personnalités politiques de son pays, dont le général Oufkir, ministre de l’intérieur, tout cela sur le territoire français. Son corps ne fut jamais retrouvé et ce fut le début d’un scandale qui ébranla la Vème République et son président ; la collaboration de barbouzes, d’officines troubles françaises, voire de policiers, fut avérée. Alors adolescent, je me rappelle la conférence de presse du Général de Gaulle qui balaya la question de la responsabilité de l’État d’un ironiquement superbe « c’est l’effet de mon inexpérience », salué par des rires complaisants dans l’assistance ; avant, il est vrai, de se reprendre et de répondre sur le fond. Et tout dernièrement le livre de mémoires d’un agent israélien du Mossad raconte que Ben Barka fut enterré dans les fondations d’un immeuble, en banlieue parisienne.

C’est aussi le roman de J.P. Manchette, œuvre de fiction écrite 6 ans après les faits, qui prend à contre-pied l’indignation générale pour bâtir les confessions d’un nihiliste fascisant (un mélange du héros de l’Enfance d’un chef de Sartre, du destin perdu du personnage du Petit soldat, le film de Godard et un exemplaire de jeunes gens bien arrimés à l’extrême droite de l’époque). L’auteur imagine un dénommé Henri Butron, jeune voyou issu d’un milieu bourgeois, raciste, machiste et violent, faisant le coup de poing contre l’extrême gauche avec ses comparses, rescapé de la guerre d’Algérie ; non sans, finalement, être fasciné par l’intelligentsia de gauche, alors en croissance exponentielle - on est dans les années 1960-, et l’image qu’il arrive à se donner de lui-même, dans le miroir qui lui est alors tendu. Pour faire bonne mesure, l’auteur ajoute la participation du tout jeune Henri B. au cinéma « libidineux » (entendez pornographique, l’expression est de l’auteur dans sa correspondance) et bien sûr les rapports troubles avec un opposant- N’Gustro- d’un régime imaginaire d’Afrique subsaharienne. Être « salace et vil » (encore une qualification que l’auteur s’amuse à appliquer à lui-même, à nouveau dans ses lettres), Butron finit mal, on l’apprend dès les premières pages du roman. Manchette, prenant à contre-voie la carte du tendre traditionnelle du roman noir politique, joue avec les codes, malignement, poussant son lecteur à s’interroger sur le sens même de sa lecture d’un roman policier. Il en résulte une œuvre toute agitée des ressacs de la dérision et d’une auto- dérision, mais absolument dénuée de cynisme, et dont le lecteur sort « ravi des orteils à l’entendement », selon la bienheureuse formule de l’auteur même.

La préface à la fois personnelle et savante de Nicolas Le Flahec, universitaire bordelais, et la lettre inédite et émouvante de Manchette encadrent la présente réédition de ce précieux roman.

Jean-Patrick Manchette : Lettres du mauvais temps- Correspondance 1977-1995- préface de Richard Morgièvre- Éditions de La Table Ronde- 539 pages-27,2 €- mars 2020

Ce recueil de lettres écrites par Manchette entre 1977 et 1995, date de sa disparition, complète l’actualité littéraire de l’auteur1. Soit 213 missives adressées à des interlocuteurs aussi nombreux que divers : dans le désordre, les auteurs américains Donald E. Westlake et Ross Thomas (ce dernier, un peu oublié mais hautement recommandable), dans leur langue vernaculaire, tout comme certaines lettres aux écrivains de langue espagnole ; les traducteurs de ses romans en langue étrangère pour les semoncer d’importance, mais avec une exquise politesse sur les inexactitudes de leur texte ; ses amis comme Pierre Siniac et d’autres rares écrivains pour dire en général tout le bien qu’il en pense (Jean Echenoz..). Il écrit admirablement, je reste confondu et fonds d’admiration devant l’élégance et pour le dire balistiquement, l’extraordinaire puissance d’arrêt de sa prose. Pour rester dans le noir contexte, sa langue cogne souvent comme un crochet du gauche (voir par exemple les lettres aux écrivains Jean-François Vilar ou Serge Quadruppani). Il est toujours sincère et direct, et la dernière missive du recueil adressée à des élèves d’un lycée professionnel de Dordogne et à leur professeure est belle à ce titre et comme un prégnant testament littéraire, transmission à de jeunes lecteurs. Ajoutons son amour des échecs (qu’il partage avec le privé Marlowe de Chandler) et sa science du coup à l’avance, à l’œuvre entre autres dans cette affaire N’Gustro, on y revient. On conclura cette présentation par le souci constant de son engagement « dans un boulot de critique de [sa] propre activité » de romancier, ce qui rend encore plus passionnante la lecture de ces écrits.

1 Voir aussi le recueil Play it again, Dupont Chroniques ludiques, réédition d’articles sur les jeux de stratégie- Éditions de la Table ronde – 2020-152 pages

Bernard Daguerre
Par Bernard Daguerre

Crédit Photo : BD

Partager sur Facebook
Vu par vous
9471
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 16 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !