24/10/17 : Charente-Maritime : les élus du Département ont voté une motion contre les dernières mesures envisagées par l'Etat concernant la baisse des APL, hier lors de la session d'automne.

18/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient connaître le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 21/10/17 | Edouard Philippe à Bordeaux

    Lire

    Edouard Philippe était en déplacement aujourd'hui à Marseille et Bordeaux où le Premier ministre a rendu visite à Alain Juppé. Entre autres politesses et admirations mutuelles ("la relève est assurée" a déclamé le maire de Bordeaux, "j'ai appris en vous regardant" lui a répondu le Premier ministre), Edouard Philippe s'est rendu à une réunion de travail à la métropole et devait faire un discours à la Convention Nationale des avocats en fin d'après-midi.

  • 19/10/17 | Le Pays basque a déjà gagné le Tour de France

    Lire

    Le Pays basque intérieur pourrait bien ériger une statue aux organisateurs d'un Tour de France qu'il n'avait pas vu depuis 2006 -à Cambo-les-Bains-. En effet, cette étape contre la montre du samedi 28 juillet entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette se dispute la veille de l'arrivée, certes. Comble du bonheur, elle a lieu en pleine période... des Fêtes de Bayonne! Une aubaine touristique pour les maires Jean-Marie Iputcha et Pierre Marie Nousbaum. Il est vivement recommandé de réserver ses nuitées dès aujourd'hui au Pays basque.

  • 18/10/17 | Déviation de Beynac : plus de 2600 avis recueillis pour l'enquête publique

    Lire

    Concernant l'enquête publique sur la déviation de Beynac, en Dordogne, qui s'est clôturée le 17 octobre, plus de 2600 avis ont été déposés dont 2410 en ligne. La commission va remettre sous huitaine une synthèse au Conseil départemental qui pourra formuler des réponses. Dans un délai d'un mois, la commission rendra ensuite son avis avec d'éventuelles observations à la préfète de la Dordogne. C'est à elle que reviendra la décision finale de valider ou non le projet.

  • 18/10/17 | Les Pyrénées-Atlantiques "chouchoutées" par le Tour de France

    Lire

    Les Pyrénées-Atlantiques décrochent la timbale pour l'édition 2018 du Tour de France. Parti de Trie-sur-Baïse (65), le peloton arrivera à Pau le jeudi 26 juillet. Il disputera le vendredi 27 une étape émaillée de nombreux cols entre Lourdes et la commune montagnarde de Laruns (Aspin, Tourmalet, Bordères, Soulor-Aubisque). Un contre la montre entièrement basque sera enfin disputé le samedi 28 entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette. Equipes et accompagnateurs étant en prime logées pendant quatre jours à Pau. Que demander de mieux ?

  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Culture | L'actualité du roman noir - Marin Ledun : "Au fer rouge"

21/01/2015 | Marin Ledun : Au fer rouge - Ombres noires - 460 pages - 20€ - janvier 2015

Marin Ledun : "Au fer rouge"

Marin Ledun poursuit-il sa « saga » noire sur le pays Basque dans son dernier roman qui vient de paraître ? A priori, oui : on y retrouve certains personnages qui s’étaient tristement distingués dans son précédent thriller, l’homme qui a vu l’homme (éditions Ombres noires et J’ai Lu). Et la question traitée tourne toujours autour du pays Basque et de la manière, pour les États concernés, d’en éradiquer le terrorisme supposé de ses militants nationalistes.

Mais ici plus de journaliste investigateur : le devant de la scène romanesque se partage, presque à égalité, entre policiers enquêteurs et nervis de tout acabit. Les uns et les autres se penchent sur le cadavre de Domingo Augusti, trouvé dans une valise, sur une plage du sud des Landes. Présenté comme un trafiquant d’héroïne exécuté par ses complices quasiment avec l’assentiment de policiers français, c’est en fait un ancien militaire espagnol impliqué dans des affaires d’enlèvement d’Etarras.  Les policiers grattent (ou font semblant), découvrent (ou font semblant de découvrir) peu à peu l’implication de Javier Cruz, un policier espagnol qui fut détaché auprès de la sous- direction anti-terroriste de Bordeaux, dans la liquidation de cet encombrant témoin.

Ce Cruz n’est pas un inconnu pour les lecteurs  de l’opus précédent ; alors homme-orchestre de la disparition de journalistes, il déclenche ici une opération ironiquement qualifiée de  « tempête dans les montagnes », avec ses séides : il s’agit de gagner beaucoup de fric via des opérations délictueuses pour financer la lutte clandestine  contre le mouvement nationaliste. Ce personnage est une sorte de Vautrin moderne ; tout comme la créature de l’univers de Balzac, il est truand et policier, dans le même temps.  

Mais voilà : les intérêts particuliers des crapules ne vont pas nécessairement coïncider avec les intérêts généraux, fussent-ils crapuleux eux aussi : « sa multinationale de la paix et de la peur organisées », ce grand dessein personnel de Cruz  pour le petit pays basque va-t-il réussir ? 

Ainsi le roman est-il un impressionnant chassé-croisé des éléments fondateurs d’une œuvre « paranoïaque » : théories du complot, fausses accusations, idées fixes et scélératesse sans limites.  À la manœuvre, des personnages qui constituent comme un chœur à la criminalité plutôt vertigineuse, en général. Car c’est un des aspects novateurs de la construction romanesque de Marin Ledun : la mise à nu des mécanismes criminels par les acteurs eux-mêmes. Et un éventail de policiers à la morale professionnelle assez lâche : « je sais bien qu’il ne t’arrivera rien parce que tu es prudent » dit la femme de l’un, lequel s’interroge auprès de son chef : « je me suis toujours demandé où était la frontière entre sens du devoir et compromission». Il n’aura pas de réponse… Un autre est déjà jusqu’au cou dans les tripatouillages et tente de tirer son épingle du jeu…Le troisième enquêteur une femme, Emma, a décidé de consacrer sa vie à la lutte contre le terrorisme… Vaudrait-elle mieux que ses collègues ? À vous de le découvrir… Et ne parlons pas de Cruz et de sa bande, pas plus que d’un industriel bayonnais  ou du procureur de la république.

La construction de ce jeu de massacre brasse avec réussite un mélange détonant d’urgence, de colère froide et d’analyse cruelle d’un monde (de fiction), si proche du nôtre et décidément bien mal-en-point. 

Marin Ledun : Au fer rouge - Ombres noires -  460 pages - 20€ - janvier 2015

Bernard Daguerre
Par Bernard Daguerre

Crédit Photo : Editions ombres noires

Partager sur Facebook
Vu par vous
1570
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !