18/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient connaître le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/10/17 | Edouard Philippe à Bordeaux

    Lire

    Edouard Philippe était en déplacement aujourd'hui à Marseille et Bordeaux où le Premier ministre a rendu visite à Alain Juppé. Entre autres politesses et admirations mutuelles ("la relève est assurée" a déclamé le maire de Bordeaux, "j'ai appris en vous regardant" lui a répondu le Premier ministre), Edouard Philippe s'est rendu à une réunion de travail à la métropole et devait faire un discours à la Convention Nationale des avocats en fin d'après-midi.

  • 19/10/17 | Le Pays basque a déjà gagné le Tour de France

    Lire

    Le Pays basque intérieur pourrait bien ériger une statue aux organisateurs d'un Tour de France qu'il n'avait pas vu depuis 2006 -à Cambo-les-Bains-. En effet, cette étape contre la montre du samedi 28 juillet entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette se dispute la veille de l'arrivée, certes. Comble du bonheur, elle a lieu en pleine période... des Fêtes de Bayonne! Une aubaine touristique pour les maires Jean-Marie Iputcha et Pierre Marie Nousbaum. Il est vivement recommandé de réserver ses nuitées dès aujourd'hui au Pays basque.

  • 18/10/17 | Déviation de Beynac : plus de 2600 avis recueillis pour l'enquête publique

    Lire

    Concernant l'enquête publique sur la déviation de Beynac, en Dordogne, qui s'est clôturée le 17 octobre, plus de 2600 avis ont été déposés dont 2410 en ligne. La commission va remettre sous huitaine une synthèse au Conseil départemental qui pourra formuler des réponses. Dans un délai d'un mois, la commission rendra ensuite son avis avec d'éventuelles observations à la préfète de la Dordogne. C'est à elle que reviendra la décision finale de valider ou non le projet.

  • 18/10/17 | Les Pyrénées-Atlantiques "chouchoutées" par le Tour de France

    Lire

    Les Pyrénées-Atlantiques décrochent la timbale pour l'édition 2018 du Tour de France. Parti de Trie-sur-Baïse (65), le peloton arrivera à Pau le jeudi 26 juillet. Il disputera le vendredi 27 une étape émaillée de nombreux cols entre Lourdes et la commune montagnarde de Laruns (Aspin, Tourmalet, Bordères, Soulor-Aubisque). Un contre la montre entièrement basque sera enfin disputé le samedi 28 entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette. Equipes et accompagnateurs étant en prime logées pendant quatre jours à Pau. Que demander de mieux ?

  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Culture | L'actualité du roman noir - Zygmunt Miloszewsi : Un fond de vérité

06/03/2015 | Les vaillantes éditions bordelaises Miroboles poursuivent leur travail éditorial de qualité avec ce nouveau roman polonais.

Zygmunt Miloszewsi : Un fond de vérité

Le procureur Teodore Szacki a quitté Varsovie pour la Pologne profonde. Sa première enquête dans la capitale (Les Impliqués), l’avait mené sur les traces de la police politique au temps du régime communiste, dont les sanglantes empreintes balafraient encore le visage actuel (fictionnel) de son pays. Le voilà maintenant à Sandomierz, une charmante petite ville dont «… [la] position à l’écart des principaux axes routiers conférait [à ses] splendides ruelles… une atmosphère d’ennui, de vide, de consternation typiquement polonaise… et de musées ».

Que faire alors pour tromper l’attente d’enquêtes criminelles qui ne viennent pas ? Collectionner  les conquêtes féminines ? Bel homme, divorcé, son ex-femme et sa fille étant restées à la capitale, Teodore noue en effet quelques affaires de coeur. Il aime aussi à exercer son esprit acéré, affûté presque, jusqu’à la misanthropie. À l’encontre de ceux qui n’ont pas sa vivacité d’esprit et sa capacité d’analyse, il est assez vite  méprisant.

Une série de meurtres vient troubler la quiète et sereine Sandomierz ; le caractère rituel des assassinats en majore l’horreur. En voici le résumé, lapidaire : « il (notre procureur) devait mener une enquête dans une ville épiscopale au passé antisémite à propos du meurtre d’une militante associative réputée ayant été égorgée rituellement comme une vache dans un abattoir juif ». La mise en scène du second cadavre renvoie explicitement  aux accusations catholiques moyenâgeuses de meurtres d’enfants pendant la préparation des fêtes de Pessah. Ainsi le récit s’imprègne-t-il d’une autre face du passé polonais, la force de l’antisémitisme. L’enquête de Szacki est passionnante de bout en bout : elle nous rappelle  avec vigueur les vestiges toujours présents de cette xénophobie ; à l’image de ce tableau (caché) mettant en scène ces accusations infâmes, accroché dans la basilique de la ville, et auquel Teodore a le plus grand mal à accéder, lors d’une scène d’une ironie cruelle, désolante dans l’affichage maladroit du sentiment religieux. Le passé de la ville est inextricablement lié à l’identité juive d’une partie importante de ses habitants avant que la Shoah ne vienne les anéantir. Ainsi les archives de la ville sont situées dans l’ancienne synagogue, reconvertie en bâtiment administratif.

Et la vox populi rappelle au procureur que « dans chaque légende, il y a un fond de vérité ». Pour finir cette composition picturale sans concession de la société polonaise, on trouve dans le coin droit du tableau l’action d’une ligue nationaliste, dont le patriotisme exacerbé se nourrirait facilement du poison de l’antisémitisme.

Les qualités professionnelles que Teodore peut déployer grâce à la spécificité du droit polonais, alliées aux qualités littéraires du livre - l’aisance brillante de la narration dont l’humour s‘active contre tous, y compris le héros - font de ce roman criminel une œuvre percutante contre le bas-fond virtuel des thèses complotistes, la vérité surgissant du marais fangeux de ces mensonges, même.

Zygmunt Miloszewsi : Un fond de vérité, traduit du polonais par Kamil Barbarski Miroboles éditions - 473 pages - novembre  2014 – 22€

Bernard Daguerre
Par Bernard Daguerre

Crédit Photo : Editions Miroboles

Partager sur Facebook
Vu par vous
10742
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !