17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

17/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient vivre le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

  • 15/10/17 | Les ours des Pyrénées donnent de leurs nouvelles

    Lire

    L'association Pays de l'ours- ADET se réjouit de "deux bonnes nouvelles" sur le massif pyrénéen. Tout d'abord la réapparition de Cannellito, le fils de l'ourse Cannelle tuée en 2004 par un chasseur béarnais. Alors que le plantigrade avait disparu depuis plusieurs mois, sa trace a été détectée grâce à la génétique en Bigorre et à Luchon. Par ailleurs, une quatrième portée comprenant deux oursons a été repérée sur le massif. "Ce qui porte à 7 le nombre minimum d'oursons cette année".

  • 13/10/17 | A 63: travaux de maintenance en Gironde

    Lire

    En raison de travaux de maintenance de la signalisation sur l'A63, les mesures suivantes vont être mises en œuvre : fermeture de la bretelle d’accès des aires de Lugos Est et Ouest du dimanche 15 à 22h au lundi 16 octobre 17h,la fermeture des bretelles d’accès et de sorties de l’échangeur 21 (Salles), le lundi 16 de 8h à 17h, la fermeture de la bretelle d’accès et de sortie de l’échangeur 20 (Belin-Béliet), le mardi 17 de 8h à 17h. Déviations locales prévues pour les usagers souhaitant rejoindre Salles ou Belin-Béliet depuis l'A 63 ou une entrée d'autoroute depuis Salles ou Belin-Béliet.

  • 12/10/17 | Le maire de Captieux démissionne

    Lire

    Denis Berland, maire de Captieux depuis 2015 suite à l’élection de Jean-Luc Gleyze à la présidence du Conseil Départemental de la Gironde, a présenté par courrier au préfet de la Gironde sa démission. Celui qui a été premier adjoint jusqu’en 2015 n’a pas encore indiqué les raisons de son départ.

  • 11/10/17 | Une Landaise élue Miss Aquitaine

    Lire

    C'est au Théâtre Quintaou d'Anglet ce week-end qu'a été décernée l'écharpe 2017 de Miss Aquitaine en vue de succéder à la Lot-et-Garonnaise Axelle Bonnemaison. Le jury -avec l'aide du public- a désigné la Landaise Cassandra Jullia, 18 ans, du Comité Béarn-Landes ,domiciliée à Orthevielle. Étudiante en BTS esthétique, option management à Mont-de-Marsan. Elle qui représentera l'Aquitaine au concours Miss France de décembre. Pour la petite histoire, le Poitou-Charentes a son propre comité de miss régional.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Culture | L’équipe d’Aqui a passé deux jours à Garorock ( Jour 1)

30/06/2014 | Pour la 18ième édition du festival Marmandais, une programmation de taille a été concoctée. Des performances qu’Aqui a dégusté sans modération…

Garorock 2014

Premier grand rendez-vous estival du Sud-Ouest, Garorock a fêté cette année sa majorité. 18 ans que Ludovic Larbodie et son équipe organisent cet événement. Cette année la programmation n’excepte pas à la règle de l’éclectisme : Rock, électro, pop, rap, world music… Il y en a pour tous les goûts. Avec grand appétit, l’équipe d’Aqui s’est laissée porter par le flot, lors des deux premiers jours du festival. Récit.

Vendredi 27 juin 2014. Top départ de la 18ième édition de Garorock. Après quelques préparatifs  indispensables pour survivre deux jours au plus grand festival en plein air du Sud-Ouest, l’équipe d’Aqui trace la route en direction de la plaine de la Filhole à Marmande. Arrivés au péage, des patrouilles de gendarmes sont placées tous les deux kilomètres qui nous séparent du parking. Fouille des voitures, éthylotest, les jeunes gens n’ont qu’à bien se tenir… Frein à main serré, des milliers de véhicules cohabitent sur le site, et déjà une ambiance festive se fait sentir.

Au camping Sac à dos sur les épaules, nous nous dirigeons vers le camping où nous sommes censés dormir deux nuits. Après deux kilomètres à pied, nous posons bagages à côté de nos voisins éphémères qui sont en pleine opération montage de tente. Nous suivons le mouvement en plantant les fameuses sardines indispensables au campement. Les festivaliers s’aident, se prêtent du matériel, rient ensemble, un air de convivialité flotte sur Marmande.

Musique ! Après avoir accompli notre mission périlleuse, nous hâtons le pas en direction des scènes sur lesquelles se produiront ce soir Massive Attack, Phoenix, ou encore Franz Ferdinand…

Franz Ferdinand Garorock

21h30 sur le cadran, batterie, guitares, et piano entrent en scène devant une foule en délire. Et pour cause, les 4 garçons de Glasgow sont sous leurs yeux en chair et en os : Franz Ferdinand. Pendant plus d’une heure, Alex Krapanos et ses partenaires enchaineront leurs plus grands titres, qui constituent le fleuron de la pop anglaise, avec grande maîtrise. Les fameux titres « Take me out », « Ulysses », ou encore « love illumination » ont littéralement embrasé la scène Garonne. Derrière leurs riffs entrainants, rien n’a en substance dépassé, mis à part les pas de danses effrénés des festivaliers qui ont profité pleinement de cet instant de grâce.

Marmozets, un explosif cocktail Marmozets Garorock

À quelques mètres de là, d’autres Britanniques ont fait sensation en enflammant la scène du Trec : les jeunes Marmozets. Même pas un siècle à eux cinq, et pourtant… un charisme scénographique déroutant, des partitions interprétées à la perfection, et une énergie débordante. Un cocktail explosif goût rock’n roll  qui a été bu comme du petit lait par un public en quête de découverte.

Phoenix : l'oiseau venu tout droit du paradis Du coq à l’âne, place au groupe Phoenix, que l’on ne présente plus désormais. Récompensé aux victoires de la musique pour le meilleur album rock de l’année 2014, ou encore en 2010 aux grammy awards pour le meilleur album alternatif, Phoenix, est l’un des groupes français les plus populaires à l’international… mais pas que. C’est un vent d’hystérie qui a soufflé lorsque les quatre musiciens sont entrés sur scène. Garorock fut en liesse pendant plus d’une heure de concert. L’electro pop de leur dernier album et la pop-rock de « Wolfgang Amadeus Phoenix », album qui les a révélés à l’international, ont résonné de concert, dans une ambiance bon enfant. Le groupe a suscité de longs applaudissements des festivaliers et même du ciel en personne qui a fait clapoter sur le sol ses lourdes goûtes rafraichissantes. Mouillés jusqu’aux oreilles, nous quittons la grande scène de la plaine pour nous rendre sur la petite scène du Trec, où nous avions découvert auparavant Marmozets.

Perfect and Crew Garorock

Les Young Fathers qui devaient jouer ce soir ont eu quelques soucis de transport, les montpelliérains Perfect Hand Crew assureront la relève, apprend-on au micro. Aussitôt dit, aussitôt fait… Dj Mago et les deux MC (Tasty TooK & Billy) entament le show qui fera chavirer le public venu les écouter en masse. Grâce à un savant mélange hip hop et musique dancefloor, les trois jeunes montpelliérains ont su mettre tout le monde d’accord : un réel coup de cœur que l’on n’est pas prêt d’oublier.

Bienvenu dans l'atmosphère underground de Bristol  Minuit trente, un son suave commence à crépiter des enceintes. C’est alors que le mythique groupe Massive Attack arrive sur la scène de Garonne. Après une longue intro, des nappes de synthé aériennes envahissent le ciel tout en étant accompagnées par des voix fantomatiques. Bienvenue dans l’atmosphère underground de Bristol, là où la musique n’a aucune limite temporelle. Ce groupe phare des années 90 a su réunir jeunes et moins jeunes grâce à l’interprétation des titres comme  « Teardrop » ou « Angel ». Telle une sorcière vaudou, Martina Topley-Bird a envouté les 23 000 festivaliers présents ce vendredi soir. Une prestation planante qui, pour nous, conclut cette soirée. Retour au camping pour se remettre de toutes ces émotions. Dans les allés, les campeurs fêtent dignement l’événement. Tandis que certains dansent d’autres font une pause pour assister à 3h du matin au concert de Gesaffelstein, electro industrielle assez violente. Dans notre campement, les basses de Gesaffelstein résonnent, une douce berceuse pour entamer une courte nuit de sommeil…

Lucy Moreau
Par Lucy Moreau

Crédit Photo : Sébastien Ruiz

Partager sur Facebook
Vu par vous
1511
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !