Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/05/19 : Vinexpo Bordeaux fait le bilan : 650 participants à son symposium d'experts sur le climat, 2300 "rendez-vous qualifiés" pendant le salon mais une forte baisse du nombre de visiteurs, "de l'ordre de 30%".

17/05/19 : Venue en éclaireuse à Espelette en ce jeudi, Brigitte Macron devrait précéder le chef de l’État, Emmanuel Macron en visite à Biarritz ce vendredi où il rencontrera le préfet et des élus dont Michel Veunac, le maire de Biarritz en préparation du G7.

16/05/19 : Un comité de lignes TER ouvert aux usagers se tient le 20 mai à 18h à la mairie de La Réole. La ligne Bordeaux-Agen y sera étudiée à la loupe: trafic, régularité, qualité des services, travaux, etc.+ d'info

16/05/19 : À quelques jours des élections européennes, l'association Voix Publique(s) et le CRIJ Nouvelle-Aquitaine mettent l'Europe en procès pour une soirée ludique le 21 mai à 18h30 au CRIJ de Bordeaux. "Pour ou contre l'Europe, venez témoigner!" + d'info

16/05/19 : Le candidat LR aux Élections Européennes François-Xavier Bellamy sera présent le 23 mai prochain 19h à Marans (17) en compagnie du député LR Christian Jacob, et de deux autres candidats LR aux Européennes, Christina Soroni et David Labiche.

15/05/19 : Niort : l'agglomération vient d'inaugurer de la nouvelle Pépinière d’Entreprises du Niortais située dans des anciens locaux du Credit Agricole, plus de 300m2 dédiés au coworking, 20 bureaux et des possibilités d’accueil événements sur 1000m2.

15/05/19 : Le 24 Mai, 180 choristes interpréteront le Magnificat de Jean-Emmanuel Filet, et le Credo pour 6 voix d’Alexis Duffaure, écrits pour chœur, orgue, cuivres et cloches. Deux créations mondiales, commandes de la Maîtrise de Bordeaux.+ d'info

14/05/19 : Le Conservatoires des Espaces Naturels organise en ce moment des inventaires d'amphibiens dans les mares de communes du nord de la Gironde. Pour l'aider dans sa mission, il lance un appel à bénévoles ayant des compétences naturalistes... ou non!+ d'info

13/05/19 : La sprinteuse talençaise Maroussia Paré est devenue Championne du Monde de relais 4 x 200m ce dimanche 12 mai avec l'Équipe de France d'athlétisme. La Coupe du Monde des Relais se déroulait à Yokohama, au Japon.

09/05/19 : Le musée Despiau-Wlérick à Mont-de-Marsan accueille une sculpture d'Aristide Maillol, La Méditerranée, prêtée pour 5 mois par le Musée d'Orsay. Première sculpture moderne de l'art statuaire du 20e siècle, cette œuvre sera visible jusqu'au 31 août.

09/05/19 : Du 14 au 25 mai, la médiathèque Les Étoiles, avec l'école municipale de musique de Villenave d'Ornon et les éditions Épilobe, organise l'expo Pop pop up autour des livres animés. L'artiste Bookigamiste exposera ses créations de livres pliés découpés.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 18/05/19 | Préparation du sommet Youth7 à l'Hôtel de Région à Bordeaux 

    Lire

    Ce samedi 18 mai à 14h, Alain Rousset (président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine) et Nathalie Lanzi (vice-présidente en charge de la jeunesse) accueillent le Youth7 (G7 des jeunes) pour un atelier de concertation afin de préparer le sommet, qui aura lieu le 9 au 14 juin à Paris. Ce sommet rassemblera une délégation de jeunes leaders de chaque pays du G7 et de l'Union européenne. Ils veulent attirer l’attention des chefs d’État et du gouvernement sur les préoccupations de leur génération.

  • 17/05/19 | 300 000 euros pour le commerce bordelais

    Lire

    La ville de Bordeaux, qui avait candidaté à un appel à projet lancé par le gouvernement à destination des centre-villes désertés depuis le début du mouvement des gilets jaunes recevra 300 000 euros sur une enveloppe totale d'environ cinq millions. Plusieurs actions seront engagées : une campagne de communication autour du slogan "Envie de Bordeaux", des tickets de tramway et des tarifs en baisse dans les parkings et des animations prévues par la Ronde des Quartiers, qui va rajouter 40 000 euros (70 000 euros pour la ville et 30 000 euros pour la CMA, la CCI, Keolis et Parcub).

  • 17/05/19 | Hossegor : lectures sur la vague !

    Lire

    La 5° édition du festival Lire sur la vague d'Hossegor se déroule du 22 au 25 mai prochains au Sporting Casino. L'évènement littéraire rassemble éditeurs et auteurs de la lecture jeunesse. Ainsi, les maisons Albin Michel, Actes Sud et l'École des Loisirs sont représentées, aux côtés d'une vingtaine d'auteurs. Au delà de rencontres avec les représentants du livres, diverses animations sont prévues, à l'image de courses d'orientation, théâtre ou autres ateliers d'illustration.

  • 17/05/19 | SEPANSO Aquitaine: Pierre Davant passe le relais

    Lire

    Le nouveau Conseil d'administration de la SEPANSO Aquitaine, vient d'élire un nouveau Président. Daniel Delestre, Président de la SEPANSO Gironde, ingénieur chimiste de formation, prend ainsi la suite de Pierre Davant qui, après avoir été l’initiateur de l'association, en avoir été Secrétaire général, puis l’avoir présidée, a souhaité passer la main en cette année qui fête les 50 ans de la création de l'association. Pierre Davant devient Président d'honneur et restera actif au sein du Conseil d'administration sur les Réserves Naturelles Nationales.

  • 17/05/19 | Pros : un premier salon d'achats "inversé" à Bordeaux !

    Lire

    Le Groupe CEVA Santé Animale organise le 21 mai la première édition du Salon ACHAT[S] au Hangar 14 à Bordeaux de 8h30 à 21h30. Pour ce salon d'achats "inversé", les exposants ne sont pas les fournisseurs, mais les acheteurs. Le groupe CEVA, basé à Libourne, veut créer une dynamique régionale innovante, en décidant de mettre les acheteurs au cœur du salon, qui rassemble 450 exposants et une quarantaine d'annonceurs. La vocation du salon ACHAT[S] est de favoriser le business local.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | L'Escampette: le rêve, réalisé, d'un éditeur nommé Claude Rouquet

15/07/2008 |

Claude Rouquet - Editions l'Escampette

De Bordeaux où il créa l'Escampette en 1993 jusqu'à Chauvigny où, désormais, il a établi sa demeure, son lieu de création et de travail, Claude Rouquet est resté un éditeur lumineux. Un de ces hommes qui, au-delà des difficultés, est fier de compter 220 livres à son catalogue et de publier, non seulement les oeuvres de grands poétes portugais, d'un poète d'ici, nommé Bernard Manciet, mais aussi les nouvelles, récits et romans d'auteurs qui découvrent l'existence de sa maison d'édition grâce à la complicité, aussi rare que précieuse, de quelques libraires avertis.

Claude Rouquet prend plaisir à raconter la très jolie histoire d’un de ses derniers auteurs nommé Abraham Elishama, dont il vient de publier sous le titre « ma bonne douleur au côté » un excellent livre de nouvelles qui s’ouvre par l’une d’entre elles, aussi courte que bien écrite, et qui s’intitule « l’oiseau sans nom ». Cette histoire résume les bonheurs d’un métier que Claude Rouquet a épousé, après en avoir rêvé dès l’adolescence, et ceci à la faveur - ce fut dit-il «un mal pour un bien » - d’un licenciement économique dela direction commerciale qu’il occupait dans une entreprise de chaussures.

L'histoire de M. Tardy
Ecoutons la genèse de cette « douleur au côté »: « je reçois par la poste le manuscrit de Jean-Paul Tardy de Toulouse; j’ouvre la première page, c’est beau ! Une écriture classique magnifique. J’écris une lettre enthousiaste à ce M. Tardy de Toulouse, il vient me rencontrer à Chauvigny. Lui aussi est un grand lecteur et un client de la librairie Ombres Blanches. Je découvre que cet homme est né à Nancy, voilà cinquante ans, dans une famille catholique. Il ne trouvait pas de réponses à ces questions sur le thème de l’existence, jusqu’au jour où, de passage à Paris, il pleut comme «vache qui pisse », il s’abrite sous un porche ; on lui propose d’entrer dans ce qui est une synagogue. Il trouve là, au sein d’une communauté juive, les réponses qu’il cherchait, décide de se convertir, prend le nom d’Elishama, rencontre à Jérusalem une juive de Toulouse avec laquelle il fonde une famille, a trois enfants et décide de quitter Israël au bout de vingt ans pour vivre et travailler…à Toulouse : scribe de son métier il calligraphie de courtes phrases de la Tora sur de petits parchemins.
Des histoires comme celles de ce Monsieur Tardy, Claude Rouquet en ad’autres, celle de François Gastineau , professeur de physique à Rouen qui apprend chez son libraire l’existence de l’Escampette et lui propose l’un des derniers titres publiés « le temps des Ersatz ». Un livre reconnu par la critique qui a valu à son auteur un passage à France Culture mais pour autant n’a fait, à ce jour qu’une vente modeste. Pareils récits introduisent à la magie d’une rencontre qui naît entre l’éditeur et un auteur et constitue la promesse de ce chemin partagé, de cet accompagnement dans « les bons et les mauvais moments » dont parle l’éditeur de l’Escampette.

Faire tout, tout seul !

A entendre Claude Rouquet, si passionné, mais avouant, comme nombre de petits éditeurs, des ventes modestes, 300, 500 exemplaires, on cherche et trouve la réponse à la pérennitéde pareille entreprise dans cette confidence : « je tiens parce que je fais tout, tout seul». Mais tout devient de plus en plus difficile, année après année.

L’Escampette est, en effet, un défi face à la production de masse du livre, cette « surproduction » dont Rouquet livre l’analyse radicale suivante : elle est le fait d’éditeurs «industriels qui font croire aux gens qu’ils ont de plus en plus de choix. Or, quand on regarde les choses de très près les lecteurs achètent de plus en plus les mêmes livres. La surproduction permet aux éditeurs industriels d’occuper la place, de s’implanter dans les grandes surfaces. Il y a aussi les diffuseurs qui se donnent bonne conscience en commandant tous les livres…qu’ils retournent le mois d’après. Et de pointer du doigt la Fnac et les centres Leclerc.

Des libraires qui défendent la création

La survie des petits éditeurs dépend en réalité, pour une grande part, de la volonté des libraires de défendre la création ; ils ne sont pas si nombreux dans ce cas : « nous savons d’embléeque nos livres seront mis en place dans 200 à 250 librairies et, parmi celles-ci, Claude Rouquet cite Mollat qui « a eu l’intelligence de choisir dans ces rayons des collaborateurs aux compétences exceptionnelles »Il faudrait beaucoup de Mollat et d’ Olympique pour susciter cette curiosité, tirer le fil entre des auteurs talentueux, leurs éditeurset des lecteurs qui ont besoin de conseils. Claude Rouquet poursuit son œuvre d’éditeur, amorcée il y a quinze ans lorsqu’il rencontra à Bordeaux, à l’initiative de sa compagne, Sylviane Sambor (1) deux grands poètes portugais Al Berto et Nuno Judice qu’il publia d’enthousiasme. S’en suivit un grand retentissement au Portugal, l’Escampette devenant du même coup le premier éditeur de poésie portugaise en France, et attirant l’attention de plusieurs traducteurs. La poésie, ce n’est que justice, a mis sur orbite une maison d’édition qui a le respect des beaux textes, des mises en page soignées et sobres, de la diversité. Et du genre humain.

J.A

1. Sylviane Sambor qui créa à Bordeaux le Carrefour des Littératures est aujourd’hui, à Poitiers, directrice de l’Office du Livre de Poitou-Charentes.

l'Escampette BP 7, 86300 Chauvigny
Tél. 05 49 61 20 87 - lescampette.editions@wanadoo.fr
Diffusion-distrivution : Les Belles Lettres - 01 45 15 19 90 - www.atheles.org

Partager sur Facebook
Vu par vous
1621
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !