Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/08/18 | La mobilité durable s'expose à Irun

    Lire

    Le Parc d’Expositions Ficoba à Irun, au Cœur de l’Eurorégion Euskadi-Navarre-Aquitaine, accueillera les 27 et 28 novembre le salon Go Mobility, la 1ère exposition industrielle du Sud de l’Europe sur la mobilité durable. Point de rencontre des professionnels, des territoires et des entreprises consacrées au secteur de la mobilité durable et au stockage d’énergie, il vise à encourager les échanges à forte valeur ajoutée et favoriser les projets innovants et la transformation industrielle du territoire. Au menu : une zone d’exposition, des conférences et tables rondes et une zone de test.l*

  • 18/08/18 | Jürgen Essel en concert à La Réole

    Lire

    Privilège pour La Réole qui accueille le 26 août à 16h l'organiste allemand de renommée internationale Jürgen Essel en résidence dans le Réolais. Accueilli par les Amis de l’Orgue de La Réole l'organiste donnera un concert exceptionnel. Jürgen Essel est organiste, compositeur et enseignant à la prestigieuse école de Stuttgart. Interprète et improvisateur son répertoire s’étend de la musique ancienne jusqu’à la création de musique contemporaine. A son actif vingt enregistrements sur CD et des productions conjointes avec de grandes chaînes de radio (Entrée:libre participation) www.orgueslareole.com

  • 18/08/18 | Charente-Maritime : 7 communes reconnues en état de catastrophe naturelle

    Lire

    Suite aux fortes pluies du premier semestre 2018, l'Etat a reconnu 7 communes sinistrées en état de catastrophe naturelle - pour inondations et coulées de boues - publié au Journal Officiel du 15 août 2018 : Fléac-sur-Seugne, Pons, Bazauges, Chaillevette, Champagne, Léoville, Saint-Seurin-de-Palenne. Les sinistrés disposent d’un délai de 10 jours, à compter du 15 août 2018, date de publication de l’arrêté, pour déposer un état estimatif de leurs pertes auprès de leur compagnie d’assurance.

  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | Eurorégion: avec l'Hermione, un axe Aquitaine-Euskadi

26/05/2018 | L'Hermione a certes raté sa participation au premier festival maritime de Pasaia de Pentecôte mais a répondu malgré tout à l'invitation. Un signe fort pour l'Eurorégion.

Hermione à Pasaia

Pour son deuxième grand voyage, l'Hermione navigue sur le thème, " Libres Ensemble de l'Atlantique à la Méditerranée", et une escale était prévue le 17 mai pour l'ouverture du premier festival de Pasaia en Euskadi jusqu'au 21 mai. Pour deux raisons: les liens établis entre le chantier de reconstruction du San Juan par Albaola à Pasaia et l'aventure de l'Hermione à Rochefort. Un exemple concret du projet euro-régional Nouvelle-Aquitaine-Euskadi-Navarre. Outre son escale, des gabiers basques et navarrais ont été embarqués sur la frégate. Mais les conditions météo ont retardé l'événement.

Comme un symbole: c'est  le Musée basque et de la tradition bayonnaise en bordure d'Adour qui avait été le théâtre de la présentation du Festival maritime qui avait lieu le week-end de Pentecôte à Pasaia avec la prévision d'une escale exceptionnelle de l'Hermione. Pour son deuxième grand voyage, intitulé "Libres Ensemble de l'Atlantique à la Méditerranée", une initiative citoyenne engagée par l'Organisation Internationale de la Francophonie et sous le patronage de Jean Claude Juncker, président de la Commission européenne devait être l'attraction de cette Première. Un geste fort aussi du Conseil régional Aquitaine qui a versé 4,8 millions d'euros d'investissement – sur 25 — pour ce navire qui a demandé 17 années de construction et s'est terminée en 2014.

 Izaskun Gomez, maire de Pasaia; Xabi Agote, président d'Albaola l'association qui  reconstruit le Galion du XVIe siècle, " Le San Juan" et directeur du Festival Maritime de Pasaia; Denis Itxaso, député de la Culture, du Tourisme, de la Jeunesse et des Sports de la Diputacion de Gipuzkoa; Gérard Pons, adjoint au maire de Rochefort, Bertrand Sallé, délégué général de l'Association Hermione - La Fayette, Sandrine Derville, vice-présidente du Conseil régional de Nouvelle Aquitaine en charge du tourisme et Mathieu Bergé, Conseiller régional de Nouvelle Aquitaine et membre du Bureau de l'Eurorégion Nouvelle-Aquitaine-Euskadi-Navarre étaient présents pour ce premier lancement.

Las!! De mauvaises conditions météo au large du Portugal et des vents contraires ont conduit cet équipage de 80 membres à mouiller aux Canaries et à ne parvenir sur le petit port basque que mardi soir, escortés par des dizaines de voiliers et rappelant sa présence dans la rade d'une canonnade.

La "résurrection" de la Frégate de La Fayette

Hermione et gabiers basques et navarrais

 Cette escale de choix n'est pas anodine. Car, cela ne se sait pas beaucoup, mais c'est de Pasajes qu'en 1777 le Marquis de La Fayette a effectué son premier départ pour l'Amérique, trois  ans avant que, sur ordre du roi, cet officier et homme politique originaire de Haute-Loire n'embarque pour se porter, en mars 1780, au secours des insurgés américains en lutte pour leur indépendance face aux Anglais. Et il débarque 38 jours plus tard à Boston. C'est à bord de l'Hermione que se réunira en mai 1781 à Philadelphie, le jeune congrès américain.

Construite au XVIIIe siècle, l'Hermione originale est une frégate à nulle autre pareille: navire de guerre en service de 1779 à 1793. C'est une frégate de 12 (en référence au calibre de ses canons) portant 26 canons de 12 livres et 8 canons supplémentaires  Navire de 6 livres. En jargon naval on la dénomme « frégate de 26 canons », bien qu'à l'origine elle en ait porté 34. Elle fait partie des frégates construites à partir de 1777 à l'arsenal de Rochefort. Elle sombra sur des rochers au large du Croisic en septembre 1793.

La construction de sa réplique a été, rappelons-le, réalisée grâce à l'association Hermione-La Fayette créée en 1992 grâce à l'initiative de quelques membres du Centre international de la Mer et plusieurs élus de Rochefort alors que la corderie royale de Rochefort venait d'être achevée. Il faudra cinq ans avant que le projet ne se mette en place avec la réussite que l'on sait. 7000 membres  sont venus se greffer à l'association et 4 millions de personnes sont venues sur le chantier jusqu'à la mise à l'eau de la frégate jusqu'à son voyage inaugural en 2015 en 13 étapes. Véritable attraction, elle a accueilli 250 000 visiteurs dans l'année.

La solidarité avec l'Association Albaola et le "San Juan"

L'association de l'Hermione La Fayette, avec le relais du Conseil régional Nouvelle Aquitaine et un de ses conseillers régionaux et  animateur de l'Eurorégion, Mathieu Bergé ont été sensibles à l'initiative prise par l'association basque espagnole Albeola qui s'est inscrite dans la même démarche que "les Gens du Nord" de l'Aquitaine. En effet, à travers la construction du "San Juan", celle-ci favorise la préservation, la défense et la sensibilisation du patrimoine et de l'histoire de la culture maritime basque, tant sur son territoire qu'à l'échelle internationale. Une association qui devait se concrétiser donc par cette participation à la Fête maritime de Pasaia. Mais l'association est allée au-delà. En effet, quatre gabiers basques et navarrais ont été formés à Rochefort à la manœuvre d'un grand voilier et sont embarqués depuis Pasaïa, après une formation à Rochefort. Ainsi Yvon, Garazi, Maïtena et Xabi ont rejoint un équipage qui compte 30 nations différentes sous le commandement de Yan Carriou. Parmi les dernières escales de l'Hermione figure Bordeaux à l'occasion de la Fête du vin, du 14 au 17 juin, avec comme dans chaque port, comme dans tous les ports traversés, possibilité de visiter ce superbe navire. Grâce à ses nouvelles frontières, la Nouvelle Aquitaine s'est donc enrichie d'un nouveau joyau pour valoriser et  développer son économie bleue.

 

 

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : Phtos PQR et F.D

Partager sur Facebook
Vu par vous
5141
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !