13/12/17 : Pont d’Aquitaine fermé dans les 2 sens : rocade A630 entre échangeurs 2 (Lormont - Croix Rouge) et 4a (Bordeaux - Nouveau Stade) du jeudi 14 décembre 21h00 au 15 à 6h00. Déviations rocade intérieure et extérieure, via le pont François Mitterrand.

12/12/17 : Philippe Martinez,le secrétaire général de la CGT se rendra ce jeudi en Dordogne. Il visitera les ateliers SNCF du Toulon avant de rencontrer le syndicat cheminot. L'après midi, il participera à une assemblée avec tous les syndicats CGT du département.

11/12/17 : Catherine Seguin, 45ans, fille de Philippe Seguin qui était sous-préfète de Bayonne depuis 2016 a pris du galon et sera la nouvelle préfète du Gers en remplacement de Pierre Ory nommé dans les Vosges. Deuxième femme à occuper ce poste dans le Gers

11/12/17 : La Charente-Maritime est passée ce matin en vigilance "jaune" vents violents : la circulation est coupée sur le pont de l'île d'Oléron et les liaisons maritimes coupées avec l'île d'Aix, en raison d'une forte houle.

10/12/17 : A Orthez la liste menée par le socialiste Emmanuel Hanon remporte l'élection municipale (49,69%) devançant celle du maire sortant Yves Darrigrand (39,87%) et de Hélène Marest (Lrem -Modem 10,44%

10/12/17 : Philippe Mahé préfet de Meurthe-et-Moselle depuis août 2015 est le nouveau directeur général des services de la Gironde. Il a occupé plusieurs postes similaires depuis 1995 en Côtes d'Armor Finistère aux communautés urbaines de Nantes et de Toulouse.

10/12/17 : Dans un communiqué du 9/12, le président de la Charente-Maritime Dominique Bussereau annonce que l'instauration d'un péage à l'entrée d'Oléron ne sera finalement pas soumis au vote lors de la session du Département du 18 décembre comme annoncé.

10/12/17 : Charente-Maritime : Météo France annonce une tempête ce lundi, avec de violentes rafales pouvant atteindre localement 120 à 130 Km/h sur le littoral et 100 à 110 Km/h à l'intérieur des terres.

09/12/17 : Après l'annonce de la présence du groupe NTM, les Francofolies ont annoncé cette semaine leurs prochaines têtes d'affiches de l'édition 2018, qui se tiendra du 11 au 15 juillet : Orelsan, Jain, Véronique Sanson, Mc Solaar, Calogero et Shaka Ponk.

08/12/17 : Les maires de Port-au-Prince et de La Rochelle ont signé un accord mardi à l’occasion des 2e Assises de la coopération franco-haïtienne à Port-au-Prince. Une aide nouvelle sera apportée pour la construction d’un lieu d’accueil en cas de catastrophe.

07/12/17 : Le maire de Saint-Jean-de-Luz et premier vice-président de la Communauté Pays basque, Peyuco Duhart, 70 ans, est mort ce vendredi matin à 10 heures au Centre hospitalier de la Côte basque à Bayonne. Il avait été victime d'un AVC la semaine dernière.

06/12/17 : L’innovation au service des entreprises. Jeudi 14 décembre, la CCI47 organise un a-m de table ronde autour du « design, levier d’innovation dans les entreprises ». Pour en parler des entrepreneurs seront présents pour témoigner de leur expérience.

06/12/17 : Mi novembre, le centre national pour le développement du sport a attribué un total 5,7M€ à 16 projets néo-aquitains visant la création d’équipements structurants, l’accès à la pratique sportive des personnes handicapées et à la rénovation des CREPS

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 13/12/17 | Près de 500 000 visiteurs pour Lascaux en un an

    Lire

    Inauguré le 10 décembre 2016 par François Hollande, Lascaux a accueilli en un an près de 500 000 visiteurs. Un chiffre supérieur aux objectifs fixés par les acteurs du projet (400 000). Pour son 1er anniversaire, le site propose une nouvelle exposition temporaire intitulée "Pariétal". Ce vendredi, une plaque en hommage aux 4 inventeurs sera dévoilée en présence du dernier vivant, Simon Coencas et des familles des trois autres inventeurs. En 2018, le Sentier de la Découverte ouvrira au public.

  • 12/12/17 | Germinal Peiro a rencontré le maire de Bordeaux

    Lire

    Germinal Peiro a rencontré lundi, Alain Juppé afin d’évoquer plusieurs dossiers transversaux pour l’avenir de la métropole bordelaise et de la Dordogne. Ils partagent le même point de vue sur la nécessité d’un grand contournement de Bordeaux par la création d’un barreau autoroutier reliant l’A89 à l'A65 et à l'A62, à hauteur de Langon. Ils ont aussi abordé la nécessité de l'amélioration des liaisons ferroviaires : trajet Bordeaux-Périgueux, modernisation des lignes Périgueux-Agen et Sarlat-Bergerac-Bordeaux.

  • 11/12/17 | Péage d'Oléron : la déception des élus départementaux

    Lire

    Alors que le président de la Charente-Maritime Dominique Bussereau a annoncé samedi dans un communiqué, annuler la mise au vote de la création d'un péage au pont de l'île d'Oléron, la grogne monte parmi les élus. Deux vice-présidents de la majorité départementale LR, Dominique Rabelle et Michel Parent (aussi maire de Le Chateau d'Oléron), ont exprimé ce lundi via un communiqué leur "grande déception" : "Ce désaccord de fond met en question la pertinence de ce territoire", préviennent-ils.

  • 11/12/17 | Bordeaux : Deux tramways en plus aux heures de pointe sur la ligne A

    Lire

    Afin d’accompagner la fermeture du pont de pierre à la circulation automobile, et à la demande d’Alain Juppé, TBM renforce le service tramway de la ligne A en heures de pointe, sur la rive droite, à compter du lundi 11 décembre. Deux tramways supplémentaires seront mis en place entre 7 h et 8 h, aux départs de « La Gardette » et « Dravemont » et entre 17h et 18h, du centre de Bordeaux vers la Rive Droite.

  • 09/12/17 | Pierre Dartout décoré en quittant Bordeaux

    Lire

    Pierre Dartout, préfet de Gironde et de Nouvelle-Aquitaine a vécu un moment singulier lors de la réception marquant son départ de Bordeaux: il a reçu des mains d'Alain Juppé la décoration de commandeur dans l'Ordre national du mérite en présence d'élus, de personnalités, de sa famille venue de son Limousin natal moment chaleureux ponctué d'un très bel hommage du maire de Bordeaux retraçant une carrière fournie au service de l'Etat et remerciement appuyé du récipiendaire à Bordeaux où il sera "très heureux de revenir". M.Dartout, le préfet de l'installation de la réforme territoriale a loué sa relation avec Alain Rousset.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | l'OnBA présente « La Périchole »

27/02/2009 |

La Perichole

Après une première à Toulouse, le célèbre opéra-bouffe de Jacques Offenbach « La Périchole » investit la scène du Grand Théâtre bordelais. Dirigé par un couple d'artistes latino-américain - Pablo Heras-Casado et Omar Porras ? cet opéra entraine le public dans un récit « en trois actes et quatre tableaux » plein de gaieté et de vivacité dans une scénographie imaginaire, tirée d'un conte de fée, abondante en couleurs et personnages divers.

Jacques Offenbach (1819-1880), d'origine allemande, violoncelliste, chef d'orchestre, le maître incontesté de l'opéra-bouffe français, s'inspire pour cette création d'un personnage ayant réellement existé. Ce fut l'histoire d'une comédienne Micaela de Villegas, maîtresse du vice-roi, et dont le surnom « Perra chola » (chienne d'indienne) avait fait longuement parler d'elle au XVIIIème siècle au Pérou. Pour amener un peu d'intrigue au récit, Offenbach convertit la Périchole en une belle chanteuse de rues, accompagnée de son fidèle amant Piquillo. Alors que la ville de Lima est plongée dans des chants et beuveries interminables à l'occasion de la fête du vice-roi, ce dernier s'incruste incognito dans la foule et se retrouve séduit aussitôt par la belle chanteuse qu'il convainc de le rejoindre au Palais en qualité de dame d'honneur. Périchole, bien qu'amoureuse de Piquillo, laisse très vite l'estomac l'emporter sur le coeur et abandonne son amant. La tradition du protocole veut cependant que la maîtresse du vice-roi soit mariée. Le gouverneur de Lima a alors deux heures pour lui trouver un époux...

Une oeuvre mal comprise
La première de La Périchole en deux actes a lieu le 6 octobre 1868 au Théâtre des Variétés à Paris. L'oeuvre très vive et colorée, riche d'un accompagnement mélodique varié s'avère néanmoins un échec. Le mariage du reflet d'une joie de vivre et de l'insouciance du Second Empire d'un côté avec une subtile critique des moeurs et politiques de l'autre, n'a visiblement pas été perçu comme réussi. La Périchole en deux actes ne tient à l'affiche que quelques semaines. Six ans plus tard Offenbach propose alors une version en trois actes et quatre tableaux qui est accueillie cette fois de manière bien plus chaleureuse.

La Périchole - une orchidée sauvage mais décorative
Mais que peut on dire de La Périchole, vue par Pablo Heras-Casado et Omar Porras 40 ans plus tard ? On notera une mise en scène particulière où les acteurs ressemblent à un énorme jardin de fleurs et de légumes. « Chez moi en Colombie, la Périchole est une variété d'orchidée. » explique Omar Porras, metteur en scène et chorégraphe. «... une fleur précieuse, rare et sauvage mais qui pourrait aussi bien décorer un salon. » C'est à partir de cette inLa Pericholeterprétation que la scénographie et les costumes de La Périchole ont pris forme. « On a alors imaginé que tout autour de cette orchidée appartenait au monde des plantes, avec des fleurs qui n'ont pas toutes la même valeur, également des légumes que l'on cultive pour les consommer. Enfin ils ne sont pas libres comme l'orchidée, fille de la nature. » raconte M. Porras.

Omar Porras reprend par ailleurs la tradition de la comedia del'Arte. « Son jeu est basé sur les masques, les émotions sont donc véhiculées par une expression corporelle, de telle manière que l'on ne se rend même pas compte que les acteurs portent des masques. » décrit Isabelle Masset, directrice adjointe artistique de l'OnBA. Cela se voit tout particulièrement dans le rôle considérable, voire « moteur », que joue le Choeur dans La Périchole.

Le Choeur - acteur et spectateur
Celui-ci ne se contente pas de donner son commentaire sous la forme de multiples chants « statiques ». Les comédiens du Choeur deviennent sur scène de véritables acteurs et danseurs. « Je veux les faire exister, car le Choeur est un organe qui propulse la vie, les sons, la parole ; d'où son importance capitale. » explique le metteur en scène. « Le Choeur n'est pas là pour remplir une place publique, il est le reflet du public et la prolongation de tous les états d'âmes des protagonistes. »

Avant chaque représentation, une attention particulière sera tournée vers la mémoire de Maria Murano (1918-2009), une grande diva d'opérette, elle-même jadis « Périchole », qui après des débuts à l'Opéra National de Paris, a séduit pendant des années le public du Grand Théâtre avec de nombreux rôles inoubliables (Moineau de Louis Beydts ou de Madame Alexandra dans Colombe).

Piotr Czarzasty

La Périchole
27 février et les 3, 5 et 6 mars // 20h
le 1er et le 8 mars // 15h
au Grand Théâtre de Bordeaux
http://www.opera-bordeaux.com/les-artistes/onba/index.html

Tarifs de 8 à 80 €

*Audio-description proposée aux déficients visuels

Rencontre avec les artistes de la production jeudi 26 février à 18h au Grand-Théâtre

Partager sur Facebook
Vu par vous
1183
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 16 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !