Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/11/18 : La Rochelle : nouveaux blocages ce matin devant le site pétrolier de La Pallice, où les forces de l'ordre sont intervenues pour dégager l'accès et la route. Un automobiliste ayant forcé le barrage de police a été interpellé.

20/11/18 : En Dordogne, le trafic était encore perturbé ce mardi par les gilets jaunes, notamment dans l'agglomération de Bergerac, avec de nombreux poids-lourds bloqués et stationnés le long des routes. De nombreux blocages et barrages filtrants sont attendus.

20/11/18 : Les installations de péage automatique ont été incendiées à Virsac en Gironde sur l'autoroute A 10 par des gilets jaunes dans la nuit de lundi à mardi.

20/11/18 : Grand Poitiers organise le mercredi 21 novembre à 18h au centre socio-culturel des Trois Cités une réunion publique d'échanges sur le Projet de territoire de Grand Poitiers.

19/11/18 : Gironde: le préfet de Gironde et Nouvelle-Aquitaine annonçait la réouverture du Pont d'Aquitaine dans les deux sens de circulation à 19h15

19/11/18 : Charente-Maritime : grosse mobilisation des gilets jaunes encore aujourd'hui, avec des barrages filtrants renouvelés à La Rochelle, Royan et Saintes aux entrées et en sorties de villes.

19/11/18 : Le Château Smith Haut Lafitte a été sacré International Best Of Wine Tourism 2019 à Adélaïde (Australie). Sur 393 candidats au plan mondial, seuls 10 ont reçu ce trophée venant récompenser les propriétés les plus remarquables en matière d’œnotourisme

19/11/18 : Dordogne : lundi après midi, ils subsistaient encore une dizaine de points rassemblement organisés par les Gilets jaunes : à Thiviers, Mussidan, Montpon, Sarlat, Terrasson, Port de Couze, Eymet, St Laurent s/Manoire, Bergerac, Chancelade et Trélissac.

19/11/18 : Charente-Maritime : les communes de Marennes et de Hiers-Brouage, près de l'île d'Oléron, s'apprêtent à fusionner. Une charte commune a été adoptée par les élus lors du dernier conseil municipal du 15 novembre au soir.

19/11/18 : Charente-Maritime : Ce lundi matin, des manifestants bloquaient les accès sur la voie publique aux dépôts pétroliers de La Pallice à La Rochelle. Les forces de sécurité sont intervenues afin de rétablir la libre circulation - opération sans incident.

19/11/18 : Une subvention de 50 000 euros a été votée en faveur de l’association « SOS Méditerranée » lors de la commission permanente du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine qui s’est tenue le vendredi 16 novembre à Bordeaux.

17/11/18 : Lors de l'ouverture des Rencontres littéraires "les Idées mènent le monde" à Pau, François Bayrou a annoncé le désistement du penseur Edgar Morin, pour des raisons de santé. Il devait initialement intervenir ce 17 novembre dans la matinée.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 20/11/18 | La Rochelle : de nouveaux blocages à La Pallice

    Lire

    La police et la gendarmerie sont intervenues ce matin à la demande du préfet pour assurer la fluidité de la circulation aux abords des dépôts pétroliers de La Pallice à La Rochelle, et pour libérer les accès à la rocade à Saintes, de nouveau bloquée. Selon un communiqué de la préfecture, "un automobiliste ayant forcé un barrage de police a été interpellé pour mise en danger de la vie d'autrui et violence sur agent de la force publique".

  • 20/11/18 | Gilets jaunes : quatrième jour en Nouvelle-Aquitaine

    Lire

    Dans le Lot-et-Garonne, plusieurs gilets jaunes, accompagnés de transporteurs et d'agriculteurs, bloquaient ce matin le péage de Samazan (A62 sortie 5) et laissaient passer les voitures. Un barrage filtrant était mis en place à Marmande sur le rond-point d'un centre commercial en direction de Bordeaux. La Charente Maritime a subi des embouteillages (nationale 11 de Beaulieu au pont de l'île de Ré). A Pau, 150 camions de forains et des gilets jaunes ont prévu d'organiser une opération escargot sur l'A64. Barrage filtrant à Langon

  • 20/11/18 | Gilets jaunes : la Gironde toujours perturbée

    Lire

    Plusieurs postes automates du péage de Virsac ont été brûlés dans la nuit de lundi à mardi par les gilets jaunes. Au nord de Bordeaux, un blocage subsiste toujours sur la RN10 au niveau de Saint-André de Cubzac. Au sud, la police a levé le blocage de l'A63 (au niveau de Marcheprime dans le sens Bayonne-Bordeaux), mais les itinéraires bis étaient toujours saturés ce matin. Sur l'A62, un barrage filtrant bloque toujours les camions au niveau de Langon. A 10h, la sortie 35 de l'A10 était fermée dans les deux sens de circulation.

  • 20/11/18 | La carte jeune s'exporte

    Lire

    Douze communes de la métropole (Ambarès-et-Lagrave, Ambès, Artigues-près-Bordeaux, Bordeaux, Bouliac, Gradignan, Le Bouscat, Le Taillan-Médoc, Saint-Aubin-de-Médoc, Saint-Louis-de-Montferrand, Saint-Médard-en-Jalles et Talence) ont annoncé leur intention de proposer dans chacune de leurs communes la mise en place d'une carte jeune accessible à tous les résidents de moins de 26 ans, prévue pour mars 2019. A Bordeaux, le dispositif a été lancé il y a cinq ans et profite à plus de 25 000 jeunes, leur permettant de bénéficier de différentes réductions dans des lieux culturels.

  • 20/11/18 | Le département de la Gironde conserve sa note AA-

    Lire

    Dans sa notation annuelle, Standard & Poor's évalue la stratégie financière départementale comme « transparente, claire, efficace et prudente ». Et la possible reprise financière sur les recettes de fonctionnement à partir de 2019, liée au dépassement probable du niveau maximal annuel des dépenses de fonctionnement fixé par l'Etat (dans un contexte de non contractualisation) n'inquiète pas outre mesure l'agence de notation qui considère que « le Département sera en mesure d’absorber ces impacts budgétaires négatifs et qu’il continuera de présenter de bons indicateurs d’endettement ainsi qu’une situation de liquidité favorable »

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Culture | La belle aventure de la grotte de Lascaux continue à travers ses répliques

09/05/2015 | Depuis plus de 70 ans, date de sa découverte fortuite, on refait Lascaux en image au fil des innovations technologiques et artistiques.

Le travail des hommes préhistoriques de Lascaux est connu dans le monde entier grâce au fac similé

Exceptionnelle par la beauté de ses peintures, la grotte de Lascaux demeure aujourd’hui pour le monde entier, l’image emblématique de l’art pariétal. Depuis plus de 70 ans, date de sa découverte fortuite, on refait Lascaux en image au fil des innovations technologiques et artistiques. Les élus du Département ont souhaité aller plus loin avec Lascaux III, l’exposition internationale qui voyage désormais à travers le monde. En juillet 2016, ce sera l’ouverture de Lascaux IV, le centre international d’art pariétal, qui offrira au monde la reproduction intégrale de la grotte originelle.

Le 18 juillet 1983, Lascaux II accueillait ses premiers visiteurs. Le succès s’est construit au fil du temps grâce à la qualité des reproductions de la grotte originale.  Il s'agit de la réplique exacte en trois dimensions de deux galeries de la grotte originale, la salle des taureaux et le diverticule axial, réunissant 90 % des peintures préhistoriques de la grotte originelle, fermée au public depuis 1963, sur décision du ministre de la culture de l'époque, André Malraux. Les recherches menées au cours des dernières décennies permettent de situer l’iconographie de Lascaux à la charnière du Solutréen et du magdalénien, il y a 17 000 ans. Lascaux II est géré par la Sémitour. "Ce site est actuellement le plus visité de Dordogne avec 300 000 visiteurs. Entre 2011 et 2013, nous avons entrepris une campagne de rénovation des peintures. Aujourd'hui, grâce à l'exposition internationale consacrée à Lascaux, la fréquentation est en hausse. Les gens, notamment les Périgourdins, redécouvrent Lascaux II. Ce site a contribué au développement du tourisme en Dordogne, ces 30 dernières années . Sans Lascaux II, il n'y aurait sans doute pas eu les  fac-similés des autres grottes, par exemple les répliques de vallon pont d'Arques ou d'Altamira en Espagne. Avec l'ouverture de Lascaux IV, le futur centre international d'art pariétal, en juillet 2016, dont la Sémitour a la gestion, il n'est pas question de fermer ce site. Il doit nécessairement évoluer mais restera ouvert, notamment pour le public scolaire, ou en complément à la visite du Thot ou de Lascaux IV," assure André Barbé, directeur de la Sémitour. Toute la saison estivale, des visites en nocturnes sont proposées en petits groupes, cette année tous les vendredis du 3 juilllet au 28 août. 

Lascaux III, à Paris du 20 mai à fin aoûtLes hommes préhistoriques qui ont rendu célèbres les grottes de Lascaux ne se doutaient pas que leurs dessins et peintures allaient voyager à travers de nombreux pays. Lascaux III est une exposition à la fois artistique et scientifique. Elle  propose la reconstitution de la nef de Lascaux. L’exposition se présente sous la forme d’une série de dispositifs multimédias et interactifs, sur près de 800 m2, autour des cinq fac-similés de la nef et du puits : l’empreinte, les deux bisons adossés, la frise des cerfs, la paroi de la vache noire  et la scène du puits. Des vidéos, des objets préhistoriques et des bornes interactives la complètent et  suscitent  la réflexion sur les conditions de réalisation des œuvres et contribuent à la découverte du mode de vie de l’homme de Cro-Magnon. Après un passage à Bordeaux, l'exposition  internationale consacrée à la célébre grotte a entamé son tour du monde : Chicago, Houston, Montréal, Bruxelles où l'exposition a accueilli 95 000 visiteurs. "Elle rencontre un vrai succès auprès du public, elle a accueilli plus de 800 000 visiteurs depuis son inauguration à Bordeaux en octobre 2012. Dans quelques jours, elle sera présentée à Paris, à la porte de Versailles, du 20 mai au 31 août. Le million de visiteurs devrait être dépassé d'ici la fin de l'été. L'opérateur nous a demandé 500 mètres carrés supplémentaires. Les filières agricoles seront présentes à Paris, et accompagneront l'exposition," précise André Barbé. Lascaux III poursuit deux objectifs : le premier est de susciter l'émotion, de faire prendre conscience de cet héritage de humanité ;  le second est de devenir un outil de promotion touristique pour la Dordogne. "A travers l'exposition, nous devons donner envie aux visiteurs de découvrir la richesse de notre patrimoine, de notre gastronomie, de nos sites classés au patrimoine mondial de l'Unesco, de visiter à partir de l'été 2016, le futur centre international d'art pariétal, qui sera la réplique intégrale de la grotte, observe André Barbé. Pour Lascaux III, d'autres destinations sont prévues : Tokyo, Séoul ou en discussions. 

Les artistes de Lascaux IV LascauxIV, le clone parfait ?Le projet du futur centre international d'art pariétal, plus connu sous le nom de Lascaux IV, est né au milieu des années 2000. Il répondait à l'impérieuse nécessité de la sanctuarisation totale de la colline de Lascaux, voulue par l'Etat. De quoi s'agit il ? . Lascaux IV présentera au public le fac-similé complet de la grotte originale. Les technologies numériques et une scénographie innovante seront omniprésentes. Et pas question pour le maître d'ouvrage, de proposer un Disneyland de l'art pariétal. Chaque étape de ce vaste projet, de 50 millions hors taxe, est validé par un comité d'experts scientifiques. Les 800 mètres carrés de fac similés, de véritables oeuvres artistiques, sont en cours de réalisation  au sein des ateliers des fac similés du Périgord, filiale de la Sémitour.  Le chantier se poursuit sans retard. "Chaque visiteur sera doté d'un compagnon de visite, une sorte de torche numérique permettant dans sa langue maternelle d'obtenir des commentaires, des informations sur l'art pariétal, des vidéos. Le visiteur pourra aussi partager en temps réel ces informations et vidéos sur les réseaux sociaux," détaille André Barbé.  A un an de l'ouverture,  on a une idée plus précise du billet d'entrée. Le prix d'entrée moyen sera de 9,90 euros. Mais un adulte sans réduction devra payer 16 euros. Ce site devrait recevoir à terme 400 000 visiteurs par an et contribuer au développement de la fréquentation touristique de la Dordogne. L'objectif  du comité du tourisme est d'accueillir un million de visiteurs supplémentaires d'ici 2020.  L'enjeu est aussi économique.

La visite de Lascaux IV se fera avec un compagnon de visite 

 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
4713
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Culture
Culture
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !